Le squelette de l'Adrar Amadhel N-Enir, près de Tin Felki (Sahara algérien) - article ; n°2 ; vol.1, pg 91-100

De
Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris - Année 1984 - Volume 1 - Numéro 2 - Pages 91-100
Etude anthropologique d'un squelette découvert par une mission italienne au Sahara algérien près de Tin Felki. Des données archéologiques et physico-chimiques qui permettent de considérer la sépulture comme appartenant vraisemblablement au Néolithique sont présentées. Le squelette en bon état de conservation, appartient à un sujet d'âge jeune et de sexe probablement masculin. L'encadrement anthropologique permet de situer le sujet parmi les formes négroïdes fines. Quelques altérations pathologiques sont enfin brièvement discutées.
Anthropological study of a skeleton found by an archaeological kalian expedition in the Algerian Sahara in 1981, near Tin Felki. Archaeological and physico-chemical data allow to hypothesize a chronological attribution to the Neolithic period. The skeleton is well preserved and belongs to an adolescent, probably a male. The anthropological study allows to recognize attenuted negroid characters. Some pathological findings are briefly discussed.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1984
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
V. Formicola
M. Balestri
Le squelette de l'Adrar Amadhel N-Enir, près de Tin Felki
(Sahara algérien)
In: Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, XIV° Série, tome 1 fascicule 2, 1984. pp. 91-100.
Résumé
Etude anthropologique d'un squelette découvert par une mission italienne au Sahara algérien près de Tin Felki. Des données
archéologiques et physico-chimiques qui permettent de considérer la sépulture comme appartenant vraisemblablement au
N
é
o
l
i
t
h
i
q
u
e
s
o
n
t
p
r
é
s
e
n
t
é
e
s
.
L
e
s
q
u
e
l
e
t
t
e
e
n
b
o
n
é
t
a
t
d
e
c
o
n
s
e
r
v
a
t
i
o
n
,
a
p
p
a
r
t
i
e
n
t
à
u
n
s
u
j
e
t
d
'
â
g
e
j
e
u
n
e
e
t
d
e
s
e
x
e
probablement masculin. L'encadrement anthropologique permet de situer le sujet parmi les formes négroïdes fines. Quelques
altérations pathologiques sont enfin brièvement discutées.
Abstract
Anthropological study of a skeleton found by an archaeological kalian expedition in the Algerian Sahara in 1981, near Tin Felki.
Archaeological and physico-chemical data allow to hypothesize a chronological attribution to the Neolithic period. The skeleton is
well preserved and belongs to an adolescent, probably a male. The anthropological study allows to recognize attenuted negroid
characters. Some pathological findings are briefly discussed.
Citer ce document / Cite this document :
Formicola V., Balestri M. Le squelette de l'Adrar Amadhel N-Enir, près de Tin Felki (Sahara algérien). In: Bulletins et Mémoires
de la Société d'anthropologie de Paris, XIV° Série, tome 1 fascicule 2, 1984. pp. 91-100.
doi : 10.3406/bmsap.1984.3951
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1984_num_1_2_3951
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.