Maturation osseuse des enfants japonais de 6 à 18 ans, estimée par la méthode de Tanner-Whitehouse - article ; n°3 ; vol.6, pg 265-280

De
Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris - Année 1970 - Volume 6 - Numéro 3 - Pages 265-280
Résumé. Sur la radiographie des mains gauches des enfants japonais, 510 garçons et 453 filles de 6 à 18 ans, nous avons estimé la maturation osseuse en utilisant la méthode de Tanner-Whitehouse et les normes établies par ces auteurs pour la population anglaise. 1° Chez les garçons, l'âge squelettique à 6 et 7 ans coïncide avec l'âge chronologique. Après 7 ans, l'âge squelettique est en avance sur l'âge chronologique progressivement jusqu'à 16 ans. Mais cette différence aurait une tendance à diminuer après 16 ans. 2° Chez les filles, l'âge squelettique semblait coïncider avec l'âge chronologique en dessous de 6 ans. Puis l'âge squelettique est en avance sur l'âge chronologique pendant plusieurs années avec le même écart. A 15 ans, ces deux âges coïncident. Au delà de cet âge, la vitesse de la maturation osseuse des filles de notre échantillon diminue. Cette tendance suggère que la maturation osseuse de ce groupe sera achevée 6 mois plus tôt que dans l'échantillon de Tanner-Whitehouse. 3° Nous avons utilisé la valeur du score total (overall score) de la méthode de Tanner-Whitehouse dans un échantillon d'enfants japonais.
16 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1970
Lecture(s) : 37
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins

K. Ashizawa
Maturation osseuse des enfants japonais de 6 à 18 ans, estimée
par la méthode de Tanner-Whitehouse
In: Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, XII° Série, tome 6 fascicule 3, 1970. pp. 265-280.
Résumé
Résumé. Sur la radiographie des mains gauches des enfants japonais, 510 garçons et 453 filles de 6 à 18 ans, nous avons
estimé la maturation osseuse en utilisant la méthode de Tanner-Whitehouse et les normes établies par ces auteurs pour la
population anglaise. 1° Chez les garçons, l'âge squelettique à 6 et 7 ans coïncide avec l'âge chronologique. Après 7 ans, l'âge
squelettique est en avance sur l'âge chronologique progressivement jusqu'à 16 ans. Mais cette différence aurait une tendance à
diminuer après 16 ans. 2° Chez les filles, l'âge squelettique semblait coïncider avec l'âge chronologique en dessous de 6 ans.
Puis l'âge squelettique est en avance sur l'âge chronologique pendant plusieurs années avec le même écart. A 15 ans, ces deux
âges coïncident. Au delà de cet âge, la vitesse de la maturation osseuse des filles de notre échantillon diminue. Cette tendance
suggère que la maturation osseuse de ce groupe sera achevée 6 mois plus tôt que dans l'échantillon de Tanner-Whitehouse. 3°
Nous avons utilisé la valeur du score total (overall score) de la méthode de Tanner-Whitehouse dans un échantillon d'enfants
japonais.
Citer ce document / Cite this document :
Ashizawa K. Maturation osseuse des enfants japonais de 6 à 18 ans, estimée par la méthode de Tanner-Whitehouse. In:
Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, XII° Série, tome 6 fascicule 3, 1970. pp. 265-280.
doi : 10.3406/bmsap.1970.2199
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1970_num_6_3_2199el Mémoires de la Société ď Anthropologie de Paris, Bulletins
tome 6, XIIe série, 1970, pp. 265 à 280.
MATURATION OSSEUSE DES ENFANTS JAPONAIS
DE 6 A 18 ANS, ESTIMÉE PAR LA MÉTHODE
DE TANNER-WHITEHOUSE (i)
PAR
Kumi ASHIZAWA (2)
Pour l'estimation de la maturation osseuse des enfants japonais, on
cherche depuis longtemps la meilleure méthode dans deux domaines. L'un
est celui des médecins, pédiatres et orthopédistes [6 et 7], l'autre est celui
des anthropo-biologistes. Les buts de la recherche de ces deux domaines sont
naturellement tout à fait différents. Mais un problème est commun à tous
les médecins et chercheurs : on manque de méthode satisfaisante pour estimer
la maturation osseuse. En anthropologie surtout, nous ne pouvons jamais
employer la manière pratiquée par certains pédiatres, qui appliquent la
méthode de Greulich-Pyle sans aucune modification. Il est idéal, évidemment,
d'étudier longitudinalement la maturation osseuse dans chaque population
humaine, mais ceci pose des problèmes financiers et d'organisation import
ante. Et cette méthode basée sur l'étude d'enfants blancs américains doit
être modifiée pour être appliquée à des populations différentes.
Matériel et méthode.
En 1968 et en 1969, nous avons pris la radiographie des mains d'enfants
japonais de 6 à 18 ans, 510 garçons et 453 filles au total (les clichés sont
exposés durant 0,3 seconde, 80 kilovolts d'intensité et 15^20 milliampères,
(1) Ces recherches ont été effectuées au Département d'Anatomie de la Faculté de Médecine de
l'Université de Tokyo, dont une partie avec « Grant in Aid for Fondamental Scientific Research of
the Ministry of Education in Japan ».
(2) L'adresse actuelle de l'auteur est : Laboratoire d'Anthropologie, Faculté des Sciences, 11,
quai Saint-Bernard, Paris-5e. 266 SOCIETE D ANTHROPOLOGIE DE PARIS
la distance entre le tube et la plaque étant de 65 cm). Ce sont des écoliers et
des élèves du quartier de Hongo (le « Quartier latin » de Tokyo). Cet échant
illon ne comprend que des enfants normaux physiquement et intellectuell
ement. La raison pour laquelle nous avons choisi des écoles et des lycées de
ce quartier est très simple : ce quartier se trouve à côté de l'Université et le
niveau socio-économique des familles de notre échantillon est moyen.
Dans le tableau I figurent les moyennes de la stature et du poids de notre
échantillon. Nous avons comparé ces données avec les moyennes pour 1967
STATURE cm
170
160
150
/ V / M
140
130 /
12 0 — — Tokyo Japon TOKYO TEMOINS
/
6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ans
Fig. ]. — Stature des garçons de notre échantillon et des témoins. MATURATION OSSEUSE D ENFANTS JAPONAIS 267 ASHIZAWA.
Tableau I. — Moyennes et écart-types de la stature et du poids des enfants estimés.
Classes d'âge Garçons Filles
chronologique Stature (cm) Poids (kg) Stature (cm) Poids (kg)
X N. (décimal) N.
6 45 114.83 4.46 20.01 2.40 33 113.40 4.24 19.35 2.58
120.94 7 59 5.31 22.56 3.34 48 119.93 4.96 21.99 3.18
8 42 126.03 5.69 25.65 3.88 38 125.12 3.99 25.37 3.34
130.93 5.31 9 50 4.19 28.44 4.50 41 129.29 26.98 3.91
6.03 10 49 135.82 5.24 31.22 4.37 31 133.43 28.67 4.08
11 42 141.77 5.85 36.18 6.76 35 144.17 7.53 36.53 7.42
5.85 39.24 12 51 146.57 6.64 37.93 7.05 49 147.53 6.42
13 34 156.60 6.24 45.17 5.52 23 151.63 5.75 43.57 6.88
48 155.71 4.45 14 34 158.38 7.55 46.53 8.46 49.32 5.67
6.05 15 32 166.14 6.05 53.20 7.06 29 154.89 48.10 6.41
19.63 16 43 167.90 5.43 56.60 7.72 31 156.34 3.95 6.46
4.85 50.85 17 19 170.53 3 . 43 60.05 6.02 33 156.07 4.63
4.51 50.14 18 (0-4 m) ... 10 168.10 6.33 58.50 5.77 14 155.31 5 97
STATURE
cm
160
50
140
130
TOKYO
120 Japon TEMOINS
Tokyo
6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ans
Fig. 2. — Stature des filles de notre échantillon et des témoins. 268 SOCIETE D ANTHROPOLOGIE DE PARIS
des enfants de Tokyo d'une part, et du Japon en général d'autre part, publiées
dernièrement par le Ministère de l'Éducation nationale du Japon [2]. Chez
les garçons, notre échantillon présente une stature moyenne toujours un
peu plus grande et, jusqu'à 11 ans, un poids plus élevé que ceux de l'ensemble
des garçons japonais (fig. I et3). Par rapport aux enfants de Tokyo, la diffé
rence est statistiquement significative au seuil de 5 % à 14 ans pour la stature
POIDS
20
6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 "\T 18 ans
Fig. 3. — Poids des garçons et des filles de notre échantillon et des témoins. 1
'
i
MATURATION OSSEUSE D ENFANTS JAPONAIS 269 ASHIZAWA.
S.D. F» о СО со со СО со 00 СО ю со' со со оо' со' со' оо' t-' |> t> d со ТР ю |>
о Ci ТР о 05 00 тр со |> тР со СО СО
■ч1 IX со [» О5 о t> о о ■*р тР СО 00 со со ю s СО со со 1Л ю ю ю
СО СО со СО 00 ю о о 1_н 00 ю со ю со СО со о о тр со ^н СО ю СО со со со со СО со ю ю $
fa о V
со оо ю
с es •s a
S 4 ■ч1 05 05 О5 О5 оо тр оо о t> со о
_н О5 [>» [>. О5 СО СО со 00 СО СО со со со со со со тр ю ю ю
^^ со со о о оо ю СО со ТР ю тР О5 со СО ю s о ю СО со О5 О5 1— О5 о ю о СО со 00 О5 со о ю СО со о ю о •ч1 05 О5 О5 О5 05 ю со со
i— оо' г» >— i О со
— н ю 1С СО со 05 О5 СО ю оо О о 114. 111 147 120 125 130 135 154 164 166 167 СО СО
СО со о О ю со со СО О5 СО СО со со
— ■^2 О? ^^ С4^ ^* со Ф? lO ^^ CD lO y[j • rp' Ю 1С 1С Ю CO t> 00* t> в lO Ю I
a ~ inCO Юco olO coCO COo i> 00 CO ^н f-н 05 00 О 1
|
1
i
.
i
1
270 société d'anthropologie de paris
■ч» —1 CD «o СО о Ci 00
Ci ю со СО Tf Ю СО о t> CD СО СО ю ai
t> Cl о Tř CD о со t> Cl Ci ю "55 ад СО о ix —, Cl ю |> _ о ю о Ci ю Ci Ci СО СО ■f ю ад
"с"
^ о о со о о Ю о CD ■* со — ^ о CD со oo со "■# СО СО Cl о ю Cl ■Ч" Ci со Ci Cl ю Ci е о^ Ci Ci Ci СО со со Ci Ci s "i !
ад аз f V л5 « 'о 1 --с о. Он о Еч си *-' Ci GO о о о ю СО Ci 01 ю о Q ins Ci Ci СО ю СО СО СО ю СО СО СО ю ей témo, ignifii ID
ipon
Cl со t> Cl ю ю Ci Ю о СО аз IX Cl со CD Cl _ "-5 о СО t> а ад Cl ■*! l-H Ci Ci Ci со in т со со 't ю ю с •С ф
со ^ oo l> Cl Ci 01 01 о со со СО ад 8 CD ■Ч" Cl 00 СО те 00 ю о 1 »— H о 00 t> .5" 3 00 СО о со оо СО о СО oo Ci 00 ИЗ о СО |> СО о со о ад 00 Cl 01 00 00 С5 ю СО Ci со со ■С
о. •
s Î
co co co
"5 «о
co ci od cí "** "53 с ад 9 о, CO^C
о t> о ■— со со о СО со oo â.s ю ■>* CD Ci « Ci f-H о Cl о Ю Ci ^ř 8 Ci Ci Ci i-H Ci со со Ci Ci
С Ф с з S1 со со сС a,
ai ю -н i> — CîO^
Ci 00 Ю СО Ci о Cl 00 Cl Ю ю ASHIZAWA. MATURATION OSSEUSE D ENFANTS JAPONAIS 271
et le poids, et à 17 ans pour la stature (tableau II). Chez les filles, les diffé
rences sont moins marquées et notre échantillon, pour la stature et le poids,
est semblable aux échantillons témoins (fig. 2 et 3). A 10 ans seulement,
une différence significative apparaît pour la stature et pour le poids entre
notre échantillon et le témoin de Tokyo (tabl. III).
FiG> 4, — Os utilisés pour estimer la maturation par la méthode de Tanner-Whitehouse
(en noir et en hachuré : les régions considérées).
Pour estimer la maturation osseuse des enfants de notre échantillon,
nous avons choisi la méthode de Tanner-Whitehouse [8 et 9], car nous
pensons que cette méthode est la plus logique, et en même temps utilisable
dans le domaine de la recherche anthropologique.
Rappelons que les différents degrés de maturation de chaque os ont été
fixés à partir des données récoltées au cours de la « Harpenden Growth
Study » dans le cadre de programme du Centre International de l'Enfance
(enquête longitudinale), sur les clichés radiographiques pris tous les 6 mois
ou moins pendant 10 ans. Pour établir le score de la maturité squelettique SOCIETE D ANTHROPOLOGIE DE PARIS 272
(percentile standards), Tanner et Whitehouse ont utilisé environ 3000 clichés
d'enfants normaux appartenant à un milieu socio-économique moyen et
provenant de 6 villes anglaises (Londres, Oxford, Ayr, Kilmarnoch, Ganges
et Mayfield).
âge
squelettique
M
- х
âge chronologique
6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Fig. 5. — Nuage de points de l'âge chronologique et de l'âge squelettique
chez des garçons de notre échantillon.
En pratique, sur un film radiographique de la main gauche de chaque
individu, on a opéré ainsi : pour tous les os considérés (fig. 4), nous avons
estimé le degré de maturation, en faisant trois examens indépendants pour MATURATION OSSEUSE D ENFANTS JAPONAIS 273 ASHIZAWA.
chaque os, et décidé du degré à adopter au cours d'un quatrième examen.
Un chiffre correspond à chaque degré de maturation et nous avons pu cal
culer le score total (« overall score ») qui donne l'âge squelettique de chaque
individu, en tenant compte, comme le veut la méthode de Tanner- Whitehouse,
des différences sexuelles.
âge
squelettique
m — m 17
%7. • • MM •
M /' 16 • • . / •
• 1 • ' 15 •• • •: . • • • p • • • • • *v 14 •• •
• •
Z'SÏ' 13 '
• */
•t • • *- • **r v • 12 */
•• • ť ,• л '♦• • Y /• / •
• • • • 11
******
• • ***ь*1 m f 10
• 9 • <
•л *V • /
F •
/ v
У** • • •
• • ' /* X •
• ./ •••


âge chronologique
6 7 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Fig. 6. — Nuage de points de l'âge chronologique et de l'âge squelettique
chez des filles de notre échantillon.
Résultat.
Les figures 5 et 6 représentent les nuages de points de l'âge chronologique
et de l'âge squelettique de chaque individu. La tendance de ces nuages de
points est assez remarquable.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.