Rapport sur la situation démographique de la France en 1974 - article ; n°1 ; vol.31, pg 15-62

De
Publié par

Population - Année 1976 - Volume 31 - Numéro 1 - Pages 15-62
Rapport sur la situation démographique de la France en 1974. La population de la France a atteint 52,67 millions d'habitants à la fin de 1974. L'accroissement de la population en un an, bien qu'encore notable (330 000 personnes), est en recul du fait de la diminution importante des naissances et du solde migratoire. En 1974, le rajeunissement à l'âge au mariage, sensible jusqu'en 1972, semble stabilisé; la proportion des divorces est de l'ordre de 12 ou 13 % des mariages; en l'absence d'épidémie de grippe et du fait de la diminution des accidents de la route, la mortalité est particulièrement faible, ainsi que la mortalité infantile, tombée à 14 %c. L'immigration est limitée aux familles de travailleurs déjà établis en France. La deuxième partie du rapport est consacrée à une analyse détaillée de la baisse de la fécondité. En 1974, l'indicateur conjoncturel qu'est le « nombre des naissances réduites » s'est établi à 2,14 enfants par femme soit à peine au-dessus du niveau de remplacement des générations. Cette baisse, commune à tous les pays développés, correspond au vœu des couples : le « nombre idéal d'enfants » qu'ils désirent ne cesse de baisser. Elle porte surtout sur les enfants de rang 3 et 4, la proportion des couples sans enfant restant faible.
Informe sobre la situación demográfica Francesa en 1974. La población francesa alcanzó la cifra de 52,67 millones de habitantes a fines de 1974. En un ano creció de 330 000 personas; el aumento, aunque importante, expérimenta un retroceso a causa del menor numero de nacimientos y del saldo migratorio. Durante 1974. la edad al casarse, que disminuia hasta 1972, parece estabi- lizarse; la proporción de divorcios en relación al numero de matrimonios es de aproximadamente 12 a 13 p. 100; la mortalidad es sumamente baja (en ausencia de epidemia de grippe y de disminución de accidentes del tráfico), lo mismo sucede con la mortalidad infantil que es de 14 p. 1 000. En cuanto a la inmigración, ella se limita sólo a las familias de trabajadores ya instalados en Francia. En la segunda parte del informe se présenta un análisis detallado de la baja de la fecundidad. El indicador de coyuntura es el « numero de nacimientos reducidos » que es de 2,14 niňos рог mujer, es decir apenas superior al valor que asegura el reemplazo de la generación. La disminución, común a los países desarrollados, es cohérente con lo deseado por las parejas : el numero « ideal de hijos » baja continuamente. En general son los hijos de categoria 3 y 4 que disminuyen, ya que la proporción de parejas sin niňos es muy pequeňa.
The Demographic Situation in France in 1974. The French population amounted to 52.67 millions at the end of 1974. Total increase over the year was 330,000, still- a considerable figure, but lower than previously, because of the decrease in natality and net immigration. The fall in the age at marriage which was noticeable up to 1972, seems to have ceased. Divorces amounted to between 12 and 13 % of all marriages. The absence of an influenza epidemic, and fewer deaths in road accidents accounted for a particularly low rate of 14 per thousand. Immigration was restricted to the families of workers, already resident in France. The second part of the report deals with the decline in fertility in detail. In 1974 current 'total fertility' amounted to 2.14 children per woman, scarcely higher than the generation replacement level. This fall which is common to all developed countries is due to changes in attitudes (the 'ideal number of children' is falling) and affects mainly third and fourth births, the proportion of childless couples remains low.
48 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1976
Lecture(s) : 29
Nombre de pages : 50
Voir plus Voir moins

INED
Rapport sur la situation démographique de la France en 1974
In: Population, 31e année, n°1, 1976 pp. 15-62.
Citer ce document / Cite this document :
INED. Rapport sur la situation démographique de la France en 1974. In: Population, 31e année, n°1, 1976 pp. 15-62.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pop_0032-4663_1976_num_31_1_15927Résumé
Rapport sur la situation démographique de la France en 1974. La population de la France a atteint
52,67 millions d'habitants à la fin de 1974. L'accroissement de la en un an, bien qu'encore
notable (330 000 personnes), est en recul du fait de la diminution importante des naissances et du
solde migratoire. En 1974, le rajeunissement à l'âge au mariage, sensible jusqu'en 1972, semble
stabilisé; la proportion des divorces est de l'ordre de 12 ou 13 % des mariages; en l'absence d'épidémie
de grippe et du fait de la diminution des accidents de la route, la mortalité est particulièrement faible,
ainsi que la mortalité infantile, tombée à 14 %c. L'immigration est limitée aux familles de travailleurs
déjà établis en France. La deuxième partie du rapport est consacrée à une analyse détaillée de la
baisse de la fécondité. En 1974, l'indicateur conjoncturel qu'est le « nombre des naissances réduites »
s'est établi à 2,14 enfants par femme soit à peine au-dessus du niveau de remplacement des
générations. Cette baisse, commune à tous les pays développés, correspond au vœu des couples : le «
nombre idéal d'enfants » qu'ils désirent ne cesse de baisser. Elle porte surtout sur les enfants de rang 3
et 4, la proportion des couples sans enfant restant faible.
Resumen
Informe sobre la situación demográfica Francesa en 1974. La población francesa alcanzó la cifra de
52,67 millones de habitantes a fines de 1974. En un ano creció de 330 000 personas; el aumento,
aunque importante, expérimenta un retroceso a causa del menor numero de nacimientos y del saldo
migratorio. Durante 1974. la edad al casarse, que disminuia hasta 1972, parece estabi- lizarse; la
proporción de divorcios en relación al numero de matrimonios es de aproximadamente 12 a 13 p. 100;
la mortalidad es sumamente baja (en ausencia de epidemia de grippe y de disminución de accidentes
del tráfico), lo mismo sucede con la mortalidad infantil que es de 14 p. 1 000. En cuanto a la
inmigración, ella se limita sólo a las familias de trabajadores ya instalados en Francia. En la segunda
parte del informe se présenta un análisis detallado de la baja de la fecundidad. El indicador de
coyuntura es el « numero de nacimientos reducidos » que es de 2,14 niňos рог mujer, es decir apenas
superior al valor que asegura el reemplazo de la generación. La disminución, común a los países
desarrollados, es cohérente con lo deseado por las parejas : el numero « ideal de hijos » baja
continuamente. En general son los hijos de categoria 3 y 4 que disminuyen, ya que la proporción de
parejas sin niňos es muy pequeňa.
Abstract
The Demographic Situation in France in 1974. The French population amounted to 52.67 millions at the
end of 1974. Total increase over the year was 330,000, still- a considerable figure, but lower than
previously, because of the decrease in natality and net immigration. The fall in the age at marriage
which was noticeable up to 1972, seems to have ceased. Divorces amounted to between 12 and 13 %
of all marriages. The absence of an influenza epidemic, and fewer deaths in road accidents accounted
for a particularly low rate of 14 per thousand. Immigration was restricted to the families of workers,
already resident in France. The second part of the report deals with the decline in fertility in detail. In
1974 current 'total fertility' amounted to 2.14 children per woman, scarcely higher than the generation
replacement level. This fall which is common to all developed countries is due to changes in attitudes
(the 'ideal number of children' is falling) and affects mainly third and fourth births, the proportion of
childless couples remains low.RAPPORT SUR LA SITUATION
DÉMOGRAPHIQUE
DE LA FRANCE EN 1974
La loi du 28 décembre 1967 sur la régulation des nais
sances prévoit en son article 8 que le Gouvernement publiera
chaque année « un rapport rendant compte de l'évolution
démographique du pays ». L'INED a été chargé de préparer
et a publié les rapports élaborés depuis 1969 en application
de cette loi nK
Le présent rapport porte principalement sur 1974, mais
il contient quelques estimations pour 1975 et il fait le point de
la situation démographique à la lumière des données statist
iques disponibles à la fin de l'année 1975. Comme les précé
dents, le rapport est organisé en deux parties. Dans la première,
l'INED commente l'évolution conjoncturelle des divers
paramètres démographiques : nuptialité, fécondité, mortalité,
migrations extérieures, naturalisations. Dans la seconde est
approfondie l'analyse d'un sujet particulier. Après la mortalité
(rapport de 1969 à 1970), la fécondité (1971), l'avortement
(1972), les comparaisons internationales (1973), le thème
retenu cette année a de nouveau été la fécondité. Un effort
particulier d'analyse, dans le temps et dans l'espace, par âge
et par génération, des indicateurs « du moment » et de descen
dance finale a conduit aux résultats présentés ici.
(1) Ces rapports sont en vente à l'INED. En voir la liste et le prix au début
de chaque numéro de Population.
Population, n° 1, 1976 SOMMAIRE
I. _ DONNEES DEMOGRAPHIQUES 17
1. Evolution générale de la population 17
2. La nuptialité 19
3. Les divorces 24
4. La fécondité 25
5. La mortalité 28
6. Les migrations extérieures 32
7. Mouvement naturel de la population étrangère 36
8. Les naturalisations 38
II. — LA FECONDITE 39
1. L'évolution de la fécondité en France depuis un siècle . . 39
2.de la par âge 41
3.de la fécondité par génération 44
4. L'évolution de la dans les pays étrangers déve
loppés 47
5. La baisse récente de la fécondité 52
6. Vue d'ensemble et conclusion 54
ANNEXES 57 DEMOGRAPHIQUE DE LA FRANCE 17 SITUATION
I - DONNEES DEMOGRAPHIQUES
Evolution générale de la population. Au cours des dix dernières années, la
population de la France est passée de
48 562000 au 1er janvier 1965 à 52660000 au 1er janvier 1975, augmentant
ainsi de 4,1 millions d'habitants, dont 3,0 millions par excédent de naissances
et 1,1 million par excédent d'immigration.
Le tableau 1 résume les différentes composantes de cette évolution.
Tableau i. - Evolution de la population de la France au cours des
dix dernieres annees (nombres en milliers : taux pour mille).
Population Naissances Excédent Solde Année au Mariages Décès vivantes naturel migratoire 1er janvier
1965 48 562 346,3 862,3 540,3 + 322,0 + 110
48 954 339,7 860,2 525,5 + 334,7 + 125 1966
1967 49 374 345,6 837,5 539,9 + 297,6 + 92
49 723 356,6 832,8 550,5 + 282,3 + 100 1968
570,6 + 268,9 1969 50 105 380,8 839,5 + 150
1970 50 524 393,7 847,7 539,5 + 308,2 + 180
1971 51 012 406,4 878,6 551,5 +327,1 + 145
1972 51 485 416,5 875,1 547,5 + 327,6 + 109
556,5 + 298,4 + 120 1973 51 921 400,7 854,9
1974 52 340 394,8 799,2 550,5 + 248,7 + 70
741 ± 10 52 660 560,0 + 180,0 + 20 1975 390,0
52 843 740,0 1976(*)
Taux de
Mortalité Accroissement Année Nuptialité Natalité Mortalité infantile annuel
1965 7,1 11,1 21,9 + 8,0 17,7
1966 .6,9 17,5 10,7 21,7 + 8,5
1967 7,o 16,9 10,9 20,7 + 7,0
1968 7,2 20,4 + 7,7 16,7 11,0
1969 7,6 16,7 11,3 19,6 + 8,3
1970 7,8 16,7 10,6 18,2 + 9,6
1971 17,1 10,8 17,2 + 9,2 7,9
1972 8,1 16,9 10,6 16,0 + 8,4
1973 7,7 16,4 10.7 15,4 + 8,0
1974 7,5 15,2 14,5 + 6,1 10,6
1975 13,6 + 3,4 10,6 7,4 14,0
Source : IN SEE.
(*) Chiffres provisoires SITUATION DEMOGRAPHIQUE DE LA FRANCE 18
(LUI fc -S ч-
о<1
Шш со
-S _| о
со ш о -о Û
о4 3
I DEMOGRAPHIQUE DE LA FRANCE 19 SITUATION
L'année 1974 a été caractérisée par une légère baisse des mariages et
surtout par une diminution importante des naissances et de l'immigration
nette ; la mortalité générale a peu varié, demeurant au niveau très bas de ces
dernières années, tandis que la mortalité infantile a poursuivi sa baisse, atte
ignant une valeur très faible.
L'accroissement annuel, bien qu'en recul d'un cinquième sur 1973, est
encore notable : 330 000 environ.
La répartition par âge, du fait de sa grande inertie, est peu modifiée par
rapport à Tannée précédente, la seule différence étant la diminution très nette
des enfants de moins d'un an (Tableau A en annexe).
On note aussi la continuation d'un lent vieillissement, la proportion des
jeunes de moins de 20 ans diminuant alors que celle des adultes et des personnes
âgées croît lentement (Tableau 2).
TABLEAU 2. - REPARTITION DE LA POPULATION PAR GRANDS GROUPES D'AGES
(EN % DU TOTAL AU 1er JANVIER).
60 ans Dont 65 ans Dont 75 ans 0-19 ans 20-59 ans Année ou plus ou plus ou plus
1966 34,2 48,2 17,6 12,2 4,5
33,8 48,3 17,9 12,6 4,6 1968
12,8 1970 33,1 48,9 18,0 4,7
1972 32,7 49,2 18,1 13,0 4,8
1974 32,2 49,6 18,2 13,2 4,9
18,3 13,3 5,1 1975 32,0 49,7
Source : INSEE
La nuptialité. Le relevé des mariages selon l'année de naissance des époux
établi depuis 1931 , n'est utilisable à cause de la période troublée
de la deuxième guerre mondiale que depuis 1946 et ne permet pas encore de
mesurer avec précision la nuptialité de chaque génération. Pour la génération née
en 1930, on sait déjà cependant que la proportion des mariés atteindra près de
93 % pour le sexe féminin et 91 % pour le sexe masculin, la presque totalité des
unes et des autres étant mariés avant 40 ans.
Dans l'ensemble, et depuis près d'un siècle, la nuptialité augmente lent
ement dans les deux sexes : le célibat définitif, repéré par la proportion des céliba
taires à 50 ans, est en recul constant (Tableau 3).
Parallèlement à ce faible accroissement de la nuptialité globale, on enre
gistre un abaissement graduel de l'âge moyen des nouveaux mariés. Si l'arrivée
progressive à l'âge de la nuptialité des générations plus nombreuses d'après-guerre
a contribué à cette évolution au cours des années 1960, le rajeunissement de
l'âge moyen au mariage depuis quinze ans n'en demeure pas moins de 1,5 an
pour les hommes et de 0,75 an pour les femmes (Tableau 4). Toutefois, depuis
quelques années, ce mouvement s'est sensiblement ralenti. SITUATION DEMOGRAPHIQUE DE LA FRANCE 20
L'élévation des taux de nuptialité chez les jeunes à la fin des années 1950
et au début des années 1 960 apparaît sur les graphiques 2 : pour les hommes de
21 à 24 ans, l'augmentation est très sensible. Elle tient vraisemblablement pour
une part aux modifications apportées à l'organisation du service militaire.
TABLEAU 3. - PROPORTION DE CELIBATAIRES A 50 ANS D'APRES LES
RECENSEMENTS (%)
Sexe Sexe Sexe Sexe Générations Générations masculin féminin masculin féminin
11,4 11,8 1876-1880 9,8 1821-1825 10,5
1826-1830 11,8 1881-1885 9,0 10,9 (11,8)
12,7 13,3 1886-1890 8,2 11,6 1831-1835
13,3 1836-1840 13,6 1891-1895 8,6 12,5
1841-1845 12,3 13,0 1896-1900 9,1 11,9
1846-1850 11,5 12,2 1901-1905 9.7 10,6
1851-1855 10,4 11,2 1906-1910 10,2 9,5
10,7 11,3 1856-1860 1911-1915 9,6 8,5
1861-1865 10,8 11,2 1916-1920 (9,0) (8,1)
1866-1870 1921 1925 (10,8) (11,4) (7,8)
1871-1875 9,9 11,3 1926-1930 (8,6) (7,4)
tkfc: • Les pourcentages entre parenthèses sont des estimations.
TABLEAU 4. - AGE MOYEN DES NOUVEAUX MARIES (BRUT ET CORRIGE) ET
SOMME DES PREMIERS MARIAGES REDUITS
Age moyen calculé sur la Age moyen corrigé de Somme des
répartition par âge réelle l'inégalité des effectifs premiers mariages
des nouveaux mariés en âge de se marier réduits (1) Année
Sexe Sexe Sexe Sexe Sexe Sexe Ecart Ecart masculin féminin masculin féminin masculin féminin
1938 27,7 24,6 3,1
1958 26,21 23,59 2,62 26,05 23,25 2,80 880 961
1962 25,89 23,29 2,60 25,53 22,98 2,55 931 1018
1965 25,12 22,60 2,52 24,91 22,72 2,19 1014 994
1968 24,58 22,35 22,70 2,23 24,76 2,06 918 880
22,38 1969 24,48 2,10 24,80 2,10 923 908
1970 24,41 22,39 2,02 24,75 22,66 2,09 906 917
1971 24,38 22,42 1,96 24,71 22,63 2,08 897 930
1972 24,36 22,38 1,98 24,61 22,53 2,08 895 944
1973 24,41 22,40 2,01 24,59 22,50 2,09 904 845
(1) Nombre de mariages de célibataires pour 1000 hommes ou 1000 femmes de
chaque génération jusqu'à 50 ans_,dans les conditions de nuptialité de l'année d'observat
ion. L'écart croissant entre l'indice masculin et l'indice féminin tient en partie à la forte
masculinité de la population étrangère. SITUATION DÉMOGRAPHIQUE DE LA FRANCE 21
Le tableau B, placé en annexe, illustré par le graphique 3, récapitule le
comportement des diverses générations.
1945 1950 1955 "60 1965 1970 19751945 1950 1955 I960 1965 1970 1975
Graphique 2A. - Evolution des taux de nuptialité par âge depuis 1946 (pour 10 000). I
SITUATION DEMOGRAPHIQUE DE LA FRANCE 22
000 — —
1945 1950 1955 I960 1965 1970 1975 1945 1950 1955 I960 1965 1970 1975
Années Année'
Graphique 2B. - Evolution des taux de nuptialité par âge depuis 1946 (pour 10 000).

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.