L'estimation des distances physiques entre personnes : suis-je aussi loin de vous que vous l'êtes de moi ? - article ; n°4 ; vol.85, pg 517-534

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1985 - Volume 85 - Numéro 4 - Pages 517-534
Résumé
On s'intéresse ici aux modifications introduites dans l'évaluation des distances physiques entre soi et autrui par un schème d'autocentration. Il s'agit de savoir si la perception de la distance entre un sujet et d'autres personnes est affectée par le fait que le point de référence de l'estimation est le sujet lui-même (« à quelle distance les autres sont-ils de vous ? »), ou bien au contraire les autres personnes (« à quelle distance êtes-vous des autres ? »). Les résultats de trois expériences (où l'évaluation des distances se faisait soit à partir de positions indiquées sur un plan, soit dans une situation réelle de personnes effectivement réunies) montrent qu'il existe à cet égard une nette asymétrie. Ainsi les sujets tendent-ils en particulier à percevoir les autres plus près d'eux-mêmes et à se percevoir eux-mêmes plus loin des autres qu'ils ne perçoivent l'inverse. Cette tendance est d'autant plus forte que le nombre de personnes présentes dans la salle est élevé (expérience 1), ou que leur proximité par rapport aux sujets interrogés est grande (expérience 3). Les résultats sont discutés dans le cadre d'une problématique de l'espace personnel.
Mots clés : Autocentration, espace personnel, distance physique, perception, point de référence.
Summary : The estimation of physical dislance between people : am I as far from you as you from me ?
This article looks at the modifications induced in the evaluation of physical distance between oneself and others with a schema of autocentration.
We try to discover if the perception of the distance between a subject and other people is affected by the reference point for this estimation being the subject himself (« how far are the others from you ? »), or on the contrary the other people (« how far are you from the others ? »).
In a series of three experiments the distance was evaluated either from positions on a plan or in a real situation with people actually present. The results show a clear assymmetry for the two reference points. The subjects tended to perceive the others doser to themselves and to percewe themselves farther from the others. This tendency is strengthened with a greater number of people present in the room (experiment 1) and when the people are doser to the subjects (experiment 3). The resulls are discussed in terms of the concept of personal space.
Key words : autocentration, personal space, physical distance, perception, reference point.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mardi 1 janvier 1985
Lecture(s) : 29
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins