Réactivation de schèmes phonétiques et sémantiques dans la mémorisation - article ; n°1 ; vol.71, pg 99-108

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1971 - Volume 71 - Numéro 1 - Pages 99-108
Dans une situation de mémorisation à court terme, on présente aux sujets un mot au moment du rappel pour « réactiver » un des quatre mots mémorisés auparavant. Selon les conditions le mot réactivateur appartient à la même classe sémantique qu'un mot de la liste (condition sémantique), à la même classe phonétique (condition phonétique), ou à l'intersection des deux classes précédentes (condition intersection). Par comparaison à une condition contrôle où aucun mot n'est donné au rappel, le mot réactivateur a pour effet de sélectionner le mot qui appartient à la même classe tandis qu'il inhibe les autres mots. Dans la condition « Intersection » le mot réactivateur a pour effet de sélectionner à la fois le mot de la classe sémantique et celui de la classe phonétique. Ces résultats sont interprétés dans le cadre d'un modèle d'activation des schèmes qui implique l'interdépendance des traces mnémoniques.
In an STM task, recall of various sets of four words was tested by giving cues. The cue was either a word 1) Belonging to the same semantic category than one of the four words ; or 2) Belonging to the same phonetic category ; 3) Belonging to both semantic and phonetic categories (that is, at the intersection of both classes). Compared to a control condition in which recall was not cued, each type of cue word elicited the word of the same category. « Intersecting » words elicited words of the original four-words set with belonged to both classes.
These results were interpreted within the framework of a model of schema activation which implies the interdependance of mnemonic traces.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1971
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
Alain Lieury
Réactivation de schèmes phonétiques et sémantiques dans la
mémorisation
In: L'année psychologique. 1971 vol. 71, n°1. pp. 99-108.
Résumé
Dans une situation de mémorisation à court terme, on présente aux sujets un mot au moment du rappel pour « réactiver » un des
quatre mots mémorisés auparavant. Selon les conditions le mot réactivateur appartient à la même classe sémantique qu'un mot
de la liste (condition sémantique), à la même classe phonétique (condition phonétique), ou à l'intersection des deux classes
précédentes (condition intersection). Par comparaison à une condition contrôle où aucun mot n'est donné au rappel, le mot
réactivateur a pour effet de sélectionner le mot qui appartient à la même classe tandis qu'il inhibe les autres mots. Dans la
condition « Intersection » le mot réactivateur a pour effet de sélectionner à la fois le mot de la classe sémantique et celui de la
c
l
a
s
s
e
p
h
o
n
é
t
i
q
u
e
.
C
e
s
r
é
s
u
l
t
a
t
s
s
o
n
t
i
n
t
e
r
p
r
é
t
é
s
d
a
n
s
l
e
c
a
d
r
e
d
'
u
n
m
o
d
è
l
e
d
'
a
c
t
i
v
a
t
i
o
n
d
e
s
s
c
h
è
m
e
s
q
u
i
i
m
p
l
i
q
u
e
l
'
i
n
t
e
r
d
é
p
e
n
d
a
n
c
e
d
e
s
t
r
a
c
e
s
m
n
é
m
o
n
i
q
u
e
s
.
Abstract
In an STM task, recall of various sets of four words was tested by giving cues. The cue was either a word 1) Belonging to the
same semantic category than one of the four words ; or 2) Belonging to the same phonetic category ; 3) Belonging to both
semantic and phonetic categories (that is, at the intersection of both classes). Compared to a control condition in which recall was
not cued, each type of cue word elicited the word of the same category. « Intersecting » words elicited words of the original four-
words set with belonged to both classes.
These results were interpreted within the framework of a model of schema activation which implies the interdependance of
mnemonic traces.
Citer ce document / Cite this document :
Lieury Alain. Réactivation de schèmes phonétiques et sémantiques dans la mémorisation. In: L'année psychologique. 1971 vol.
71, n°1. pp. 99-108.
doi : 10.3406/psy.1971.27723
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1971_num_71_1_27723
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.