Mémorisation de stimulus dessins ou noms en fonction de la nature du matériel utilisé pour l'épreuve de reconnaissance - article ; n°1 ; vol.76, pg 39-53

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1976 - Volume 76 - Numéro 1 - Pages 39-53
Résumé
Des sujets adultes ont dû apprendre une liste de 24 objets présentés soit sous forme de dessins, soit sous forme de noms. Ils ont été soumis ensuite à une épreuve de reconnaissance utilisant également des dessins ou des noms. La liste de reconnaissance comprenait les 24 items originaux plus 24 items nouveaux. Quatre conditions ont ainsi été examinées, à l'aide de groupes indépendants : D-D ; D-N ; N-N ; et N-D. Les variables dépendantes étaient le nombre d'identifications positives et négatives correctes et la latence de ces identifications (réponses orales par « oui » ou par « non »). Les principaux résultats sont les suivants : a) les sujets soumis à l'apprentissage de dessins (D-D et D-N) ont de meilleurs scores de reconnaissance et des identifications plus rapides que les sujets soumis à l'apprentissage de noms (N-N et N-D) ; b) les sujets des conditions homogènes (D-D et N-N) sont également favorisés de ce double point de vue par rapport aux sujets des conditions hétérogènes (D-N et N-D) ; c) les scores de reconnaissance les plus faibles et les latences les plus longues sont le fait des sujets du groupe N-D ; ces deux indicateurs les situent à un niveau encore plus faible que les sujets de l'autre condition hétérogène (D-N). Plusieurs facteurs ont été examinés pour rendre compte de ce phénomène.
Summary
Adult subjects were to learn a list of 24 objects presented either as line drawings or as written nouns. They were subsequently submitted to a recognition task for which drawings or nouns were used as well. Four conditions were examined, with independent groups : D-D (learning of drawings ; recognition task using drawings) ; D-N ; N-N ; and N-D. Dependent variables were the number of correct positive and negative identifications, and the latency of these identifications (yes-no oral responses). Results showed that : a) subjects who learned drawings (D-D and D-N) had higher recognition scores and shorter response times than subjects who learned nouns (N-N and N-D) ; b) subjects in homogeneous conditions (D-D and N-N) performed better and faster than subjects in heterogeneous conditions (D-N and N-D) ; c) subjects in the N-D condition had the worst recognition scores and the longest response times ; according to these indicators (Garder) they performed much worse than subjects in the other heterogeneous condition, i. e. D-N. Factors which may account for this resuit have been examined.
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1976
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins