Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Marianne du 15-12-2017

De
92 pages
Publié par :
Ajouté le : 15 décembre 2017
Lecture(s) : 27
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

YASSINE BELATTAR Faux comique,vrai danger
SPÉCIAL FÊTES Le whisky, ça nous scotche !
www.marianne.net
SATAN REVIENT... Exorciste,unmétier d’avenir
o N 1083 Du 15 au 20 décembre 2017
A,DC=A6N.M3=A08R.=603A4$NCMDAA,NDBECLT,HOIT=MA7,=LC9UH0XF0,PXPDOFRMT05.4==LN5.1CO,NT0E€07DTPS04..=1T5U=NG=R5
Unsystème corrompuUne amende de plusieurs milliards Une manipulationaméricaine
RÉVÉLATIONS AIBU AUBORDDUCRASH  INTERNET Comment protéger nos enfants du porno
www.bleuforet.fr
SON0108M3Du 15 auM20 déceAmbreI2017R
4OPINION NOTRE  A l’école du bon sensPar Renaud Dély 6 L’ÉDITORIALde Jacques Julliard  Pas de retour à la proportionnelle ! 10BOÎTE NOIRE LA  Yassine Belattar, faux clown et vrai dangerPar Martine Gozlan
14 ÉVÉNEMENT  RÉVÉLATIONS. AIRBUS AU BORD DU CRASH  Cerné par les affaires de corruption, le groupe aéronautique  pourrait payer jusqu’à 6 milliards d’euros d’amendes… Face à  l’ogre américain, Merkel et Macron ont décidé d’agir pour sauver  un groupe vital à la souveraineté de l’Europe.Par Marc Endeweld 18 SOUPÇONS DE CORRUPTION À TOUS LES ÉTAGES  En lançant en 2014 son opération “mains propres”, la direction  d’Airbus a ouvert la boîte de Pandore.Par Marc Endeweld 21SILICON VALLEY À L’ASSAUT DE L’AVIONNEUR EUROPÉEN LA  L’Américain Paul Eremenko, bombardé à la mi2016  directeur de la recherche d’Airbus, annonce  son départ pour un gros soustraitant aéronautique  basé aux EtatsUnis. Un véritable fiasco.Par Marc Endeweld 24 MIEUX VAUT EN RIRE ! 26 FRANCE  LAÏCITÉ. À GAUCHE, LE DÉBUT D’UNE BATAILLELes signataires de l’appel “Lier le combat laïque au combat social,  fédérer le peuple” entendent rappeler que la laïcité est dans l’ADN  de la gauche française. C’est au prix de cette réaffirmation  que le peuple pourra reconquérir de nouveaux droits.Par Etienne Girard 30XAVIER BERTRAND, LEADER DE LA DROITE ANTIWAUQUIEZ En annonçant son départ, le président des HautsdeFrance  a gâché la victoire du nouveau président LR. L’amorce d’une débandade. Par Soazig Quéméner 32OSERA IMPOSER LA LOI AUX SITES PORNO ? QUI  Alors que les pouvoirs publics avaient abandonné le combat,  Emmanuel Macron a déclaré l’urgence de s’attaquer à la libre  consultation des sites pornographiques par les mineurs  qui influencent de plus en plus la sexualité des adolescents  en inculquant une vision avilissante des femmes. Par Robert Mauss40 MONDE  ISRAËLPALESTINE. LES PEUPLES SONT FATIGUÉS  L’opinion israélienne redoute les conséquences de la déclaration  de Donald Trump tandis que la société palestinienne  ne veut plus sacrifier ses enfants.Par Martine Gozlan, envoyée spéciale 47 AGORA  COURRIER  DÉBAT 47Caroline Fourest En même temps la laïcité… 48L’observatoire de la laïcité de SaintDenis Avec “Charlie”, laïcité, j’écris ton nom 50Jack Dion La face encagoulée du “dégagisme” à la corse 53Guy Konopnicki Prenez garde aux mots chiens
E
54 MAGAZINE LES EXORCISTES En France, la demande explose. Reportage sur ces prêtres  missionnés par l’Eglise catholique pour contrer les desseins du diable  et dont le sacerdoce est de soulager les âmes en souffrance, à grand  renfort de prières de délivrance ou d’écoute attentive.Par Bruno Rieth 60 CULTURE  RENTRÉE LITTÉRAIRE, CLAP DE FIN ! 60Coloscopie du punk.Par Myriam Perfetti 62Jeux d’épreuve en Afrique.Par Frédérique Briard 64Brisures d’enfance.Par Hubert Prolongeau 72 IDÉES  DEUX VISIONS QUI S’AFFRONTENT Débat entre l’éditorialiste Natacha Polony et l’historien  Pascal Blanchard.Propos recueillis par Frédéric Bas 76 QUELLE ÉPOQUE !  PUR MALT OU BLENDED ? LES SECRETS DE LA DISTILLATIONParPérico Légasse 82PASSE À TABLE ON A L’Ambassade d’Auvergne, Didier Désert cultive le goût des origines.Par Périco Légasse 84 ON JOUEPar Benjamin Hannuna 86 L’ACTU EXPLIQUÉE PAR L’HISTOIRE L’ENTERREMENT DE VICTOR HUGOPar JeanFrançois Kahn 90 LA CHRONIQUEde Régis Jauffret La fête du vivant
0TARIFS ABONNEMENTS SERVICE ABONNEMENTS N 1083 15 au 20 décembre 2017 France métropolitaine MARIANNE.28, rue Broca, 75005 Paris.TÉL. : 01 53 72 29 00. FAX : 01 53 72 29 72.POUR NOUS CONTACTER :) 120 € Particuliers  1 an (52 n os DIRECTEUR GÉNÉRAL ET DIRECTEUR DE LA PUBLICATION :Yves de Chaisemartin01.55.56.70.93 Origine du papier Abonnement pour la Suisse : oabonnements@journalmarianne.com IMPRIMERIE :Maury S.A. Malesherbes (45). ISSN :24254088CPPAP 1022 C 89227 Printed in France / Imprimé en France./ N Hallstavik, Finlande. MARIANNE  4, rue de Mouchy Dynapresse SA, Avenue Vibert 38 Taux de fibres recyclés0 %. PUBLICITÉ :Ketil Media – 76, boulevard de la République – 92100 BoulogneBillancourt – 01 78 90 11 74.60438 NOAILLES CEDEX– 1227 Carouge – Tél. : 022 308 08 08 os Certification100 % PEFC. – dynapress.ch  1 an  52 n CHF 179.Ptot kg/t0,004. Ce numéro comporte un encart broché « abonnements » et jeté « spécial fêtes » (ventes). Un feuillet personnalisé posé sur une sélection de 1 500 adresses France. Une lettre posée sur une sélection d’abonnés France.
Abonnement pour la Belgique :Edigroup, Bastion Tower Etage 20 – Pl. du ChampdeMars 5 – 1050 Bruxelles – Tél. : 070 233 304 – abonne@edigroup.be os – 1 an  52 n 149 € Autres pays:nous consulter.
15 au 20 décembre 2017 / Marianne / 3
en couverture : airbus  la compagnie des indes  tetra images / hemis.fr  reuters  afp
NOTRE OPINION Par Renaud Dély
À L’ÉCOLE DU BON SENS ueque chose a changé. Sept moîs après sa portabe au coège, de ’înstauratîon d’une dîctée prîse de onctîons, Jean-Mîche Banquer quotîdîenne à ’écoe prîmaîre, ou de a mîse en pace de a înstauré un nouveau cîmat, apaîsé et deux heures de chorae et d’un enseîgnement « cîvîque constructî, au seîn de ’Educatîon natîo- et mora ». Ces mesures s’attaquent à des dîIcutés rée sQquî donnent de ’ampeur à une ardeur’appîque, ee, à carîcaturer e mînîstre en afreux antî-Banquer nae. Bîen sûr, rîen n’est encore régé des bîen réees de ’écoe d’aujourd’huî, caractérîsées par ourds probèmes quî pombent ’écoe. a chute du nîveau des éèves en orthographe et en De même perdurent, de-cî, de-à, es jéré- ecture ou e désîntérêt croîssant de ceux-à pour es mîades de queques bons esprîts partîsans matîères artîstîques. Certaînes de ces dîsposîtîons sont du statu quo déguîsés en « progressîstes ». L’avant-garde d’aîeurs déjà en vîgueur, sous une orme ou sous une écaîrée de a bobocratîe parîsîenne déconnectée du autre. Et ce sont souvent es protestatîons outragées des réac, voîre à e peîndre en sosîe de Gérard Jugnot, sans réormatrîce encore modeste et prudente. a moustache, apôtre d’une écoe poussîéreuse înspîrée Aînsî de a poémîque autour du imes Choristes.Les mêmes e soupçonnent de des nécessaîres « unîtés a-e JEANMICHEL BLANQUER, vouoîr en revenîr, suprême însute, à a ïïï Répubîque ! cîté » que e mînîstre entend Fîchtre. Stupîde, ’accusatîon démontre que, décîdé- créer dans es académîes pour SOUPÇONNÉ DE REVENIR ment, e nîveau baîsse, en hîstoîre aussî. venîr en aîde aux enseîgnants conrontés à certaîns éèves C’est précisément parce qu’il a pris conscience deEquî opposent eurs convîctîons À LA III certains maux de l’époqueque Jean-Mîche BanquerRÉPUBLIQUE ?reîgîeuses à ’apprentîssage des esquîsse au i des semaînes de sages pîstes pour tenter scîences. Aussîtôt, e journa d’y remédîer. Jues Ferry n’avaît pas prévu ’învasîonSTUPIDE, L’ACCUSATIONLibérationa cru bon de ustî-des tééphones portabes au seîn des coèges. Léon ger« une confusion qui ne peut Gambetta n’avaît pas prédît e déerement du léau deDÉMONTRE QUEqu’aimenter e sentiment isa-a pornographîe dans es enceîntes scoaîres.mophobe en France »,et vanter LE NIVEAU BAISSE, Ferdînand Buîsson n’avaît pas antîcîpé a menace ’attîtude« saine »de ’éève quî que aît peser ’obscurantîsme îsamîste sur certaîns« questionne un cours de sciences EN HISTOIRE AUSSI. enseîgnements scîentîiques.qui remet en cause ses convic-Et Jean Zay n’avaît pas davantage envîsagé que ations reigieuses »,un« signe oîe consumérîste puîsse înstaurer dans es coursque ce citoyen en peine formation inteectuee[est] d’écoe une sorte d’apartheîd socîa entre es gamînsen capacité d’être interpeé, de réléchir, de discuter, au parés des dernîères marques dîtes « à a mode » etieu d’absorber sans même chercher à comprendre »… es autres. Bre, pour cette gauche-à, tout éève auraît e droît Bre, en vouant s’attaquer à ces éaux contem- de reuser Darwîn au nom de Dîeu. Gaîée, reève-toî, poraîns, Jean-Mîche Banquer ressembe pus à un îs sont devenus ous ! e mînîstre moderne, ancré dans e XXï sîèce, qu’à un vestîge rescapé d’un passé oîntaîn et pétrî de nostagîe.Face à ces idéologues en perdition,Jean-Mîche Ban-quer a beau jeu de porter e dîscours du pragmatîsme. Toutes les solutions qu’il préconise ne sont pasContraîrement à certaîns de ses prédécesseurs, sec-souhaitables.Certaînes ne reèvent guère que du sym- taîres bornés ou provocateurs patentés, î n’entend pas boe. Aînsî, ’unîorme, même aîssé à a dîscrétîon des braquer e « mammouth », maîs au contraîre réhabîîter étabîssements, sembe aussî peu réaîste qu’eIcace. es personnes enseîgnants pour réormer ’écoe. Pour autant, a pupart des dîsposîtîons avancées par Nî de droîte, nî de gauche, Banquer apparat au Jean-Mîche Banquer reèvent de ce bon sens quî avaît bout d’un semestre comme e meîeur éève de a dîsparu ces dernîères décennîes sous es assauts de a casse macronîste. Et ses premîers pas ne sont sans cohorte de pédagogîstes prompts à vouoîr împoser doute pas étrangers à a orte embeîe sondagîère eurs théorîes umeuses. Aînsî de ’înterdîctîon du enregîstrée par e ocataîre de ’Eysée.Q
Jeudi 21 décembre, retrouvez en kiosques le numéro spécial de fin d’année deMarianne. Un numéro double de 132 pages qui restera en vente deux semaines, jusqu’au jeudi 4 janvier 2018. Ce numéro exceptionnel vous racontera la grande histoire du panache français. A ne pas manquer !
4 / Marianne / 15 au 20 décembre 2017
© Aydın Büyükta.
L’ É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R . É C O N O M I S O N S  L A !
Les énergies renouvelables sont notre avenir, quand on sait les connecter partout.
Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, œuvre chaque jour en faveur de la transition énergétique en raccordant plus de 15000 nouvelles installations de production d’énergie renouvelable en moyenne chaque année. Pour mieux vous servir, quel que soit votre fournisseur d’énergie.
Retrouveznous sur Internet
enedis.fr enedis.officiel @enedis enedis.officiel
L’ÉDITORIAL DE JACQUES JULLIARD PAS DE RETOUR À LA PROPORTIONNELLE ! es dîîcutés rencontrées par Angea Merke pour s’empoîe à repâtrer a « grande coaîtîon » sortante avec es constîtuer une majorîté gouvernementae au Bundes- socîaux-démocrates. tag ont suscîté un accès de joîe mauvaîse(SchadenDe toute açon, c’est une Aemagne lorîssante quî se trouve freude)chez es antî-Aemands de France – es « antî- durabement afaîbîe par sa oî éectorae. Boches », est-on tenté d’écrîre, tant eurs réactîons ïmagînons maîntenant qu’une sembabe oî éectorae – un rcaodLter!gatîesïnpréîdesîcpuuqîtîopecneréchtaatdsaîme,beînudmenetuanpeutêpays.OàéscaMertoppososaîuhn,roansctesrévoutîonnîaersudsèîcedeAeuandrdnuaseentabeesdreapsyuexmesîennna:nîouscmaenudrudéîtî reèvent d’un passé dont nous avons déinîtîvement scrutîn à un seu tour, à base de proportîonnee – donne en tourné a page. Chez ces nostagîques du maheur, France es mêmes résutats qu’en Aemagne. Beaucoup de gens tout ce quî est mauvaîs pour ’Aemagne est bon pour en France, oubîeux du passé, paîdent pour un te système. C’en a France, et înversement. Dîre que a pupart de ces antômes seraît aît d’un de ses prîncîpaux atouts à ’întérîeur et à ’exté-du passé se récament du généra de Gaue, ’auteur avec Kon- rîeur, a stabîîté et a contînuîté dans ’actîon gouvernementae. Ce n’est pas une raîson, bîen au contraîre, pour ne pas uî substîtuer e désordre et ’împuîssance. On peut souhaîter examîner de près ce quî se passe outre-Rhîn et en tîrer es au contraîre que toute majorîté réguîèrement éue dîspose de conséquences. moyens de gouverner dans e respect des droîts de ’opposîtîon. La stabîîté gouvernementae, un des pîîers de a renaîssance Or, a proportîonnee, quî parat pus conorme à a justîce et à aemande de ’après-guerre et de ’après-nazîsme, a ongtemps a représentatîvîté de ’Assembée, ne répond nuement à ’autre reposé sur ’aternance au pouvoîr des deux grands partîs, a exîgence du vote dans une démocratîe : ’eIcacîté de son système démocratîe chrétîenne (CDU-CSU) à droîte, a socîa-démocratîe de gouvernement. Jean-Jacques Rousseau a déinî a démocratîe (SPD) à gauche. Ce bîpartîsme, arbîtré par un petît partî îbéra comme e système de a voonté générae. Or, dans e scrutîn au centre (FDP) étaît un cadeau de ’époque : ’Aemagne ut proportîonne, e mot quî dîsparat est e pus împortant : ceuî ongtemps vaccînée à cause de son passé nazî, de a tentatîon de « voonté ». La voonté est par déinîtîon une ; ee ne sauraît d’extrême droîte, tandîs que ’exîstence d’une RDA vassae de être proportîonnee. Moscou a vaccînaît contre a tentatîon communîste. Cette structure bîpartîsane rendaît sans grand danger ’exîstenceA la lumière de l’expérience allemande, ma conclusion est nette : d’une oî éectorae compîquée, mî-majorîtaîre, mî-propor- î ne aut pas toucher au mode de scrutîn actue, d’essence tîonnee. Maîs, quand, avec ’usure du temps, e doube verrou majorîtaîre. A côté de certaîns handîcaps économîques, a contre ’extrême droîte et contre ’extrême gauche cessa de France doît préserver es avantages dont ee dîspose : une onctîonner, es înconvénîents de cette oî commencèrent à démographîe meîeure que cee de ses voîsîns, un sîège au apparatre, provoquant ’efrîtement progressî du bîpartîsme, Conseî de sécurîté de ’ONU, a stabîîté gouvernementae. quî avaît permîs d’agîr dans e ong terme. De tous es cadeaux que de Gaue a aîts à a France, ceuî-à est sans doute e pus précîeux. Et Emmanue Macron, que Aujourd’hui, au lendemain des élections, six partis sont représensa posîtîon centrîste pourraît încîner à a proportîonnee, tés au Bundestag :présîdent de a Répubîque, et enCDU-CSU (démocratîe chrétîenne, 246 dépu- apprécîe certaînement, en tés), SPD (socîa-démocratîe, 153), AD (extrême droîte, 92), FDP éu rééîgîbe, tout ce qu’î doît au scrutîn majorîtaîre. (îbéraux, 80), Dîe Lînke (extrême gauche, 69) et Dîe Grünen ï reste pourtant nécessaîre que es dîverses voîx du corps poî-(écoos, 67). Pour obtenîr à ’Assembée une majorîté absoue tîque puîssent se aîre entendre. L’absence de Jean-Luc Méenchon, (355), a chanceîère doît donc, soît reconduîre a grande coa- Marîne Le Pen, Françoîs Bayrou, dans a précédente Assembée îtîon avec es socîaux-démocrates, soît composer une coaî- natîonae étaît regrettabe, anormae. ï suIraît, pour paîer cet tîon dîte « jamacaîne » (aux coueurs noîre de a démocratîe înconvénîent, d’attrîbuer à chaque partî recueîant au moîns 5 % chrétîenne, jaune des îbéraux, verte des Grünen, à ’îmage du des voîx à ’échee natîonae un contîngent îmîté de députésdrapeau jamacaîn). – de cînq à dîx –, en pus des résutats terrîtorîaux. Car e rôe de En un mot, une chambre « hexagonae », comme jadîs sous a ’opposîtîon en démocratîe n’est pas d’empêcher a majorîté de e ïV Répubîque en France ! Le résutat ne s’est pas aît attendre : gouverner, maîs de aîre des contre-proposîtîons. Ce quî compte conusîon, magouîes et încertîtude sont au rendez-vous. La aors n’est pas a quantîté maîs a quaîté. Mettre en œuvre es premîère soutîon ayant échoué à cause de ’întransîgeance de droîts de a majorîté, respecter ceux de ’opposîtîon : aînsî sont ’ambîtîeux che des îbéraux, Chrîstîan Lîndner, Angea Merke assurés es deux împératîs du gouvernement démocratîque.n
6 / Marianne / 15 au 20 décembre 2017
LE VIF DU SUJET
EN DEUX MOTS ILS ONT OSÉ Ü Promod’Etat LA FINANCE NE SAUVERA PASur décision d’Edouard Philippe, Premier ministre, étSé nommée membre du Conseil l’essayiste Rokhaya Diallo a LA PLANÈTE national du numérique. On peut s’interroger sur un choix qui confère une onction officielle es chefs d’Etat et de gouverne-à une personne qui se réclame ment navîguant sur a Seîne du« féminisme décolonial », pour accompagner e présî-D comme si la France occupait dent de a Répubîque, quoî toujours l’Algérie. Rokhaya Diallo de pus beau à montrer à a est proche du Parti des indigènes téévîsîon ? L’îmage construîte pourde la République, organisation qui rehausser e prestîge d’Emmanueconsidère que la France pratique un« racisme d’Etat »doublé d’un Macron ne résume certes pas e One « philosémitisme d’Etat »(pas Panet Summît quî s’est déroué à Parîs besoin de dessin). Elle considère e 12 décembre. Maîs, es lonlons dîs-alain jocard / afp que les assemblées interdites parus, on s’înterroge sur ce happenîng IL EST TEMPSd’imposer dans les traités internationaux la clause d’exceptionaux Blancs constituent la forme au cours duque de grands groupes environnementale qui placerait la lutte pour le climat audessus de l’appât du gain.suprême de la démocratie. inancîers et îndustrîes se sont aîés Au fil des ans, elle a été contre la à des pays pétroîers et gazîers (Qatar, Emîrats de changer de cap, d’abandonner es soutîons loi interdisant les signes religieux arabes unîs, Norvège) et à des « phîanthropes » îbéraes împotentes et d’étabîr une taxe car-à l’école, contre la loi prohibant le comme Bî Gates. bone aux frontîères quî permettent d’éradîquervoile intégral dans la rue, contre L’hétérocîte « One Panet Coaîtîon » pré- es proits conjugués de ’économîe carbonéeles caricatures publiées par Charlieet contre toute solidarité tend paîer a défectîon des Etats, dont ’înac- et de a mondîaîsatîon. Aînsî pourraît-on avec les journalistes deCharlietîon, renforcée par e sabotage orchestré par contrer es prétentîons de Trump à înonder e quand ils avaient été attaqués Donad Trump, pace a panète sur a trajec- monde avec son pétroe de schîste, et împoser au cocktail Molotov en 2011, avant toîre d’un réchauffement cîmatîque de 3 à dans es traîtés înternatîonaux a cause d’ex-que les kalachnikovs ne règlent 3,5 °C. Héas, a îgue de a inance et des émîrs ceptîon envîronnementae quî paceraît a utte le problème un peu plus tard. pétroîers n’est que a poursuîte d’une chîmère : pour e cîmat au-dessus de ’appât du gaîn. Enfin, c’est elle qui avait a possîbîîté d’înverser a tendance par es Seus es Etats peuvent e faîre, et ce devraît traité Caroline Fourest de raciste seues forces du marché, une stratégîe en échec, être e but de ’Unîon européenne. Pus que de avérée. Si un tel parcours résumée par a faîîte du système des « droîts inances et de bonnes întentîons, a panète amérite promotion d’Etat, à pouer négocîabes ». I est pus que temps un besoîn urgent de poîtîque !nHERVÉ NATHANtout est possible.nJACK DION
Ü LE MATCH DE LA HONTE Saakachvili : 0 Porochenko : 0 es dernières aventures de Mikheïl Privé de sa nationalité ukrainienne L Saakachvili en Ukraine laissent l’été dernier alors qu’il se trouvait aux songeur. Accusé de tentative de EtatsUnis, sous le prétexte fallacieux coup d’Etat et d’intelligence avec la qu’il aurait caché le fait qu’il était Russie, l’exprésident géorgien, ancien recherché dans son pays d’origine, ennemi numéro un de Vladimir Poutine, l’encombrant Géorgien est rentré de se pince pour y croire. L’impétueux force en Ukraine. Puis il a planté sa Caucasien réplique en accusant tente devant le Parlement de Kiev son ancien camarade d’études pour vociférer – dans l’indifférence et ami, le président ukrainien quasi générale – contre Porochenko, Petro Porochenko, des pires turpitudes : dont il exige la destitution. Déféré système oligarchique, corruption, vol en devant une cour, Saakachvili crieLE MATCH UBUESQUEbande organisée. On peut s’interroger au coup monté. C’est le matchdes poulains de sur un tel acharnement contre un ubuesque des poulains oubliés del’Occident, ici, à Kiev, opposant auquel les sondages donnent l’Occident, pas plus présentablesle 29 mai 2015. entre 1 et 2 % de cote de popularité… l’un que l’autre.nANNE DASTAKIANmykola lazarenko / reuters
8 / Marianne / 15 au 20 décembre 2017
CE QUE “MARIANNE” EN PENSE
POUR QUE LES POUVOIRS PUBLICSrappellent 620 lots de lait Lactalis, c’est que l’affaire est grave. Ici, à Anglet, le 11 décembre. bob edme / ap / sipa
DERRIÈRE LE SCANDALE DU LAIT LACTALIS CONTAMINÉ PAR PÉRICO LÉGASSE l n’y a rîen de plus grave pour un îndus- des îndustrîels, le paysan n’étant îcî que de la trîel de l’agroalîmentaîre que de porter chaîr à parts de marché. Pour que les pouvoîrs atteînte à la santé des enFants. C’est dîre publîcs, d’habîtude sî prudents, se manîFestent nImarques, donnant l’îllusîon de la dîversîté,’en est pas moîns Frappé par une terrîble le nîveau de sécurîté sanîtaîre auquel avec une telle célérîté et rappellent 620 lots est tenu un groupe comme Lactalîs. Le de laît Lactalîs, c’est que l’afaîre est grave. premîer géant mondîal des produîts laîtîers Au passage, on apprend que toutes ces épreuve en ayant écoulé des mîllîers de tonnes provîennent en Faît d’une seule unîté de de laît pour bébé contamîné à la salmonelle. productîon, Lactalîs Nutrîtîon Santé (LNS), l’accîdent n’a pu être évîté malgré toutes les sîtuée à Craon, dans la Mayenne, berceau de mesures de protectîon, îl Faut consîdérer que la Famîlle Besnîer, Fondatrîce du groupe dont les précautîons étaîent însuisantes. Emmanuel Besnîer est le PDG. Ce groupe, dont Questîons. Le protocole de contrôle a-t-îl le holdîng est en Belgîque, Fut condamné en été revu à la baîsse pour réduîre les coûts de 2000 pour « mouîllage » (récupératîon d’eau Fabrîcatîon ? D’où provîent la matîère premîère de rînçage des tubulures mélangée au laît des produîts încrîmînés ?Laaprès ultraIltratîon). Salmonella agonaSelon Mîchel Nalet, dîrec-est une LE PROTOCOLE DE CONTRÔLE bactérîe d’orîgîne anîmale teur de la communîcatîon ATIL ÉTÉ REVU À LA BAISSE quî se loge dans le système de Lactalîs, les soupçons se dîgestîF et les déjectîons. On portent sur deux tours de POUR RÉDUIRE LES COÛTS saît que le laît destîné à l’en- séchage aujourd’huî à l’arrêt. DE FABRICATION ?Maîs certaîns experts aFFîr-Fance provîent le plus souvent de vaches nourrîes de maïs ment que c’est vers le laît îssu ensîlé, beaucoup moîns cher que le pâturage du maïs ensîlé qu’îl Faut enquêter. Ce type de maîs avec certaîns rîsques. L’ensîlage consîste laît pasteurîsé, sans comparaîson avec celuî à stocker du maïs récolté avant sa maturîté que donne une vache élevée à l’herbe, est utî-sous d’îmmenses bâches en plastîque aIn qu’îl lîsé par l’îndustrîe laîtîère pour produîre les Fermente dans un mîlîeu chaud et humîde. Ce Fameux camemberts « Fabrîqués en Norman-procédé, bîen moîns onéreux que la praîrîe, dîe », label îllégal et trompeur dont les déFen-permet de doubler la valeur énergétîque de seurs de l’appellatîon d’orîgîne « Camembert la céréale et de Faîre pîsser le laît. de Normandîe » au laît cru, seule autorîsée, Le soucî est que des anîmaux porteurs de demandent l’înterdîctîon. On en arrîve tou-la salmonelle, rongeurs ou oîseaux, s’întro- jours au même poînt. A Force de Faîre baîsser duîsent sous les bâches et contamînent le les prîx payés aux producteurs pour répondre maïs dont les vaches se nourrîssent. Cette au dîktat d’une grande dîstrîbutîon jamaîs agrîculture chîmîque est évîdemment înten- rassasîée, on prend le rîsque d’empoîsonner sîve et sert les întérêts des coopératîves et le consommateur.Q
EURÊKA ! Ü Le Crif proTrump ussitôt connue la A décision de Donald Trump de transférer l’ambassade des EtatsUnis de TelAviv à Jérusalem, au mépris de toutes les règles du droit international, Emmanuel Macron a fait savoir sa réprobation. Le président de la République a parlé d’une initiative « regrettable », ce qu’il a réitéré lors de sa rencontre avec Benyamin Netanyahou. On pourrait en dire autant de la réaction du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) qui a demandé à la France de s’aligner sur« la décision historique »du président américain, parée de vertus ayant échappé au commun des mortels. Comme d’habitude, le Crif se fait le porteparole de Netanyahou, lequel cherche à déborder l’extrême droite avec laquelle il gouverne. Les juifs de France se trouvent ainsi pris en otages, transformés en soutiens inconditionnels de la colonisation dont sont victimes les Palestiniens. Ce faisant, le Crif contribue à importer en France le conflit israélopalestinien, à l’instar de ceux qui instrumentalisent la question palestinienne pour diaboliser Israël, allant parfois jusqu’à sombrer dans un antisémitisme décomplexé. Que les juifs de France soient attachés à Israël, c’est une chose. Qu’on leur demande de soutenir des fauteurs de guerre et des incendiaires, c’en est une autre. Entre la sarabande armée de Benyamin Netanyahou et l’esprit de paix de Yitzhak Rabin, il faut choisir.QJ.D.
15 au 20 décembre 2017 / Marianne / 9
LA BOÎTE NOIRE
YassineBelattar,fauxclown et vrai danger Curieusement choisi comme “témoin” très politique dans plusieurs émissions, l’humoriste entretient le déni de l’islamisme comme le discours sur “les Blancs” et les autres. Il ne fait pas rire, il fait peur.PAR MARTINE GOZLAN
vant le lever de rîdeau sur la scène du héâtre d e l ’At elî er, u n a n conîaît à son voîsîn : le buzAz à la télé, et tout de suîte la « Il y va fort, tant mieux ! Moi, j’étais un dieudon-niste acharné ! »Yassîne Belattar surgît, rugît : « Kouchner ! Pujadas ! Bruckner ! »,des igures contre lesquelles îl a aît salle est à luî. Sont-îls venus pour le comîque de métîer – petît talent – ou pour beaucoup plus grave : les mots que ce représentant autoproclamé de « la banlîeue », învîté de France 2 et de LCI, a lâcés sur le terrorîsme rétrécî à« des actes isolés »(lîre, p. 13) ? Acclament-îls cette logorrée
IRRESPONSABLE PORTEVOIX Assumant sa posture clivante, l’humoriste dit choisir ses deuils. “Pourquoi on dit que Coulibaly, il est islamiste et que Breivik, il était fou ?”
conuse et tonîtruante dans laquelle un type pas très connu, pîafant d’être enîn dans la lumîère médîatîque, emballe le dénî de réalîté(« Il n’y a pas d’islam politique en France ! »)? De quoî le publîc veut-îl se gaver ? De ce rîre quî ordonne à l’éclaîragîste d’allu-mer pour voîr« où sont les Blancs, les Noirs, les Rebeus, les métis, montre ta main, là-haut le métis ! Les juifs, y a des juifs ? »Yassîne Belattar est-îl îconoclaste et unîtaîre, comme le prétend son entourage, son enro-bage ? Ou bîen sooté à un néora-cîsme quî rêve d’occuper le aut du pavé contestataîre, entre les pétîtîons d’întellos ourvoyés et les atelîers pour « racîsés » ? S’îl met en scène la racture, la coupure, la sécessîon, ce n’est pas pour la pulvérîser. Non, îl s’y roule, c’est son jus, son onds. Et ça coule, ça dégoulîne pendant une eure et demîe.
SOLEIL MÉDIATIQUE
C’est l’aîr et la couleur du temps quî nous assîgnent à résîdence.« Y a des racailles ? Tu viens de Sevran ? »Sur quî le projecteur va-t-îl darder, poînter le doîgt câlîn– « Eh, ma sœur voilée dans la loge, va à la mosquée leur dire que je suis menacé ! » –ou accusateur. On surveîlle son teînt, la Républîque s’éteînt. Et c’est assaî-sonné de petîtes prases promptes à noyer tous les poîssons, tous les poî-sons de la tenace réalîté :« Pourquoi on dit que Coulibaly[l’auteur de l’at-tentat contre l’Hyper Cacer],il est islamiste et que Breivik[l’auteur des attentats en Norvège en juîllet 2011], il était fou ? » ; « Je suis avec vous, les juifs, parce que je veux passer à la télé ! »Imagînez Hourîa Bouteldja en boufonne. La patronne des îndî-gènes de la Républîque en mâle tour à tour gueulard et pleurard : voîlà Belattar. Le PIR en pître. Petît retour en arrîère bîen que ce pseudo-marrant ne nous asse pas aller de l’avant. L’umorîste s’est taîllé une place au soleîl médîatîque en jouant sur les voîes ofertes aux artîstes de « la dîversîté », comme la pensée unîque désîgne de jeunes Françaîs quî n’avaîent pourtant pas la cboempsagonîiendeds inêdetsre désîgnés. Le secret
ESTIL ICONOCLASTE ET UNITAIRE OU BIEN SHOOTÉ À UN NÉORACISME QUI RÊVE D’OCCUPER LE HAUT DU PAVÉ CONTESTATAIRE ?
de l’îdentîtarîsme brandî par ce comîque vénéneux provîent de ces coîx polîtîques et médîatîques. Comme sî « la banlîeue » étaît une ïle. Vîeîlle afaîre. Voîr Belattar, pur produît de cette séparatîon, à l’œuvre aujourd’uî pour paracever, par la ausse clownerîe et le vraî dénî, cette dérîve des contînents est un crève-cœur. Après avoîr aît ses débuts à Génératîons 88.2, radîo de rap et de îp-op, en 2005, le jeune omme est accueîllî quelque temps par Pas-cale Clark. On le voît un peu dans le « Ça balance à Parîs » de Pîerre Lescure. Maîs c’est Jean-Luc Hees, le présîdent de Radîo France, quî l’engage en 2010 pour anîmer Le Mouv, la radîo des « djeunes ». Il en part au bout d’un an, dans un clîmat tumultueux, rejoînt Beur FM, aît la campagne présîdentîelle de Fran-çoîs Hollande. Mîssîon : aîre pas-ser « la banlîeue » de l’îsolement à l’îsoloîr.« François, c’est mon ami ! »répète-t-îl aujourd’uî sur scène. Il ajoute :« Macron, je l’ai soutenu. »Belattar,« l’ ingérable »,comme îl a întîtulé son spectacle, gère en réa-lîté son parcours à la perectîon. Il est de toutes les cours. On l’a învîté au dernîer raout des Napoleons, le sow parîsîen de Barack Obama.« Il se décrit comme une victime du sys-tème, mais il a été très bien servi par le système,raconte – sous couvert de l’anonymat, car l’umorîste angoîsse ses contradîcteurs – quelqu’un quî l’a longtemps côtoyé.Il a vu qu’il y avait une place à prendre et c’est embêtant, car ce n’est pas un rassembleur. Il usurpe un rôle de porte-parole des banlieues, ce qui est aberrant. D’une part, il n’est pas né du tout dansi
15 au 20 décembre 2017 / Marianne / 11