Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Le Figaro du 16-12-2017

De
38 pages
Publié par :
Ajouté le : 16 décembre 2017
Lecture(s) : 5
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

2,40€ samedi 16 - dimanche 17 décembre 2017 LE FIGARO - N° 22 815 - www.lefigaro.fr - France métropolitaine uniquement Dernière édition
lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
SCIENCES ENTRETIEN
GRNOTRE SÉLECTION M DE SINETY : « JOHNNY
DES MEILLEURS LIVRES HALLYDAY S’INSCRIVAIT DANS
À OFFRIR POUR NOËL PAGE 11 LA CULTURE CHRÉTIENNE » PAGE 18
PS
Les planètes
s’alignent pour
Najat
VallaudBelkacem PAGE 6
ROYAUME-UNI Le dernier
Négociations
du Brexit : le plus
dur commence PAGE 8 combat JUSTICE
Quand
#balancetonporc
fait dérailler d’Angela le procès Tron PAGE 10
SANTÉ
Les négociations
sur les tarifs Merkel
dentaires se
compliquent PAGE 22 Alors que des discussions pour
AÉRONAUTIQUE former un gouvernement vont
Airbus en quête s’ouvrir avec le SPD, la chancelière
d’un nouveau
allemande apparaît plus fragilisée patron, sous l’œil
que jamais. Ses adversaires et ses attentif des États
actionnaires PAGE 23 rivaux préparent déjà sa succession.
PORTRAIT
Sabine Devieilhe,
è LE SPD ACCEPTE DES DISCUSSIONS DE COALITION AVEC LA CDU è EN COULISSES, LA COURSE POUR LA SUCCESSION D’ANGELA MERKEL COMMENCE PAGES 2 À 4 ET L’ÉDITORIALla soprano qui rêvait
d’ailleurs PAGE 38
n À Colombes, Consulter des sites Gastronomie : des fêtes
les adieux djihadistes n’est plus sous le signe du respect au stade
Yves- considéré comme un délit des traditions
du-Manoir
Pour la seconde fois en moins à la liberté de communication. À quelques jours de Noël, Run- Fruits de mer, chapons et
bûn La tribune d’un an, le Conseil constitu- Le texte, censuré une première gis, le plus grand marché de ches restent des valeurs sûres.
tionnel a censuré le texte de loi fois en février 2017, avait été France, tourne à plein régime, Le foie gras est moins abondant d’Hugues
réprimant la consultation de rétabli dans la loi dix-huit jours comme chaque année à pareille et plus coûteux, en raison de la Dewavrin
sites djihadistes. Il considère plus tard par le Parlement dans époque. La grande distribution grippe aviaire qui a frappé les
n que cette mesure porte atteinte une version modifiée. PAGE 10 est également en plein rush. producteurs. PAGES 20, 21 ET 28La tribune de
Jean-Philippe
Vincent
ÉDITORIAL par Arnaud de La Grange adelagrange@lefigaro.fr
n La chronique
de Natacha
Polony L’heure du crépuscule ?
n L’analyse
d’Angélique est un signe qui ne trompe doxe n’est qu’apparent. Même s’ils sont las
pas. Pour parler d’Angela de Merkel, elle reste pour eux l’incarnation Négroni
Merkel, désormais, la pres- du sérieux, et il n’y a pas d’alternative. Elle
PAGES 15 À 17
se allemande use de plus en a eu un rôle d’apaisement, de réconcilia-C’plus de termes crépuscu- tion, de gestion des fruits de la croissance.
laires. L’étoile de celle que certains n’hési- C’était la chancelière de l’Allemagne qui va FIGARO OUI
taient pas à surnommer la « Kaiseresse » a bien. Depuis que les choses se sont gâtées, @ FIGARO NON
pali. Car même si les tractations actuelles la elle est moins à son aise. Elle a buté sur la
Réponses à la question maintiennent au pouvoir, elle est durable- crise migratoire ou les questionnements
de vendredi : ment affaiblie. Sur la chancelière, à l’évi- identitaires. Et on la
Faut-il limiter le La dence, l’acte IV verra le rideau tomber. rend responsable de
développement des Pour celle qui règne sans partage depuis la paralysie actuelle.chancelière centres commerciaux en une douzaine d’années, les discussions en Pour Paris, les
noupériphérie des villes ? allemande cours sont un long calvaire. En position de velles sont bonnes et
force, enfin, les sociaux-démocrates ne mauvaises. Bonnes,NON OUI n’a jamais
boudent pas leur plaisir. Ils fouillent les parce que le poids14 % 86 % été aussi blessures, poussent leur avantage. À l’évi- d’Emmanuel Macron
TOTAL DE VOTANTS : 49 429 dence, il y a une volonté d’user Angela se renforce d’autantaffaiblie
Merkel, de la miner, de l’affaiblir le plus en Europe. Et que le
Votez aujourd’hui possible. Afin, au prochain round, de pou- SPD oblige la chancelière à des compromis
sur lefigaro.fr voir enfin la mettre à terre. Et gageons que sur les positions françaises. Mauvaises, car
Najat Vallaud-Belkacem l’objectif de ses opposants fait aussi l’affaire le chef de l’État ne fera pas bouger l’UE seul.
ferait-elle une bonne de ses rivaux au sein de son propre camp. À ses côtés, il lui faut vite une chancelière
première secrétaire Vu de France, les choses sont difficiles à capable de tenir fermement la barre. La
fedu Parti socialiste ? comprendre. Les Allemands semblent dou- nêtre de tir est courte, en 2018. Mieux vaut
ter sérieusement d’Angela Merkel… et en pour la France une Merkel « attendrie »,
même temps lui faire confiance. Le para- mais pas trop affaiblie. ■CORINNE SIMON/CIRIC6PIERRE OLIVIER
DESCHAMPS/LE FIGARO MAGAZINE
AND : 2,60 € - BEL : 2,40 € - CH : 3,70 FS - CAN : 5,20 $C - D : 3,00 € - A : 3,50 € - ESP : 2,70 € - Canaries : 2,80 € - GB : 2,20 £ - GR : 3,00 € - DOM : 2,70 € - ITA : 2,80 €
LUX : 2,40 € - NL : 3,00 € - PORT.CONT : 2,80 € - MAR : 20 DH - TUN : 3,80 DT - ZONE CFA : 2.200 CFA ISSN 0182.5852
M 00108 - 1216 - F: 2,40 E
3’:HIKKLA=]UWYUV:?b@m@b@g@k";
CHAMPS LIBRES
FABRIZIO BENSCH/REUTERS
Csamedi 16 - dimanche 17 décembre 2017 LE FIGARO
2 L'ÉVÉNEMENT
Angela Merkel à l'heure de sa dernière partie politique
Angela Merkel, à Berlin, Même si elle reste incontournable, la chancelière est affaiblie par les laborieuses tractations pour la formation d’un gouvernement. Ses rivaux préparent déjà l’après-Merkel.
le 13 décembre 2017.
TOBIAS SCHWARZ/AFP
adversaires espèrent lui imposer une solu- avait de nouvelles élections aujourd’hui, elle reurs que du bout des lèvres. La crise
NICOLAS BAROTTE £@NicolasBarotte tion alternative, comme un gouvernement gagnerait encore », pense la députée éco- migratoire de 2015 ? « La situation ne
CORRESPONDANT À BERLIN
minoritaire, qui réduirait ses marges de logiste Franziska Brantner. Les sondages doit pas se répéter », convient-elle.
manœuvre. réalisés depuis deux mois varient effecti- Mais elle continue d’assumer toutes ses
LE TEMPS devient long, même pour elle. « La fin de l’époque Merkel est maintenant vement peu par rapport au résultat de décisions.
Angela Merkel, reine de la patience, a visible », confiait la semaine dernière le se- septembre : un peu plus de 30 % pour la Les signes de l’affaiblissement de
d’ailleurs commencé à utiliser un vocabu- crétaire d’État aux Affaires européennes, CDU-CSU, environ 20 % pour le SPD. Les l’autorité d’Angela Merkel se lisent dans
laire qui lui est peu familier. Elle voudrait Michael Roth, dans une allée du congrès du rapports de force sont figés. Personne ne les détails de la vie politique, comme par
ouvrir « rapidement » les discussions avec SPD. « Pour beaucoup, elle n’est plus qu’une voit donc l’intérêt de retourner aux urnes exemple lorsqu’une de ses plus proches,
ses partenaires et adversaires du SPD pour solution transitoire », ajoutait-il. Les paris immédiatement. C’est pourquoi le prési- Annette Schavan, a échoué,
mi-novemformer un gouvernement. Après l’échec en cours dans les couloirs du Bundestag dent fédéral Frank-Walter Steinmeier a bre, à prendre la tête de la fondation
Konde la solution « Jamaïque », avec le FDP et donnent « deux ans » au gouvernement écarté l’hypothèse de dissoudre le Bun- rad-Adenauer, succursale intellectuelle
les Verts, c’est la dernière option pour qu’Angela Merkel finira par mettre sur pied destag élu. de la CDU. Une semaine plus tard, l’affaire
construire un « gouvernement stable », tôt ou tard. Le temps d’user les dernières Les Allemands n’ont pas terminé leur du glyphosate, et le vote du ministre de
comme elle le souhaite. Mais l’affiche est si forces de la chancelière. Elle réplique au histoire avec Angela Merkel, assure un de l’Agriculture CSU Christian Schmidt pour
peu alléchante que les sociaux-démocrates contraire qu’elle mènera son mandat de ses proches en citant les sondages : la prolongation de l’herbicide, à
l’enconne se précipitent pas. Ils viennent seule- quatre ans jusqu’à son terme. Affaiblie, elle 54 % d’opinions positives dans la der- tre de la position d’abstention d’Angela Nous avons
ment de dire oui pour engager des discus- demeure cependant incontournable. nière enquête Infratest-Dimap. Il n’y Merkel, a montré que les alliés bavarois de
besoin d’une sions en janvier. Si bien que l’agacement Comme souvent, les adversaires aurait pas de crise du système Merkel. la chancelière ne chercheraient pas à
finit par poindre dans les propos toujours d’Angela Merkel la sous-estiment. « S’il y C’est pourquoi elle ne reconnaît ses er- l’aider outre mesure.nouvelle culture de
lisses de la chancelière : « Le monde attend
gouvernance, pas que nous puissions agir », a-t-elle soufflé
Angela Merkel : une popularité en baisse depuis son quatrième mandatlundi. Si le temps presse, c’est aussi pour d’une continuation
elle. Mal réélue avec 32,9 % le 24 septem- ÉVOLUTION DE LA COTE DE CONFIANCE D’ANGELA MERKEL
de la grande bre, elle doit se battre contre ceux qui
antier e e ecipent déjà sa fin. Le dernier acte de l’ère 1 mandat 2 mandat 3 mandat 4 mandatcoalition Merkel commence avec un air d’agonie.» Élections fédérales Élections fédérales Élections fédérales Élections fédérales
Elle n’est ni surprise ni déçue : elle ob-MARTIN SCHULZ, PRÉSIDENT du 7 septembre 2005 du 27 septembre 2009, du 22 septembre 2013, du 24 septembre 2017
CDU/CSU : 35,17% de voix CDU/CSU : 33,8% de voix CDU/CSU : 41,5 % de voix CDU/CSU : 32,9 % de voixDU PARTI SOCIAL-DÉMOCRATE serve le début du crépuscule de son
ALLEMAND (SPD) pouvoir avec une insensibilité toute
scientifique. C’est un processus inévitable. erJuillet 2007 13 décembre 2007 1 juillet 2013 Mars 2014 Juillet 2015 23 juin 2016
Crise des subprimes Signature du traitéLorsqu’elle réfléchissait l’année dernière à La Croatie Annexion de Crise grecque Le Royaume-Uni
de Lisbonne adhère à l'UE la Crimée par la Russiesa quatrième candidature, elle le confiait à vote le Brexit
son entourage. « Si je me représente et que
je suis réélue, aussitôt les discussions vont 80
commencer sur le temps qu’il me reste à la
54 %Chancellerie », disait-elle en substance.
60Konrad Adenauer ou Helmut Kohl ont subi
avant elle les tourments du mandat de
trop. Après douze ans, la lassitude et la ré- 40 56 % Janvier 2011signation gagnent. Elle se savait aussi la ci- Septembre 2015
L'Estonie devient membre de la zone euro Crise des réfugiésble du nouveau mouvement populiste AfD.
20Un proche complète : « Elle ne pouvait pas
imaginer que cela commencerait si vite. » Oct. Déc.
0La crise est lente et sourde en
Alle2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017magne. Quatre-vingt-deux jours après les
élections du 24 septembre, l’Allemagne
n’a toujours pas de gouvernement, comme
si personne ne voulait gouverner avec
Angela Merkel. En attendant, la chancelière La chancelière se réconcilie avec les Bavarois de la CSU Merkel est
demeure « en charge ». Elle participait au
complètement sommet européen vendredi. La semaine
précédente, elle inaugurait sous de fortes Elle est de retour. Après avoir été sifflée Au-delà de la réconciliation de façade, devenir ministre-président de Bavière. sur le déclin,
rafales de vent la nouvelle liaison ferro- et critiquée lors du congrès de 2015 Angela Merkel doit répondre aux Le parti conservateur se prépare
viaire Berlin-Munich. « Ne devait-ce pas pour sa politique migratoire, après avoir inquiétudes du camp conservateur, avec angoisse pour les élections et c’est en partie
être un jour sans tempête ? Attendons que je séché le rendez-vous de 2016 après un résultat électoral en recul. régionales de l’automne. Concurrencée grâce à nous termine », plaisantait-elle au milieu de son pour éviter les tensions, Angela Merkel « Nous ne sommes pas satisfaits des par la droite radicale, la CSU risque de »
discours. a participé vendredi à Nuremberg élections, mais la CDU-CSU a un mandat perdre la majorité. « Nous voulons ALEXANDER GAULAND,
Sur le papier, elle a conservé toutes ses au grand rendez-vous de la CSU. clair pour former un gouvernement montrer aux électeurs de l’AfD qu’il y a UN DES CHEFS DU PARTI
D’EXTRÊME DROITE ALTERNATIVE attributions. Personne ne peut lui contes- « Que vous me croyiez ou pas, je me stable », a-t-elle positivé. Pour autant, une alternative », a déclaré Angela
FÜR DEUTSCHLAND (AFD) ter le poste. Mais elle est sans feuille de réjouis d’être là », a-t-elle lancé en étant la CSU est aussi en crise. Son leader, Merkel, en adoptant dans son discours
route, sans majorité, sans légitimité, para- applaudie. « Nous sommes forts quand Horst Seehofer, doit s’effacer au profit un ton très ferme sur les questions
lysée. Elle est persuadée de pouvoir parve- nous sommes unis », a-t-elle insisté. de son rival, Markus Söder, qui va d’immigration. N. B.
nir à former une coalition avec le SPD. Ses
A
PHILIPP VON DITFURTH/AFP MICHAEL SOHN/AP
Source : infratest dimapLE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 décembre 2017
3L'ÉVÉNEMENT
Angela Merkel à l'heure de sa dernière partie politique
Même si elle reste incontournable, la chancelière est affaiblie par les laborieuses tractations pour la formation d’un gouvernement. Ses rivaux préparent déjà l’après-Merkel.
qui douze ans de merkelisme sont une lièrement l’électorat de l’AfD. Une partie de tée par les affrontements. Profitant d’un de préparation et le besoin d’information
éternité. « Réveille-toi, CDU ! », a lancé la CDU est aussi déçue. Mais elle pensait déplacement dans la région pour visiter des autorités locales. Elle répond politique
Manuel Hagel, un élu régional du Bade- que si le nombre de réfugiés diminuait et si une entreprise horlogère, la chancelière se européenne, sa seule préoccupation. « Son
Wurtemberg, dans un communiqué qui la situation se calmait, la pression pourrait livre à un exercice de communication. souci était de gérer la crise au niveau global.
s’est répandu comme une traînée de pou- retomber », continue Nikolaus Blome. Les Pour la première fois, elle se rend dans un Comme si le plus important n’était pas de
dre. « Le consensus permanent a conduit à chiffres sont effectivement en diminution centre d’accueil. Le « Baumarkt », sous s’occuper de ce qui se passe dans son
ce que, sur des questions polarisantes, les ci- et la crise migratoire ne fait plus la une des protection policière, a été transformé en pays », poursuit le maire.
toyens ne perçoivent plus les différences en- journaux. « Mais le sujet continue de mobi- camp retranché. À l’intérieur, elle est ap- À sa sortie du Baumarkt, Angela Merkel
tre les formations politiques centrales », liser », souligne le journaliste. De nouvel- plaudie chaleureusement par les réfugiés est huée et sifflée. On crie « Merkel
dégaécrit-il dans une critique directe envers les angoisses et de nouveaux questionne- qui se bousculent autour d’elle pour lui ge » ou « traîtresse du peuple ». Jusqu’aux
Angela Merkel. Pendant une décennie, elle ments identitaires ont surgi dans la faire part de leurs cas personnels. À l’exté- élections de septembre dernier, ces slogans
a brouillé les pistes, assumant les réformes population. « Elle n’a pas compris cela. Son rieur, la foule des opposants commence à n’ont cessé de résonner. Aux dernières
de gauche, se rapprochant des Verts, per- style n’apaise plus », conclut-il. s’amasser. Puis, dédaignant les officiels, élections municipales de Heidenau, en
suadée d’avoir plus à gagner au centre qu’à Pour saisir la rupture entre Angela Mer- Angela Merkel s’installe dans une petite 2014, la CDU avait obtenu 45 % des voix.
la marge. « Nous n’aurions pas eu les mêmes kel et son peuple, il suffit peut-être de re- Aux élections fédérales de septembre,
résultats électoraux si nous n’avions pas sui- venir à Heidenau, une petite aggloméra- l’AfD a pulvérisé le paysage en obtenant
Le consensus vi cette stratégie », assume-t-on à la CDU. tion de 16 000 habitants du sud de l’ex- 34,7 % des suffrages contre 24,1 % pour la “L’effondrement sans précédent des vo- Allemagne de l’Est. Le maire CDU, Jürgen CDU. Élu de terrain, Jürgen Opitz ne voit permanent a conduit
tes pour l’Union chrétienne-démocrate Opitz, se souvient avec précision de ce jour pas d’avenir pour son parti avec Angela à ce que, sur des questions
montre que la méthode Merkel a atteint sa du mois d’août 2015, quand un coup de té- Merkel. « Tant qu’elle sera au pouvoir,
l’opipolarisantes, les citoyens limite. « La CDU a trop dérivé vers la gau- léphone l’avertit que le lendemain 700 de- nion ne changera pas. Merkel et les réfugiés,
che », accuse Ulrich Wensel. Ce trente- mandeurs d’asile devront être hébergés les deux sujets sont liés, maintenant », dit-il ne perçoivent plus
naire, chef de file des Jeunes de l’Union à dans sa ville dans le bâtiment vide d’une en espérant qu’elle prépare sa sortie.les différences entre
Düsseldorf, a brisé un tabou en réclamant ancienne grande surface de bricolage. La Angela Merkel y pense peut-être mais
les formations politiques « le départ d’Angela Merkel de la tête du mobilisation des groupuscules d’extrême elle n’en parle pas. À ceux qui
l’interroparti ». « En cas de nouvelles élections, la droite, très présents en Saxe, est immédia- centrales gent sur un avenir européen ou ailleurs,
CDU aura besoin de prendre une nouvelle te pour s’y opposer. « Beaucoup d’habi- elle dément. « Je serais prêt à parier n’im-MANUEL HAGEL, ÉLU CDU ”direction. Ce ne sera pas possible avec tants ont aussi participé à ces manifesta- DU BADE-WURTEMBERG porte quoi qu’elle ne revendiquera pas de
elle », dit-il. L’appel est resté sans suite. tions, poursuit le maire. Ils n’étaient pas nouvelle fonction politique après son
Les adversaires de la chancelière au sein d’accord qu’on leur impose la décision. Per- pièce avec les bénévoles du centre. Sur des mandat », confirme un proche. Après
de la CDU, comme le secrétaire d’État sonne ne pouvait leur dire qui arrivait dans chaises en plastique, elle les écoute racon- avoir été scientifique anonyme en RDA
Jens Spahn, se sont gardés de le relayer, notre ville. » Trois jours d’émeutes avec la ter les conditions d’accueil. Elle les encou- puis chancelière d’Allemagne, Angela
laissant plutôt infuser le doute. Leurs cri- police ont choqué l’Allemagne. rage. « Si on travaille ensemble, on peut ré- Merkel ne craint pas d’avoir une
troisiètiques ont pour l’instant l’effet des vagues Quelques jours plus tard, Angela Merkel soudre le problème », leur dit-elle. Jürgen me vie. Elle espère au contraire avoir du
sur le galet. Un sondage Forsa réalisé fin est sur place pour réagir à l’émotion susci- Opitz avait tenté de l’alerter sur le manque temps pour celle-ci. ■
novembre a montré que seulement 9 %
des militants de la CDU pensent qu’un
autre candidat que Merkel aurait fait un
meilleur résultat aux élections.
Chez Angela Merkel, la patience et
l’indifférence se confondent. Elle observe
sans ciller les péripéties qui l’accablent.
Elle n’est plus « Mutti », la mère de la
nation que l’Allemagne avait
triomphalement réélue en 2013, avec 41,5 %. Après
douze ans de pouvoir, elle divise, polarise,
attise une colère insoupçonnée. « On n’a
jamais connu une chancelière aussi peu
paEntre ces deux épisodes, l’échec des triote et aussi avide de pouvoir. Mais
discussions « Jamaïque » pour former un aujourd’hui, l’impératrice est nue », hurle
gouvernement entre la CDU-CSU, les li- Wolfgang Grieger dans une arrière-salle
béraux du FDP et les Verts a révélé les de l’hôtel Morada de Kühlungsborn. Ce
failles d’Angela Merkel. Cette nuit-là, le militant de Rostock est connu pour sa
vi19 novembre, après des semaines de dis- rulence. Ce jour-là, le 25 novembre, il
cussions, l’ambitieux et jeune leader du saute sur l’opportunité de déverser sa
coFDP, Christian Lindner, a jeté l’éponge lère en face d’Angela Merkel, qui est
vecomme on jette les dés. Angela Merkel, nue assister, six jours après l’échec des
qui n’agit jamais dans l’incertitude, l’a re- discussions « Jamaïque », au congrès
régardé sortir avec étonnement. Les discus- gional de la fédération du
Mecklembourgsions étaient certes laborieuses, mais elle Poméranie-Occidentale. Tandis que le
croyait les libéraux désireux de gouver- brouhaha de la désapprobation s’élève
ner. Dans la journée, un accord était dans la petite salle, Angela Merkel observe
d’ailleurs à portée de main entre tous les l’individu sans broncher. Un
imperceptipartis. « Mais lorsque les discussions ont ble hochement de tête indique sa
désaprepris en fin de journée, Angela Merkel probation, comme voulant dire « c’est
inavait fait de nouvelles concessions aux éco- sensé ». Puis elle se lève comme si de rien
logistes », regrette un responsable du était pour aller se servir, seule, une assiette
FDP. C’est à ce moment-là que les libé- de soupe aux lentilles au buffet. Elle rejoint
raux ont renoncé. « Elle aurait dû dire à deux connaissances, Sylvia et Sybille, qui
tout le monde : c’est à prendre ou à laisser. doivent recevoir un prix ce jour-là pour
Elle aurait dû faire preuve d’autorité. Elle a
raté ce moment », poursuit-on.
Si je me représente et Angela Merkel s’est laissé emporter par “ses défauts : elle a laissé les discussions que je suis réélue, aussitôt
courir sans imposer une vision. « Elle était les discussions
sans envie et sans idées », raconte un
parvont commencer ticipant. Elle a modéré les débats,
distribuant la parole aux uns et aux autres. sur le temps qu’il me reste
« Elle n’a jamais dit “je veux” », explique- à la Chancellerie
t-on. Il aurait fallu un leadership. Ce n’est
ANGELA MERKEL, EN 2016pas ainsi qu’elle a jamais conçu son rôle, ”
même si l’année dernière, après l’élection
de Donald Trump à Washington, elle avait leur engagement militant. Elles parlent de
été couronnée « leader du monde libre ». leur région et pas de politique. « Personne
Absurde, avait-elle répondu. ne sait ce que la chancelière peut avoir dans
À Paris, le gouvernement français ob- la tête », raconte Sylvia.
serve l’impasse allemande avec préoccu- « Les élections ont été désastreuses, nous
pation. « La France a besoin d’un partenai- avons été sanctionnés », poursuit Grieger
re fort en Europe », explique un ministre. de son côté dans les couloirs. « La
chance« Angela Merkel a correspondu à un mo- lière est devenue le point faible de la CDU »,
ment de l’histoire allemande, de réconcilia- accuse-t-il. Avec 32,9 %, la CDU-CSU a
tion, quand l’Allemagne voulait toucher les obtenu son plus mauvais résultat électoral
bénéfices de sa prospérité. Elle a réussi à la depuis 1949. La critique porte peu auprès
perfection. Mais le souci de stabilité a sa li- de la chancelière, pour qui le temps des
mite. Le pays vit aujourd’hui une crise iden- grands partis, rassemblant 40 % des
suftitaire et non politique. Est-ce que la société frages, est révolu.
est multiculturelle ? Est-ce que l’Allemagne Elle ne comprend pas la haine qu’elle
veut être une force de proposition pour suscite. « Pour quelqu’un de rationnel
l’Europe ? », poursuit-il. « Angela Merkel comme Angela Merkel, ce genre d’attitude
a été la chancelière de grands changements agressive est un mystère », explique
Nikoen Allemagne : le système social, le service laus Blome, le rédacteur en chef du
servimilitaire, l’atome, l’immigration… Mais elle ce politique de Bild. Le journaliste connaît
n’a jamais su expliquer ses choix », expli- comme aucun autre la chancelière, qu’il
que le professeur de sciences politiques accompagne depuis des années. « Le pays
Wolfgang Merkel (sans lien de parenté va bien comme jamais. Comment les gens
avec la chancelière). « Elle demeure ap- pourraient-ils voter pour les extrêmes ? »,
préciée. Mais son pouvoir s’est érodé. Une poursuit-il. Avec 12,9 %, l’Alternative für
partie de son camp ne la suit plus. Elle de- Deutschland a réalisé une percée
historivient vulnérable à la critique », ajoute-t-il. que lors des élections, révélant dans le
biLa colère gronde maintenant dans le lan de la chancelière un malaise
démocracamp conservateur et particulièrement tique. « Depuis la crise des réfugiés, en
dans les rangs de la jeune génération, pour 2015, elle polarise énormément et
particuAsamedi 16 - dimanche 17 décembre 2017 LE FIGARO
4 L'ÉVÉNEMENT
Le SPD accepte des discussions
Martin Schulz, président du SPD,
annonce, lors d’une conférence de coalition avec la CDU
de presse, vendredi à Berlin,
que les sociaux-démocrates
acceptent d’ouvrir des discussions Les sociaux-démocrates vont s’engager dans des négociations en janvier. L’hypothèse avec la CDU-CSU d’Angela Merkel
pour former une majorité d’une « Koko », une coalition appuyant un gouvernement minoritaire, est évoquée. au Bundestag.
MICHAEL SOHN/AP
NICOLAS BAROTTE £@NicolasBarotte
CORRESPONDANT À BERLIN
ALLEMAGNE C’est un petit oui sans
enthousiasme. Presque trois mois après les
élections fédérales du 24 septembre, le
président du SPD, Martin Schulz, a
annoncé vendredi que les
sociaux-démocrates acceptaient d’ouvrir des
discussions avec la CDU-CSU d’Angela Merkel
pour former une majorité au Bundestag.
« Nous avons décidé de contribuer à la
formation d’un gouvernement le plus stable
possible », a-t-il déclaré. La réticence à
surmonter est perceptible dans sa voix.
Le soir de sa défaite, il avait refusé
catégoriquement de construire une coalition
avec la chancelière victorieuse. Avec
32,9 %, Angela Merkel avait certes subi
un revers. Mais, avec 20,5 %, le SPD
avait encaissé une débâcle historique.
« Il reste à voir si les discussions
déboucheront effectivement sur la formation
d’un gouvernement », a ajouté Martin
Schulz avec prudence. Les militants du
SPD seront consultés le 14 janvier sur le
processus. L’opposition de la base à une
nouvelle grande coalition, accusée d’être
responsable du désastre électoral, est
bouillonnante. C’est pourquoi le
président du parti a prévenu qu’il ne pourrait
s’agir, quoi qu’il en soit, de la « continua- discussions avec le SPD. « Si le SPD ne Les négociations s’annoncent longues conservateurs. La recherche d’un point UN PREMIER tion » de la grande coalition sortante. veut pas gouverner, alors nous le ferons et laborieuses. Le SPD va faire monter les d’accord ne sera pas non plus facile sur
« L’Allemagne a besoin de renouvelle- tout seuls », a suggéré le secrétaire d’État enchères d’autant plus haut que le res- la question de l’immigration. La CDU- VOTE À LA
ment », a-t-il insisté. Jens Spahn, candidat à peine caché à la sentiment est fort. « Ça va coûter cher, CSU veut prolonger la suspension du
reDécidés à faire traîner les discussions, succession d’Angela Merkel. « Un gou- nananère », a lancé aux conservateurs la groupement familial pour certains réfu- MI-JANVIER
les sociaux-démocrates veulent aussi vernement minoritaire est proposé par présidente du groupe parlementaire An- giés. Le SPD plaide pour une politique
À l’issue du premier round prendre le temps d’étudier d’autres so- ceux qui veulent l’affaiblissement de la drea Nahles lors du congrès du SPD la se- d’intégration.
lutions politiques inédites. La dernière chancelière. Cela ne durerait que quelques maine dernière. Ce ton de cour d’école a Plus qu’aucune autre, c’est la question de discussions, les militants du
idée en date s’appelle « Koko », pour mois, or l’Allemagne a besoin de stabili- suscité l’exaspération dans les rangs de la européenne qui se trouvera au centre des SPD décideront, le 14 janvier, si
« coalition de coopération ». C’est une té », critique un proche de la chancelière. CDU-CSU. L’attitude du SPD est digne attentions. Ancien président du Parle- les partis passent à la nouvelle
variante du gouvernement minoritaire « de la maternelle », a persiflé le président ment européen, Martin Schulz en fait un étape, à savoir des négociations Cour d’écoleque certains préconisent. Dans cette de la CSU, Horst Seehofer. « On ne peut argument central pour convaincre ses
de coalition. Si tout va bien, configuration, Angela Merkel gouverne- Les discussions commenceront l’année pas vouloir à la fois gouverner et s’oppo- militants d’accepter un rapprochement
l’Allemagne pourrait avoir rait sans être adossée à une majorité mais prochaine. Un rendez-vous, mercredi, ser », a-t-il expliqué. La dégradation des avec la CDU-CSU. C’est aussi une
urgenun gouvernement avant en étant tolérée par les sociaux-démo- avant la trêve de Noël, ne servira qu’à relations laisse présager un gouverne- ce pour Angela Merkel, qui voudrait
la fin du premier trimestre. crates, qui éviteraient ainsi d’être asso- convenir d’un calendrier. « Personne ne ment sous tension, même si Angela Mer- pouvoir répondre aux propositions de
ciés au pouvoir. Au SPD, la plupart des peut dire quand il y aura un gouvernement kel parvient à trouver un compromis. réforme d’Emmanuel Macron. « Nous Un refus des militants pourrait
élus se montrent sceptiques vis-à-vis de en Allemagne. Mars, si tout va bien », es- Sur le fond, sociaux-démocrates et voulons arriver d’ici à mars à rapprocher conduire à des élections
cette idée qui les priverait de moyens time-t-on à la CDU. Pâques, disent conservateurs devront surmonter leurs nos positions » entre l’Allemagne et la anticipées dont personne
d’action. d’autres. « Un peu de précipitation serait divergences. Parmi les sujets conflic- France, a déclaré Angela Merkel vendre- ne veut, de peur qu’elles
Quelques responsables de la CDU ne utile », a suggéré à Bruxelles le président tuels, le SPD a mis dans la discussion une di à Bruxelles. « Quand on veut, on peut »,
ne profitent surtout à l’AfD.l’excluent pourtant pas, pour éviter de de la Commission européenne, Jean- réforme du système d’assurance- mala- a-t-elle ajouté. Elle aurait pu le dire pour
nouvelles élections en cas d’échec des Claude Juncker. die qualifiée d’inenvisageable par les le SPD. ■
En coulisses, la course pour la succession d’Angela Merkel commence
LA SUCCESSION est, de fait, ouverte. Le terminer son mandat et le parti se choisira tés de double nationalité, il s’agace qu’on doit encore faire ses preuves : l’an
derquatrième mandat d’Angela Merkel un nouveau leader », explique un proche parle davantage anglais qu’allemand nier, elle a échoué aux élections
régionasera, quelle que soit l’issue des discus- de la chancelière. « Cette personne devra dans les cafés branchés du centre de les de Rhénanie-Palatinat alors qu’elle
sions menées actuellement pour former alors rassembler. Il y a un petit groupe de Berlin. Il est le candidat rêvé du SPD qui était donnée gagnante plusieurs mois
un gouvernement, son dernier. La CDU, candidats possibles », ajoute-t-on. pourrait retrouver un espace face à lui. auparavant.
sans oser l’avouer publiquement, réflé- Il y en a un qui fait peu mystère de ses Seulement 36 % des membres de la La troisième femme de la course
s’apchit à son avenir en attendant peut-être intentions. Le secrétaire d’État aux CDU citent le nom de Jens Spahn comme pelle Ursula von der Leyen. La ministre
un signe de la chancelière sur son lea- Finances, Jens Spahn, fait figure de chal- successeur d’Angela Merkel, selon un de la Défense figure depuis longtemps
dership. Celui-ci ne viendra pas. « Sa lenger numéro un pour conquérir le par- sondage Forsa réalisé fin novembre. La parmi les successeurs potentiels
d’Angemission principale n’est pas de préparer ti. À 37 ans, il incarne une droite conser- base du parti lui préférerait pour l’ins- la Merkel. Trop longtemps sans doute.
sa succession, confie un de ses proches. vatrice décomplexée sur les questions tant une femme et en premier lieu la mi- Ses déboires avec la Bundeswehr ont
afC’est ce que lui a appris sa propre expé- identitaires et migratoires à l’opposé de nistre-présidente de Sarre, Annegret faibli son autorité.
rience politique. Le pouvoir, la candidatu- celle d’Angela Merkel, plus à l’image Kramp-Karrenbauer. 45 % des militants D’autres pourraient-ils surgir dans
re, cela se prend et ne se donne pas par le d’un Sebastian Kurz, le jeune chancelier conservateurs la citent comme une cette course ? L’actuel ministre des
prédécesseur. » Angela Merkel avait ainsi autrichien, ou d’un Laurent Wauquiez, à éventuelle nouvelle cheffe de file. La Finances, Peter Altmaier, est un homme
pris ses distances publiquement avec son la tête des Républicains en France. chancelière, dit-on à Berlin, ne s’y op- d’influence au sein de la CDU. Mais il est
mentor Helmut Kohl après le scandale poserait pas. Populaire et éloignée des le bras droit d’Angela Merkel, son
omTrois femmes des caisses noires en 1999, le forçant à querelles politiques berlinoises, cette bre. Impossible pour lui d’incarner une
quitter la tête de la CDU. Chez les militants de la CDU déçus par la femme politique de 55 ans est sortie ren- forme de rupture. Un autre pourrait
tenLe leadership de la chancelière en chancelière, son nom revient avec insis- forcée de sa victoire aux élections régio- ter de creuser son sillon : Armin Laschet.
exercice ne sera pas aussi si simple à faire tance comme le meilleur rempart à la nales de mars 2017. Avec 40,7 %, elle a Sa victoire aux régionales en
Rhénanievoler en éclats. Rivaux et dauphins se poussée des populistes de l’AfD. Il peut douché les espoirs de la gauche. Mais la du-Nord-Westphalie en mai avait
donpréparent donc en coulisses. Il n’est pas aussi compter sur le soutien en coulisses Sarre n’est qu’une minuscule région né le coup de grâce au SPD avant même
question d’afficher ouvertement ses am- du FDP, qui a dans le même temps pris d’Allemagne de moins d’un million le début de la campagne officielle. Aux
bitions dès maintenant, alors que la CDU ses distances avec Angela Merkel. Jens d’habitants. Elle souffre aussi d’incarner yeux d’Angela Merkel, il a aussi le mérite
est engagée dans de difficiles négocia- Spahn et le leader des libéraux Christian une droite modérée, d’être une sorte d’être opposé à Jens Spahn. Homme de
tions avec le SPD. Légitimiste, le parti Lindner sont amis et alliés dans leur en- d’Angela Merkel bis. compromis capable de mots aimables
n’aime pas les fauteurs de trouble. Une treprise d’opposition à la ligne de la À côté d’elle, la vice-présidente de la sur ses adversaires, il incarne l’esprit de
révolution de palais est peu probable. chancelière. CDU Julia Klöckner revendique une li- grande coalition dont les Allemands sont
« Ce n’est pas le genre de la CDU de ren- Mais avec ses prises de positions, Jens gne plus ferme sur l’immigration ou l’is- lassés. Pour l’instant, seulement 28 %
À 37 ans, Jens Spahn, secrétaire d’État verser son chancelier », analyse un ob- Spahn est loin de faire l’unanimité dans lam, tout en s’inscrivant plus au centre des militants de la CDU pensent à lui.
aux Finances, fait figure de challenger servateur de premier plan de la vie poli- son camp : il est pour l’interdiction de la du parti. 43 % des militants la voient L’alternative à Angela Merkel n’est pas
numéro un pour conquérir la CDU. tique allemande. « La chancelière va burqa, pour la suppression des possibili- jouer un rôle de premier plan. Mais elle encore trouvée. ■ N. B.
Dimanche17Décembre2017 12H-13HI
RICHARDFERRAND
PrésidentduGroupeLaRépubliqueEnMarcheàl’AssembléeNationale
BENJAMINSPORTOUCH-RTL
ALEXISBREZET-LEFIGARO/CHRISTOPHEJAKUBYSZYN-TF1-LCI
A
EVENTPRESS MP/PICTURE ALLIANCEPa ris. 15, rue de la Paix -66, av.des Champs Elysées
Information points de vente:0180181590-www.mauboussin-sacs.fr
PhotoSylvieLancrenon
L’actriceOrnellaFleurysamedi 16 - dimanche 17 décembre 2017 LE FIGARO
6 POLITIQUE
CONTRE-POINT
PAR GUILLAUME TABARD£@GTabard
Une énième bataille
de congrès qui ne suffira pas
n route pour le match cependant ses limites. D’abord
Vallaud-Belkacem- parce que comme ceux de droite,
Carvounas. En route pour les électeurs de gauche soutiennent E la bataille des motions. En en grande partie l’action du chef de
route pour le soixante-dix-huitième l’État. Si, comme LR, le PS reste
congrès du Parti socialiste. Comme un parti d’opposition, il y a un risque
si de rien n’était. Le PS garde pour lui à se couper de sa frange
ses méthodes, ses habitudes. Son réformatrice ; celle qui avait soutenu
existence même est pourtant en jeu. Manuel Valls à la primaire. Et donc de
François Hollande a beau lui voir perdre sa culture de gouvernement.
« un avenir », son ami Julien Dray est D’autant que, symétriquement,
plus lucide en parlant d’un parti qui a le PS est menacé sur sa gauche.
« un pied dans la tombe ». Nul ne peut Et doublement. Par Jean-Luc
nier le constat. Un score de 6,36 % Mélenchon d’abord. La prise en
à la présidentielle et de 7,44 % aux tenaille dont a été victime Benoît
Najat Vallaud-Belkacem (ici, à Villeurbanne le 4 décembre) ne cache pas en privé son intérêt pour le poste de premier secrétaire,
législatives pour un parti sortant Hamon à la présidentielle n’a pas occupé il y a quelques mois par Jean-Christophe Cambadélis. KONRAD K./SIPA
au pouvoir n’est pas qu’un accident disparu. Le leader de La France
conjoncturel. Benoît Hamon a insoumise, quelles que soient
au moins raison sur un point : cette ses outrances, a gardé un potentiel
déroute ne lui est pas en totalité électoral élevé et a préempté
imputable. Le PS a payé à la fois le leadership de la gauche de
l’échec de la présidence Hollande contestation. Et, sauf à entrer dans PS : les planètes s’alignent
et la crise existentielle de la social- une surenchère suicidaire pour lui,
démocratie européenne. Et, bien le PS ne peut pas aller trop loin
entendu, c’est lui qui a pris de plein sur le terrain de la radicalité.
fouet le phénomène Macron. Mais il est menacé ensuite par pour Vallaud-Belkacem
La question pour le Parti socialiste Hamon lui-même. Le candidat à
est de savoir si le macronisme menace la présidentielle a quitté le parti qui
de l’achever ou si, au contraire, il lui l’avait soutenu pour créer le sien, Le courant majoritaire du parti s’est réuni pour s’entendre sur
ouvre un espace inespéré. « Macron, Génération.s, où il pourrait faire
ce n’est pas la gauche », a théorisé alliance avec une partie de l’ancienne une candidature unique pour le poste de premier secrétaire.
Hollande jeudi soir sur RTL. galaxie écologiste. Cela est loin de
Son ultime ministre de l’Intérieur, constituer une force d’alternance
Matthias Fekl, parle carrément de crédible. Mais c’est assez pour vider Foll, Najat Vallaud-Belkacem, le chef on perd tout », rapporte un participant.
CHARLES SAPIN £@csapin« droite Macron », en la définissant le PS de ce qui lui reste d’aile gauche, de file des députés PS Olivier Faure ou Outre les prétendants au poste de
precomme « un giscardisme 2.0 ». celle qui refuse toute compromission l’actuel coordinateur du parti, Rachid mier secrétaire, étaient présents le
preOn voit bien la nécessité pour le PS : avec le social-libéralisme. GAUCHE Un mauvais rêve est venu Temal, ne cachent pas en privé leur in- mier adjoint d’Anne Hidalgo, Bruno
renvoyer le chef de l’État à droite Déjà moribond, le navire socialiste perturber les nuits socialistes. Une térêt pour le poste de premier secrétai- Julliard, le maire de Dijon, François
pour inciter les électeurs de gauche n’a donc pas fini de prendre l’eau question, qui taraude depuis plusieurs re occupé il y a quelques mois par Jean- Rebsamen. Le dernier titulaire du siège
qui avaient été séduits par lui sur ses deux flancs. Il n’est pas sûr semaines les caciques issus du cou- Christophe Cambadélis. Qu’importe tant convoité, Jean-Christophe
Camà revenir dans leur camp initial. qu’une énième bataille de congrès rant majoritaire, rue de Solferino : et qu’ils partagent peu ou prou la même badélis, a également fait une apparition
D’où la mise en avant de sa politique comme il en a tant connu suffise si le prochain congrès socialiste leur ligne politique. et a brièvement pris la parole.
économique libérale et du discours à créer l’électrochoc dont il a besoin échappait ? « Sauf que, s’il y a trois candidats Seule l’ancienne ministre de
l’Éducade Jean-Michel Blanquer à pour survivre. ■ À l’approche du grand raout prévu réformistes, c’est Emmanuel Maurel et tion s’est faite excuser à la dernière
mil’Éducation nationale qui prend le les 7 et 8 avril où sera désigné le futur l’aile gauche qui l’emportera », s’in- nute, envoyant son ancienne cheffe de
» Retrouvez contre-pied de celui de Najat chef du parti, les appétits s’aiguisent et quiète un ancien ministre de François cabinet, Éléonore Slama, pour la repré-Guillaume Tabard
Vallaud-Belkacem, possible future les ambitions se révèlent. Tout particu- Hollande. Des craintes partagées par senter. Le député Luc Carvounas, seultous les matins à 8 h 10
sur Radio Classiquepremière secrétaire. Cette stratégie a lièrement dans leurs rangs. Stéphane Le l’ancien chef de l’État comme le rap- candidat officiellement déclaré, n’a
porte l’AFP. François Hollande a ainsi quant à lui pas été convié. Le principe
appelé les tenants du courant majori- d’une nouvelle réunion la deuxième
setaire à « se rassembler tous sur une li- maine de janvier a été arrêté pour
disgne », avant de choisir parmi eux le cuter du fond, de la stratégie comme
meilleur candidat. des thèmes qui feront le prochain
congrès. Un contexte qui a décidé Najat
Vallaud-Belkacem à sortir du silence.
Si Najat y va, L’ancienne ministre de l’Éducation
publie lundi une longue ode à la social-dé-“la messe est dite
mocratie, qu’elle souhaite « faire
viUN PILIER DU PS ” vre », dans Le Nouveau Magazine
littéraire. Une prise de parole comme
1936 Une consigne suivie au pied de la let- un pas supplémentaire vers une
canditre, mardi dernier. À l’invitation de dature que nombre de socialistes
anl’ancien député Philippe Doucet, du noncent désormais inéluctable. « Au
président de la commission des conflits, sein du courant majoritaire, elle peutL’HIVER Laurent Azoulai, et d’Alain Bergou- clairement plier le match, analyse un
pignioux, tous les prétendants potentiels lier du Parti socialiste. Si Najat y va, laSUR LA PEAU au poste de numéro 1 du PS se sont re- messe est dite. Personne ne se mettra sur
trouvés à l’étage du café Le Concorde, son chemin. Femme, ancienne ministre et
boulevard Saint-Germain à Paris. « La figure du renouvellement, elle cumule
configuration était assez cocasse. Ça a tous les atouts. » En retrait depuis sa
marché parce qu’aucun de nous ne pré- défaite aux législatives dans sa
circonstend à rien. Nous sommes des personna- cription de Villeurbanne, l’ex-ministre
lités pas suffisamment dangereuses pour a fait savoir fin octobre au groupe des
être dans la compétition », confie un or- « quadras » que le poste de premier
seganisateur. « Pour moi c’était la réunion crétaire l’intéressait. Regroupant une
de la dernière chance. Tout le monde est quinzaine d’étoiles montantes de
l’anvenu, c’était incroyable, ajoute un autre. cien quinquennat dont Olivier Faure,
On était une trentaine. Des sujets ont été Boris Vallaud, son mari ou Matthias
posés, des engagements pris. » Notam- Fekl, tous la soutiendront si elle décide
ment celui de s’accorder sur le nom de de sortir du bois. « C’est à la nouvelle
celui ou celle qui portera la candidature génération de faire ce travail de
reconsunique du courant majoritaire. « Tout le truction », a lâché François Hollande
monde a bien conscience qu’on est au jeudi soir sur RTL. Une déclaration en
bord du précipice. Si les ego l’emportent forme de bénédiction. ■
Le ministre des Affaires étrangères
Jean-Yves Le Drian réfléchit à rejoindre LREM
Il est l’un des rares poids lourds du vendredi matin sur RTL. L’ancien
gouvernement à ne pas avoir encore président de la région Bretagne
rejoint le mouvement La République a indiqué qu’il prendrait sa décision
en marche. À 70 ans, et après « en fonction des orientations »
Du 18 au 24 décembre les meilleures boutiques en France vous attendent quarante-trois ans passés au Parti du PS, qui prépare actuellement
socialiste, Jean-Yves Le Drian activement son congrès. Le chef pour vous fairedécouvrir tout le charme des Collections Oscalito:
pourrait bientôt sauter le pas. S’il de l’État aurait par ailleurs fait savoir que des fibres naturelles et produits 100% Made in Italy.
se revendique toujours adhérent à ses proches, début décembre,
au parti du poing et de la rose - ce qu’il souhaitait que son ministre
que Solferino conteste - le ministre clarifie sa situation rapidement. Visitez notresite Internet et cherchez la boutique la plus proche
de la Défense sous François Hollande « Il va falloir qu’il dise s’il est avec où vous trouverez des offres spéciales
puis de l’Europe et des Affaires nous ou pas », aurait-il déclaré
sur les produits Oscalito. étrangères depuis l’élection à quelques fidèles, selon des propos
d’Emmanuel Macron se donne jusqu’à rapportés par La Dépêche du Midi.
la fin de l’année pour réfléchir s’il Quand il avait annoncé son soutien
info@oscalito.it-www.oscalito.it - Oscalito1936 rompt définitivement avec sa famille à Emmanuel Macron, en avril,
politique. Va-t-il devenir membre de Jean-Yves Le Drian avait précisé
LREM ? « Vous verrez », a-t-il éludé, qu’il restait socialiste. M. S.
ALE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 décembre 2017
POLITIQUE 7
ZOOMÀ Barcelone,
Valérie Pécresse reste
chez Les Républicains
Elle refuse de prendre la
présidence du conseil national Mélenchon se du parti que Laurent Wauquiez
lui a proposée, mais elle ne quitte
pas pour autant sa famille politique,
comme l’a fait Xavier Bertrand.
Valérie Pécresse, présidente LR de dit favorable à la région Île-de-France, a précisé
ses intentions, vendredi matin sur
RTL. Elle a exposé sa volonté de
défendre, au sein du mouvement
LR, une ligne différente de celle un référendum
portée par le nouveau chef de la
droite. « Moi, je fais le choix de la
liberté dans ma famille politique », Le leader de La France insoumise
a souligné la présidente de Libres !,
participait à un meeting pour soutenir son club de réflexion. Favorable
à l’organisation d’une primaire
avant la présidentielle de 2022,Podemos aux élections du 21 décembre.
elle a également précisé
que présider le conseil national LR
le « ni-ni » (ni indépendantiste, ni unio- aurait été une manière de donner
TRISTAN QUINAULT-MAUPOIL £@TristanQM niste) peine à trouver sa place dans cette « un blanc-seing » à Wauquiez.
ENVOYÉ SPÉCIAL À BARCELONE
campagne très polarisée… Les amis de « Je ne veux pas me lier les mains,
l’Insoumis sont tout au plus crédités par je ne veux pas me bâillonner,
EUROPÉENNES Barcelone est en ébulli- les sondages de dix députés (sur 135). je veux garder entière ma liberté
tion. Voilà la gauche française qui s’invi- « J’ai pensé que je pouvais être utile. Pablo de parole et ma liberté d’action »,
te dans le match. D’abord Jean-Luc Mé- Iglesias (le leader de Podemos) m’a de- a insisté Valérie Pécresse.
lenchon, attendu vendredi dans la mandé de venir, il a été extrêmement
incapitale de la Catalogne, avant Manuel sistant », confie Mélenchon. La stratégie
Valls, samedi. Un chassé-croisé des an- de ses amis « est une ligne de crête », ad- EN BREFciens socialistes - devenus ennemis irré- met-il. D’un côté, il dit au pouvoir de
conciliables - alors que des élections ré- Madrid que « la nation ne peut pas être
gionales anticipées se tiendront jeudi une camisole de force ». « Il y faut du Griveaux loue l’élégance
prochain. Un nouvel épisode de la fièvre consentement, de l’amour et de l’affection. de Hollande
indépendantiste qui secoue la Catalogne Ça ne se provoque à coups de matraque. » Le porte-parole du gouvernement,
depuis plusieurs mois. Il s’agira alors de Il observe en même temps, au regard des Benjamin Griveaux, a loué
trancher entre Madrid et les amis de Car- manifestations des unionistes, que l’in- « l’élégance de François Hollande »
les Puigdemont, l’ancien président de la dépendance ne fait pas consensus, Jean-Luc Mélenchon, vendredi, à Badalona pour soutenir la liste Podemos après son souhait sur RTL
aux élections régionales anticipées de Catalogne. JOSEP LAGO/AFPrégion, en exil à Bruxelles après avoir contrairement à ce que les indépendan- de voir son successeur,
menacé de proclamer l’indépendance de tistes imaginaient. Emmanuel Macron, « réussir
cette riche région espagnole. ses alliés européens, en vue de préparer Valls de prendre part au débat. L’ancien son quinquennat ».
« Un phare » pour la gauche Entre ces deux options, Jean-Luc Mé- les élections européennes de 2019 lors premier ministre ira soutenir Inés
ArriPour Fekl, Macron, ce serait européennelenchon a choisi de ne pas choisir. Sa desquelles il veut présenter des listes madas, une figure du parti de
centredu « giscardisme 2.0 »préférence va à Xavier Domènech, le S’il est là, c’est aussi parce qu’en Corse transnationales. « Il y a la volonté de droit Ciudadanos, hostile à
l’indépencandidat soutenu par Podemos, qui dé- les autonomistes se sont imposés aux lé- construire une force transnationale euro- dance. Il participera à un meeting avec Dans Libération ce vendredi,
l’exfend l’idée d’un référendum mais qui a gislatives puis aux élections territoriales péenne. Je n’ai jamais caché que j’aimerais deux anciens ministres du gouverne- ministre de l’Intérieur socialiste
dit ne pas croire à l’indépendance… À ses de la semaine dernière, « un événement faire une liste ici avec Podemos, l’opposi- ment Aznar. Ce qui a le don de hérisser estime qu’« au final, cette droite
côtés, Mélenchon a officiellement affir- considérable ». « L’Union européenne a tion de gauche grecque, des secteurs de Jean-Luc Mélenchon : « Il appartient à la moderne et décomplexée fait penser
mé qu’il soutenait l’idée d’un référen- une responsabilité considérable dans l’ex- l’opposition de gauche allemande et les droite catalane la plus libérale, la plus à une sorte de giscardisme 2.0,
dum en Catalogne, « pour autant qu’il soit plosion des indépendantismes ou des sépa- Verts nordiques avec lesquels on est en lien exagérée. Il ne doit pas avoir de quoi s’oc- à ce stade sans modernisation
accepté, sinon ça ne servirait à rien ». ratismes », souffle celui qui adopte une constant », précise-t-il à Barcelone en cuper en France. Il vient ici pour mettre le sociétale» et fustige les « coups
À Barcelone, où les habitants prennent posture de plus en plus souverainiste. présentant La France insoumise comme feu et aggraver les tensions, exaspérer les de communication permanents,
parti en affichant fièrement le drapeau Enfin, ce déplacement s’inscrit com- « un phare » pour la gauche européenne. gens. Moi ici, je mise plutôt pour que les trop souvent relayés avec
catalan - ou espagnol - sur leur balcon, me une nouvelle étape d’une tournée de Samedi, ça sera au tour de Manuel choses se calment. » ■ complaisance par les médias ».
CO MMUNI QUÉ
Thuriot favorable au
Philipss’engageaveclesystèmedesantéfrançaisreport des municipales
pourdécuplerle«pouvoirdesanté»detous!
Le maire LREM de Nevers plaide pour des élections
hilipss’associeàla granderegroupées, dans l’objectif d’enrayer l’abstention.
consultation Stratégie
Nationale de Santélancéemoyennes, ce soutien du président de la
MATHILDE SIRAUD £@Mathilde_Sd PparMadame AgnèsBuzyn,République adresse un satisfecit à la
politique engagée par le gouvernement. Ministre des solidarités et de la
sanMAJORITÉ Officiellement, l’exécutif n’a « C’est la première fois depuis les années té,etcontribueavecdespropositions
toujours pas tranché la question. Faut-il 1970 qu’il y a un plan de relance engagé
concrètes.
maintenir les élections municipales en pour les villes moyennes », se réjouit-il.
Objectif:une meilleuresanté pour2020, ou, au contraire, les reporter à « Je sais que l’Association des maires de
tous.2021 pour les regrouper avec les autres France (présidée par l’ancien ministre
scrutins locaux ? Le maire La Républi- Républicain François Baroin, NDLR) se Philipsinnove dansledomaine de la
que en marche (LREM) de Nevers, Denis montre très réservée, mais moi, je suis santédepuis100anspouraméliorerla
Thuriot, est favorable à la seconde op- content qu’il y ait 5 milliards d’euros
fléqualitédevieauquotidien.LeGroupetion. « Cela permettra de régler la pro- chés pour la relance des villes, des centres
poursuitsamissionets’affirmemain-blématique de l’abstention », a expliqué commerçants. »
l’élu local, invité vendredi de l’émission tenantcomme le leader d’une santé
Réviser la fiscalité locale« Le Talk Le Figaro ». high-techinnovanteetdeconfiance.
Comme le délégué général de LREM, Pour encourager le commerce et la
Notre mission s’inscrit au cœur duChristophe Castaner, Denis Thuriot consommation dans sa ville, Denis
Thubesoinpremierexpriméparles Fran-plaide pour une stratégie à géométrie riot a mis en place le stationnement de
variable pour les élections municipales : surface gratuit à Nevers, à partir du çais:améliorerleursanté.Elles’inscrit
erdes listes autonomes LREM, mais aussi 1 janvier. Ce responsable politique
égalementaucœurd’unetransformades alliances « avec des gens qui peuvent souhaite également travailler pour
entionbénéfiquepourlesprofessionnels
être compatibles avec LREM ». gager une révision de la fiscalité pour les
desanté.Très engagé sur le dossier des villes villes moyennes. L’édile rencontre
réNotre vocation est de décuplergulièrement les ministres Jacques
Mézard et Julien Denormandie pour évo- aujourd’hui et demain la santé par la
quer ces dossiers. « Les villes moyennes, puissancedel’innovation Philips, en DavidCorcos,PrésidentPhilipsFranceentre 15 000 et 100 000 habitants, sont
privilégiantlaprévention, un meilleurrégulièrement sollicitées pour donner leur
diagnostic au plus tôtetdes théra- traitementdeprécision,etdessoinsà maximisantles échangesavecdesavis. Je trouve cela rassurant »,
salue-til. Pour Denis Thuriot, et contrairement pies moins invasives. Pour une santé domicilepourlespatientschroniques. outils connectés performants,pour
à ce qu’a déclaré le président LR, Lau- plusefficiente,plusperformante,plus -Dépasser les silosorganisation- dégager et optimiser du
tempsmérent Wauquiez, Emmanuel Macron
personnalisée, mieux maîtrisée : une nels,sectorielsetfinanciersavecune dical.« n’a pas la haine de la province. Il a
besantédu21èmesiècle. approchecentréesurlepatient. Ainsi Philipss’engage auxcôtés dessoin de supports dans les territoires. »
Interrogé sur le dossier épineux de Notre vision de la santé repose sur -Rendre les patients acteursdeleur Français pouraugmenterdemanière
l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, cinqpiliers:laprévention,leparcours santégrâceàdesoutilsd’aideàl’ob- radicale leur«pouvoir de santé»et
Denis Thuriot, avocat de métier, s’est
desoinsintégré,l’observancedestrai- servancedeleur traitementetun repousser les limites pour une vie
dit favorable à ce que le résultat du
réfétements,l’innovation,l’efficience. accompagnementadéquat. meilleure.rendum de juin 2016 soit respecté, et
Ainsinousproposons: -Optimiserl’efficiencedusystèmededonc le projet réalisé. Élu en 2014 sans
étiquette, ce maire a rejoint Emmanuel -Une approche continue de la santé, santéautourduparcourspatient.
Macron dès janvier 2017. Il a mis en pla- préventive et curative,pour une vie -Faciliter la vie des professionnels
ce au conseil municipal de Nevers une
saine, un diagnostic personnalisé, un de santé et celle des patients en« majorité plurielle », un rassemblement DENIS THURIOT, vendredi, dans
qui va de la droite à la gauche. Comme le studio du Figaro. F. BOUCHON /LE FIGARO
du macronisme avant l’heure. ■
Csamedi 16 - dimanche 17 décembre 2017 LE FIGARO
8 INTERNATIONAL
buer au budget. Loin, bien loin, des
promesses des « Brexiters », et même
de Theresa May, il y a encore moinsNégociations
d’un an. De quoi provoquer des crises
d’apoplexie chez les europhobes
pressés d’en finir. Selon la commission du
Trésor à la Chambre des communes,du Brexit : le plus c’est le « prix à payer » de la stabilité
économique.
Un point crucial va devoir être
tranché : la Grande-Bretagne veut pouvoir
lancer des pourparlers commerciauxdur commence avec d’autres pays pendant la
transition. Ce qui ne va pas de soi
juridiquement et pourrait devenir un casus belli.Après l’accord sur le divorce validé
Ni dedans, ni dehorspar les 27, Londres et l’UE doivent mettre
Combien de temps ce statut ni dedans ni
dehors durera-t-il ? « Environ deux au point les modalités d’une transition
ans », propose le texte du Conseil
européen. C’est ce qu’a demandé Londres. vers la future relation commune.
Or les voix dans les milieux
économiques se font de plus en plus entendre
pour réclamer au moins trois ans.
les prochaines semaines à définir une « Deux ans n’a aucun sens. Cela ne suffi-FLORENTIN COLLOMP £@fcollomp
position commune à domicile, qui ne va ra pas à combler le fossé avant le futur ENVOYÉ SPÉCIAL À BRUXELLES
pas de soi tant son gouvernement est accord. Sera-t-il possible de prolonger en
ROYAUME-UNI Avec leurs « félicita- divisé sur la question. Son objectif attendant ? » s’interroge Catherine
Bartions », les 27 ont approuvé vendredi d’aboutir à un accord commercial en nard, professeur de droit européen à
matin les « progrès suffisants » réalisés bonne et due forme avant la sortie de Cambridge. Bruxelles insiste sur une
dans la phase 1 du divorce avec le l’UE, fin mars 2019, paraît mission im- « durée précisément limitée », pour ne
Royaume-Uni. Ils se sont même fendus possible. Cela devrait prendre plusieurs pas créer un régime d’exception
dud’applaudissements pour le « dur tra- années. « Je sais que nous voulons com- rable. May risquerait de son côté de se
vail » de Theresa May, pendant le dîner mencer en mars, mais je ne sais pas faire lyncher par ses troupes
euroscepla veille. « Comme les politiciens ne sont quand ce sera conclu », se défausse tiques si elle disait autre chose. Les deux
pas souvent applaudis, nous nous ap- Jean-Claude Juncker, président de la parties ont donc tout intérêt à rester sur
Theresa May plaudissons les uns les autres », ironisait Commission. Tout au plus les 27 cette ligne. Mais, pour le vice-premier
en compagnie de l’Espagnol Mariano Rajoy. s’avancent-ils à évoquer une déclara- ministre irlandais, Simon Coveney, « le
Jean-Claude Juncker,
Après six mois de pénibles négocia- tion politique d’intention sur le sujet à plus longtemps sera le mieux ». Il plaidele 8 décembre,
tions, le plus dur reste à venir. La se- la fin de l’année prochaine. En atten- pour « quatre ou cinq ans ».à Bruxelles.
conde phase sera « plus difficile » que la dant, la priorité est de mettre en place Au milieu du gué, le chef de cabinetYVES HERMAN/REUTERS
première, ont prévenu de concert Do- une transition dès la sortie britannique. de Theresa May a tenté de présenter les
nald Tusk et Jean-Claude Juncker. conclusions du sommet européen sous
Bien loin des promesses« Tâche encore plus ardue », a renchéri 27 chefs d’État et de gouvernement ont le souhaitent. « En tant que pays tiers, il un jour favorable à chacun dans le
Angela Merkel. Il s’agit désormais de Les milieux d’affaires s’alarment depuis adopté à l’unanimité un cadre contrai- ne nommera ou n’élira pas de représen- Royaume-Uni déchiré. « Si vous avez
définir les futures relations du Royau- des semaines. Ils réclament des assu- gnant. Pendant cette période où il n’en tants aux institutions de l’UE, ni ne par- voté pour rester (dans l’UE) et vous
inme-Uni avec son plus important mar- rances « le plus vite possible ». Mais, sera plus membre, le Royaume-Uni ticipera au processus de décision de ses quiétiez que nous sortions sans accord,
ché. Après des « contacts prépara- comme toujours avec l’UE, les choses devra observer toutes les règles de services, bureaux ou agences », précise cela devrait vous rassurer, a-t-il
tweetoires », les pourparlers eux-mêmes ne ne se décrètent pas du jour au lende- l’Union, sans avoir voix au chapitre. le texte. Londres devra respecter tout té. Et si vous avez voté pour partir et
devraient pas être lancés avant mars. main. Michel Barnier, négociateur de la Notamment la très décriée liberté de l’acquis législatif communautaire, en commenciez à vous dire que cela n’allait
Le temps pour Theresa May de déci- Commission, va entamer des pourpar- circulation : les Européens pourront restant soumis à la tutelle de la Cour de jamais se faire, cela devrait aussi vous
der ce qu’elle veut. Elle doit consacrer lers sur les règles de la transition. Les continuer à aller s’y installer comme ils justice de l’UE, et continuer à contri- rassurer. » ■
Russie : huit ans de camp pour un ancien ministre
Alexeï Oulioukaïev a été condamné dans l’affaire de corruption la plus retentissante depuis l’arrivée de Poutine au pouvoir en 2000.
tion d’une entreprise pétrolière publi- d’avoir travaillé pour les services se- les motivations restent à élucider. Il Setchine, a effectué toute sa carrière - a
PIERRE AVRIL pavril@lefigaro.fr que. Le fruit d’une provocation « cruelle crets, notamment en Angola en 1985, croyait que le panier contenait du vin et justifié l’absence au procès de son
protéCORRESPONDANT À MOSCOU
et monstrueuse », fomentée selon lui par est aussi le représentant le plus éminent de la charcuterie maison - dont Setchi- gé, allant jusqu’à approuver
publiqueun proche de Vladimir Poutine. L’ex- des « siloviki », ce clan des faucons qui ne aime à régaler ses invités - au mo- ment la conduite de l’instruction. Le
RUSSIE L’ancien ministre russe du Dé- ministre, qui a fait appel, devra s’acquit- plaident en faveur d’une Russie plus ment où il chargeait le cadeau dans son Kremlin se défend de toute interférence.
veloppement économique Alexeï ter d’une amende d’environ 1,9 million agressive à l’égard de l’Occident et de coffre. Quelques minutes après, il était « D’un côté, la peine correspond au
déOulioukaïev a été condamné à huit ans d’euros. Tous ses biens ont été saisis. ses opposants domestiques. arrêté en flagrant délit. lit. De l’autre, on a le sentiment que le
de camp à régime sévère : il s’agit, depuis Face à l’accusé, dont les sermons li- L’accusation a reposé sur les dires procès n’a pas été transparent et
contraGuet-apensl’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine béraux et l’attitude hautaine agaçaient d’un ancien responsable des services se- dictoire », observe Elena Panfilova,
peren 2000, de la plus retentissante affaire une partie du gouvernement, le procès L’objet du délit consistait en un sac crets (FSB), attaché à la sécurité de sonnalité russe de la lutte
anticorrupde corruption en Russie, dont les ramifi- mettait en scène, dans le rôle de la victi- contenant 2 millions de dollars en espè- Rosneft, dont le témoignage a été re- tion. Pour leur part, des kremlinologues
cations politiques soulèvent des interro- me, Igor Setchine, homme d’affaires le ces, remis en novembre 2016 par Set- cueilli à huis clos. Il s’est surtout appuyé voient dans le verdict l’expression d’un
gations au cœur même de l’appareil plus puissant de Russie, devenu patron chine à Oulioukaïev afin de le remercier sur la parole du plaignant, Setchine, qui, soutien apporté aux « siloviki ». Face à
d’État. Le haut fonctionnaire a été re- du géant pétrolier Rosneft, après avoir d’avoir autorisé la vente à Rosneft de la malgré quatre convocations par la justi- eux, la communauté russe des affaires
connu coupable d’avoir sollicité et reçu dirigé l’administration présidentielle de part que détenait l’État dans Bachneft, ce, ne s’est jamais présenté à l’audience, qui, il y a un an, avait pris publiquement
un pot-de-vin de 2 millions de dollars, Vladimir Poutine. Cet homme à la bio- un autre producteur pétrolier. Le minis- prétextant chaque fois des rendez-vous. la défense d’Oulioukaïev, restait,
venen échange de son soutien à la privatisa- graphie obscure, qu’on soupçonne tre a dénoncé un guet-apens, mais dont Vladimir Poutine - à l’ombre duquel dredi soir, muette. ■
EN BREF
Autriche : la droite et « En Syrie, Poutine n’est pas le seul à décider »
l’extrême droite ont conclu
un accord Les relations entre le leader russe et Bachar sont chaleureuses mais pas dénuées d’arrière-pensées. Le conservateur Sebastian Kurz
et le Parti de la liberté d’Autriche
On a souvent dit que Vladimir Poutine Quelle est l’influence de Poutine (FPÖ) ont annoncé vendredi un
PROPOS RECUEILLIS PAR
était un bon tacticien mais un mauvais sur Bachar el-Assad ? accord de coalition ouvrant les ISABELLE LASSERRE £@ilasserre
stratège. Pourtant, il a réalisé Les images du voyage en Syrie sont élo- portes de la chancellerie au jeune
tous ses objectifs en Syrie… quentes : Poutine est le numéro un, tan- dirigeant chrétien-démocrate et
ENTRETIEN Tatiana Kastoueva-Jean est Poutine, dans la région, a toujours des dis qu’Assad se tient un peu derrière. signant le retour de l’extrême
spécialiste de la Russie à l’Institut fran- objectifs en tête. Mais sa stratégie peut Mais en même temps, le président russe droite au gouvernement.
çais des relations internationales (Ifri). changer selon la conjoncture et s’adap- a sans doute aussi été piégé par Bachar.
Chili : présidentielle serréeSon livre La Russie de Poutine en ter. En Syrie, il voulait empêcher la chu- On a l’impression qu’il est obligé de
sou100 questions sort en janvier aux Édi- te de Bachar el-Assad et maintenir l’in- tenir ce président jusqu’au bout. Entre L’homme le plus riche du Chili,
tions Tallandier. Elle était l’invitée du fluence internationale de la Russie. Ces Poutine et Assad, les relations sont cer- et ex-chef de l’État, Sebastian
« Talk stratégique » vendredi. Vous deux buts stratégiques ont été claire- tes chaleureuses. Mais elles ne sont pas Pinera, qui veut ramener
pouvez retrouver l’intégralité de son in- ment atteints. L’intervention en Syrie a dénuées d’arrière-pensées. Bachar la droite au pouvoir,
terview sur le site www.lefigaro.fr. par ailleurs été un succès militaire. cherche à se faire une place entre les et un célèbre journaliste,
puissances qui l’ont aidé, l’Iran et la le socialiste Alejandro Guillier,
LE FIGARO. - Vladimir Poutine Ce succès militaire peut-il être Russie. s’affrontent dimanche
a annoncé le retrait des forces russes transformé en victoire politique ? pour succéder à la présidente
de Syrie deux ans après le début C’est toute la question. On ne sait pas La stratégie de Poutine vis-à-vis de gauche Michelle Bachelet.
de l’intervention militaire. comment les négociations d’Astana, or- des ex-Républiques soviétiques a-t-elle Le résultat promet d’être serré,
S’agit-il d’un retrait réel ? ganisées par la Russie avec l’Iran et la évolué depuis l’opération syrienne ? après un premier tour,
Tatiana KASTOUEVA-JEAN. - C’est en Turquie, seront articulées au processus L’objectif est toujours le même : garder le 19 novembre, où Pinera
effet la troisième fois qu’il fait cette pro- de Genève. Si Poutine veut qu’un accord la main sur les choix stratégiques de ces a obtenu près de 37 % des voix.
messe. La réalité est plus nuancée qu’il soit tenable, il lui faudra engager la com- pays et les empêcher d’adhérer à l’Otan
Cameroun : affrontements n’y paraît. La moitié des forces russes en munauté internationale et l’ONU. En et à l’UE. Le Kremlin veut qu’elles aient
dans le Sud anglophoneSyrie seulement sont apparemment Syrie, il n’est pas le seul à décider. Il doit un statut neutre ou qu’elles participent à
concernées. Le sort des contractuels et composer avec la personnalité de Bachar son propre projet d’intégration régiona- L’armée camerounaise a mené
des armées privées, dont on ne connaît el-Assad, sur lequel il n’a pas toujours la le, l’Union économique eurasiatique. En une opération contre
pas le nombre, n’a pas été évoqué. Enfin, main. Il doit tenir compte de l’Iran et de Ukraine, Poutine laisse faire le temps, des séparatistes présumés
le Kremlin va garder ses empreintes mi- la Turquie. Il doit aussi gérer des rela- dont il pense qu’il joue en sa faveur. Il dans une localité du Sud-Ouest
litaires, la base aérienne de Hmeimim et tions complexes avec les États-Unis. Il attend que les mécontentements désta- anglophone, faisant des TATIANA KASTOUEVA-JEAN,
la base navale de Tartous. Grâce à ces faut donc tenir compte de plusieurs pa- bilisent le pays et que quelqu’un de plus « morts » chez les assaillants, hier, dans le studio du Figaro.
bases, le retour de la Russie en Syrie peut ramètres avant de pouvoir dire que le favorable aux idées du Kremlin, comme ont affirmé vendredi à l’AFP FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO
s’opérer à tout moment. règlement se fera sans accrocs. Ioulia Timochenko, arrive au pouvoir. ■ des sources sécuritaires.
CLE FIGARO samedi 16 - dimanche 17 décembre 2017
INTERNATIONAL 9
L’ANC se réunit pour choisir
le futur président d’Afrique du Sud
meM Dlamini-Zuma, l’ex-femme du chef de l’État, est opposée à M. Ramaphosa au sein du parti majoritaire.
reste proviendra des structures de di- Même Gwede Mantashe, secrétaire gé- ouvriers en promettant d’instaurer un était lourd à porter, mais que ceux qui ont
CAROLINE DUMAY rection du parti, de la ligue des jeunes, néral du parti, a déclaré que « les bran- revenu minimum. La candidate s’affiche soutenu sa campagne – des hommes
JOHANNESBURG
des femmes et des anciens combattants. ches de l’ANC étaient achetées ». comme panafricaine. Le vice-président a d’affaires très proches de Jacob Zuma -
Mais ces chiffres peuvent encore les yeux tournés vers l’Europe et les l’auraient convaincue de rester.
Des personnalitésAFRIQUE Les Sud-Africains appréhen- changer. Contestations judiciaires, al- États-Unis. Il vient du monde des affai- Reste à savoir si le prochain président
dent ce week-end. Ils ont le sentiment légations de truquage et des flambées Pour ceux qui finalement voteront selon res. Elle a été plusieurs fois ministre. Les de l’ANC sera capable de faire appliquer
qu’une élection présidentielle se joue, de violences ont entaché les processus leur conscience, le choix se fera sans deux candidats sont prospères. Ce qui la loi et les décisions relatives aux
censur laquelle personne n’a vraiment pri- de désignation des délégués. Plus de doute plus en fonction de la personnalité différencie peut-être plus Ramaphosa et taines de chefs d’inculpation de
corse. Elle repose sur moins de 6 000 délé- 300 branches ont envoyé des délégués, du leader que de son programme. Nko- Dlamini-Zuma, ce sont les milieux dans ruption qui pèsent sur Jacob Zuma. Au
gués qui se réunissent du 16 au 20 dé- sans avoir été capables d’organiser sazana Dlamini-Zuma a fait une campa- lesquels ils évoluent. Beau frère du mil- nom de l’unité du parti, Nkosazana
cembre à Johannesburg pour élire le d’assemblée générale. Au Limpopo, un gne discrète mais efficace sur une trans- liardaire Patrice Motsepe, Ramaphosa est Dlamini-Zuma n’a jamais voulu
abornouveau président l’ANC (Congrès na- conseiller municipal a affirmé que sa si- formation radicale de l’économie sud- classé par le magazine Forbes comme der le sujet. Cyril Ramaphosa n’est
jational africain). Le successeur du chef de gnature avait été imitée. Les militants africaine. Son rival Cyril Ramaphosa a l’un des plus riches hommes d’affaires au mais vraiment non plus monté au
crél’État Jacob Zuma, qui sera le candidat de la province du Free State assurent utilisé les mêmes termes qu’il n’interprè- monde. Nkosazana Dlamini-Zuma n’a neau. Interrogé au Parlement sur le
du parti majoritaire aux élections géné- que la désignation d’Ace Mashagule, fa- te pas forcément de la même manière. pas le profil d’une jet-setter. Si elle dé- dernier ouvrage du journaliste Jacques
rales de 2019, a de bonnes chances de vorable à Dlamini-Zuma, est illégale. Il Certes, l’ex-femme de Jacob Zuma séduit teste qu’on la qualifie d’« ex-femme de », Pauw, qui suggère que le chef de l’État
devenir chef de l’État. La bataille de est poursuivi en justice. La Conférence les milieux ruraux pauvres en proposant Nkosazana continue à porter le nom du doit plus de 6 millions d’euros au fisc
Nasrec, du nom du centre de Conféren- va devoir prendre une décision sur ces d’accélérer la redistribution des terres en père de ses quatre enfants. Certains di- sud-africain, Cyril Ramaphosa a
réce de Soweto, se jouera entre le vice- contestations qui pourraient remettre expropriant sans compensation. Mais le sent qu’elle a failli quitter la course à la pondu le mois dernier qu’il n’avait pas
président sud-africain, Cyril Ramapho- en cause la crédibilité du processus. vice-président emporte les milieux présidence, tant le poids du patronyme encore lu le livre… ■
sa, et l’ancienne présidente de la Difficile dans ces conditions de faire
Commission de l’Union africaine, et ex- des pronostics. D’autant que des
soupfemme de l’actuel président de l’Afrique çons de corruption pèsent sur le vote
du sud, Nkosazana Dlamini-Zuma. des délégués dûment mandatés. Les
Comme dans toute élection, il y a des deux factions s’accusent mutuellement
sondages. Cyril Ramaphosa devancerait de corruption. Les députés Jackson
légèrement sa rivale car il a été sélec- Mthembu, qui soutient Cyril
Ramaphotionné à la présidence de l’ANC par plus sa, et Fikile Mbalula, supporteur de
de 1 800 sections contre 1 300 pour Dla- Nkosazana Dlamini-Zuma, ont tous
mini-Zuma. Ces sections vont repré- deux affirmé que de l’argent circulerait
senter 90 % des délégués, tandis que le pour influer sur le vote des délégués.
La complainte des
descendants du roi zoulou
AU CŒUR du pays zoulou, la famille la maison familiale. « Ils nous ont dit
Dunn cherche à garder ses terres. Elles qu’ils allaient tuer tous les Dunn »,
exont été héritées de l’arrière-grand-père, plique Chris, son fils, un ingénieur qui
John Robert Dunn, un Écossais qui avait rêverait de devenir fermier. « On est
été le conseiller du roi zoulou Cets- coincés. La police ne fait pas son boulot.
ehwayo à la fin du XIX siècle. Pour le ré- La justice a délivré des ordres d’éviction,
compenser de faire l’intermédiaire entre mais personne ne respecte quoi que ce
la communauté zouloue et les colonia- soit. On ne sait plus quoi faire… »
listes anglais, le chef zoulou lui avait of- La loi, pourtant, n’autorise aucune
fert quelques vierges et une bonne partie exaction de ce genre. Au Parlement du
de la montagne de Mandini, à une heure Cap, les députés ont planché long- Nkosazana Dlamini-Zuma et Cyril Ramaphosa au Nasrec, le centre de conférences de Soweto, en juin dernier. SIPHIWE SIBEKO/REUTERS
de route au nord de Durban. John Ro- temps pour adopter, en mars 2015, une
bert Dunn a finalement épousé 48 fem- loi dite d’« expropriation » dont le moyen d’accélérer le rythme est d’ex- dans le pays zoulou d’où la candidate mal à prouver qu’ils tiraient leurs
promes zouloues et il a eu 115 enfants. Mais texte vise à accélérer la redistribution proprier sans compensation, car le prin- est originaire. « L’ANC est si puissante priétés de la bonté du roi zoulou. En
ses descendants aujourd’hui n’ont plus cipe utilisé jusqu’ici de « willing buyer/ dans la zone qu’ils ferment les yeux. En 2004, une décision de justice les
renpersonne pour les protéger. Tous les ans, willing seller » prenait trop de temps. autorisant ces gens à s’installer n’impor- force dans leur légitimité. Mais rien n’y
En autorisant ces gens plus de squatters s’installent sur leurs L’expropriation sans compensation est te où, ils gagnent des votes. Et nous, on fait. Les squatters sont toujours plus “propriétés, rendant impossible toute ex- l’une des propositions de Nkosazana Dla- se retrouve avec le problème. Si on essaie nombreux dans la vallée de Tugela. à s’installer n’importe où,
ploitation agricole. À la veille de la mini Zuma, candidate à la présidence de de faire quoi que ce soit, nos cultures sont Michael et Chris n’ont pas l’intentionils gagnent des votes
Conférence de l’ANC (Congrès national l’ANC. L’ex-femme de Jacob Zuma a fait brûlées. Ça arrive tous les ans ! Le mes- de lâcher prise. Ils ont donc coopté
touCHRIS DUNNafricain), au pouvoir depuis 1994 à Pre- ” campagne sur une transformation radi- sage est vraiment clair : dégagez de là. te la famille - des milliers de
descentoria, la question des terres ressurgit cale de l’économie sud-africaine. « Que On va prendre vos terres, que vous soyez dants - pour faire pression contre les
comme un éternel sujet de contentieux des terres. Mais la confiscation arbi- ça soit pour l’agriculture, que ça soit pour d’accord ou pas », raconte Chris Dunn. autorités. Dora, la cousine de 69 ans,
entre les communautés raciales. traire de la propriété privée n’a jusqu’à le logement, que ça soit pour le business. Ça fait des années que la famille Dunn qui n’a jamais quitté le hameau, perd
« C’est comme si on était étranger présent pas été autorisée. Nous ne pouvons rien faire sans la terre ! fréquente les cours de justice. En 1975, quand même un peu espoir. « Personne
dans son propre pays », explique Mi- Pour redresser les inégalités, l’ANC Les cliniques, les hôpitaux, les écoles, nous elle a réussi à faire confirmer son titre ne veut nous croire. On n’arrête pas de
chael Dunn, 81 ans. Petit-fils de John avait promis à son arrivée au pouvoir, en avons besoin de terres. Nos populations qui de propriété sur les 69 portions laissées nous dire que notre grand-père blanc a
Dunn, Michael fait partie des milliers de 1994, de redistribuer 30 % des terres sont pauvres ne vont pas être patientes par l’arrière-grand-père. Quelques an- volé les terres ! Si maintenant on place le
descendants éparpillés autour de Man- agricoles commerciales. À ce jour, moins pour toujours », déclarait Nkosazana Dla- nées plus tard, le clan Macambini du débat sur le plan racial, je me demande ce
dini. Pendant près de vingt ans, il a bé- de 5 % des terres ont changé de main. mini Zuma elle dans un meeting à Evaton chef Mathaba réclamait le terrain. qu’on va pouvoir faire », conclut la
néficié des loyers de sa ferme. Jusqu’au Alors les esprits s’impatientent. L’aile (Gauteng) le mois dernier. L’histoire ayant été méticuleusement vieille dame au teint caramel. ■
C. D. (À MANDINIKWAZULU NATAL)jour où les squatters sont venus brûler gauche de l’ANC estime que le seul Ces mots évidemment résonnent documentée, les Dunn n’ont eu aucun
Nouvelles manifestations de Palestiniens pour Jérusalem
Quatre Palestiniens ont été tués, jeudi, lors d’affrontements violents avec les forces de sécurité israéliennes.
décompte établi par l’armée, quelque 6 000 cent notre mobilisation. Quant à Trump, il
CYRILLE LOUIS £@Cyrille_louis Palestiniens ont pris part à ces affronte- peut dire ce qu’il veut mais ça ne changera
CORRESPONDANT À JÉRUSALEM
ments qui ont fait quatre morts et 160 bles- rien au fait que nous sommes prêts à tout
sés. Deux d’entre eux, dont un homme de pour demeurer ici. »
PROCHE-ORIENT Les consignes de rete- 29 ans qui avait perdu ses deux jambes en Depuis le milieu des années 2000, la
ponue données la semaine dernière aux poli- 2008 lors d’une attaque israélienne, ont été lice israélienne interdit aux Palestiniens
ciers israéliens chargés de disperser les tués dans la bande de Gaza. Les deux autres toute manifestation à caractère
nationamanifestants après la prière de la mi-jour- ont été abattus en Cisjordanie. L’un d’eux, liste dans les rues de Jérusalem-Est. Les
née n’ont visiblement pas été réitérées ce qui avait poignardé un soldat, portait, dis- accords d’Oslo, signés en 1993-1995,
pervendredi. À la sortie de la mosquée al-Aq- simulée sous son blouson, ce qui ressem- pétuent le contrôle de l’État hébreu sur la
sa, une bousculade a éclaté entre une foule blait à une ceinture d’explosifs. La police ville en attendant que des négociations
de protestataires brandissant des dra- cherchait en fin de journée à confirmer la déterminent son statut final. Ariel Sharon,
peaux palestiniens et les forces de l’ordre. nature du dispositif. Des sources médicales Ehoud Olmert et Benyamin Nétanyahou
Porte de Damas, les unités antiterroristes palestiniennes ont affirmé qu’il s’agissait ont tour à tour tiré argument de ce
dispo(Yassam) de la police ont dispersé sans d’un engin factice. sitif intérimaire pour en bannir les
instituménagement les attroupements de jeunes Porte de Damas, le nombre de mani- tions de l’OLP, ainsi que pour empêcher
Palestiniens venus dire leur colère ou sim- festants est resté limité mais l’amertume que des manifestants n’y brandissent leur
plement assister au spectacle qui se répète, des Palestiniens a été attisée par des scè- drapeau. De leur côté, les Palestiniens
réjour après jour, depuis la reconnaissance nes de brutalité policière répétées. Des clament le droit de manifester en vertu
de la souveraineté israélienne sur Jérusa- barrières avaient été déployées dans d’une lettre par laquelle le gouvernement
lem par Donald Trump. l’amphithéâtre afin de canaliser la foule Les Palestiniens ont été dispersés par les militaires israéliens, vendredi à Jérusalem. AFP israélien s’engagea, en 1994, à préserver
En Cisjordanie comme à Gaza, au même et d’empêcher les attroupements. Les leurs institutions à Jérusalem-Est. Depuis
moment, des heurts violents ont opposé Yassam ont chargé les badauds, n’hési- qui, sommé d’évacuer un coin de trottoir, quement et regardez comment ils nous une semaine, aucune manifestation n’a
des manifestants brûlant des pneus et je- tant pas à jeter au sol des femmes et des tardait à se saisir de ses béquilles, a été traitent, s’indignait Hassan, un Palesti- été autorisée porte de Damas et l’accès des
tant des pierres aux militaires postés près personnes âgées qui tardaient à dégager violemment propulsé à terre. « Nous nien de Jérusalem-Est. Les Israéliens ne Palestiniens qui ne résident pas dans la
de checkpoints emblématiques. Selon le les lieux. Un adolescent à la jambe cassée sommes réunis ici pour protester pacifi- devront pas s’étonner si ces images renfor- Vieille Ville y a été restreint. ■
Csamedi 16 - dimanche 17 décembre 2017 LE FIGARO
10 SOCIÉTÉ
Consulter les
sites terroristes
ne peut pas
être un délit
En février 2017, le Conseil constitutionnel
avait déjà censuré une première version
L’une des missions de la cellule Pharos, plateforme de signalement des contenus illicites en ligne, est la traque antiterroriste.du texte au nom de la liberté d’expression.
Il sanctionnait d’une peine de deux ans tion de l’infraction ». Et de citer des exem- « habituelle » d’un site de communication Le Conseil constitutionnel balaie par
PAULE GONZALES pgonzales@lefigaro.fr d’emprisonnement et de 30 000 euros ples d’exemption comme « l’information en ligne via l’application Telegram et ailleurs d’un trait de plume la sécurité
jud’amende le fait de consulter de manière du public, la recherche scientifique ou de comportant des vidéos djihadistes, après ridique que le Sénat pensait introduire en
DROIT Le délit de consultation habituelle habituelle, sans motif légitime, un service preuves en justice lorsqu’elle s’accompagne la censure de l’article punissant ces faits. disposant que pour tomber sous le coup
de sites Internet terroristes ne passe défi- de communication au public en ligne fai- d’un signalement aux autorités », Malgré les corrections du législateur, le du délit, « la consultation doit
s’accompanitivement pas la rampe du Conseil sant l’apologie ou provoquant à la com- Conseil constitutionnel n’a pas bougé d’un gner de la manifestation de l’adhésion à
Le « motif légitime »constitutionnel. Les Sages de la galerie mission d’actes de terrorisme et compor- iota sa jurisprudence et retoque à nouveau l’idéologie exprimée sur les sites
consultrop indéterminéMontpensier ont une fois de plus retoqué tant des images ou représentations le texte. Il rappelle tout d’abord qu’« eu tés ». Vendredi, les Sages ont estimé que
l’instauration de ce fameux délit. Il avait d’atteintes volontaires à la vie. Une nouvelle question prioritaire de égard au développement généralisé des ser- ces deux notions ne « sont pas susceptibles
été créé pour répondre à un phénomène Trois jours après cette censure, le Sénat constitutionnalité (QPC) avait été posée, vices de communication au public en ligne d’établir à elles seules l’existence d’une
vobien connu des spécialistes de l’antiter- était revenu avec une nouvelle version, en octobre dernier, par David Pagerie, un (…), la liberté de communication implique la lonté de commettre des actes terroristes ».
rorisme : le rôle majeur de l’Internet dans tentant de coller au raisonnement des Sa- jeune Angevin assigné à résidence dans le liberté d’accéder à de tels services ». S’il ne Autrement dit l’infraction d’intention
la propagation des thèses de l’islam radi- ges en rajoutant que l’incrimination « ne cadre de l’état d’urgence et soupçonné conteste pas le droit du législateur de lut- n’est pas constituée.
cal et l’enrôlement dans les mouvements peut se limiter à une consultation habituelle d’être un islamiste radical. Le jeune hom- ter contre l’incitation et la provocation au Quant au « motif légitime », permettant
terroristes comme al-Qaida, puis Daech. mais doit s’accompagner d’une manifesta- me, condamné en juillet à Angers à six terrorisme, en revanche il rappelle que à certaines catégories de consulter les sites
En février 2017, le Conseil constitu- tion d’adhésion à l’idéologie exprimée ». La mois de prison pour non-respect de son « les atteintes portées à l’exercice de cette terroristes, le Conseil constitutionnel l’a
tionnel avait déjà censuré, au nom de la li- nouvelle loi prévoyait aussi « qu’un motif assignation à résidence, avait en revanche liberté doivent être nécessaires, adaptées et estimé trop indéterminé pour être retenu
berté d’expression, la création de ce délit. légitime (peut faire) obstacle à la constitu- été relaxé en appel du délit de consultation proportionnées à l’objectif poursuivi ». comme pertinent. ■
Salah Abdeslam ne sera pas jugé lundi à Bruxelles
La justice belge a confirmé, vendredi, le report du procès du djihadiste français, comme l’a souhaité son avocat.
belge. Salah Abdeslam, qui a désiré être Le jour venu, tout sera fin prêt pour le tuel ou passé de pointures du grand ban- au parloir et retirer le Plexiglas
recouJEAN CHICHIZOLA présent, mais dont on ne sait pas s’il s’ex- transfert temporaire du détenu le plus ditisme (comme Redoine Faid) ou du ter- vrant les fenêtres et l’isolant totalement
primera, comparaîtra aux côtés de Sofien surveillé de France. Paris ne souhaite na- rorisme (comme Lionel Dumont), est des bruits extérieurs (entre autres de ceux
TERRORISME Salah Abdeslam, le seul Ayari, détenu en Belgique et visé par un turellement pas donner trop de détails sur situé à un peu moins de deux heures du d’autres détenus en promenade). Point
survivant des commandos terroristes du mandat d’arrêt européen délivré par les les conditions de ce transfert. Pour le pre- palais de justice de Bruxelles. Salah Ab- de Plexiglas non plus à Vendin-le-Vieil.
13 novembre 2015, attendra encore quel- juges français dans le cadre de l’enquête mier jour du procès bruxellois, les deux deslam y retrouvera ses conditions de dé- Au-delà de ces considérations
techniques semaines avant de quitter, provisoi- sur le 13 novembre. Salah Abdeslam était options (transfert direct depuis Fleury- tention de Fleury-Mérogis : une cellule ques, le véritable enjeu du procès belge
rement, sa cellule hautement sécurisée de en effet venu chercher, à Ulm (Allema- Mérogis ou transit par un autre établisse- sous surveillance vidéo 24h/24 (un local tient naturellement à l’attitude de Salah
Fleury-Mérogis. Prévu initialement du gne), le 3 octobre 2015, Sofien Ayari, étant réservé à l’équipement nécessaire), Abdeslam. Parlera-t-il ? Ou restera-t-il
18 au 22 décembre, son procès en Belgi- peut-être chargé d’une autre attaque avec une cellule « de secours », une salle de muet, comme il l’a été jusqu’à présent
En juillet dernier, que pour une fusillade à Bruxelles en d’autres djihadistes. Abdeslam et Ayari sport. Le tout dans un isolement total. dans le cadre de l’enquête française sur le
mars 2016, quelques jours avant son in- étaient partis en cavale après les attentats l’administration Les allégements réalisés à Fleury-Mé- 13 novembre ? Son silence n’a en tout cas
terpellation, a été reporté vendredi sur avant de ressurgir quatre mois plus tard. rogis seront néanmoins maintenus à pas empêché les magistrats français de pénitentiaire avait attiré
décision du tribunal correctionnel de la Le 15 mars 2016, à Forest, l’une des com- Vendin-le-Vieil. En juillet dernier, l’ad- cerner son rôle : celui d’un des logisti-l’attention des juges capitale belge. Une nouvelle date sera munes de Bruxelles-Capitale, un groupe ministration pénitentiaire avait attiré ciens clés des commandos terroristes, qui
sur l’état psychologique fixée lundi par le tribunal. Le report avait de policiers français et belges s’était pré- l’attention des juges sur l’état psycholo- loue voitures, appartements, et qui va
été demandé par son avocat belge, senté pour perquisitionner un apparte- gique du détenu : il ne parlait plus à per- chercher des djihadistes venant de Syrie. du détenu
eM Sven Mary, qui avait déjà assuré sa ment repéré dans le cadre de l’enquête sur sonne, même à sa famille, restait assis Ils s’efforcent également, grâce
notamdéfense en 2016 avant de jeter l’éponge le 13 novembre. Ils avaient été accueillis toute la journée sans bouger ou nettoyait ment à des expertises techniques sur la
edevant l’attitude de son client. M Mary par des tirs nourris d’armes automati- ment) seraient sur la table. Mais pendant sa cellule à l’eau de javel en affirmant que ceinture d’explosifs retrouvée à
Monavait eu à l’époque des propos peu amè- ques. Trois policiers avaient été blessés. le procès, le détenu dormira dans les celle-ci était recouverte de colle. Enfin, il trouge, de savoir si Abdeslam a été
empênes : « Il a l’intelligence d’un cendrier vide, Un djihadiste algérien, Mohamed Belkaïd, murs du centre pénitentiaire de Vendin- lui arrivait également de cesser de man- ché de mourir en martyr en raison d’une
il est d’une abyssale vacuité. » avait été tué en couvrant la retraite de le-Vieil (près de Lens), une maison cen- ger. Devant un tel constat, et après des défaillance technique (détonateur ne
En l’absence de nouveau rebondisse- deux hommes. Trois jours plus tard, Salah trale de très haute sécurité où les allées et expertises psychiatriques, il avait été dé- fonctionnant pas ou manque de liquide
ment, les deux hommes devraient en tout Abdeslam et Sofien Ayari étaient finale- venues sont surveillées par des centaines cidé de mettre en œuvre deux mesures : explosif) ou s’il a renoncé au dernier
cas se trouver réunis pour le futur procès ment interpellés à Molenbeek. de caméras. L’endroit, lieu d’accueil ac- autoriser un contact direct avec sa famille moment. ■
Quand #balancetonporc fait dérailler le procès Tron
Une discussion privée, révélée à l’audience, a fait naître le doute sur la capacité du président à diriger les débats.
teneur, sur un ton extrêmement of- prouve. C’est vous qui nous aviez appe- le sexe en est une. Vous auriez préféré, teresse face à une lame de fond qui
STÉPHANE DURAND-SOUFFLAND fensif : « Vous avez dit, monsieur le lés ce matin. Vous nous avez fait part avez-vous dit, qu’une femme préside. parcourt la société. « Envoyé spécial »
£@Durand-Souffland
président, que vous vous interdisiez cer- d’états d’âme qui vous honorent. Vous Qu’aurait-on entendu si le président du diffuse, sur une chaîne publique, un
taines questions, que vous craigniez de êtes déjà “hashtagué mon porc” ! Il y a procès Merah avait préféré qu’un reportage sur une affaire en train
JUSTICE Le procès de Georges Tron et voir votre nom sous le hashtag “Balance dans cette salle une tension, un militan- musulman tienne sa place ? Quelles d’être jugée : c’est peut-être une faute
Brigitte Gruel, accusés depuis mardi ton porc” et que vous auriez préféré tisme, il ne manque que cinq Femen qualités prêtez-vous à une femme que de goût ou une maladresse de
promatin de viols et agressions sexuelles qu’une femme préside ce procès… » seins nus. Je comprends que cela vous vous n’auriez pas ? Vous nous avez éga- grammation, peu importe, ce débat
en réunion, est dans une impasse. Le président bondit : « Dans une affecte, vous déstabilise. Il existe dans lement dit ce matin : “Mon assesseuse a n’aurait jamais dû pénétrer dans une
Vendredi matin, Régis de Jorna, le conversation privée, où vous n’étiez notre droit quatre cas de discrimination, posé une question que je n’aurais pas cour d’assises. Mais dès lors que le
président de la cour d’assises de Seine- pas. Je l’assume ! » posée.” Qu’est-ce que cela signifie ? On président admet que certains jurés ont
Saint-Denis, réunit autour de lui tous ne peut pas continuer comme cela. La regardé l’émission, la justice
médiatiUne faute de goûtles avocats et le représentant du mi- réunion de ce matin était une espèce que s’engouffre dans le sanctuaire du
nistère public. Au début de l’audience, C’est fini. Le magistrat vient de recon- d’appel pour que nous sollicitions le palais de justice. Le président est
moe mevers 9 h 45, M Antoine Vey, l’un des naître publiquement qu’il avait tenu renvoi. Si M. Tron et M Gruel sont ac- qué sur Twitter, critiqué dans la
presconseils de l’ancien secrétaire d’État ces propos, qui sont de nature à faire quittés, s’ils sont condamnés, on enten- se : et alors ? Ce n’est pas la première
(LR), demande un renvoi, au motif que naître le doute sur sa capacité de diri- dra la même chose – ah, ah, ah, la polé- fois qu’un procès à fort retentissement
l’émission « Envoyé spécial » a consa- ger une audience difficile sans que son mique… Il faut tirer toutes les donne lieu à des commentaires dans
cré jeudi soir un sujet à l’affaire, dans impartialité soit discutée. Nouvelle conséquences qui s’imposent, réfléchis- les médias traditionnels et sur les
rélequel apparaît un témoin qui n’a pas suspension. sez-y tranquillement. » seaux sociaux. En quoi cela devrait-il
e eencore déposé. M Vey dénonce aussi En fin d’après-midi, M Dupond- L’avocat général qualifie de « dé- constituer un empêchement ?
la mise en cause du président dans Moretti reprend la parole. Il estime lé- loyale» l’attitude de la défense, qui ré- La justice, la vraie, doit être une
placertains journaux et, surtout, sur le ré- gitime d’aborder la réunion du matin, vèle à tort, selon lui, le contenu d’une ce forte imprenable face aux assauts
seau social Twitter. L’avocat général et au nom de l’« intérêt supérieur » de son réunion a priori confidentielle. « La d’une opinion publique modelée par
les parties civiles s’opposent au renvoi. client. À nouveau, il plaide le renvoi, défense a décidé de polluer le débat : on des messages en tout genre dénués de
Suspension. beaucoup plus calmement que lors de vient là, on fait du bruit pour créer le tout argument contradictoire. Si la
En début d’après-midi, le président, sa précédente intervention : « Cette doute », déplore-t-il, apparemment justice elle-même abaisse son
pontelivide, rejette la demande. M Éric Du- demande, monsieur le président, n’est résigné à un renvoi inéluctable. levis devant ces offensives, il n’y a plus
pond-Moretti se lève. Il n’était pas pas un “enfumage”, comme l’a dit Le premier procès symbolique pour de justice.
présent à la réunion du matin, mais l’avocat général. Nous ne l’avions pas viols en France de l’ère post-Wein- Dans la soirée, le procès de Georges
eson associé, M Vey, la lui a racontée. préméditée, l’horodatage de mon stein n’aura donc pas tenu la longueur. Tron et Brigitte Gruel a finalement étéGeorges Tron quitte le tribunal
eM Dupond-Moretti en révèle alors la échange de SMS avec mon associé le de Bobigny, jeudi. CHRISTOPHE ENA/AP La justice n’a pas joué son rôle de for- renvoyé « à une session ultérieure ». ■
A
JEAN-CHRISTOPHE MARMARA/LE FIGARO