Latéralisation hémisphérique et stratégies d'exploration dans des tâches de perception tactilo-kinesthésique - article ; n°1 ; vol.96, pg 131-145

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1996 - Volume 96 - Numéro 1 - Pages 131-145
Résumé
Cet article présente une nouvelle approche pour étudier les stratégies d'exploration manuelle et leur latéralité dans des tâches de perception tactilo-kines-thésique. Après une revue de la littérature, plusieurs expériences mettant en jeu l'exploration séquentielle ou simultanée de stimuli tactiles (situation mono- ou dichaptique) sont rapportées. L'analyse des stratégies exploratoires a concerné la durée et la distribution spatiale des contacts digitaux lors des phases d'apprentissage et de reconnaissance des stimuli. En situation dichaptique, la main gauche a un taux de réussite supérieur, et touche en moyenne une plus grande surface de stimuli que la main droite. En situation monohaptique tactile-visuelle, une asymétrie identique est observée dans la stratégie d'exploration, mais pas dans le taux de réussite. Le recours à une situation monohaptique tactile-tactile suggère que les asymétries apparaissent davantage au cours de l'encodage initial du stimulus, que pour sa reconnaissance. L'analyse des stratégies exploratoires semble plus adaptée à une compréhension des modes de traitement de chaque hémisphère que les variables traditionnelles (temps de réponse et taux de réussite).
Mots-clés : perception tactilo-kinesthésique, spécialisation hémisphérique, stratégies manuelles.
Summary: Exploratory strategies and lateralization in haptic perception.
This paper reports a novel approach to investigate exploratory strategies and hemispheric lateralization in haptic perception. The duration and spatial distribution of digital contacts on the stimulus were studied in four mono- or dihaptic tasks. In dihaptic conditions, the left hand touched a larger surface of the stimuli, and was better at recognition than the right hand. In monohaptic testing, a similar asymmetry was observed in strategies, although the two hands did not differ on their success rates. The use of a monohaptic tactile-tactile situation suggests that asymmetries were more likely to appear during the initial coding ofthe stimulus than during its recognition. Altogether, these experiments show that the analysis of exploratory strategies is more suited to demonstrate hemispheric asymmetries than the analysis of esponse times and success rates.
Key words : haptic perception, hemispheric specialization, hand movements.
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1996
Lecture(s) : 22
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins