Le désintéressement - article ; n°3 ; vol.44, pg 733-751

De
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations - Année 1989 - Volume 44 - Numéro 3 - Pages 733-751
Professional Ethics: Selflessness.
Selflessness constituted the main strategy through which the legal profession, threatened by strengthening of the State and development of the capitalist market, managed to preserve its social being. This principle of action—whose course from its beginnings at the end of the 17th century until its waning in the 1950's is examined here—is expressed in writings, speeches, doctrines, mies, disciplinary practices, and more generally speaking, in the organization of a specific economic system. The similarities between this economy of moderation and primitive exchange show the generality of this practice: selflessness allows one to concretely establish balanced mutual exchange, thus transforming enemies and indifferent parties into allies, and to thereby maintain, in the face of adverse forces, the permanence ofthe collectivity's mode of existence.
19 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1989
Lecture(s) : 44
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins

Lucien Karpik
Le désintéressement
In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 44e année, N. 3, 1989. pp. 733-751.
Abstract
Professional Ethics: Selflessness.
Selflessness constituted the main strategy through which the legal profession, threatened by strengthening of the State and
development of the capitalist market, managed to preserve its social being. This principle of action—whose course from its
beginnings at the end of the 17th century until its waning in the 1950's is examined here—is expressed in writings, speeches,
doctrines, mies, disciplinary practices, and more generally speaking, in the organization of a specific economic system. The
similarities between this economy of moderation and primitive exchange show the generality of this practice: selflessness allows
one to concretely establish balanced mutual exchange, thus transforming enemies and indifferent parties into allies, and to
thereby maintain, in the face of adverse forces, the permanence ofthe collectivity's mode of existence.
Citer ce document / Cite this document :
Karpik Lucien. Le désintéressement. In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 44e année, N. 3, 1989. pp. 733-751.
doi : 10.3406/ahess.1989.283619
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1989_num_44_3_283619LE DESINT RESSEMENT
LUCIEN KARP1K
Depuis Ancien Régime les avocats ne cessent de proclamer que le désinté
ressement est un devoir que honneur commande et non la fortune Comment
se fait-il une morale apparemment hors du monde ait pu être si durable
ment revendiquée Que confrontée au marché la profession ait cessé de
fonder ce qui anime sur le détachement des intérêts matériels Cette orienta
tion qui traversé les siècles et qui hui persiste encore quoique sous
une forme plus modeste semble déjouer histoire Par sa permanence même
elle cessé alimenter les deux interprétations contraires de angélisme et de
illusion du spiritualisme et de la mystification Mais oscillation tient tout
entière une certaine définition du phénomène le suivre dans ses connexions
et ses ramifications le désintéressement loin de se limiter la formulation un
impératif abstrait et général qui appliquerait en quelque sorte de extérieur
aux comportements des avocats désigne un ensemble complexe et variable de
définitions de doctrines de règles et de situations que la profession instauré
et transformé et par lequel elle donné une forme concrète ses relations avec
la justice et la société
Ainsi délimité lé désintéressement ne livre pas emblée son sens mais il
cesse tout le moins de se présenter comme un donné intangible il fournit
une prise pour fixer une origine dessiner une évolution et déterminer une
influence Pour cette reconstruction historique on distingue deux périodes
séparées par la Révolution fran aise Aux xvne et xvme siècles un Discours
des règles et des pratiques manifestent la formation et le développement du
désintéressement par cette évolution les avocats se donnent le moyen
affronter des forces qui les mena aient du néant social partir du début du
xixe siècle les doctrines prennent une forme absolue et les règles prolifèrent
qui inscrivent la catégorie morale dans organisation même de la collectivité
Le dispositif né sous Ancien Régime prend une extension et une cohérence jus
alors inconnues il va se maintenir peu près inchangé pendant un siècle et
demi Sa mise en place met en évidence le principe action une profession
qui face tat et au marché capitaliste fonde sa singularité et parvient la
faire reconnaître par la société globale
733
Annales ESC mai-juin 1989 no pp 733-751 LES CULTURELS ET PRATIQUES SAVANTES MOD
Le désintéressement traverse les changements de régimes politiques les
transformations de économie et les bouleversements de la structure sociale
les interprétations qui la prennent pour objet ne sont pas parvenues rendre
intelligible cette apparente nécessité Or la catégorie morale trouve son expres
sion la plus systématique dans une économie spécifique examen de cette der
nière et le rapprochement avec la forme échange primitive fournissent les élé
ments une explication générale du phénomène Le désintéressement est rien
autre que la forme action collective par laquelle pour neutraliser une his
toire adverse la profession noué alliance qui lui permis de préserver dura
blement son indépendance
Désintéressement et libertés particulières
En 1693 devant audience que rassemble chaque année le rituel judiciaire
de la rentrée solennelle des tribunaux Aguesseau prononce un Discours qui
par le portrait il dresse de avocat de époque est devenu célèbre dans his
toire de la profession Mais importance on lui assigne tient une tout autre
raison dans cet éloge de indépendance de avocat se déploie pour la pre
mière fois publiquement la doctrine du désintéressement1 Le Discours
exprime sans aucun doute par suite de intimité des magistrats et des avocats
au sein des parlements la conception que le barreau se donne de sa singularité
et de son rapport la société il montre au travers une argumentation sou
vent sinueuse que pour les avocats le désintéressement participe de la forma
tion une nouvelle économie de esprit Rattachée la situation historique des
avocats cette évolution indique clairement la formation un nouveau principe
action qui trace la séparation avec le passé médiéval et oriente au
xvine siècle une transformation de la profession qui trouve ses expressions
dans le changement de son organisation dans son engagement public et dans le
renforcement de son prestige la surreprésentation des avocats aux tats géné
raux donne la mesure de la réussite de cette stratégie2
Le Discours de Aguesseau
Tous les hommes aspirent la liberté mais parce ils désirent toujours
leur vie est une longue servitude aussi tous les hommes et les plus
grands échappent pas dominés ils sont par ambition de anoblisse
ment et le désir enrichissement se réduisent dans un esclavage volontaire
Seule la profession avocat se maintient dans la possession de son indépen
dance Dans cet assujettissement presque général de toutes les conditions UN
ORDRE aussi ancien que la magistrature aussi noble que la vertu aussi néces
saire que la justice se distingue par un caractère qui lui est propre et seul entre
tous les états il se maintient dans heureuse et paisible possession de son indé
pendance Libre sans être inutile sa patrie il se consacre au public sans en être
esclave
Bien elle soit fondée sur le seul mérite cette profession dont entière
indépendance atteste le parfait accomplissement de son devoir accède la
gloire Vous qui avez avantage exercer une si glorieuse
734 KARPIK UNE THIQUE PROFESSIONNELLE
levés au comble de la gloire Une gloire si éclatante etc Idéal aristo
chement révèle velle cratique vigueur fallacieuse auquel des gentilshommes la le gloire théâtre La liberté par cornélien son et ne des désigne omniprésence honorables donné plus au en moins paraît effet hommes temporairement le fonder déploiement Mais étrange cette intempéré une rappro unité nou se
du moi propre au héros ni la toute-puissance propre aux dieux sur terre les
rois) elle se confond avec obligation impose un principe supérieur
homme parfaitement libre est celui qui est parfaitement soumis aux lois
de son devoir il faut la vertu La gloire ne consacre plus la visée illimitée et
orgueilleuse un individu ou une famille de race elle qualifie une collectivité
qui non seulement substitue la vertu héroïsme et le mérite la naissance mais
reconnaît aussi dans la justice la loi le peuple les bornes de sa souveraineté
Comment expliquer que la profession parvienne subordonner la servitude
volontaire et le désir enrichissement les deux passions auxquelles tous les
hommes succombent et elle conserve ainsi durablement son indépen
dance Telle est énigme que Aguesseau tente de dénouer il présente
cette fin deux argumentations une tient au mode organisation de la collec
tivité et autre ses principes action Bien que le Discours ne attache que
secondairement examen du corps il énonce cependant chemin faisant trois
de ses propriétés Tout abord la fondamentale égalité de ses membres
entrée au barreau efface au souvenir. ces différences les différences
de rang que fondent les préjugés dans le monde injurieuses la vertu pour ne
laisser subsister que la distinction fondée sur le degré de mérite et cette dis
tinction elle-même interdit personne arriver par des routes différentes
la même grandeur Ensuite la modération fondée sur la discipline personnelle
la liberté ne se confond ni avec excès ni avec inconstance elle suppose que la
personne reconnaisse autorité de la loi et elle interdise le caprice
Enfin un espace propre dont témoignent les règles du barreau Pris ensemble
ces traits fixent au moins schématiquement une forme organisation poli
tique une communauté autonome composée égaux qui ont nul besoin de
déléguer leur pouvoir une instance extérieure ou supérieure pour respecter la
loi et leurs propres règles
insistance fondamentale du Discours ne porte pas cependant sur être
interne de la profession mais sur les mobiles qui animent ses membres Pour
expliquer que les avocats aient si constamment conservé leur indépendance
Aguesseau emploie les deux schémas traditionnels de action humaine la
vertu et le vice la raison et la passion mais une troisième formule va les rem
placer Que la vertu doive emporter sur le vice paraît prolonger purement et
simplement la thématique du bien au mal qui dès origine inscrit officielle
ment les pratiques de la profession ombre de la foi3 Menacée par la cupidité
qui occupe le sommet dans la hiérarchie des péchés capitaux la profession
serait parvenue consacrer la primauté du salut spirituel Et cependant le salut
religieux et héritage médiéval ne sont nulle part évoqués et la singularité de la
pratique collective se trouve rattachée la distinction classique depuis Anti
quité de la raison et de la passion homme est jamais plus libre que lors
il assujettit ses passions la raison et sa raison la justice et encore
moins dominés par la tyrannie des passions que le commun des hommes vous
êtes plus esclaves de la raison et la vertu acquiert autant empire sur vous que
735 LES CULTURELS ET PRATIQUES SAVANTES MOD
la fortune en perdu Soumise au jeu de forces antagonistes la profession
paraît maintenir avec fermeté la primauté de la passion et avec elle la supré
matie des mobiles qui conduisent la liberté sur ceux qui mènent la servitude
Cette seconde opposition son tour se trouve transformée et cela par le
dédoublement de chacun de ses termes Si elle la profession conserve
encore des passions elle ne en sert plus que comme un secours utile la
raison en les rendant esclaves de la justice elle ne les emploie que pour en
affermir autorité La raison trouve un secours dans des passions
amour du devoir amour de la justice) et la cupidité avarice le désir du
gain se trouvent renforcés par cette activité enrichissement fondée sur le
calcul est intérêt Le conflit entre ces deux passions-raisons illustre
certes la mécanique de la compensation des passions comme scheme interpré
tation des comportements humains4 il explique cependant ni la nécessité du
dédoublement ni la supériorité de la vertu sur une force aussi violente que le
désir enrichissement rationnel Pour le comprendre il faut suivre Agues-
seau au bout du raisonnement la raison est trop faible pour subor
donner les mobiles adverses il lui faut le secours une passion Mais la pas
sion-raison son tour ne se suffit pas elle-même elle appuie sur la justice
Et son tour celle-ci ne se supporte pas Le mouvement régressif
dévoile alors le terme ultime le bien du public
Vous êtes placés pour le bien du public entre le tumulte des passions
humaines et le trône de la justice vous portez ses pieds les ux et les prières
des peuples est par vous ils re oivent ses décisions et ses oracles vous
êtes également redevables et aux juges et aux parties et ce double engagement
est le double principe de toutes vos obligations
Dans cette très économique présentation du système obligations qui régit
la profession et en définit la fonction médiatrice le bien du public surplombe
tous les autres termes Le rappel régulier de ce réfèrent Ordre se consacre
au public Tous vos jours sont marqués par les services que vous rendez la
société etc ne dissipe pas son opacité il marque tout le moins deux
absences celle de la divinité et celle du roi une et autre ne figurent dans le
Discours que pour servir de support une fin pédagogique explicite démontrer
que la grandeur du pouvoir vient tout entier des bornes il respecte Une fois
faite la démonstration la divinité et celui au nom duquel toute justice se rend ne
sont plus jamais évoqués le public comble le vide est son action qui le qua
lifie le plus sûrement il donne son suffrage au mérite et cela sans inconstance
et sans ingratitude il accorde une déférence naturelle la vertu il distribue
la gloire La comparaison entre ce il exige le mérite et la vertu et ce
il répartit le jugement social la dignité met au jour une asymétrie fon
datrice le public est le maître qui récompense ceux qui le servent Le mystère
de indépendance de la profession se trouve élucidé La morale est le devoir de
ceux qui se lient ce pouvoir suprême elle trouve dans cette relation énergie
qui lui permet de imposer face aux passions que le cours de histoire fait
naître et qui menacent de la corrompre En définitive la vertu se confond avec
la passion du bien public est elle qui subordonne les mobiles contraires qui
garantit la permanence de indépendance et la consécration par la gloire
736 UNE THIQUE PROFESSIONNELLE
espace membres peut est dans arguments Le seule acquise association statut propre et subordonner exception et un indépendance maintenue fonde impératif intime son les de une que gouvernement ethico-politique intérêts la de profession par la micro-société la égoïstes vertu sur livré défini Là la est egalitaire son se passion discipline nécessaire par loge secret enchaînement le du qui secret personnelîe bien il tient dispose la de public justice tout indépen de de entier deux eUe qui se on
doce nommée dance et le par de plus la les gloire5 souvent générations Texte désintéressement qui fondateur suivent quelquefois le Discours honneur lègue une mission morale ou qui sacer sera
Stratégie et identité collective
Dans le Discours de Aguesseau le théâtre psychologique ne contient rien
en lui-même qui explique directement la nature et le poids des mobiles défavo
rables indépendance de la profession mais il comporte suffisamment
indices pour que on puisse repérer la double transformation historique il
exprime le surgissement des deux forces qui menacent désormais la profession
Première force adverse le commerce Le refus du négoce et la condamnation
de la cupidité sont traditionnels pour la profession mais le terme nouveau pour
époque intérêt connote un changement échelle du commerce et avec
lui un changement intensité dans la passion du gain Avec cette transforma
tion ascendance de la plus servile des passions menace qui transformerait
le métier en acte mercenaire et réduirait avocat état esclave Seconde
force adverse le pouvoir politique Lorsque Aguesseau prononce son dis
cours tat est plus ce pouvoir qui se surimposait aux multiples pouvoirs
particuliers qui composaient la société il se confond avec une visée que le roi et
les grands commis ont maintenue avec constance ils ont réalisée par la loi et
le renforcement de appareil étatique unification du corps social par incul-
cation de obéissance Ce est pas seulement la force qui fonde tat absolu
tiste est aussi comme Aguesseau ne cesse de indiquer la servitude
volontaire ceux qui entrent dans les fonctions publiques sont les plus
dépendants ceux qui soumettent les autres leur autorité sont des
esclaves ceux que la grandeur des emplois élève au-dessus des autres
hommes sont définis par éclatante servitude
Toute économie du Discours porte sur les moyens qui permettent aux avo
cats de se soustraire aussi bien tat au marché ces deux forces histori
ques dont le développement paraît cependant irrésistible Comment expliquer
une ambition si démesurée Elle tient pour essentiel la longue crise que tra
verse la profession depuis un siècle et demi Aux xive et xve siècles les avocats
exercent concurremment ou successivement la défense au tribunal le conseil
politico-judiciaire auprès des maisons princières les fonctions de grands
commis de tat et de magistrats au Parlement la profession se définit autan
par le service de tat que par le service rendu une clientèle privée le plus
souvent aristocratique- Cette tension manifeste attract
fonctions publiques supérieures dotées un prestige eleve Vrossa etö de plus
affirme ouvrent accès par la stabilisation la noblesse territoriale elle exprime la la concentration dynamique et P0 la rationalisation
737 LES CULTURELS ET PRATIQUES SAVANTES MOD
de appareil administratif et judiciaire le recours au droit comme technique de
gouvernement et par voie de conséquence le renforcement de la fonction et de la
position des juristes au sein de tat partir de la seconde moitié du
xvie siècle deux causes provoquent la désorganisation du système qui si lar
gement favorisé ascension sociale des avocats extension de la vénalité des
charges et le renforcement de tat absolutiste Avec la première les avocats
qui pour la plupart ne disposent pas des ressources financières nécessaires
achat des charges publiques se trouvent progressivement cantonnés la seule
fonction de défense et exclus de anoblissement8 avec la seconde ils vivent
sous la menace un pouvoir royal qui affirme par élimination ou la neutra
lisation des institutions autonomes9
Un siècle plus tard les deux processus ayant cessé de se développer le
texte de Aguesseau témoigne de ampleur une redéfinition de la collecti
vité Refus de tat refus du marché qui époque ne pouvait représenter
une solution limitée la crise la défense de la profession ordonne autour
du public Le terme désigne le surgissement un pouvoir aucune détermina
tion naturelle ou surnaturelle ne vient fonder Trois attributs dessinent dans le
Discours cette figure impersonnelle le public est la société et se trouve
défini par le rapport social il est la patrie et se trouve doté un territoire il est
le peuple et acquiert une histoire est le corps social la nouvelle figure du
souverain10 Pour défendre ses libertés particulières menacées par tat comme
par le marché pour assurer sa gloire la profession noue alliance avec le pou
voir suprême Opération double car si la primauté de la vertu témoigne de la
soumission aux exigences du maître elle fonde aussi puisque ce pouvoir ne
exprime que par des médiations le droit exprimer ses volontés la profes
sion se pose comme le porte-parole du public
Cette stratégie ne relève pas du seul discours au xvule siècle elle oriente
action Ainsi les ouvrages publiés surtout dans la seconde moitié du siècle
contiennent des règles générales qui partir usages plus anciens ou de déci
sions individuelles prises par Ordre posent interdiction du cumul de fonc
tions11 incompatibilité avec les activités de négoce et les fonctions qui impli
quent une subordination12 ainsi que la réglementation de la pratique des hono
raires Cette codification témoigne une évolution dont il est pas toujours
aisé évaluer la portée Elle souffre de nombreuses variations le barreau de
Paris applique mieux que les barreaux de province et de multiples excep
tions bon nombre avocats exercent aussi les fonctions de juges de notaires
et de procureurs en particulier mais pas seulement dans les petites villes est
peut-être la pratique de honoraire qui manifeste le changement le plus net
le recouvrement judiciaire des honoraires impayés qui était autorisé et cou
ramment employé entre le xive et le xvie siècle fait objet une interdiction
qui au moins Paris semble avoir été respectée et la modération des pra
tiques paraît avoir été dans opinion une des raisons majeures de estime
grandissante dont la profession bénéficié13 Aussi schématique il soit le
tableau fait ressortir la mise en place des principaux éléments un dispositif
ensemble orienté par le désintéressement Dans le même temps expression
du public anime opposition gallicane la lutte contre le pouvoir royal et la
campagne des mémoires contre la procédure criminelle secrète14
Avec le temps et le succès la stratégie cesse être révisable La double
738 KARPIK UNE THIQUE PROFESSIONNELLE
accordent ressement contenu exclusion de une et les valeur identité tat linéaments et du cardinale collective marché un et capitaliste système qui indépendance une économique fois autogouvernement15 passée la spécifique laquelle période les révolution forment le désinté avocats le
naire sera leur principal héritage
Extension et déclin du désintéressement
Au xixe siècle le trouve une expression surabondante
dans les écrits dans les discours et dans les pratiques Inconnu au xvne siècle
employé quelquefois au xvnie siècle le mot est désormais associé régulièrement
la profession en particulier dans la formule forgée par les avocats et sans
cesse reprise par les lois qui fixent les devoirs que le conseil de Ordre est chargé
de faire respecter probité désintéressement modération 16 Cette rhéto
rique de la générosité se déploie dans les ouvrages pour grand public comme
dans les multiples conférences que la profession se tient elle-même mais le
désintéressement ne se limite pas au seul déploiement une moralité il
ordonne des règles que détaillent et commentent les traités consacrés aux
Règles de la profession 17 leur examen permet de dresser évolution géné
rale un dispositif complexe depuis le début du xixe siècle nos jours
Les obligations directement et explicitement rattachées au désintéresse
ment appliquent les unes aux relations entre les avocats et leurs clients et les
autres aux conditions appartenance la profession Les premières se trouvent
recensées sous une forme générale dans le tableau
TABLEAU Règles*
avocat exige rien de son client ni avant ni après le procès Aussi les paie
ments avance les réclamations personnelles la remise une quittance abandon de
la défense lorsque les honoraires ont pas été remis le recouvrement judiciaire de
honoraire sont interdits
avocat nommé office assistance judiciaire ne peut ni refuser cette nomina
tion ni accepter un honoraire
Illustration non autorisée à la diffusion honoraire excessif ne peut être honorablement accepté il est excessif quand la
situation du client prouve les sacrifices il devra imposer pour offrir ou quand
avocat pas ou pu exercer complètement la défense Dans ces deux cas hono
raire il été per avance doit être partiellement ou totalement restitué De plus
avocat ne peut recourir aux modes de paiement qui représenteraient une contrainte
égard de son client le billet ordre ou la lettre de change ou qui feraient dépendre sa
rémunération du résultat de action en justice les pactes honoraires)
avocat ne peut accepter aucun mandat même verbal même gratuit il ne
représente pas son client il le conseille Il en résulte il ne peut se mêler aux opéra
tions de négoce ou agencedaffaires et que lui sont interdites les pratiques propres
ces activités comme la sollicitation de clientèle le recherche de publicité ou le manie
ment de fonds
Adapté de MOLLOT Règles de la profession avocat Paris 1842
739 LES CULTURELS ET PRATIQUES SAVANTES MOD
Les règles forment un ensemble rigoureusement agencé La codification des
honoraires montant et modes de paiement ainsi que la prohibition du recou
vrement judiciaire de honoraire impayé et du paiement de assistance judi
ciaire inscrivent explicitement les relations entre les avocats et les justiciables
dans la logique du don La défense de indépendance trouve ses expressions interdiction de toute participation directe ou indirecte au commerce et
dans exclusion de tous les actes qui comme la sollicitation de clientèle ou la
publicité concourent la réalisation des gains ordinaires application de ces
dispositions est garantie par action disciplinaire du conseil de Ordre
examen des arrêtés les décisions disciplinaires qui peut être réalisé de fa on
systématique pour la période 1810-1863 et de fa on plus sélective pour la suite
fait apparaître deux formes évolution Le recouvrement judiciaire de hono
raire et assistance judiciaire18 ne donnent lieu de très rares jugements
les interdits paraissent avoir été respectés encore que vers le tournant du
siècle on ne manque pas observations sur existence en particulier au pénal
de pratiques assistance judiciaire quelque peu hétérodoxes intensité et la
sévérité de la répression des activités commerciales sont plus variables elles
affirment entre 1810 et 1830 lorsque le désordre hérité de la période révolu
tionnaire la disparition physique des porteurs de la tradition orale et accrois
sement rapide du nombre de jeunes avocats provoquent une crise laquelle le
conseil de Ordre oppose une action pédagogique et une pratique disciplinaire
qui porte par priorité sur les pratiques commerciales et concurrentielles illé
gales Elle décline pendant une vingtaine années pour augmenter considéra
blement partir de 1850 lorsque Ordre affronte toutes les pratiques que susci
tent le développement de industrie et du commerce et la multiplication des
nouvelles personnes morales les sociétés) il oppose un nouvel
adversaire industrialisme19 Ces variations témoignent que le conseil de
Ordre ajuste son action urgence et la gravité des dangers les témoi
gnages de époque indiquent il est largement parvenu faire respecter les
obligations officielles20
Les conditions admission se trouvent définies au travers des incompatibi
lités est-à-dire des fonctions et des activités inconciliables avec la profession
avocat La longue liste des arrêtés pris par le conseil de Ordre lors des
demandes inscription au Tableau est la condition obligatoire pour devenir forme une jurisprudence qui se découpe en deux périodes Jusque dans
les années 1830-1840 le système des interdictions poursuit la tradition la pro
fession est inconciliable avec le négoce et les activités intermédiaires que per
sonnifient les agents affaires et assimilés les agréés partir des années
1840 interdiction élargit aux activités exercées même de fa on occasion
nelle dans les sociétés Le milieu du siècle est marqué par la confrontation
entre les avocats et le mouvement des affaires industrielles et commerciales un
arrêté de 1865 prend ici une valeur essentielle Reprenant partiellement la
teneur de décisions antérieures il transgresse la forme habituelle du jugement et
pose par une véritable loi générale incompatibilité de la profession avocat
avec les fonctions au sein des sociétés21 La portée de arrêté est ailleurs indi
quée par la longueur des attendus qui organisent autour de la défense une
profession qui besoin de se conserver pure de tout mélange et de résister aux
entraînements de tout genre au milieu desquels elle exerce et par la décision
740 1- KARPII< UNE THIQUE PROFESSIONNELLE
barreau exceptionnelle qui prévoit la distribution du jugement tous les membres du
auraient raison tudes la égard vaient habitudes profession Le devenues sens plus avancée de ete ceux précis céder esprit prises les qui pour de que anciens une lors se cette de sont difficilement de seconde jugement politique exercice agents livrés incompatibilité nature aux affaires et est aux activités pratiques de fourni exigences caractère Par absolue et par du commerciales les cette le de marché professions refus qui nos tient présomption sont admettre règles et aux et visées auraient assimilées habitudes qui ce absolue au des ne sont sein acquis habi pou oui La les de
une disposition durable contradictoire avec esprit de la profession le conseil
de Ordre dévoile ce il entend par pureté de la le refus de
intérêt égoïste exacerbé qui anime le mouvement des affaires Pendant un
siècle et demi malgré les critiques qui se font jour partir de la fin du
xixe siècle la profession en excluant systématiquement aussi bien les occupa
tions et les activités même occasionnelles qui relèvent du négoce que les agents
qui ont pu livrer dans le passé est protégée de la dynamique du marché
capitaliste et du désir enrichissement illimité22
Un bref examen des incompatibilités avec les fonctions publiques permet de
prendre une vue ensemble de la politique de Ordre La liste complète des
arrêtés donne la représentation un ouvrage militaire particulièrement hermé
tique En trois quarts de siècle en appuyant abord sur interdiction des
emplois gages travail salarié et ensuite de fa on plus générale sur le refus de
tout lien de subordination Ordre partir une série initiale incompatibi
lités avec les fonctions de magistrat de préfet et de sous-préfet de greffier
notaire et avoué instaure la seule exception des fonctions politiques une
séparation rigide entre les avocats et ensemble des publiques et para-
publiques administration armée justice officiers ministériels Malgré quel
ques reculs très partiels vers la fin du xixe siècle cette politique impose une
rigoureuse séparation entre la sphère de la profession et celle de tat et cet
acquis entériné par la loi reste hui peu près inchangé
La stratégie formulée sous Ancien Régime trouve sa réalisation complète
au xixe siècle Sur un siècle et demi la profession est construite par une
double délimitation elle est parvenue exclure aussi bien le commerce et la
domination du mobile du profit que tat et le lien de subordination Elle
ainsi donné au moins négativement un contenu spécifique cette pureté
elle est acharnée instaurer et maintenir Cette action exercé des effets
décisifs sur la construction de la profession le refus du marché capitaliste
cantonné les avocats la clientèle des personnes et des familles et par voie de
conséquence il fondé une certaine définition de la fonction remplie la défense
au tribunal) du mode exercice du métier avocat est un artisan qui intervient
seul ou aidé un ou de deux collaborateurs) des activités prises en charge le
conseil et la plaidoirie) du savoir pertinent la primauté du droit et du
droit pénal) du niveau de revenu de la hiérarchie interne etc
Les variations dans ampleur la cohérence et 110 1011 16
des règles permettent de distinguer trois périodes dans es relations entre la pro
fession et la catégorie morale au tournant du siècle
Pire ressèment est quasi absolu il traduit la priorité que le barreau assigne la lutte
741

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.