Propriétés figuratives et non figuratives dans l'analyse de concepts - article ; n°3 ; vol.84, pg 327-345

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1984 - Volume 84 - Numéro 3 - Pages 327-345
Résumé
Des sujets adultes, à qui étaient présentés auditivement dés noms d'objets appartenant à diverses catégories, ont dû effectuer des classifications en tenant compte soit de propriétés figuratives, soit de propriétés non figuratives de ces objets. Les mêmes sujets ont été soumis ensuite à une épreuve au cours de laquelle ils devaient reconnaitre, parmi une série de dessins, les objets qui avaient été présentés au cours de la tâche de classification. Les réponses de reconnaissance sont significativement plus rapides pour les objets dont la classification initiale a été effectuée en fonction de propriétés figuratives que pour les objets classés en fonction de propriétés non figuratives. Cet effet, qui ne parait saisissable que dans des délais relativement rapprochés, est surtout apparent chez les sujets dans l'ensemble les plus lents. Il n'est plus retrouvé, en revanche, lorsque l'épreuve de reconnaissance porte sur les noms écrits des mêmes objets. Ces résultats attestent que l'actualisation sélective des traits figuratifs d'un concept peut se refléter dans la façon dont les sujets traitent ultérieurement un matériel à caractère figuratif. Ils sont compatibles avec une interprétation analytique des représentations conceptuelles en mémoire.
Mots-clefs : traits figuratifs, concepts, classification, dessins.
Summary : Figurative and non-figurative properties in the analysis of concepts.
Adult subjects were submitted to an auditory presentation of names of objects belonging to several categories and were asked to classify these objects either according to their figurative or non-figurative properties. Subjects were then shown a series of pictures and had to identify the ones presented during the classification task. Identification was significantly faster for pictures of objects which had been previously classified according to figurative properties than to non-figurative properties. This relatively short-lasting effect was apparent in the slower subjects essentially. It was not apparent, however, when the identification task used written names of the objects. The results suggest that selective actualization of figurative features of a concept may be reflected in the way subjects later process pictorial material. They furthermore are in agreement with analytical assumptions of conceptual representations in memory.
Key-words : figurative features, concepts, classification, pictorial stimuli.
19 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1984
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins