L'évolution de la naissance à la puberté. - compte-rendu ; n°1 ; vol.39, pg 468-484

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1938 - Volume 39 - Numéro 1 - Pages 468-484
17 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : samedi 1 janvier 1938
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 18
Voir plus Voir moins

b) L'évolution de la naissance à la puberté.
In: L'année psychologique. 1938 vol. 39. pp. 468-484.
Citer ce document / Cite this document :
b) L'évolution de la naissance à la puberté. In: L'année psychologique. 1938 vol. 39. pp. 468-484.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1938_num_39_1_5666468 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
de mémoire immédiate des mots de construction géométrique
montre que le déclin apparaît que si on compare les résultats
en les groupant en périodes de cinq ans Cependant les sujets de
plus de 90 ans fournissent souvent les résultats presque les meilleurs
Le déclin est net pour les tests de force et de précision il est beau
coup moins pour le test de rapidité tapping La mémoire et la
construction ne manifestent pas de chute brusque 82 ans
mais partir de cette date elles décroissent graduellement Les
différences individuelles ne sont pas affectées par âge Les hommes
surpassent les femmes au dynamomètre et dans la construction do
figures Les différences entre les deux sexes pour le tapping et le test
de précision sont légères Contrairement opinion courante la
mémoire immédiate est meilleure chez les hommes que chez les
femmes
évolution de la naissance la puberté
484 SHIRLEY Development immature babies during
their first two years Le développement des bébés nés avant terme
pendant les deux premières années de leur vie Child dev. IX
1938 347-360
Il existe différentes opinions au sujet du développement dos
enfants nés avant terme Les uns croient que influence de la nais
sance prématurée ne se manifeste que pendant les premières
années autres pensent que cette influence ne dépasse pas mois
on rencontre affirmation que ces enfants sont plus intelligents
que les enfants normaux mais il existe aussi opinion que les enïants
ayant leur naissance un poids inférieur la normale ne peuvent
pas se développer une fa on normale etc Il un point
sur lequel les opinions sont unanimes notamment que ces enfants
présentent toujours des signes infériorité leur naissance et
ils sont particulièrement sujets des traumatismes qui peuvent
les rendre par la suite déficients au point de vue cérébral ou neurolo
gique se pose la question si dâ ces enfants se fait
sentir toute la vie ou si elle disparaît avec âge et dans ce cas
au bout de combien de temps ces enfants rattrappent-ils les enfants
nés terme
63 bébés de poids inférieur la normale ont été examinés Des
tables jointes article donnent les résultats de ces examens En
comparant les enfants nés avant terme aux bébés normaux on
remarque que même ceux entre eux qui pèsent plus de livres ont
un retard un mois ou plus pendini les premiers 18 mois tandis
que les enfants pesant près de livres rattrappent les enfants nor
maux mois est surtout la motricité qui subit un retai Ces
bébés sont plus nerveux que les enfants de naissance normale ce
qui peut évidemment trouver une explication dans le fait habi
tuellement ce sont des enfants de mères un certain âge ou bien
des jumeaux etc. est-à-dire des enfants que ambiance prédispose
avoir un comportement nerveux
485 T.W RICHARDS NEWBERY et FALLGATER PSYCHOLOGIE PEDOLOGIQUE 469
Studies in fetal behavior II Activity the human fetus in
utero and its relation to other prenatal conditions particularly
the basal metabolism rate III Can performance on test
items at six months postnatally be predicted on the basis of fetal
activity tudes de comportement foetal II Activité du tus
in utero et sa relation avec autres conditions prénatales en par
ticulier le métabolisme basai de la mère III Peut-on prédire
apres leur activité tale les résultats des tests appliqués aux
bébés de mois Child dev. IX 1938 69-86
Les observations faites par 17 mères placées pendant plusieurs
heures par semaine dans les mêmes conditions sont recueillies et
étudiées dins le but de connaître les mouvements du tus leurs
rapports avec le comportement de la mère avec son métabolisme
basai les différents mouvements elle fait elle-même les diffé
rents moments de la journée et quelques autres facteurs
Les auteurs se posent la question de savoir quelle période de
la vie embryonnaire interviennent les différences du comportement
et quelle est leur valeur prédictive en ce qui concerne les différences
du comportement futur enfant examen de 12 sujets donne
une corrélation positive entre le développement moteur du bébé
et son activité tale Les discutent les raisons possibles de
cette tout en ad Oettant que les techniques permettant
les étudas de ce genre sont bien loin être au point
486 Mc CASKILL et WELLMAN Study of
common motor achievements at the preschool ages tude des
activités motrices Väge préscolaire Child dev. IX 1938
141-150
Les étudient les différentes formes du développement moteur
de enfant en lui imposant dis activités ds différents genres Ils
le font monter et descendre das escaliers et dis échelles de diffé
rentes dimensions lancer dis balles de grandeur variée courir
sauter etc Près une centaine enfants fi 74 mois est observée
de cette fa on 46 enfants sont vus daux fois intervalle une
semaine et le coefficient de corrélation obtenu entre les deux obser
vations est de 98 -t 004 Les corrélations les différentes
catégories exercices groupés selon les mouvements exigés sont assez
élevées elles vont de 54 79 pour les enfants de ans Elles
sont da 40 75 entre 26 et 53 mois Un accroissement important
adresse avec âge est observé exception faite pour et ans ce
qui explique probablement- par le fait cet âge habileté pour
ce genre exercices déjà atteint son sommet sauf pour le lance
ment da la balle Lesfillettes sont supérieures aux gar ons en ce qui
concerne les da saut
Malgré le petit nombre de cas observés pour chaque âge les
auteurs trouvent les résultats obtenus assez significatifs
487 BERGERON Les manifestations motrices chez
enfant de la naissance trois mois An Méd.-Ps. XV
1938 367-373
Cette étude est une contribution précieuse la connaissance de 70 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
la motricité dans le premier âge Elle été poursuivie de la naissance
mois sur un même enfant avec comparaison pour chaque âge avec
un nombre suffisant autres enfants est appliqué observer
les mouvements et attitudes spontanés de enfant en même temps
que les réflexes cutanés tendineux et la réaction des déplacements
rapides dans espace tels que le réflexe de précipitation terre
Parmi les constatations qui ont été faites notons la substitution
aux mouvements en flexion abord les plus fréquents mouve
ments en extension les variations du reffexe cutané plantaire
Babi ski en flexion habitude sitôt après la naissance puis en
extension apparition relativement tardive des mouvements
unilatéraux
488 SWAN Individual differences in the facial expressive
behavior of preschool children study by the time-sampling
method Différences individuelles dans expression faciale ïen-
fants ge préscolaire lude par la méthode échantillons pris
de temps en temps Gen Ps Mon. XX 1938 557-650
Les expressions faciales de chaque enfant un groupe de 25 sont
durant mois notées tous les mois fois le même jour chaque fois
pendant minutes est en quoi consiste la méthode des échantil
lons pris de temps en temps Cette méthode considérée comme
moyen clinique étudier les différences individuelles en général
se révèle satisfaisante pour étude des différences individuelles
concernant expression faciale la procédure est valable et les
résultats sont précis
489 WAGNER The body jerk of the neonate Le réflexe
de sursaut corporel chez te nouveau-né of genet Ps. LII
1938 65-77
On fait ordinaire une distinction très nette parmi les réponses
du nouveau-né entre le réflexe de tressaillement startle reflex
ümklämmerungsreflexe Schreckreaktion et le réflexe de secousse
corporelle bodily jerk spasmodic start Dans Ie premier il est
intense les bras allongés écarteraient brusquement du corps les
doigts étendus et la tête se renverserait en arrière est
faible les bras seuls seraient affectés Le second par contre même
il est intense intéresserait seulement les bras et les jambes qui
entreraient en flexion violente puis seraient projetés en avant Les
stimuli du premier seraient très variés ctiles douloureux
acoustiques par contre seuls ass bruits forts déclencheraient le
second Une telle distinction tranchée paraît exagérée De observa
tion de toutes les réponses saccadées faites par 197 bébés en riposte
5.000 présentations séparées da stimuli variés en arrive cette
conclusion il faut faire rentrer les deux réponses décrites ci-dassus
comme des variétés dans une réponse plus générale il appelle
secousse du corps body jerk et qui est toute réponse comprenant
une secousse du tronc ou des membres Cette pour trait
marquant une variabilité telle que la plupart de ses mouvements ne
forment pas de figures désignables Il pas de réponses vocales
de mouvements de la tête des paupières de la bouche qui lui soient PL LOG PSYCHOLOGIE
essentiels bien que la fréquence de ces réactions soient dans ordre
indiqué inspiration profonde non essentielle non plus existe
cependant dans les des cas Très fréquente dans les premiers jours
da la vie cette réaction do sursaut atteint un minimum vers le 5e jour
pour augmenter irrégulièrement de fréquence vers le 10e jour elle
observe surtout quand enfant dort profondément il soit ou non
stimulé
490 HALVERSON Infant sucking and tensianal
behavior instinct de succion et la tension du comportement chez
le bébé of genet Ps. LIII 1938 365-430
Avec la belle précision scientifique on lui connaît étudie le
comportement de succion chez le nouveau-né dans ses rapports avec
activité corporelle générale et locale Grâce un appareillage qui lui
psrmet de mesurer la force de la succion et la force étreinte de la
main grâce aussi observation de activité corporelle il montre
que les réponses obtenues ne sont pas les mêmes selon que le bébé
est-nourri au sein ou au biberon selon on lui fait téter de air ou
du lait selon que la tétine est facile ou difficile selon que la tétée
est continue ou subit un délai ou une interruption Les enregistre
ments ainsi que observation du degré de persistance de activité de
succion manifestent ordre de préférence suivant sein tétine facile
tétine difficile tétine sèche En général durant tout le cours de la
tétée la pression obtenue au manomètre pour la succion pou
étreinte de la main et activité générale diminue tantôt graduelle
ment tantôt irrégulièrement Le rapport entre les mouvements de
succion et les mouvements de déglutition varie considérablement
selon les situations alimentaires fréquemment plusieurs mouve
ments de succion précèdent un mouvement de déglutition
autres fois deux ou trois déglutitions successives suivent une série
de succions Une tétée satisfaisante est-à-dire dans laquelle la
quantité de lait obtenue correspond la quantité énergie dépensée
pour obtenir se marque par la régularité des mouvements de
succion uniformité de la pression provenant de la succion la
constance de la pression étreinte et la rareté des changements
de la position du corps Une tétée pénible est-à-dire comprenant
succion air retard et interruptions difficulté obtenir le lait se
caractérise par une succion énergique mais sporadique de pression
variée ou bien par le rejet de la tétine par des fluctuations rapides
et marquées de la pression étreinte par une agitation corporelle
générale un accroissement de la tension musculaire de énervement
et de fréquents mouvements agressifs Les enregistrements montrent
que la tension dos fléchisseurs de la main on peut prendre comme
un indice de la tension corporelle générale varie directement avec la
force de la succion Quand la succion est gênée on observe que cette
gêne est supportée différemment par des bébés différents et différem
ment par le même bébé selon les moments Sauf dans le cas des bébés
nourris au sein chez lesquels elle une action constante la gêne
produit das manifestations de désappointement surtout au dobut
plutôt la fin de la tétée Elle accompagne chez les gar ons une
érection du pénis ce qui ne veut pas dire que cette érection tou- 472 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
jours due cette gêne La disparition de la gêne accompagne une
détumescence Ces deux phénomènes semblent des aspects
condition générale qui est dans le cas de tumescence succion
vigoureuse agitation excitation fréquente tension musculaire
marquée mais fluctuante ns le cas de détumescence succion
devenue facile repos général et durable tension musculaire soutenue
Ces réponses génitales ne observent pas chez les bébés nourris au
sein ou avec une tétine facile Il semble que érection celle du moins
qui est observée dans des situations alimentaires soit produite par
une pression abdominale marquée
491 WAGNER note on the hiccough of the neonate
Note sur le hoquet du nouveau-né of genet Ps. LII 1938
233-234
Le hoquet attribué généralement la pression exercée par
estomac plein sur le diaphragme été étudié aide enregistre
ments pneumographiques sur 17 bébés de 10 jours sa d-iree
varié da 35 sec 18 min 20 sec. le nombre des hoquets dins une
même suite allant de 11 337 Il est très rare il consiste en une
réaction isolée le fait été observé que fois chez 200 bébés exa
minés Il débute brusquement non pas nécessairement immédiate
ment après le repas mais la plupart du temps pendant la première
heure surtout pendant la deuxième demi-heure qui le suit Il finit
une manière moins abrupte son rythme décroissant progressive
ment quoique irrégulièrement
492 WAGNER The sleeping posture of the neonate
attitude du nouveau-né pendant le sommeil of genet Ps.
LII 1938 235-239
enfant qui dort profondément le plus souvent les bras et les
jambes fléchis et la bouche fermée mais dans la posture du bébé qui
dort il plus de variations on ne reconnu ici Cas
variations observent non seulement un enfant autre mais
encore chez le même enfant selon les moments Au moins dans
las 10 premiers jours de la vie on ne note pas une évolution de la
posture de sommeil
493 RICHARDS et NELSON Studies in mental
development II Analysis of abilities tested at the age of six months
by the Gesell schedule Recherches sur le développement mental
Analyse des capacités testées age de six mois par la batterie de
Gesell of genet Ps. LII 327-331
Dans ce deuxième article les A. en calculant les intercorrélations
entre les 17 tests passés mois par 50 au moins des bébés exa
minés montrent que les capacités mesurées sont la testabililé
la vivacité et les aptitudes motrices
494 HUNT CLARKE et HUNT The
startle pattern in intuits in lespJnse to non-auditory stimuli PSYCHOLOGIE DOLOGIQUE 473
La réponse de tressaillement chez le bébé en riposte des stimuli
non-acoustiques of genet Ps. LII 1938 442-446
Dix-neuf bébés de mois ont été soumis des stimuli non-
acoustiques dans le dessein de provoquer chez eux le réflexe le
tressaillement Une légère piqûre exécutée sur la cuisse avec une
épingle fut inefficace le réflexe fat obte lu chez un enfant une
bouffée air appliquée sur la figure cl deux avec une illumination
violente et brusque chez sept en frappant la sangle de leur lit
Le tressaillement est donc pas un réflexe auditif mais une réponse
générale toute stimulation brusque et intense
495 WEIGL Zur Psychogenese der infantilen Ennresis
Sur la psychogénèse de énurésie infantile für Kinder
psychiatrie 1938 extrait 14 pages
Observation chez 800 enfants nerveux une clinique privée de
Bucarest 215 urinant au lit Il pas été trouvé de différences
très caractéristiques entre les enfants présentant énurésie et les
autres Pour analyser le mécanisme psychogène ce défaut de
enfance >> iî faudrait après W. saisir la période où se fait la
transition entre la miction du bébé et la miction contrôlée normale
quand installe énurésie primaire
496 VALENTINE study of the beginnings and signifi
cance of play in infancy tude sur les débuts du eu dans la
première enfance et sa signification Br of Ed Ps. VIII
juin-nov 1938 188-200 et 285-306
Etud basée sur les observations de sur ses enfants au
cours de 20 années et interprétation autres observations par
Preyer Ch et Bühler Dearborn Gesell et autres psychologues
de enfance Il distingue selon leur ordre apparition 3-4 mois
le jeu comme activité désintéressée mois la joie de répéter des
syllabes empruntées au langage en même temps un aspect social
du jeu peu près au même âge la répétition volontaire activités
nouvelles an le jeu avec des objets imaginaires ans imi
tation autres enfants 2-3 ans activités sérieuses et émotions transformées en jeu élève contre interprétation
psychanalytique de la fonction du jeu qui lui paraît rien moins
évidente Il aucune preuve que psychanalyse ou la
psychotherapie par le jeu opèrent réellement les cures on leur
prête un entourage amical et éloignement des conditions qui sont
la source des troubles émotionnels ou caractériels suffisent les
expliquer
497 BRANDER Der Umgang des Kleinkindes mit Würfeln
bis zu den frühesten Formen des Bauens Le jeu du petit enfant
avec les dés usqu aux formes initiales de la construction
Ps St. Vill 1938 217
La manipulation de dés été observée systématiquement depuis
ses débuts chez un grand nombre enfants enfant est seul dans la
salle assis devant une table expérimentatrice cachée derrière un
écran observe au moyen un jeu de miroirs un aide un autre 474 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
poste prend deux films synchronisés qui donnent la vue de face et la
vue latérale de enfant et permettront analyser exactement tous
ses mouvements Les sujets au nombre de 38 ont de 05 ans
On étudie le développement la préhension 5-6 mois dirigée par
la vue elle été précédée une origine purement
tactile II au début tendance la participation de tout le corps
ta tête se courbe vers obj at saisi mois enfant commence
soulever le dé accommodation anticipatrice se développe dans les
mois suivants La perception primitive est pré-objective enfant et
objet forment encore une sorte unité le est appliqué contre le
corps contre la bouche
la fin ds la première année ou au début de la deuxième enfact
arrive soulever le dé tenu avec trois et même avec deux doigts
ce moment commence la superposition de deux objets)
Au début il pas usage préférentiel de la main droite
objet est souvent passé une main dans autre activité de
préhension se suffit encore elle-même et ne permet pas le développe
ment une activité plus différenciée
Les formes primitives de manipulation sont encore liées aux
mouvements généraux du corps enfant gesticule avec le de ïe
frotte sur la table ou heurte les dés un contre autre les porte
la bouche les appuie contre son front ou ses joues tous ces
actes sont liés au sentiment vital Un intérêt se manifeste pour les
effets acoustiques ctiles moteurs le dé est poussé sur la table sans
but déterminé acte prédomine encore sur effet
Un stade important pour le développement de la notion objet
eat celui où enfant regarde objet sans agir Une distance psycholo
gique établit entre le sujet et objet Le nouveau stade activité
qui apparaît alors marque importance croissante et la recherche
effets objectifs La construction débute par le groupement de
plusieurs dés les alignements horizontaux avec ou sans intervalle
ans la construction atteint dans les jeux de manipulation une
fréquence de 80 Les premières superpositions verticales montrent
une indifférence complète aux conditions de équilibre enfant
devient plus attentif la fin de la deuxième année est la même
époque il démolit sa construction pièce pièce au lieu de la
renverser pour la reconstruire
498 SCHILDER enfant et le symbole Scienua
LXIV 1938 suppi fran ais 19-24
enfant dessine et se satisfait de réalisations très grossières
quand il représente en particulier la figure humaine laquelle il
intéresse tout particulièrement agit-il de symbole pense que
est un signe mais on ne peut employer le mot de symbole
il agit une allusion autre chose si le bâton dans un rêve
de jeune fille est symbole du pénis est que la rêveuse ignore ce sens
Dans la conquête du monde réel par enfant et en particulier dans
la tentative acquérir une image du corps est quand exploration
rencontre des difficullés que des images caractère symbolique vont
apparaître intérêt pour les parties sexuelles et les fonctions
excrétion sera remplacé par intérêt pour autres parties du corps PSYCHOLOGIE DOLOGIQUE 475
ou pour des objets du monde extérieur qui peuvent servir de substi
tuts pour les organes dont exploration directe été rendue impas
sible emploi des contes de fée ou du guignol représente une utilisa
tion de symboles dans éducation des enfants mais on doit en
servir seulement comme une étape vers adaptation au réel
Et conclut par cet exemple montrant bien combien sa pensée
est étroitement enfermée dans les schemes psychanalytiques
II sera plus facile enfant de comprendre sa peur être
attaqué par sa mère quand on lui montre une sorcière et il saisira
mieux sa contre-agression une fois il aura pris connaissance dli
symbole de la mère Tôt ou tard il lui faudra comprendre ses attitudes
vis-à-vis de sa afin de pouvoir utiliser librement ses facultés
499 LEWIS The beginning and early functions oî
questions Speech Le début et le rôle des premieren dans le langage de enfant Br of Ed Ps. Vill
juin 1938 150-171
Continuation de la série études du même auteur sur le dévelop
pement du langage enfantin et apparition des fonctions intellec
tuelles Comme les précédentes celle-ci est basée sur observatio-n
un seul enfant Les étapes sont les suivantes enfant demande
une autre personne lui parle II Il commence poser des
comme préliminaire une action il intention de faire questioni
action se rapportant la situation présente III Il commence
poser des questions se rapportant des choses absentes IV Les
questions commencent affranchir de toute intention acte Le
langage est tantôt utilisé comme jeu tantôt comme moyen de
satisfaire ses besoins vitaux Le jeu questions et des réponses lai
donne de la pratique dans emploi des avant il soit
conscient de leur rôle et en fait contribue au développement des
fonctions intellectuelles elles impliquent aux étapes 11 et III
les questions ont un motif intéressé étape IV est beaucoup moins
directement le cas puisque enfant pose des questions auxquelles la
seule réponse possible est verbale au début ces ont pour
but que obtenir la confirmation de faits il connaît puis
elles visent obtenir des renseignements sur ce il ne connaît pas
500 JERSILD et RITZMAN Aspects of language
development The growth of Yo- uacity and vocabulary Les
aspects du développement du ige Loquacité et richesse du
vocabulaire Child dev. IX 1938 243-259
Investigations au sujet du développement du langage de en
fant sous ses deux aspects loquacité et richesse du vocabulaire
Il agit de 88 enfants da ans au moyen ds 132 Les don
nées pour étuda sont fournies par les paroles das enfants sténogra
phiées dans leurs moindres détails dès arrivée de enfant école
maternelle heure de son départ pendant ou jours On
prend en considération le nombre de mots prononcés loquacité) etle
nombre de différents mots employés vocabulaire Les iicients 476 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
fidélité entre les données de différents jours sont de 70 environ
On remarque naturellement des différences considérables selon âge
chronologique et mental augmentation en ce qui concerne chaque
période de mois âge entre 24 et 48 mois est de 66 environ pour
le nombre de mots et de 50 pour la richesse du vocabulaire Cette
augmentation est plus grande entre 24 et 41 mois que plus tard
Le nombre de mots prononcés subit une influence âge plus grande
que la richesse du vocabulaire La corrélation entre âge chronolo
gique et le nombre de mots prononcés en trois heures est da 58
entre âge chronologique et le nombre de différents mots employés
de 63 Les mêmes corrélations avec âge mental sont de 59 et 67 avec
le de 23 et de 30 Ces dernières corrélations sont relativement
élevées puisque dans le cas présent il ne agit que enfants au
au-dessus de la moyenne Elles sont autant plus élevées il agit
enfants plus jeunes Cette dernière constatation ainsi que celle
qie les acquisitions du langage diminuent vers ans et demi pour-
ctient suggérer certaines considérations ordre éducatif car elles
laissent supposer que le jardin enfants et école maternelle sont
plus propices pour le développement du langage des petits enfants
que des enfants plus âgés Cela demanderait autres recherches qui
devraient être accompagnées de conseils concrets
501 HOLLINGWORTH Verbal gestalt experiments
with children Expériences avec des formes verbales sur des
enfants of exp Ps. XXIII 1938 90-95
On donne des groupes de lettres avec lesquels par des permuta
tions convenables on doit former des noms animaux Mais ces
groupes sont présentés tantôt comme de simples juxtapositions
quelconques de lettres constituant déjà des couples
de mots usuels est-à-dire des structures Contrairement aux
théories gestaltistes les groupes présentant déjà une structure
offrent pas plus de résistance la transformation que les simples
assemblages de lettres au contraire ils sont plus faciles transfor
mer surtout pour les sujets intelligents
502 SHIRLEY Common content in thé speech of preschool
children La communauté des sujets dans le langage des enfants de
Väge préscolaire Child dev. IX 1938 333-346
Tous ceux qui occupent groupements enfants ont pu
remarquer une certaine communauté entre leurs idées et leurs
paroles Pour connaître les causes cette communauté entre
prend étuda du langage quelques centaines enfants pris en
dehors de leur ambiance habituelle il les étudie pendant la visite
une journée ils font au Centre Hygiène visite qui est répétée
tous les mois pendant ans Toutes les paroles de enfant dès son
arrivée sont notées Les résultats de ses observations portent auteur
croire que les mots employés par enfant ne sont pas inspirés par
ambiance mais au moins pour la moitié sont communs tous les
petits enfants parce ils servent exprimer les idées communes
Jeur âge et les mêmes besoins La connaissance du langage du petit
eafant est importante non seulement pour étude des éléments

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.