//img.uscri.be/pth/c04a26c5baa76492dc7b2fb12d003cdae87feb25
Cette publication est accessible gratuitement
Lire

20 minutes Paris du 13-12-2017

De
32 pages
Publié par :
Ajouté le : 13 décembre 2017
Lecture(s) : 7
Signaler un abus
PUBLICITÉ
GRAND PARIS
INSÉCURITÉ
J. Robine / AFP Des victimes d’antisémitisme quittent le 93 P.5
JUSTICE La personnalité de Georges Tron passée au cribleP8
POLITIQUE A Cahors, le gouvernement veut sortir du LotP RUGBY
M. Impey / Shutterstock / Sipa Le Fidjien Raka file à toute vitesse vers les BleusP8
SONDAGE RADIO NOTES Calvi, Combal, RTL et « Les Grandes gueules » plébiscités par vos votesP24
www.20minutes.fr
J. Witt / RTL / Sipa
Mercredi 13 décembre 2017N° 3222
Mercredi, cestdéjàJedi
The Walt Disney Company
Imprimé sur papier recyclé, ne jetez pas ce journal sur la voie publique : donnezle ou recyclezle. Merci !
Le huitième épisode de la saga « Star Wars », « Les Derniers Jedi », débarque dans les salles. Avec un joli carton au box-office à l’horizon.P.22
L’héroïne Rey, jouée par Daisy Ridley.
#0 (/%,03# &-0* (/%(# 2- !,-0)# '"&3)#1+,# $. &3)#1+,#
PUBLICITÉ
FINI LES PILES ! Profitez de Noël pour découvrir les nouveaux appareils auditifsrechargeables
UNE TECHNOLOGIE
75 - PARIS Châtelet 75 - PARIS Gare du Nord 75 - PARIS République 75 - PARIS Italie 75 - PARIS Vaugirard 77 - MEAUX 77 - MELUN 78 - VERSAILLES 92 - ANTONY 92 - CLICHY 93 - LIVRY-GARGAN 94 - VINCENNES 95 - ARGENTEUIL 95 - ENGHIEN
by
8 avenue Victoria 59 rue de Maubeuge 30 avenue de la République 70 avenue d’Italie 249 rue de Vaugirard 41 rue du Général Leclerc 18 rue Paul Doumer 59 rue de la Paroisse 2 rue Auguste Mounié 90 boulevard Jean Jaurès 18 boulevard Chanzy 109 rue de Fontenay 76 avenue Gabriel Péri 15 rue du Général de Gaulle
01 40 09 58 58 01 42 80 10 10 01 55 28 58 58 01 53 80 86 47 01 56 56 10 42 01 64 33 64 33 01 60 66 03 00 01 39 02 03 03 01 49 84 90 69 01 47 30 40 40 01 41 53 15 43 01 43 68 43 68 01 34 34 06 60 01 39 64 09 09
Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de la réglementation, le marquage CE. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice. Pour toute information
* - 450sur votreéquipement auditif PRESTATION INCLUSE
OFFRE EXCEPTIONNELLE jusqu’au 20 décembre
e i m o n o t u a d h 4 2 r u e g r a h C
- 100par appareil auditif + Chargeur Cellion offert au lieu de250
our toute information complémentaire, nous vous renvoyons aux conseils de notre audioprothésiste. 794.785.741 VivaSon décembre 2017.*Valable pour l’achat d’une stéréophonie de la gamme Excellence.
4■■Grand Paris
Mercredi 13 décembre 2017
e FÉERIEAprès la polémique avec Marcel Campion, la Mairie ouvre un nouvel espace au public dans le 19 Larouetourneau marché de Noël
Romain Lescurieux xit les churros, place aux E « gourmandises véganes » ? Après la polémique du marché de Noël des Champs-Elysées avecMarcel Campion, le « roi des forains », la Mairie inaugure le premier marché de Noël des Canaux – la maison des économies solidaires et innovantes – e dans le 19 arrondissement. Au pro-gramme : stands « beaux et écolos », marché « éthique et solidaire », scé-nographie féerique et « consommation respectueuse de la nature ». Ce nouveau marché fait écho à la déci-sion du Conseil de Paris qui avait dé-cidé, en juillet, de ne pas reconduire la concession accordée aux forains sur les Champs-Elysées. Il déplorait no-tamment « la qualité médiocre des animations et des produits vendus ». « Nous souhaitons un marché de Noël de qualité répondant à une exigence parisienne avec des produits locaux,
respectueux de l’environnement et de l’artisanat », développait la Mairie, en novembre. La première édile Anne Hidalgo avait même affirmé vouloir « remettre un peu d’ordre et de la qua-lité » dans l’organisation de différentes manifestations de fin d’année. Ainsi, l’élue se rendra aux Canaux, samedi, afin de faire la promotion de cet évé-nement, antithèse de la fête « made in Campion ». Un « labo » pour le marché de Noël de l’an prochain, sur les Champs-Elysées ?
Un labo pour les Champs ? « Ce marché est un test pour voirs’il y a une appétence des Parisiens, assure Antoinette Guhl, adjointe à la maire de Paris chargée de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire. Nous n’excluons rien pour l’année prochaine, mais Noël ne doit plus être un moment d’hyperconsommation. » Pendant cinq jours, les visiteurs pour-
Boutiques ème 13 rue Saint-Placide, 6 ème 36 boulevard Malesherbes, 8 ème 25 rue du Commerce, 15 ème 63 avenue des Ternes, 17 er 33 rue des Petits-Champs, 1 ème 4 rue de Rivoli, 4 ème 84 rue de Rennes, 6 ème 91 rue La Boétie, 8
Boutique en ligne www.rudys.paris
A. Gelebart / 20 Minutes La Ville avait annulé le traditionnel marché de Noël contre l’avis des forains.
ront donc déambuler à travers des stands pour acheter des jouets com-posés de « matériaux naturels », de coussins en « matières recyclées », de « cosmétique bio » ou encore partici-per à des ateliers pour confectionner des « couronnes de Noël en tissu ». Mais qu’en pense le « roi des fo-rains » ? « Ça ne m’inspire rien du tout, affirme Marcel Campion. J’ai organisé le marché de Noël pendant huit ans.
Il attirait 15 millions de personnes chaque année (...). Le jour où la mairie démontrera que l’on peut organiser un marché de Noël sans argent, les poules auront des dents. » S’il est encore trop tôt pour évoquer un échéancier, la Mairie doit lancer un appel d’offres pour ce marché public, avec une mise en concurrence afin d’organiser un marché de Noël 2018 sur les Champs-Elysées.W
% s u r v o2 è m et r e 50 p a i r e à p r i x i n f é r i e u r o u é g a l
Mercredi 13 décembre 2017
Grand Paris■■ 5
A. Julien / AFP (Illustration) Selon le Service de protection de la communauté juive, les agressions antisémites augmentent depuis les années 2000.
INSÉCURITÉCertaines victimes d’antisémitisme ont fui le département Malaise chez les juifs de la SeineSaintDenis
Caroline Politi
endant des semaines, André* a dormi avec une batte de base-ball P au pied de son lit. Le moindre bruit le faisait sursauter. « Après les cambriolages, j’étais sur le qui-vive, je ne me sentais plus en sécurité chez moi », se remémore l’énergique sep-tuagénaire. En 2015, son appartement a été mis à sac à deux reprises. La seconde fois, les malfrats ont laissé un message tracé au rouge à lèvres sur un mur : « Sale juif, vive la Palestine ». Alors, après quarante années vécues à Bondy, en Seine-Saint-Denis, il a mis les voiles, direction Villemonble, dans le « triangle d’or » du département. Et, si sa femme n’y avait pas été opposée, André, qui se définit comme un juif « traditionaliste », mais qui ne porte la kippa que pour shabbat, aurait fait son alya (émigration vers Israël). En 2016, 5 000 départs de France ont été enregistrés. L’année précédente, ils étaient plus de 8 000. Les attentats ont parfois servi de déclic. « Ces at-taques ont été un choc, mais il ne faut pas sous-estimer l’antisémitisme que l’on vit au quotidien », estime Sammy Ghozlan, le président du Bureau natio-
nal de vigilance contre l’antisémi-tisme. Si les agressions antisémites ont fortement baissé en 2016 (355 actes et menaces ont été recensés contre 808 en 2015 ), selon le Service de protection de la communauté juive, elles sont en augmentation constante depuis les années 2000, au moment de la seconde intifada.
Plusieurs synagogues ont fermé, faute de monde.
Surtout, certaines affaires, à l’instar de l’agression de la famille Pinto en sep-tembre à Livry-Gargan, ont distillé un fort sentiment d’insécurité. Le couple de septuagénaires et leur fils ont été frappés et bâillonnés pendant que des cambrioleurs saccageaient leur mai-son. Malgré la mise en examen de cinq suspects, Roger Pinto envisage de vendre le pavillon. « J’hésite, parce que ça voudrait dire qu’ils ont gagné et, ça, je le refuse. Mais il faut bien avouer qu’on ne se sent pas en sécurité, chaque pièce nous rappelle ce qu’on a vécu. » Lui hésite, mais d’autres familles ont sauté le pas, quittant les communes
difficiles de Seine-Saint-Denis pour la capitale ou une banlieue plus calme. Cet « exode intérieur » est difficilement quantifiable, mais force est de constater que plusieurs synagogues du départe-ment ont fermé, faute de monde. A Pierrefitte, le rabbin a enregistré une baisse de 50 % du nombre de fidèles depuis son arrivée, il y a treize ans. Même constat à Bondy. « Au début des années 2000, on était entre 700 et 800 pour Kippour, aujourd’hui, on tourne plutôt autour de 350-400 », confie le président de la synagogue. L’enquête 2016 de la Commission natio-nale consultative des droits de l’homme souligne pourtant que la communauté juive est la minorité la mieux acceptée. 81 % des sondés estiment que les « juifs sont des Français comme les autres », une proportion supérieure de huit points par rapport aux musulmans. Mais les préjugés anciens résistent : 35 % des Français estiment que les « juifs ont un rapport particulier à l’argent ». « Ces stéréotypes peuvent créer l’envie et se retourner contre cette minorité qui a le sentiment d’être une victime dési-gnée », précise la politiste Nonna Mayer, directrice de recherche au CNRS et à Sciences Po.W * Le prénom a été modifié.
20
secondes
SOCIAL Record de bouchons après la grève des RER A et B Plus de 530 km de bouchons ont été enregistrés mardi en Ile-de-France en raison de la grève des conducteurs des RER A et B. Leur objectif : dénoncer des « tensions chroniques » dans leur travail et un « management agressif ». Le trafic doit revenir à la normale ce mercredi à partir de 7 h.
TRANSPORTS Le T3 va filer à l’ouest Le conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités (ex-Stif) doit voter ce mercredi le projet du prolongement du T3 vers l’ouest. Cette portion permettra de relier la porte d’Asnières à la porte Dauphine. Le coût de ce projet est estimé à 12,27 millions d’euros hors taxes.
Grand Paris Tous les jours, 24 heures sur 24, suivez et réagissez à l’actualité de votre région sur
Notre site
www.20minutes.fr/paris
Facebook
fb.com/20MinutesParis
Twitter
@20minutesparis
6■■Grand Paris
L’AGENDA
Par MarieLaetitia Sibille 15 hDu vent et de la fantaisie dans la tête A l’heure du grand débat sur l’école, le spectacle de marionnettesDu Vent dans la têtesur l’apprentissage, la science et le voyage, est à découvrir en famille. Il se hisse à la hauteur des toutpetits pour leur transmettre l’appétit de vivre, comme un appel à cultiver les pousses de la fantaisie dans l’esprit des plus jeunes. Cette nouvelle création de Serge Boulier est à voir jusqu’au 23 décembre. Tarifs : de 8 à 14 €. Le Mouffetard, e 73, rue Mouffetard, Paris (5 ). o M CensierDaubenton. 16 hUn spectacle venu tout droit de Guinée Mélange de danse, acrobaties et musiques traditionnelles, le spectacle Boulevard Conakry– du nom de la capitale de la République de Guinée – est une aventure circassienne exaltante. Il mêle de nombreuses prouesses au rythme d’un orchestre mandingue, jusqu’au 17 décembre. Tarifs : de 10 à 20 €. Musée du quai e Branly, 37, quai Branly, Paris (7 ). o M AlmaMarceau.
servés.
ous droits / T ION AT
SION COMMUNIC VA / E 016 N © 2 TO DDING PA
ons dans la limite des places disponibles. nimati  A
odifications e m e d serv
Programme sous
SUPER
20 h 30Le Japo n fait son animation Jusqu’au 17 décembre, le Forum e des images organise la 15 édition de son festival Carrefour du cinéma d’animation, placée sous le signe de l’animation japonaise. Pendant cinq jours, longsmétrages inédits telUnEte avec Coo(photo), courts métrages, séances familiales, exposition, secrets de fabrication, en présence de nombreux invités comme Zabou Breitman et Michel Ocelot, vont mettre à l’honneur le Japon. Soirée d’ouverture ce mercredi avec le filmNight Is Short, Walk on Girl,de Masaaki Yuasa. Tarifs pour les séances : de 4 à 6 €. Forum des Images, 2, rue du er o Cinéma, Paris (1 ). M Les Halles.
Eurozoom Jardin de minuit
LA MÉTÉO À PARIS
AUJOURD’HUI matin
4 °C
ET EN FRANCE
ANIMATIONS 100% GRATUITES
• SUPERBAPTÊMES DE PONEYS • SUPERMANÈGE • COURSESDE CHEVAUX • VISITESDES ÉCURIES
INVITATION pour 2 personnes sur présentation de cette annonce Entrées + parking P2 + animations GRATUITS
après-midi
11 °C
Mercredi 13 décembre 2017
DEMAIN  matin
5 °C
après-midi
10 °C
Le temps est perturbé, sauf sur la Côte d’Azur Il vente et pleut sur la majeure partie du pays, par intermittence ou de manière continue selon les régions. Le ciel s’ennuage dans le SudEst, mais les éclaircies persistent sur la Côte d’Azur. Le temps est sec en Corse. Les températures sont en hausse.
• CAPTAIN AMERICA PHOTOS SOUVENIRS, SELFIES
DIMANCHE 17 DÉCEMBRE 12H18H
VINCENNESHIPPODROME.COM
2
8■■Actualité
20
secondes
CORSE Jacqueline Gourault jouera les négociatrices Le gouvernement a chargé mardi la ministre Jacqueline Gourault d’ouvrir un dialogue centré sur les questions économiques et sociales avec les nationalistes corses, vainqueurs dimanche des élections territoriales sur l’île. Il a aussi rejeté plusieurs de leurs revendications, comme la création d’un statut de résident.
« CARS MACRON » Ouibus et Flexibus assignés en justice L’UFC-Que Choisir a assigné en justice deux des principaux acteurs des « cars Macron », Ouibus et Flixbus. L’association de défense des consommateurs leur reproche des conditions générales de vente « abusives ».
Aujourd’hui sur 20minutes.fr
F. Florin / AFP
W FOOTBALL Suivez la Coupe de la Ligueavec Strasbourg-PSG dès 21 h.
W JUSTICE La Cour de cassation doit se pro-noncer sur le cas de Jean Mercier, 89 ans, qui avait été relaxé en appel après avoir aidé son épouse dé-pressive à mourir.
W DIAPORAMA Retrouvez en images les sorties cinéma de la semaine.
Tous les jours, 24 heures sur 24, suivez l’actualité sur 20minutes.fr.
Mercredi 13 décembre 2017
ASSISESLa personnalité de l’élu poursuivi pour viols a été étudiée Tron,unaccusétrès«naïf»
Vincent Vantighem
l y a une forme de paradoxe chez Georges Tron qu’il a, luimême, ex dIe SeineSaintDenis devant laquelle posé à la barre de la cour d’assises son procès pour viols s’est ouvert mardi. « Bon » à l’école avec un « tropisme littéraire », élu député en 1993, maire en 1995, devenu avocat en 2009, « choisi » pour intégrer le gouverne ment Fillon II en 2010 : le sexagénaire est loin d’être « idiot », fait valoir Eric DupondMoretti, l’un de ses avocats. Pourtant, « naïvement », il n’a jamais pensé que sa « passion » pour la ré flexologie plantaire pourrait un jour lui « nuire ». Le 24 mai 2011, toutefois, deux femmes ont déposé les plaintes qui lui valent, aujourd’hui, d’encourir une peine de vingt années de réclusion criminelle. Aux enquêteurs, elles ont décrit un « rituel » selon lequel l’élu leur aurait imposé des pénétrations digitales après un massage des pieds dans sa mairie de Draveil (Essonne).
« La réflexologie plantaire, ce n’est pas un massage, mais des points de pression !» Georges Tron
Les faits, poisseux, ternissent encore maintenant l’image de l’accusé, lequel, dans son costume sobre et anthracite, les a contestés à la barre deux heures durant. Jusqu’au terme même de « massage des pieds » que les policiers ont voulu lui faire dire en garde à vue. « La réflexologie plantaire, ce n’est pas
Daesh perd du terrain et se cherche de nouveaux collecteurs de fonds.
J. Demarthon / AFP e Georges Tron et M Eric Dupond-Moretti à leur arrivée à la cour d’assises.
un massage, ce sont des points de pres sion ! » Il a découvert leur existence dans les années 1980. Georges Tron a pour autre passion la montagne, qu’il arpente « été comme hiver » et qui lui occasionne, parfois, de « petits acci dents ». Comme cette entorse qui lui a permis de découvrir « les médecines alternatives d’inspiration asiatique ». Parmi elles, la réflexologie plantaire. Quarante ans après, le voilà accusé d’être un « cavaleur de jupons », en recherche permanente de femmes à qui toucher les pieds. Son avocat lui demande donc s’il pratiquait aussi sur les hommes. « Oui », répond l’accusé. Sur les femmes âgées? « Oui. » De quoi le faire passer pour un gérontophile,
alors ? « Je ne crois pas », poursuit Georges Tron dans un numéro bien rodé. L’homme politique est en effet marié à Albane, depuis trentecinq ans. Il y a bien eu une infidélité, qui « ne fait pas [sa] fierté », mais son épouse est restée à ses côtés. «Mon mari n’a pas besoin de violer des femmes pour sé duire», balancetelle d’ailleurs à la barre. Et c’est ce soutien indéfectible qui a permis à Georges Tron de surmon ter les « accusations mensongères » dont il dit faire l’objet. Derrière lui, les plaignantes, éprouvées, secouent la tête de droite à gauche devant tant d’assurance. Ce sera à leur tour, ce mercredi, de venir livrer leur version de l’histoire.W
TERRORISME Des banquiers de Daesh identifiés
La France a identifié 150 à 200 « ban quiers occultes » de Daesh, principa lement au Liban et en Turquie, a indiqué mardi Tracfin, le service de Bercy chargé de la lutte contre le blanchiment d’argent et contre le financement du terrorisme. Son directeur, Bruno Dalles, a précisé que, désormais, l’en jeu pour Tracfin était de localiser les nouveaux collecteurs de fonds de Daesh. A. AAluRfuubaryee/tAàFPmesure que le groupe djiha diste cède du terrain en Irak et en Syrie, il est aussi privé de ses premières
sources de financement, comme « les butins de guerre » ou « l’extorsion des populations », et tente de « compenser partiellement ces pertes de revenus par un recours soutenu aux finance ments extérieurs ». Tracfin surveille aussi le « soutien plus traditionnel », comme les institutions humanitaires et culturelles, afin d’évi ter qu’elles soient utilisées pour le fi nancement du terrorisme, a expliqué Bruno Dalles. Un repérage rendu diffi cile du fait des montants souvent faibles qui circulent.W
ON RETOMBE TOUJOURS F USS I L LUI A C ARD E M I A B ACR I L LEA À DSÉ CO U VPR I RÂC H E ZT M OEN O P RSI X
1+1** GRATUIT REMISE IMMÉDIATE AVEC
JUSQU’AU 18 DÉCEMBRE*
* Le 17 décembre, uniquement pour les magasins ouverts le dimanche. Ouvertures exceptionnelles le 17 décembre, liste des magasins à retrouver sur monoprix.fr. ** Remise immédiate en caisse sur le moins de cher deux produits au choix, sur présentation de Carte de Fidélité Monoprix. Panachage possible avec les paquets de 500 g de Linguine ou d’O recchiette. Voir conditions de la Carte de Fidélité Monoprix en magasin ou sur monoprix.fr. MONOPRIX  SAS au capital de 78 365 040 €  1416, rue Marc Bloch  92110 Clichy  552 018 020 R.C.S. Nanterre –– Prépresse :
POUR VOTRE SANTÉ, MANGEZ AU MOINS CINQ FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR. WWW.MANGERBOUGER.FR