Réactions. Latence. Mouvements d'expression. L'activité et ses conditions physiologiques. Dextralité. - compte-rendu ; n°1 ; vol.39, pg 804-815

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1938 - Volume 39 - Numéro 1 - Pages 804-815
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : samedi 1 janvier 1938
Lecture(s) : 12
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins

2° Réactions. Latence. Mouvements d'expression. L'activité et
ses conditions physiologiques. Dextralité.
In: L'année psychologique. 1938 vol. 39. pp. 804-815.
Citer ce document / Cite this document :
2° Réactions. Latence. Mouvements d'expression. L'activité et ses conditions physiologiques. Dextralité. In: L'année
psychologique. 1938 vol. 39. pp. 804-815.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1938_num_39_1_5720804 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
rapidement quand cette valeur est soit très faible soit très forte
le premier cas rentre dans la règle générale après laquelle isolement
rend le maintien de attention plus difficile le second explique
sans doute par le fait que la valeur propre des matériaux oriente ici
attention dans une direction contraire celle exige la tâche
imposée et elle est occasion de distraction
REACTIONS LATENCE MOUVEMENTS EXPRESSION
ACTIVIT ET SES CONDITIONS PHYSIOLOGIQUES DEXTRALIT
1268 CANESTRELLI Punti di vista odierni nuove
prospettive nello studio della psicomotricità Points de vue actuels
et nouvelles perspectives dans étude de la motricité Riv di
Psic. XXXIV 1938 77-95
Il agit une étude du mouvement au point de vue chronologique
et morphologique Dans cet article caractère préliminaire sont
exposés seulement les résultats concernant aspect
Le sujet obligation appuyer successivement et rapidement
aide un tampon sur trois boutons électriques disposés en
triangle
On mesure par inscription graphique le temps arrêt sur chacun
des boutons et la durée du passage un bouton un autre Un de
ces peut déclencher une sonnerie au moment voulu par
expérimentateur Il trois situations expérimentales
Le sujet exécute sa tâche le plus rapidement possible le
sujet exécute sa tâche sous les mêmes conditions mais il est averti
que le bouton peut déclancher une sonnerie et en ce cas au lieu de
continuer le mouvement de en il faut retourner en et repartir
comme habitude Cet avertissement est pas suivi du déclenche
ment de la sonnerie Ainsi le sujet se trouve simplement en état
alerte condition identique la situation mais avec
ment effectif de la sonnerie
Les résultats obtenus montrent pour la première situation expéri
mentale une distribution particulière selon les différentes phases du
travail Selon auteur il agit une correspondance constante entre
les caractéristiques chronologiques de chaque phase du travail
effectué et la position que chacune elle occupe dans action glo
bale. Pour la deuxième situation expérimentale on constate
généralement un accroissement des durées autant pour les arrêts
que pour les passages une touche autre
Pour ce qui concerne la troisième situation on constate une sorte
de résistance intérieure quand le sujet doit conformément la
consigne retourner de en Cette résistance se traduit par un
accroissement du temps arrêt et du passage de en De même le
mouvement ultérieur cette réaction présente la fin un certain
allongement de durée
Voici pour un seul sujet R. les résultats moyens
Arrêt Passage Arrêt Passage Arrêt Passage Réaction
en A-B en B-C en C-A B-A
Avant la réaction B-A ...... 515 528 319 5852 497 5733
Après la ..... 748 5268 704 584 572 5793 638 LATENCE MOUVEMENTS EXPRESSION 805 ACTIONS
Les expériences sont suggestives mais le nombre des sujets étant
réduit on ne peut pas tirer des conclusions valables pour les applica
tions pratiques
Au point de vue théorique-il une certaine ressemblance entre
la deuxième situation imaginée par et la théorie des actes volon
taires interrompus De sorte que interprétation possible de ces
expériences peut dépasser de beaucoup les considérations simplement
chronologiques ou morphologiques
1269 GOTT HILF FLIK Ergebnisse einer experimentellen
Untersuchung über die Wiedergabe der Funkzeichen Resultats
Vùn recherche expérimentale sur la reproduction des signaux
radiotélé graphiques ang Ps. LV 2-4 1938 222-237
Le soi-disant Slang du radiotélégraphiste est-à-dire la fa on
personnelle émettre les signaux de Morse est un phénomène très
connu et contre lequel on lutte dans toutes les écoles de radiotélégra
phie Des recherches ont montré que ce slang est
pas un phénomène fortuit mais il est soumis aux lois psychiques
générales Il est constitué par des écarts subjectifs aux règles de
transmission écarts qui ne sont pas déterminés par imperfection la
nonchalance ou absence de précision seules mais surtout par la forme
même du mouvement est un phénomène involontaire et même
inconscient On ne peut le combattre et éliminer après avoir
rendu conscient On élimine par la transformation des Gestalt
perceptive représentative et motrice qui sont la base de écart aux
règles
De tels écarts se produisent par le jeu ds lois
Loi de la transformation de la structure il arrive que dans une
émission un tout composé de signaux égale importance soit trans
formé par le fait on accentue ou au contraire on affaiblit un ou
plusieurs de ces signaux
Loi de unité ou de la fermeté de la structure cette unité peut
être détruite par le raccourcissement des pauses longues entre les
signaux et par allongement des pauses courtes
Loi de la composition nette et facilement analysable un
groupe principal est divisé en sous-groupes par des pauses plus petites
que celles entre deux groupes principaux Il agit de ne pas détruire
cette différence
Loi de la clarté parfois en accentuant les caractères essentiels
des signaux les longs deviennent plus longs que selon la règle les
courts plus courts on détruit la netteté et la clarté de la structure
50 Loi de la stabilité les constellations des signaux ayant un
caractère labile et non rigide deviennent très stables et rigides
Il arrive aussi un groupe commen ant par une série de signaux
longs et finissant par une série de signaux courts peut être subjective
ment renversé
Les Gestalt motrices se composent un nombre de mouve
ments partiels qui varie entre et ds caractères structurisants
du mouvement durée force accentuation hauteur profondeur
étendue Dans les mouvements émission radiotélégraphique jouent
surtout la durée la force et la hauteur 806 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
La transformation de structure se produit plus facilement avec des
signaux longs avec des courts Dans cette catégorie des écarts aux
prescriptions se place la tendance exagération des valeurs tempo
relles des signaux la création arbitraire un centre de gravité dans
un groupe de par ex accentuation de la fin par inertie des
doigts qui tendent rester en repos sur le clavier Les signaux de la
fin peuvent atteindre parfois quatre fois la valeur des précé
dents réglementairement équivalents Il arrive aussi que le centre de
gravité est déplacé vers le début un groupe de signaux
Le centre de gravité placé au centre du groupe arrive dans les
structures monotones ou celles qui ont deux longs au
milieu
Les pauses jouent un rôle considérable dans la structure en
semble une émission Plus grande est la cohésion la fermeté de la
structure partielle plus on tendance raccourcir les longues
pauses Quant aux pauses courtes on est plus tenté de les allonger
lorsque la structure monotone se compose de signes longs de caractère
coulant et tranquille que lorsque ce caractère est précipité et haché
On préfère nettement un rythme accélérant un rythme ralen
tissant Ce dernier se transforme très rapidement en structures stables
La transformation un groupe non structuré en groupe avec
structure marquée est très générale ceci tant au point de vue tempo-
que dynamique
Les mouvements de touche sont de grandeur différente un sujet
autre espèce et la grandeur de mouvement sont déterminées par
habitus adopté On peut en distinguer deux sortes habitus ana
lytique caractérisé par la conscience de la tâche effectuer par la
connaissance des exigences objectives du métier par la volonté de
satisfaire aux règles et comme conséquence par le contrôle de sa
propre activité Par cette attitude les réactions motrices deviennent
un peu rigides et anguleuses Elle exige une constante vigilance
et le maintien une disponibilité psychique permanente donc un
grand effort habitus synthétique caractérisé par une sorte
abandon de être sa tâche par une concentration intervenant
seulement en cas de difficultés ou de danger par une confiance naïve
dans la précision de son travail par absence autocontrôle Les
réactions motrices sont automatiques coulantes sans liaison et
suivent avec facilité toutes les tendances naturelles de structuration
La cadence émission est plus rapide et les transformations plus
fréquentes que dans habitus analytique La conscience libre peut
occuper autre chose donc effort est pas grand Le passage
une attitude autre est possible fréquent même et peut se
produire pour la même série de signes surtout lorsque se présente
une difficulté en face de laquelle on adopte habitus analytique
1270 POMEROY The relation of reaction time of five-
year-old children to various factors Le rapport entre le temps de
réaction des enfants de ans et différents facteurs Child dev.
IX 1938 281-283
50 enfants de chaque sexe âgés de 55 57 et 25 jeunes femmes REACTION LATENCE MOUVEMENTS EXPRESSION 807
de âge moyen de 229 sont examinés au point de vue rapidité des
temps de réaction pendant plusieurs jours de suite La table ci-dessous
<Ionne les résultats de ces examens
Résultats des temps de réaction en
pour trois groupes de sulets lestés pendant fours
Moyennes individuelles
Jour de Gl
25e Median Ec de examen 75<
Gar ons 50
241 302 267 34 42 18
223 272 245 26 35 11
...... 205 251 226 23 32 11 201 244 222 25 30 10
191 233 212 22 28
...... 226 206 22 25
Les dem
196 239 217 21 29 jours
Filles 50
249 317 279 ...... 36 47 16 234 288 257 36 39 13 217 265 241 35 35 10
...... 206 277 230 29 35 10 198 244 220 30 32 191 234 212 24 29
Les dem
251 202 226 28 33 jours
Adultes 28
142 168 154 13 ...... 17 137 160 147 15 16 161 148 15
...... 139 149 11 14 136 157 146 11 14 159 147 12 14
Les dem
137 160 148 10 15 jours
En calculant les corrélations entre la vitesse des temps de réaction
<du 1er jour et les tests intelligence on obtient pour les gar ons
le coef de 300 et pour les filles celui de 117 Cette corrélation aug
mente avec entraînement et atteint 50 pour les 5e jour et 30
pour les filles 3e jour) mais elle diminue ensuite de sorte que le
6e jour elle est de 36 pour les et de 12 pour les filles
Les enfants examinés appartenant un niveau social de diffé
rentes catégories pu constater que les enfants du niveau supé
rieur étaient plus rapides que les autres état physique joue égale
ment un rôle application de échelle de Marston introversion-
-extroversion permet de dire que les extrovertis sont plus rapides
que les introvertis Quant aux filles étaient plus rapides celles qui se
trouvaient aux bouts de échelle
1271 KLEITMAN TITELBAUM et FEIVESON
The effect of body temperature on reaction time effet de la 808 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
temperature du corps sur le temps de réaction Am of Ph.
CXXI 1938 495-501
Mesures de temps de réaction simples la lumière et au son
et de temps de choix avec lumières et sons) par séries de 20
chez sujets des heures différentes entre et 21 h. en prenant
chaque fois la température Les temps sont très nettement influencés
par la température mais le raccourcissement se manifeste inégale
ment pour les temps simples et les temps de choix ceux-ci étant les
plus sensibles la variation thermique en accord avec des constata
tions antérieures de Kleitman sur des tâches de complexité inégale
le dessin au miroir ou la transcription un code étant plus accélérés
par une égale élévation thermique simple classement de
cartes
La constante Arrhénius atteint en effet 45.000 cal pour les
temps de choix contre 26.000 pour les temps simples
Chez un des sujets en msec. les valeurs moyennes des temps
pour les réactions visuelles aux températures extrêmes de 36
36 sont de 146 et 1359 avec les temps simples soit une diminu
tion de 68 et de 2897 et 2326 avec les temps de choix soit une
différence de 193
1272 SMITH An experimental study of the reaction time
of the cerebral hemispheres in relation to handedness and eyedness
Une étude expérimentale du temps de réaction des hémisphères
cérébraux dans son rapport avec usage préférentiel une main ou
un il of exp Ps. XXII 1938 75-83
On mesure les temps de réaction des deux hémisphères en sti
mulant successivement au moyen un faisceau lumineux chacune
des moitiés de une et de autre rétine la réaction obtenue implique
en effet le fonctionnement de la zone de projection occipitale tantôt
de hémisphère droit tantôt de hémisphère gauche On cherche
alors si les différences trouvées correspondent chez les sujets usage
préférentiel de il ou de la main du côté droit ou gauche Des sujets
qui se servent plutôt de il droit trois montrent une supériorité de
hémisphère droit avec une différence de temps de 13 sigmas et
cinq une supériorité de hémisphère gauche avec une différence
de sigmas Ges faits montrent il faut distinguer entre supériorité
fonctionnelle et usage préférentiel un organe ces deux qualités
étant pas nécessairement liées
1273 BAXTER et TRAVIS The reaction time to
vestibular stimuli Le temps de réaction des stimuli vestibulaires
of exp Ps. XXV 1938 277-282
Le sujet est assis sur une chaise tournante dont axe correspond
celui de la tête et qui tourne lentement mais une vitesse plus que
suffisante pour permettre la perception de la rotation Il indique
en pressant sur une clef le moment où il sentie mouvement Le temps
de réaction pour 31 sujets est en moyenne de 0598 sec pour un
mouvement de degrés en 129 sec La réaction est notablement
ralentie quand la rotation change de sens sans être arrêtée LATENCE MOUVEMENTS EXPRESSION 809 ACTIONS
1274 CARLSON Further studies in expressive movement
Nouvelles études sur le mouvement expressif Ps Ree. II 11
1938 310-316
Reprise des expériences Allport et Vernon qui se trouvent
confirmées par les recherches très succinctement résumées pour
suivies chez 100 étudiants on leur fait exécuter une série de 25 tâches
variées mouvements de la main ou de la jambe tapping écriture
sur des espaces plus ou moins étroits classement des cubes après
le poids tracé de lignes etc
Par une méthode simplifiée intercorrélation constate il
bien cohérence significative dans les mouvements expression
aucun renseignement étant donné sur les modes de notation
1275 DAVIS The relation of muscle action potentials to
difficulty and frustration La relation des potentiels action
musculaire avec la difficulté et la déception of exp Ps.
XXIII 1938 141-158
Une étude antérieure montré que les potentiels action mus
culaire sont plus élevés dans le travail intellectuel que dans le repos
Il était naturel de chercher si leur niveau dépend de la difficulté de la
tâche Les sujets ont résoudre des problèmes trouver la loi de
séries numériques dont les premiers termes sont donnés de difficulté
croissante le dernier étant insoluble On trouve bien un parallélisme
marqué entre les potentiels action surtout ceux du bras et la
difficulté quand on la mesure par la proportion des sujets qui
échouent dans chaque problème Par contre on ne trouve pas de
différence cet égard entre les problèmes résolus et les problèmes non
résolus échec et le succès semblent accompagner de la même
tension musculaire du moins la méthode est pas propre mettre
en évidence un effet spécial produit par la déception de échec
1276 SHAW The distribution of muscular action poten
tials during imaging La des potentiels action mus
culaire pendant évocation images Ps Ree. 1938
195-216
Mesure de amplitude des potentiels action de muscles du bras
de avant-bras de la main de la jambe du pied de la nuque de
abdomen etc 12 au total pendant une activité musculaire dyna
mométrique et pendant évocation imaginative de accomplissement
une certaine tâche
évocation entraîne une augmentation notable de amplitude
des potentiels dans presque tous les groupes musculaires explorés
sans prédominance nette avec la nature de la tâche évoquée chanter
jouer un instrument vent dactylographier presser un dyna
momètre
1277 EGON BRUNSWI et LOTTE REITER Eindruckscha
raktere SChematischer Gesichter Caractères impresses de
visages schématisés Ps. CXLII 1938 67-134
examen de visages humains spécialement de figures simplifiées SIO ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
peut conduire étude de plusieurs problèmes la question des
rapports de fait entre intériorité et extérieur la valeur symptoma-
tique des aspects perceptibles du corps est le problème de expres
sion le problème du degré de pénétration dans le monde intérieur
autrui est un problème de rendement de la perception sociale
la question des règles après lesquelles on réagit est un pro
blème impression est cette troisième question qui préoccupé
les auteurs Ils sont partis un schéma du visage humain image
considérée par leurs sujets comme normale et ont fait varier
ensuite écartement des yeux la hauteur des yeux la hauteur de la
bouche la longueur et la position du nez En combinant ces diverses
variations ils ont obtenu 189 schémas ils ont disposés en un
tableau de 210 cm de large et de 140 cm de haut Le tableau été
présenté 10 sujets qui étaient invités communiquer leurs impres
sions Après un premier moment de flottement les sujets ont groupé
les images en oppositions humeur apparente gai-triste
âge apparent jeune-vieux le caractère apparent bon-
méchant attrait sympathique-antipathique la beauté
beau-laid intelligence apparente intelligent-inintelligent
force de volonté apparente énergique-faible Ils ont établi des
corrélations entre humeur et âge groupe I) caractère attrait sym
pathique et beauté groupe II) intelligence et volonté groupe III
Ils ont enfin sur invitation des expérimentateurs classe les
images sur une échelle de valeurs
Dans le détail on peut noter ce qui suit
La hauteur de la bouche est spécialement significative La bouche
lhaute donne une impression de jeunesse de gaîté la bouche basse de
vieillesse de tristesse de méchanceté La bouche haute signifie
autre part absence intelligence et de volonté
Les yeux écartés et le nez court font bien un degré plus
aible le même effet que la bouche haute les yeux rapprochés et le
nez long le même effet que la bouche basse Le nez très long et le
nez très court donnent une impression de bêtise
La hauteur du front une action peu différenciée on peut dire
seulement que le haut ou moyen donne une impression favo
rable le front bas une impression défavorable
Les positions moyennes sont dans ensemble préférées aux
positions extrêmes sauf cependant pour le groupe qui représente
la vitalité
On peut dire de fa on générale que impression globale donnée
par le visage est que la somme des impressions données par les
positions des parties Cette règle ne applique cependant pas aux
impressions du groupe III où ensemble la totalité la forme
paraissent dominer est pourquoi aussi les jugements concernant les
qualités de ce groupe présentent la dispersion la plus grande
1278 ERWERT Untersuchungen über den Zeitablaut
figurierten Bewegungen beim Menschen Recherehes sur les
mouvements ligures dans leur cours temporel chez les hommes
Pf A. XL 1938 661-675
Par enregistrement optique ou mécanique de mouvements dont LATENCE MOUVEMENTS EXPRESSION 811 REACTIONS
on suit la vitesse exécution on constate que après exécution
vitesse libre obligation aller plus vite ou plus lentement entraîne
-des modifications de la dimension qui augmente avec la vitesse
ce qui montre une influence réciproque entre le Zeitablauf et la
Gestalt spatiale
1279 FREEMAN The postural substrate Le substrat
postural Ps Rev. XLV 1938 324-334
De même que la trajectoire de la bille de billard dépend de
état de la bande de même la réponse phasique un stimulus
extérieur dépend de activité tonique de organisme le substrat
postural Entre les deux il des différences physiologiques de
latence de durée extension la réponse tonique est plus lente plus
prolongée plus diffuse des différences neurologiques la réponse
phasique est provoquée par la stimulation des extérocepteurs la
régulation tonique mise en jeu par les intérocepteurs le système
pyramidal domine la réaction phasique et le système extrapyramidal
-domine la réaction tonique Les deux activités ne sont du reste
jamais isolées une de autre Le substrat postural peut être défini
comme le fond organique général qui soustend et dynamise la
réponse phasique Celle-ci varie selon que organisme fonctionne un
niveau plus ou moins haut et il peut mobiliser une quantité plus
ou moins grande énergie
Quelle méthode employer pour mesurer cette activité dyna-
mogénique La pression du sang la réactivité musculaire excita
tion électrique la résistance électrique de la peau les électrencé-
phalogrammes
Il trois groupes de problèmes dans lesquels le substrat postural
joue vraisemblablement un grand rôle limites de la réactivité
optimale dans chaque sorte acte variations de la réactivité chez le
même individu différences individuelles de réactivité Le troisième
groupe apparaît comme le plus important En exécutant une tâche
-déterminée individu peut mobiliser une quantité plus ou moins
grande énergie Ces notions dynamiques peuvent se prêter une
étude expérimentale et est ce que souhaite
1280 SEASHORE et KOCH Postural steadiness
under conditions of muscular tension and fatigue Stabilité
pasturale dans des conditions de et de musculaires)
Ps Ree. II 12 1938 319-332
Avec ataxiamètre de Miles constatation un effort portant
ur un groupe de muscles quelconques augmente instabilité de
attitude posturale en station verticale mais effet varie avec les
muscles la distraction diminue les oscillations posturales et en
station prolongée la fatigue augmente progressivement la variabilité
et amplitude des oscillations
Le fait que attention portée sur les muscles augmente instabilité
est en rapport avec le caractère automatique de la coordination
équilibre
1281 FREEMAN Postural accompaniments of the voluntary 812 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
inhibition Of micturition Accompagnement postural de inhibition
volontaire de la miction of exp Ps. XXIII 1938 45-61 volontaire de la miction accompagne de réactions
posturales on cherché mesurer de deux fa ons une part on
enregistré les variations de la résistance électrique de la surface pal
maire des mains autre part on pris des électrogrammes de la
musculature abdominale et perineale Les sujets après avoir uriné
le matin absorbaient un litre de liquide et cherchaient inhiber la
miction aussi longtemps que possible Les expériences étaient faites
dans trois conditions différentes repos sommeil et travail On
mesurait également la tension intra-vésicale On constate une dimi
nution progressive de la résistance palmaire en même temps une
augmentation de la fréquence des contractions musculaires postu
rales les deux courbes atteignent une son maximum autre son
minimum au moment où le sujet ne peut plus inhiber envie uriner
Les réactions sont moins marquées pendant un exercice modéré que
pendant le repos et pendant le sommeil Il est ailleurs difficile de
séparer effet direct de augmentation irritabilité produite par la
tension vésicale croissante et les conséquences indirectes des réactions
posturales dans lesquelles exprime inhibition
1282 HOVLAND et SEARS Experiments on
motor conflict Types of conflict and their modes of resolution
Expériences sur le conflit moteur Les types de conflits et leurs
modes de résolution of exp Ps. XXIII 1938 477-493
Lewin distingué plusieurs sortes de conflits moteurs celui où
le sujet est sollicité par objets attrayants celui où il est
la fois attiré par un objet et repoussé par un autre qui occupent la
même position celui où il est la fois repoussé par deux objets
il est impossible éviter en même temps etc Cette description
reste cependant théorique et ont cherché créer des situations
propres lui donner une signification expérimentale Le sujet est en
face un cadre il tient un stylet placé au début au milieu du côté
qui lui fait face aux deux sommets les plus éloignés sont placées
deux lampes qui après les conventions faites dans les expériences
recevront des significations variables objet vers lequel on doit se
diriger ou dont on doit écarter un signal donné Comme inté
rieur du cadre est garni une feuille de papier qui se déplace de
droite gauche entraînée par un tambour on obtiendra un tracé
qui selon les prescriptions données traduira le conflit moteur On
précise les postulats qui donnent ce tracé une signification psycho
logique
1283 REBECCA OVERSTREET An investigation of prenatal
position and handedness Une recherche sur la position prénatale
et la prédominance manuelle Western Ps Ass Ps Bul.
XXXV 1938 520
Examen de 85 cas pour mise en relation de la prédominance de
il et de la main avec la présentation la naissance Les coefficients
de corrélation sont sensiblement nuls
auteur fait ailleurs remarquer que la présentation la nais-

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.