Préface - autre ; n°1 ; vol.24, pg 5-6

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1923 - Volume 24 - Numéro 1 - Pages 5-6
2 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1923
Lecture(s) : 9
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Henri Piéron
Préface
In: L'année psychologique. 1923 vol. 24. pp. 5-6.
Citer ce document / Cite this document :
Piéron Henri. Préface. In: L'année psychologique. 1923 vol. 24. pp. 5-6.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1923_num_24_1_4473PRÉFACE
Grâce au concours de: la Caisse des Recherches^ et.de la, Confédér
ation, des; Sociétés scientifiques, Y Année Psychologique, peut conti
nuer annuellement sa tache ; assurer la, publication de; mémoires
techniques, et surtout fournir, une documentation précise et .étendue
sur les multiples travaux qui paraissent, non seulement dans les
revues purement psychologiques, mais encore dans les périodiques
généraux, dans les publications philosophiques, et dans les organes
des sciences voisines, biologiques, physiologiques, médicales, etc.
Mais, si elle assure ainsi la diffusion des résultats des recherches
poursuivies dans le monde entier, et que nul penseur, nul savant n'a
le droit d'ignorer, c'est grâce au concours actif et dévoué de colla
borateurs, toujours plus nombreux, qui veulent bien répondre à
mon appel, et participer à cette tâche, ingrate pour celui qui s'y
livre, mais féconde pour la collectivité qui en bénéficie. — Qu'il me
soit permis de les remercier ici.
N'est-ce pas, d'ailleurs, un devoir de solidarité pour tous les hommes
de science et de pensée, qui savent combien la documentation leur
est nécessaire, de sacrifier une petite partie de leur temps afin d'ap
porter leur pierre à cette œuvre de la documentation collective ?
Dans le domaine psychologique, ce devoir apparaît d'autant plus
pressant que le nombre sans cesse croissant, l'importance sociale
progressive des travaux, rend chaque année à ceux qui en sup
portent le faix, la tâche plus lourde, tandis que les difficultés de plus
en plus grandes dues au déséquilibre économique, à l'insuffisance
de l'organisation qui y devrait porter remède, rendent chaque jour
plus difficile la lecture directe des travaux, des articles de revue et
des livres, dans tous les pays qui doivent se relever des graves bles
sures de la guerre.
La commission d'organisation intellectuelle de la Société des
Nations trouvera peut-être quelque moyen d'atténuer des difficultés
aussi graves. En tout cas, l'esprit de coopération internationale,
indispensable au progrès de la science et à l'amélioration de l'human
ité, tend à l'emporter sur les instincts combatifs déchaînés ; des
relations correctes ont pu s'établir, en des congrès vraiment inte
rnationaux, entre des hommes qui ont su, dans l'intérêt de la pensée,
refouler des souvenirs douloureux ou des préoccupations angois
santes ; et cela permet d'espérer la victoire définitive de la coopéra
tion féconde sur les rivalités sanglantes et destructrices.
Ce n'est plus vers le passé que doit se tourner la science, mais vers
l'avenir. Et le psychologue, qui retrouve, en se penchant sur VI PREFACE
l'homme, la poussée des instincts sous la fragile écorce des règles
de vie sociale, doit être le premier à abandonner les attitudes hostiles
et rancunières, et à faire fond sur l'influence grandissante de l'exemple
éducatif dans la soumission aux règles collectives.
Connaître l'homme, et ses ressorts d'action est l'introduction né
cessaire à l'éducation scolaire, mais aussi à l'éducation politique, à
cette éducation humaniste des individus et des collectivités natio
nales, qui n'est plus seulement l'œuvre de spécialistes, qui est en
réalité l'œuvre de chacun.
Si techniques soient-ils, si éloignés en apparence des nécessités
de la vie journalière, les travaux de psychophysiologie ou de psy-
sociologie, de bio- ou de patho-psychologie, ont en réalité une in
fluence directe sur la conduite de l'homme dans les générations
montantes. Nihil humani alienum. La tâche n'est pas vaine.
Paris, 25 août 1924.
H. P.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.