Un taux d'accroissement nul pour les pays en voie de développement en l'an 2000. Rêve ou réalité? - article ; n°5 ; vol.25, pg 957-974

De
Publié par

Population - Année 1970 - Volume 25 - Numéro 5 - Pages 957-974
Le général William H. Draper a été nommé en 1969, par le président Nixon, représentant des États- Unis à la commission de la population des Nations Unies. Au cours d'un dîner en son honneur, il a formulé une requête en faveur d'un taux nul d'accroissement de la population des États-Unis (« zero population growth rate») à la fin du siècle, exemple qui devrait ensuite être suivi par les autres pays.
Le texte de cette requête a été publié, en janvier 1970, dans une Newsletter du Comité de la crise de la population ( Washington D. C). En se référant d'abord aux États-Unis, le général Draper avait aussi en vue les pays en voie de développement.
C'est le cas de ces pays qui est examiné ici par M. J. Bour- geois-Pichat, directeur de l'INED et M. Si-Ahmed Taleb, chargé de mission. Prenant pour exemple la population du Mexique, ils montrent les conséquences démographiques inattendues de l'évolution proposée.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1970
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins