Mémorisation d'un matériel imagé ou verbal en fonction de l'activité d'imagerie préalable à l'apprentissage - article ; n°1 ; vol.75, pg 77-86

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1975 - Volume 75 - Numéro 1 - Pages 77-86
Summary
Adult subjects had to learn a list of 30 familiar objects presented either as nouns or as pictures. Leaming had been preceded by an imagery task on these 30 orally presented items. There were three possible degrees for this task : no imagery, one period of imagery, or two successive periods of imagery. Results showed that : a) pictures were recalled better than nouns ; h) the imagery task had a positive effect on later leaming of the material ; and c) this effect was very clear on the learning of nouns while it was weaker on the learning of pictures, and even slightly negative when comparing one to two preceding periods of imagery task. This resuit was interpreted in terms of an interference effect between subject's own images, previous to learning itself, and specific imaginal representations elaborated from figurai components of picture stimuli.
Résumé
Des sujets adultes ont été soumis à l'apprentissage d'une liste de 30 objets familiers, présentés soit sous forme de noms, soit sous forme de dessins. L'apprentissage avait été précédé d'une activité d'imagerie portant sur ces mêmes items, présentés oralement. Cette activité préalable pouvait avoir trois degrés : aucune activité, une seule période d'activité, ou bien deux périodes successives d'activité. Les résultats ont fait apparaître que : a) le rappel des dessins était supérieur à celui des noms ; b) l'activité préalable d'imagerie avait dans l'ensemble un effet positif sur l'apprentissage ultérieur du matériel ; c) cet effet positif était extrêmement net sur l'apprentissage des noms, mais beaucoup plus discret sur celui des dessins, voire légèrement négatif lorsqu'on passait d'une à deux périodes d'activité préalable d'imagerie. Ce résultat a été interprété comme reflétant un phénomène d'interférence entre la mise en jeu de représentations imagées propres à l'individu, préalablement à l'apprentissage proprement dit, et celle de représentations imagées spécifiques construites à partir des indices figuraux des stimulus dessins présentés.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1975
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
Michel Denis
Mémorisation d'un matériel imagé ou verbal en fonction de
l'activité d'imagerie préalable à l'apprentissage
In: L'année psychologique. 1975 vol. 75, n°1. pp. 77-86.
Abstract
Summary
Adult subjects had to learn a list of 30 familiar objects presented either as nouns or as pictures. Leaming had been preceded by
an imagery task on these 30 orally presented items. There were three possible degrees for this task : no imagery, one period of
imagery, or two successive periods of imagery. Results showed that : a) pictures were recalled better than nouns ; h) the imagery
task had a positive effect on later leaming of the material ; and c) this effect was very clear on the learning of nouns while it was
weaker on the learning of pictures, and even slightly negative when comparing one to two preceding periods of imagery task.
This resuit was interpreted in terms of an interference effect between subject's own images, previous to learning itself, and
specific imaginal representations elaborated from figurai components of picture stimuli.
Résumé
Résumé
Des sujets adultes ont été soumis à l'apprentissage d'une liste de 30 objets familiers, présentés soit sous forme de noms, soit
sous forme de dessins. L'apprentissage avait été précédé d'une activité d'imagerie portant sur ces mêmes items, présentés
oralement. Cette activité préalable pouvait avoir trois degrés : aucune activité, une seule période d'activité, ou bien deux périodes
successives d'activité. Les résultats ont fait apparaître que : a) le rappel des dessins était supérieur à celui des noms ; b) l'activité
préalable d'imagerie avait dans l'ensemble un effet positif sur l'apprentissage ultérieur du matériel ; c) cet effet positif était
extrêmement net sur l'apprentissage des noms, mais beaucoup plus discret sur celui des dessins, voire légèrement négatif
l
o
r
s
q
u
'
o
n
p
a
s
s
a
i
t
d
'
u
n
e
à
d
e
u
x
p
é
r
i
o
d
e
s
d
'
a
c
t
i
v
i
t
é
p
r
é
a
l
a
b
l
e
d
'
i
m
a
g
e
r
i
e
.
C
e
r
é
s
u
l
t
a
t
a
é
t
é
i
n
t
e
r
p
r
é
t
é
c
o
m
m
e
r
e
f
l
é
t
a
n
t
u
n
phénomène d'interférence entre la mise en jeu de représentations imagées propres à l'individu, préalablement à l'apprentissage
proprement dit, et celle de représentations imagées spécifiques construites à partir des indices figuraux des stimulus dessins
présentés.
Citer ce document / Cite this document :
Denis Michel. Mémorisation d'un matériel imagé ou verbal en fonction de l'activité d'imagerie préalable à l'apprentissage. In:
L'année psychologique. 1975 vol. 75, n°1. pp. 77-86.
doi : 10.3406/psy.1975.28078
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1975_num_75_1_28078
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.