Recherche sur les groupes sanguins de populations Bamiléké (Bafang, Cameroun) - article ; n°7 ; vol.9, pg 340-351

De
Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris - Année 1958 - Volume 9 - Numéro 7 - Pages 340-351
RÉSUMÉ. Chez les Bamiléké de la région de Bafang (Cameroun), on trouve la répartition suivante : groupe 0 = 54,8 %, A = 23,8 %, В = 18,2 %, AB = 3,2 %. Le groupe A se décompose en : 15,7 % de A1 et 8,1 % de A2. La vérification des résultats a été faite par le test du x2 avec d'excellents résultats. Pour le groupe MN, on a trouvé : MM = 28 %, NN = 21,5 %, MN = 50,5 % (test du x2 excellent). Pour le groupe P : P positif = 97,5 % (sur 40 cas seulement). Pour le Rhesus standard, on a trouvé sur 502 cas : Rh + = 96,8 % et Rh - = 3,2 %. Il y a donc indiscutablement des sujets Rhesus négatif au Cameroun, dans la proportion d'environ 3 % à Bafang. L'étude des sous-groupes Rhesus a été faite sur 250 sujets ; on a trouvé 65 % de phénotype ce D. ее. Une discussion mathématique des résultats a été faite : les discordances, surtout pour le groupe G, avec des sérums qui donnent des résultats satisfaisants pour la race blanche, font penser à la présence d'allèles particuliers à la race noire. Les conclusions anthropologiques de l'étude des groupes sanguins des races du Cameroun ne pourront être données qu'après d'autres études de populations homogènes, vérifiées elles aussi par les tests mathématiques.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1958
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins