L'introduction du passé et du futur dans la description d'une situation présente : étude du développement de la tendance diachronique - article ; n°4 ; vol.95, pg 621-644

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1995 - Volume 95 - Numéro 4 - Pages 621-644
Résumé
Cette recherche vise à étudier la généralité, la nature et le développement avec l'âge de la tendance diachronique (propension à évoquer les étapes passées ou futures d'une situation présente). Deux expériences ont été menées dans ce but, chacune sur 60 sujets auxquels on présente successivement trois images qu'ils ont pour consigne de décrire. Les sujets sont répartis en groupes d'âge de 8 à 24 ans. Les résultats montrent que la tendance diachronique se manifeste assez fréquemment, qu'elle croît de manière lente avec l'âge jusqu'à un effet plafond, dépend chez les enfants du contenu des images présentées et correspond au besoin d'explication d'aspects inhabituels des situations.
Mots-clés: temps, horizon temporel, développement cognitif, description d'images.
Summary : Introduction of past and future events in the description of a current situation: Developmental study of the diachronic tendency.
The diachronic tendency is the disposition to evoke past or future stages of a current situation. Two experiments examined the frequency, nature and development of this tendency. Each experiment involved 60 subjects who were successively shown three pictures (one picture being common to the two experiments) that they were requested to describe. Subjects were assigned to one of five age groups from 8 to 12 years of age in experiment 1 and to one of four groups from 9 to 24 years in experiment 2. Results show that the frequency of diachronic responses (evocation of an event not present in the picture) slowly increased with age until a ceiling effect could be observed. For children, the content of the picture influenced the frequency of diachronic responses. A qualitative analysis of the answers revealed that non-present events were mentioned in order to explain unusual and unstable aspects of a situation. Children referred to the actions that produced these aspects whereas from the age of 15 subjects spontaneously mentioned the physical causes or the intentions at the origin of the situation Key words time time perspective cognitive development verbal description of images
24 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1995
Lecture(s) : 20
Nombre de pages : 26
Voir plus Voir moins

Jacques Montangero
F. Pons
L'introduction du passé et du futur dans la description d'une
situation présente : étude du développement de la tendance
diachronique
In: L'année psychologique. 1995 vol. 95, n°4. pp. 621-644.
Citer ce document / Cite this document :
Montangero Jacques, Pons F. L'introduction du passé et du futur dans la description d'une situation présente : étude du
développement de la tendance diachronique. In: L'année psychologique. 1995 vol. 95, n°4. pp. 621-644.
doi : 10.3406/psy.1995.28858
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1995_num_95_4_28858Résumé
Résumé
Cette recherche vise à étudier la généralité, la nature et le développement avec l'âge de la tendance
diachronique (propension à évoquer les étapes passées ou futures d'une situation présente). Deux
expériences ont été menées dans ce but, chacune sur 60 sujets auxquels on présente successivement
trois images qu'ils ont pour consigne de décrire. Les sujets sont répartis en groupes d'âge de 8 à 24
ans. Les résultats montrent que la tendance diachronique se manifeste assez fréquemment, qu'elle
croît de manière lente avec l'âge jusqu'à un effet plafond, dépend chez les enfants du contenu des
images présentées et correspond au besoin d'explication d'aspects inhabituels des situations.
Mots-clés: temps, horizon temporel, développement cognitif, description d'images.
Abstract
Summary : Introduction of past and future events in the description of a current situation: Developmental
study of the diachronic tendency.
The diachronic tendency is the disposition to evoke past or future stages of a current situation. Two
experiments examined the frequency, nature and development of this tendency. Each experiment
involved 60 subjects who were successively shown three pictures (one picture being common to the two
experiments) that they were requested to describe. Subjects were assigned to one of five age groups
from 8 to 12 years of age in experiment 1 and to one of four groups from 9 to 24 years in experiment 2.
Results show that the frequency of diachronic responses (evocation of an event not present in the
picture) slowly increased with age until a ceiling effect could be observed. For children, the content of
the picture influenced the frequency of diachronic responses. A qualitative analysis of the answers
revealed that non-present events were mentioned in order to explain unusual and unstable aspects of a
situation. Children referred to the actions that produced these aspects whereas from the age of 15
subjects spontaneously mentioned the physical causes or the intentions at the origin of the situation Key
words time time perspective cognitive development verbal description of imagesL'Année psychologique, 1995, 95, 621-644
Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Éducation
Université de Genève, Genève1
L'INTRODUCTION DU PASSE
ET DU FUTUR
DANS LA DESCRD7TTON
D'UNE SITUATION PRÉSENTE:
ÉTUDE DU DÉVELOPPEMENT
DE LA TENDANCE DIACHRONIQUE2
par Jacques MONTANGERO et Francisco PONS
SUMMARY : Introduction of past and future events in the description of a
current situation: Developmental study of the diachronic tendency.
The diachronic tendency is the disposition to evoke past or future stages of
a current situation. Two experiments examined the frequency, nature and
development of this tendency. Each experiment involved 60 subjects who were
successively shown three pictures (one picture being common to the two
experiments) that they were requested to describe. Subjects were assigned to one
of five age groups from 8 to 12 years of age in experiment 1 and to one of four
groups from 9 to 24 years in experiment 2. Results show that the frequency of
diachronic responses (evocation of an event not present in the picture) slowly
increased with age until a ceiling effect could be observed. For children, the
content of the picture influenced the frequency of diachronic responses. A
qualitative analysis of the answers revealed that non-present events were
mentioned in order to explain unusual and unstable aspects of a situation.
1 . 9, route de Drize, 1227 Carouge (GE), Suisse.
2. Expériences menées grâce au subside n° 11-37705 .93 du Fonds national
suisse de la recherche scientifique et à un subside de la Fondation Jean Piaget
pour recherches psychologiques et épistémologiques. Nous remercions Jean-
Pierre Cattin, Stefano Monzani et Pierre Scheidegger pour leur précieux
concours lors de l'expérimentation. 622 Jacques Montangero et Francisco Pons
Children referred to the actions that produced these aspects, whereas from the
age of 15 subjects spontaneously mentioned the physical causes or the
intentions at the origin of the situation.
Key words: time, time perspective, cognitive development, verbal
description of images.
Parmi les conduites relatives au temps présentées dans la
magistrale synthèse de Fraisse, toujours très utile au cher
cheur, sur la Psychologie du temps (Fraisse, 1967), l'horizon
temporel a été beaucoup moins étudié que les estimations temp
orelles perceptives ou inférentielles. Fraisse, qui fut le premier
à employer la métaphore d'« horizon temporel», note à son
propos que les incitations présentes nous renvoient sans cesse à
ce qui n'est plus ou à ce qui n'est pas encore. Nous nous pro
posons de cerner un aspect de ce phénomène, en le situant
dans le cadre de nos recherches sur la perspective diachro-
nique. Au point de départ de ces recherches se trouve la cons
tatation suivante : le fait d'insérer les situations et phénomènes
que l'on cherche à comprendre dans la dimension temporelle
peut notablement enrichir la connaissance que nous en avons.
Cette tendance à dépasser les aspects présents, le hic et nunc,
et à s'interroger sur l'évolution passée et future des choses
constitue ce qu'on appelle en sciences la perspective diachro-
nique. Intéressés par la perspective diachronique dans la pen
sée du sens commun et par son développement chez l'enfant,
nous avons entrepris une série d'expériences qui ont permis de
définir cinq composantes principales de cette perspective (Mon-
tangero, sous presse). En premier lieu, il s'agit de quatre
« schemes » propres à la pensée diachronique, qui permettent
d'imaginer des transformations au cours du temps : les schemes
de transformation, d'organisation temporelle, de relation inter
états et de synthèse dynamique. Ces schemes définissent des
principes de changement et les connexions entre états success
ifs d'un même phénomène (par exemple le développement des
capacités de l'enfant, ou la croissance biologique ou une trans
formation physique).
Ces quatre schemes peuvent être présents, sous des formes
évoluées ou non, chez un individu sans être utilisés pour com
prendre une situation donnée. Il existe en effet une cinquième La tendance diachronique 623
composante de la perspective diachronique qui en constitue en
quelque sorte la condition initiale : c'est la tendance à ne pas
s'en tenir aux éléments présents et à évoquer des états passés
ou futurs. Dans cet article, nous appellerons «tendance di
achronique» cette propension à sortir du présent et nous cher
cherons à répondre à certaines questions qui se posent à son
propos.
Tout d'abord il s'agit de savoir si on a affaire à une tendance
qui ne se manifeste que de manière exceptionnelle, chez quel
ques individus et dans des circonstances très particulières, ou s'il
s'agit d'un phénomène d'une certaine généralité. L'intérêt des
enfants et des adultes pour l'origine des choses et les change
ments ainsi que leur préoccupation pour le devenir plaide en
faveur de l'existence d'un certain degré de généralité de la ten
dance diachronique.
Deuxièmement on doit se demander si cette tendance s'ex
prime en fonction des caractéristiques du sujet ou exclusivement
(ou essentiellement) en réponse à des sollicitations extérieures.
En vertu de notre position constructiviste, nous faisons l'hypo
thèse que la tendance diachronique variera en fonction du
niveau de développement du sujet et de ses caractéristiques per
sonnelles et pas seulement en fonction des variables de la situa
tion considérée.
Une série de questions se posent au sujet du développe
ment de la tendance diachronique à partir de l'âge de 8 ans.
La compréhension des phénomènes biologiques, qui comport
ent un important aspect de changement au cours du temps,
se transforme vers l'âge de 10 ans (Carey, 1985 ; Keil, 1989) et
cette restructuration conceptuelle s'observe aussi dans d'autres
domaines (Vosniadou, 1992, par exemple). Inhelder et Piaget
(1955) ont par ailleurs montré l'existence de transformations
profondes au niveau du raisonnement à partir de l'âge de
12 ans. Toutes les expériences que nous avons menées sur la
perspective diachronique (Dionnet et Montangero, 1991 ; Mau-
rice-Naville et Montangero, 1992 ; sous presse ;
Tryphon et 1992 ; Parrat-Dayan et Montangero,
1995, etc.) révèlent des changements importants dans la
manière de concevoir les transformations au cours du temps
dès l'âge de 10 ans et plus nettement encore à 11-12 ans. Les
quatre schemes diachroniques mentionnés plus haut sont à ces
âges plus évolués : le scheme de transformation tient compte 624 Jacques Montangero et Francisco Pons
des changements qualitatifs aussi bien que quantitatifs, le
scheme d'organisation temporelle permet de se représenter plu
sieurs évolutions parallèles, celui de liaison inter-états introduit
des liens entre la situation présente et les états passés et la
synthèse dynamique apparaît à ce niveau. Si la tendance dia-
chronique est une forme de connaissance semblable à celle des
schemes diachroniques, ou aux raisonnements et théories des
enfants, elle doit subir une nette augmentation chez les enfants
de 12 ans par rapport à ceux de 8-9 ans. Notre recherche vise
à vérifier cette hypothèse. Comme les résultats d'une première
expérience nous ont montré une évolution moins nette que
prévue, nous avons mené une seconde expérience comparant
les résultats des sujets de 9 et 12 ans à ceux d'adolescents (14-
15 ans) et d'adultes.
Un dernier problème concerne l'explication des fondements
de la tendance diachronique. Etant donné l'importance accor
dée par certains auteurs aux scripts (Nelson, 1986) et schémas
événementiels (Mandler, 1984) dans la formation des connais
sances, on peut s'attendre à ce que les enfants tendent à évo
quer des événements passés et futurs dans la mesure où ils for
ment, avec la situation considérée, une totalité du type des
scripts ou schémas. Dans ce cas, l'évocation des états non pré
sents tendrait à insérer l'événement considéré dans une
séquence habituelle ou narrative. On peut par ailleurs faire
une hypothèse différente, selon laquelle la tendance diachro
nique est déterminée par quelque chose de plus fondamental,
plus général et moins lié au contenu des expériences du sujet
que les scripts ou schémas. Dans cette hypothèse, la tendance
qui nous intéresse tiendrait à la curiosité intellectuelle en géné
ral et plus particulièrement au désir d'expliquer ce qui est
constaté ici et maintenant.
Pour résumer, notre recherche est une investigation de la
nature et du développement de la tendance diachronique entre
8-9 ans et l'âge adulte. Quatre hypothèses en rapport avec la
tendance diachronique sont examinées :
1 / La tendance à évoquer des états passés et futurs d'une
tion présente a une certaine généralité.
2 / Elle devrait varier non seulement en fonction du contenu de
la situation considérée, mais aussi du niveau de développe
ment du sujet et de ses caractéristiques individuelles. La tendance diachronique 625
3 / Elle devrait augmenter nettement chez des enfants de
12 ans par rapport à ceux de 9 ans.
4 / Elle devrait répondre plus au désir d'expliquer la situation
présente qu'à celui de l'insérer dans un script ou schéma.
Par ailleurs cette investigation a un but exploratoire : celui
de saisir la nature des changements de la tendance diachronique
avec le développement cognitif — si de tels changements s'obser
vent — et celui de comprendre ce qui, dans une situation présent
ée, tend à susciter des réponses « diachroniques », c'est-à-dire
des évocations d'événements non présents.
Dans cette recherche, nous nous limitons à un type de
mesure de cette tendance : le nombre et la nature d'éléments
passés ou futurs (par rapport à ce que représente une image)
introduits par les sujets lorsqu'ils ont pour consigne de décrire
cette image. Dans chacune des deux expériences, trois images
d'événements fort différents ont été présentées à cet effet, afin
de pouvoir étudier le rôle du contenu sur les réponses des
sujets.
METHODE
Les deux expériences ont une technique analogue. Elles se différen
cient par la population étudiée (sujets différents et groupes d'âges partiel
lement différents) et par le contenu des images à décrire, avec toutefois
une image commune pour vérifier la réplicabilité des résultats. Par ailleurs,
la formulation de la consigne est légèrement différente.
Les sujets sont interrogés individuellement, à l'exception des adoles
cents et adultes (expérience II) qui ont dû être interrogés collectivement.
La tâche consiste pour le sujet à décrire des images présentées une à une,
et toujours dans le même ordre. Nous n'avons pas voulu contrebalancer
l'ordre de passation des trois images, afin d'obtenir des conditions rigou
reusement comparables pour tous les sujets et pour déceler si un effet
d'ordre se produit. En fait, il n'y a aucune raison qu'un effet d'ordre
absolu se fasse sentir : le fait de décrire une image avant ou après une autre
description d'image ne peut augmenter ou diminuer le nombre d'événe
ments passés ou futurs évoqués. En revanche, il peut y avoir un effet
d'ordre relatif. Si la première image présentée suggère l'évocation d'événe
ments non présents, ce type d'évocation pourrait se généraliser dans les
descriptions suivantes. Pour tenir compte de cela, dans chaque expérience
nous avons donné le rang médian (deuxième présentation sur trois) à 626 Jacques Montangero et Francisco Pons
l'image susceptible, d'après nos sondages, de susciter le plus grand nombre
d'évocations diachroniques. S'il y a un effet de généralisation de la ten
dance diachronique, la troisième image devrait susciter plus d'évocations
diachroniques que la première. Les résultats montrent que ce n'est pas
le cas.
L'échantillon de personnes interrogées est représentatif de la populat
ion genevoise du point de vue du sexe, de la nationalité et du niveau
socioprofessionnel des parents des sujets. Les écoliers sont des enfants qui
suivent sans difficulté particulière le degré scolaire correspondant à
leur âge.
EXPERIENCE I
Consigne : « Dis-moi tout ce que tu peux dire en regardant cette image,
tout ce qui se passe. »
Matériel : trois images.
1 / « Fifi », 15 cm X 15 cm, voir figure la ;
2 / « Tintin », 10 cm X 20 cm, voir figure 16 ;
3 / « Baigneur », 21 cm X 30 cm, voir figure le.
Population : 60 enfants, répartis en cinq groupes d'âge de 12 par
ticipants chacun: 8 ans (M = 8;0, e-m=l,8 mois), 9 ans (M = 9;l,
é-m =1,3 mois), 10 ans (M = 9;10, é-m = 2,3 mois), 11 ans (M = 10;ll,
é-m = 1,7 mois) et 12 ans (M = 11;11, é-m = 2,0 mois).
EXPERIENCE II
Consigne : « Peux-tu me dire tout ce qui se passe sur cette image ? »
Matériel : trois images.
1 / « Babar », 13 cm X 16 cm, voir figure ld ;
2 / « Fifi », voir figure la ;
3 / « Sempé », 15 cm X 15 cm, voir figure le.
Population : 60 sujets répartis en quatre groupes d'âges de 15 par
ticipants chacun: 9 ans (M = 8;ll, é-m = 3,1 mois), 12 ans (M = ll;ll,
é-m = 2,7 mois), adolescents (M = 14;8, é-m = 2,5 mois) et adultes
(M = 24;3, é-m = 2,6 ans). Fifi la,
Reproduit avec l'aimable permission de Disney Publishing Group,
Burbank (CA), USA Tintin 16,
Reproduit de Hergé (1970),
Tiruin au Congo,
avec l'aimable permission
de Moulinsart SA,
Bruxelles, Belgique
le, Baigneur
Dessin exécuté par Buch (1995) pour la présente recherche

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.