La viti-viniculture hongroise post communiste à la fin du XXe siècle//Wines and vines in postcommunist Hungary - article ; n°614 ; vol.109, pg 473-487

De
Publié par

Annales de Géographie - Année 2000 - Volume 109 - Numéro 614 - Pages 473-487
All over Hungary, winemakers and vineyards have changed since 1991. Some areas became more prominent such as Villany vineyards or Tokajhegyalja ones; others, specially low quality ones, are on the decline. High touristic pressure and urban sprawl are locally threatening good wine areas, like North lake Balaton. The old dualism between smallholders and great estates which lasted through different political Systems has now changed to include middle-size holdings and more diversified, qualities and prices. Some of these new family-run cellars are internationally known. Wine was also an agricultural investment likely to attract foreign capital, specially in the Tokaj area. Some prominent wine and spirits companies from France, Germany or Spain are operating there, side by side with newcomers from the USA and other countries, as well as local investors and growers.
Les vignobles de Hongrie ont, depuis 1991, évolué de manière différenciée. Les vignobles de masse tendent à se rétrécir, excepté ceux dont la production de vins mousseux est importante. Les autres se sont transformés en fonction de la plus ou moins grande pression de nouveaux vignerons bénéficiaires de la privatisation et orientés vers la notoriété nationale et internationale. Ce groupe de producteurs, souvent issu de l'encadrement des anciennes coopératives, est original par la rapidité de son ascension, et parce qu'il représente une catégorie nouvelle d'exploitations moyennes dans une Hongrie séculairement marquée par la dualité entre lopins paysans et très grands domaines. L'importance des investissements étrangers dans la production et le négoce du vin, dès la première phase de la privatisation, souligne l'intérêt suscité par les vignobles hongrois, et notamment le plus prestigieux d'entre eux, celui de Tokaj
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : samedi 1 janvier 2000
Lecture(s) : 44
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
M. Francois Plet
La viti-viniculture hongroise post communiste à la fin du XXe
siècle//Wines and vines in postcommunist Hungary
In: Annales de Géographie. 2000, t. 109, n°614-615. pp. 473-487.
Abstract
All over Hungary, winemakers and vineyards have changed since 1991. Some areas became more prominent such as Villany
vineyards or Tokajhegyalja ones; others, specially low quality ones, are on the decline. High touristic pressure and urban sprawl
are locally threatening good wine areas, like North lake Balaton. The old dualism between smallholders and great estates which
lasted through different political Systems has now changed to include middle-size holdings and more diversified, qualities and
prices. Some of these new family-run cellars are internationally known. Wine was also an agricultural investment likely to attract
foreign capital, specially in the Tokaj area. Some prominent wine and spirits companies from France, Germany or Spain are
operating there, side by side with newcomers from the USA and other countries, as well as local investors and growers.
Résumé
Les vignobles de Hongrie ont, depuis 1991, évolué de manière différenciée. Les vignobles de masse tendent à se rétrécir,
excepté ceux dont la production de vins mousseux est importante. Les autres se sont transformés en fonction de la plus ou
m
o
i
n
s
g
r
a
n
d
e
p
r
e
s
s
i
o
n
d
e
n
o
u
v
e
a
u
x
v
i
g
n
e
r
o
n
s
b
é
n
é
f
i
c
i
a
i
r
e
s
d
e
l
a
p
r
i
v
a
t
i
s
a
t
i
o
n
e
t
o
r
i
e
n
t
é
s
v
e
r
s
l
a
n
o
t
o
r
i
é
t
é
n
a
t
i
o
n
a
l
e
e
t
internationale. Ce groupe de producteurs, souvent issu de l'encadrement des anciennes coopératives, est original par la rapidité
de son ascension, et parce qu'il représente une catégorie nouvelle d'exploitations moyennes dans une Hongrie séculairement
marquée par la dualité entre lopins paysans et très grands domaines. L'importance des investissements étrangers dans la
production et le négoce du vin, dès la première phase de la privatisation, souligne l'intérêt suscité par les vignobles hongrois, et
notamment le plus prestigieux d'entre eux, celui de Tokaj
Citer ce document / Cite this document :
Plet Francois. La viti-viniculture hongroise post communiste à la fin du XXe siècle//Wines and vines in postcommunist Hungary.
In: Annales de Géographie. 2000, t. 109, n°614-615. pp. 473-487.
doi : 10.3406/geo.2000.1848
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_2000_num_109_614_1848
I
l
lu
s
t
r
a
t
io
n
n
o
n
a
u
t
o
r
is
é
e
à
la
d
i
f
fu
s
io
n
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.