Lésions cérébrales droites et processus d'acquisition - article ; n°4 ; vol.86, pg 551-572

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1986 - Volume 86 - Numéro 4 - Pages 551-572
Résumé
Divers travaux expérimentaux effectués chez des patients porteurs de lésions cérébrales unilatérales montrent que les atteintes de l'hémisphère droit (plus particulièrement si elles sont postérieures), déterminent des difficultés d'acquisition : lenteur des apprentissages nouveaux, incapacité à améliorer une performance, impossibilité de modifier spontanément une stratégie et de parvenir à un traitement plus efficace. Deux domaines sont analysés : les troubles perceptivo-cognitifs étudiés dans des tâches ponctuelles et les difficultés de récupération fonctionnelle lors de la rééducation des hémiplégiques. L'inertie du comportement, l'absence d'évolution et les faibles capacités d'apprentissage ne semblent pas limitées aux activités dans le domaine visuo-spatial mais pourraient constituer une composante plus générale de la conduite des patients dont le cerveau droit postérieur est atteint. Ces faits méritent d'être étudiés plus systématiquement pour affiner les descriptions psychologiques et aboutir à de meilleures précisions des systèmes neurophysiologiques en cause. Des hypothèses neuropsychologiques diverses peuvent être explorées.
Mots clés : neuropsychologie, apprentissage, lésions cérébrales, hémisphère droit.
Summary : Right hemisphere brain damage and learning processes.
Experiments with unilateral brain-injured patients show that right hemisphere damage (particularly if posterior) results in learning difficulties such as slowness to learn, difficulty improving performance, inability to spontaneously alter a strategy. Two types of articles are reviewed here : those bearing on perceptuo-cognitive disorders occuring during the accomplishment of short tasks, and those related to difficultes in the functional recovery of hemiplegies. « Inertia » in behavior and poor learning ability do not appear restricted to visuo-spatial activities, but may constitute a generai component of these patients' behavior. These facts are worthy of more systematic study in order to develop clear descriptions of behavior and to define the cerebral sites involved. Different neuro-psychological hypotheses must be investigated.
Key words : neuropsychology, learning, brain damage, right hemisphere.
22 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1986
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 23
Voir plus Voir moins