Vers un marché africain des programmes de télévision - article ; n°1 ; vol.124, pg 97-105

De
Communication et langages - Année 2000 - Volume 124 - Numéro 1 - Pages 97-105
La multiplication des satellites de communication accélère le développement de la télévision en Afrique. Elle réduit la possibilité des gouvernements de contrôler l'information. Dans le même temps, elle renforce la volonté des pays africains de préserver leur identité et de promouvoir leur patrimoine culturel. Une production africaine de programmes de télévision peut-elle accompagner le développement des moyens de diffusion ? Un marché interafricain des programmes est-il envisageable ? Christian Abolo Mbita, professeur au Cameroun, le croit, sous réserve que soient créées les conditions juridiques et financières indispensables.
9 pages
Publié le : samedi 1 janvier 2000
Lecture(s) : 34
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Christian Abolo Mbita
Vers un marché africain des programmes de télévision
In: Communication et langages. N°124, 2ème trimestre 2000. pp. 97-105.
Résumé
La multiplication des satellites de communication accélère le développement de la télévision en Afrique. Elle réduit la possibilité
des gouvernements de contrôler l'information. Dans le même temps, elle renforce la volonté des pays africains de préserver leur
identité et de promouvoir leur patrimoine culturel. Une production africaine de programmes de télévision peut-elle accompagner
le développement des moyens de diffusion ? Un marché interafricain des programmes est-il envisageable ? Christian Abolo
Mbita, professeur au Cameroun, le croit, sous réserve que soient créées les conditions juridiques et financières indispensables.
Citer ce document / Cite this document :
Abolo Mbita Christian. Vers un marché africain des programmes de télévision. In: Communication et langages. N°124, 2ème
trimestre 2000. pp. 97-105.
doi : 10.3406/colan.2000.3010
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_2000_num_124_1_3010
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.