Les enfants moustériens de Jebel Irhoud (Maroc), comparaison avec les Néandertaliens juvéniles d'Europe - article ; n°4 ; vol.5, pg 237-246

De
Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris - Année 1988 - Volume 5 - Numéro 4 - Pages 237-246
MOUSTERIAN CHILDREN OF JEBEL IRHOUD (MOROCCO) COMPARISON WITH JUVENILE EUROPEAN NEANDERTALS Summary. — While all the juvenile human remains from the European Mousterian belong to the Neandertals, the contemporary children from Jebel Irhoud (Morocco) do not display any derived features of this group but share only plésiomorphies with the Neandertals. Furthermore Irhoud 3 displays modern apomorphies. This specimen is rather similar to the first anatomically modern humans from South-West Asia (Skhul, Qafzeh). The archaeaological levels which yielded the human remains from Jebel Irhoud were probably formed during the 5th isotopic stage rather than during the 4th or the 3rd. Therefore there are neither anatomical nor chronological arguments to exclude the Irhoud men from the ancestry of modern man in North Africa.
Résumé. — Alors que tous les restes humains juvéniles du Moustérien européen appartiennent à l'entité néandertalienne, les enfants du Jebel Irhoud (Maroc), qui sont leurs contemporains nord-africains, ne montrent aucun caractère dérivé de ce groupe. Les fossiles ď Irhoud partagent seulement des plésiomorphies avec les pièces européennes. De plus Irhoud 3 présente des apomorphies d'homme moderne et se rapproche morphologiquement des premiers hommes modernes du Proche-Orient (Skhull, Qafzeh). Les dépôts archéologiques qui ont livré les hommes du Jebel Irhoud appartiendraient au stade isotopique 5 et non au 4 ou au 3. Aucun argument d'ordre anatomique ni chronologique ne permet donc d'exclure aujourd'hui ces fossiles de l'origine des premiers hommes anatomiquement modernes d'Afrique du Nord.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1988
Lecture(s) : 42
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
Jean-Jacques Hublin
Anne-Marie Tillier
Les enfants moustériens de Jebel Irhoud (Maroc), comparaison
avec les Néandertaliens juvéniles d'Europe
In: Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, XIV° Série, tome 5 fascicule 4, 1988. pp. 237-246.
Abstract
MOUSTERIAN CHILDREN OF JEBEL IRHOUD (MOROCCO) COMPARISON WITH JUVENILE EUROPEAN NEANDERTALS
Summary. — While all the juvenile human remains from the European Mousterian belong to the Neandertals, the contemporary
children from Jebel Irhoud (Morocco) do not display any derived features of this group but share only plésiomorphies with the
Neandertals. Furthermore Irhoud 3 displays modern apomorphies. This specimen is rather similar to the first anatomically modern
humans from South-West Asia (Skhul, Qafzeh). The archaeaological levels which yielded the human remains from Jebel Irhoud
were probably formed during the 5th isotopic stage rather than during the 4th or the 3rd. Therefore there are neither anatomical
nor chronological arguments to exclude the Irhoud men from the ancestry of modern man in North Africa.
Résumé
Résumé. — Alors que tous les restes humains juvéniles du Moustérien européen appartiennent à l'entité néandertalienne, les
enfants du Jebel Irhoud (Maroc), qui sont leurs contemporains nord-africains, ne montrent aucun caractère dérivé de ce groupe.
Les fossiles ď Irhoud partagent seulement des plésiomorphies avec les pièces européennes. De plus Irhoud 3 présente des
apomorphies d'homme moderne et se rapproche morphologiquement des premiers hommes modernes du Proche-Orient (Skhull,
Qafzeh). Les dépôts archéologiques qui ont livré les hommes du Jebel Irhoud appartiendraient au stade isotopique 5 et non au 4
ou au 3. Aucun argument d'ordre anatomique ni chronologique ne permet donc d'exclure aujourd'hui ces fossiles de l'origine des
premiers hommes anatomiquement modernes d'Afrique du Nord.
Citer ce document / Cite this document :
H
u
b
l
i
n
J
e
a
n
-
J
a
c
q
u
e
s
,
T
i
l
l
i
e
r
A
n
n
e
-
M
a
r
i
e
.
L
e
s
e
n
f
a
n
t
s
m
o
u
s
t
é
r
i
e
n
s
d
e
J
e
b
e
l
I
r
h
o
u
d
(
M
a
r
o
c
)
,
c
o
m
p
a
r
a
i
s
o
n
a
v
e
c
l
e
s
Néandertaliens juvéniles d'Europe. In: Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, XIV° Série, tome 5 fascicule
4, 1988. pp. 237-246.
doi : 10.3406/bmsap.1988.1680
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1988_num_5_4_1680
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.