15, le journal - Mise en page 1

De
Publié par

15, le journal - Mise en page 1

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 78
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
P03INTERVIEWQuseitnosopésseàavXriercDaosP40PLORAEDEPÉDctuaUTÉAnatlitéel&oianelempraP0reaintDELÔT6HLELLIVEértneraeràPraecsloiahaussedeis/LacolxuamisstôpAC07QTUPaàsPritaoiatllIEsnIUZNlsdnseisconde51udreitrauqectleéusibinMe/uoveafsmtihcraquri:eGlachausel1e5/09aenner/Culturedanecitsimrugaledirsaerivaldeeeedinuqlépilh14-erreChro18/ettduégneienemEISSsnERPtroOD11TRAITF.5eP15PORnasel1acitnodENAG17mPoolbkeecaR.GtetoziraPNZEQQUIÉTRO21RLAPELCOV9EIAD1P2reobct6°08N00eLe uinznal jourtoeredv tuOéd pé.frislamourrfnaocnawwej.w
En route pour une nouvelle année scolaire dans le 15 e
Jean-François édito Lamour Chers Amis, La nouvelle année scolaire a débuté depuis plusieurs semaines, avec son lot de nouveautés, de découvertes mais aussi quelquefois de stress pour les enfants, comme pour les parents. C’est un quotidien qui change, une organisation qui évolue, et je souhaitais accompa-gner ce grand rendez-vous pour les parents et pour nos enfants, avec ce nouveau numéro de Quinze. Au-delà des informations et des rendez-vous désormais réguliers, il convenait de rendre hommage aux acteurs et aux structures qui bali-sent et accompagnent les pas des plus jeunes d’entre nous dans le 15 e . Derrière des structures édu-catives traditionnelles, il y a des femmes et des hommes dévoués, exigeants et pro-fessionnels qui rendent l’ap-prentissage et l’enseignement toujours plus enrichissants. Mais cette rentrée a été marquée également par des nouvelles moins heureuses. Au beau milieu d’une crise financière mondiale sans précédent, le Maire de Paris a décidé de rajouter aux dif-ficultés actuelles, le doute et la confusion. En annonçant une hausse de nos impôts locaux de 9% par an, et la création de nouvelles taxes pour les propriétaires, c’est un coup sans précédent qui est porté au pouvoir d’achat des Parisiens par Bertrand Delanoë et l’exécu-tif municipal. Ses ambitions nationales pour le PS l’éloignent de plus en plus du quotidien parisien, et nous ne […]
16  2 :5ag P1e _51  6N1/2280/0mosuaeriam
51_N6  22/10/08  16:52  Page 2
les bonnes adresses Quinze
LE BISTROT D’ANDRÉ LE BIDIBULLE bar restaurant CAFÉ CHASTEL LE P’TIT CASIER LE MARCHÉ DES SAVEURS Vieux bistrot parisien datant de Ouvert du lundi au samedi. Fermé Le 15 est son nombre fétiche : 15 e Annexe du casier à vin La Maison Le Goff vous propose ses samedi midi et dimanche. Venez redé- nt XV de Fr 1907, il a appartenu à André Citroën couvrir la cuisine de Bistrot revisitée arrondisseme , ance (ama- Annexe marine, ce dernier né offre fruits et légumes de saison, ses entre1918et1931.Côtéassiette,ledeAàZ.Laissez-voussurprendreparttealurdsodnetResutgboyri)g,i1na5icommelecan-uaunteoucrudiseisnehuîtmreosd,erpnoeissoetnsrfarfafiisnédeefromagesexceptionnels,eEtaslaecmheanrt-la poêlée forestière au jus de foie gras, cécluhaiesbfi,onrJeéeeafnàa-mpMiaalrirtacilreWdaemetpbrreotrdtaruaditivtsaiiodllneensuealnli-eelasourisdagneaubraiséeaucarameltVaeinreez,yJedaéng-uFsrtaenrçsoeriessspGorunoidlpulriaotusprmidéee.-sbaiiosopnr,olveentaonuttadgerépmeteintstépdroedluécgtuemuress.vcsiuenrtsveiridaeeveficpneleetitdpsleursqéubcaeollaittuaén.dtess,gsloeurtiroeus.t d’oignon. Retombez en enfance grâce rseouns.eDeetpclounsv,ilviaalmeb,icaencqeuiesftaicthdaelecue-àlîleflottanteauxbonbons!RythmécqauvaelitàéviAnus.veLragncaotsnvievtialsitaéfbaoitnnlee aIzuasGaumyodtivdoeus12achcuàeil1l4ehd3u0emtarddei lLi'varrariisvoagnejàourdnoamliiecrileet.peOtuivteprltusdlua par une bande sons éclectique, c’est e bistrot une institution dans le 15ème l’endroit idéal pour un tête à tête ou charme de cet endroit. 20h à 22h30. mardi a dimanche de 8h à 20h arrondissement.unrepasentreamis!49, rue Olivier de Serres 1 u 8 9, rue de la Croix-Nivert 232, rue Saint Charles / 01 45 57 89 14 21, rue Mademoiselle 77, rue Lecourbe 01 56 08 36 22 01 40 60 77 15 01 48 56 00 87 01 47 83 28 96 (réservation conseillée)
IB OPTICAL BOUCHERIE RATTIER LE LIT SPACIAL SKIN LASER Une équipe de professionnels dirigée Boucherie à l’ancienne (rôtisserie, Bienvenue chez TEMPUR un nouveau La boutique Tapisserie Félix Faure SKIN LASER vous propose un ensem-par Ilan Benhaim, opticien conseil triperie, plats cuisinés, traiteurs, monde de confort ! Le matelas TEMPUR Paris vous accueille et réalise tous ble de traitements personnalisés, des-diplômé, vous accueille du mardi au volaille). Le boeuf porte le fameux vos travaux de cannage, restauration tinés à améliorer durablement la qua-et réfection de sièges, matelas, fau-seanfmaendtsiedteb1é0bhés.àPr1of9ehs3si0o.nnEexlpeerntldaobmelicirloeugde,antsrèlseprqisuéa.rtieLri,vrasiasuofnlàevcréooatrrpgesitmpoàoruprlahsolatodegamipetpeéerrtaptvuaorrfeuasitdaeepmpevonorttteràerteuils,voilagesdoublerideauxoulliitsémdeeevtostérecuprietaé,u,àalv'aeicdeprdo'fuensseiotencnha--verres progressifs : conseils techni- samedi. Ouvert de 8h à 13h et de un soutien proportionné. Plus de encore tentures murales. Nous vous nologie de pointe et d'appareils ques et esthétiques garantis. Une 2 e 15h30à19h30dumardiauvendredi,proposonségalementunelargeformants.Notrepersonnelestàvopterre-gamme de matelas, canapés, banquet-trpieaominriesdedesjuolruulnraneta1tl è .e re spoafifreertseuretpr2é0se%ntdae-n A o gn n ea s u t o la p be s l a R m o e u d g i e . etNopuorvcealaubel: rT3eE0cMoP0mU0mR0anmdeédntecliensmatdealnasseltel'omreoilnlderetesainsiquedenombreuxmeubles,étcotuétgeieapfionurdaettetironudrveervolsaombjeeilclteifusr.e poursoulageretprévenirlesarmoires,bibliotwhwèqwu.esetictoermiem.coodem.sa u116,rueLecourbeRougeélevéenple6i6n,ariur.eBrancion problèmes de dos et de cou. 87, aven p u a e r is F l elixFaure40-42rueSé0b1as4ti0en60Me1r6ci5er5 01 56 08 10 57 01 48 28 02 55 4, rue Falguière / 01 45 57 65 00 01 45 57 65 00 www.skinlaser.fr
intreivweuQniez
Interview
Quel bilan tirez vous de cette rentrée Au total, l’impact est globalement positif pour les scolaire ? ménages. Il a d’ailleurs été mesuré par l’association Le bilan de la rentrée est franchement bon. On nous Familles de France qui a relevé, dans un contexte annonçait une rentrée placée sous le signe du chaos, de hausse des prix, une baisse de 7,67% du coût de tout le monde a vu qu’elle s’était déroulée dans la rentrée. C’est la preuve que l’Education nationale lecalme,avecdeséquipesadministrativesenordredaessufasemilmlobilierpourdéfendrelepouvoirdachat de marche, des enseignants qui ont une nouvelle fois es. démontré leur professionnalisme et des élèves reposés Il faut désormais s’assurer que cette opération et motivés. J’ajoute que, contrairement à ce que ne restera pas sans lendemain et veiller à ce que prétendaient des esprits chagrins, le taux davantage de familles puissent en bénéficier. Je vais d’encadrement est sensiblement le même que l’année revoir prochainement les représentants de la passée en raison des évolutions de la démographie distribution pour établir un bilan complet scolaire. Tout est donc en place pour que l’année se de la rentrée 2008 et préparer dès à présent déroule au mieux et que nos élèves, et en particulier la rentrée 2009. Mon objectif n’a pas changé : les écoliers, profitent pleinement des réformes qui je veux tout mettre en œuvre pour que la prochaine viennent d’entrer en vigueur pour les aider à réussir rentrée se fasse au meilleur coût. leur scolarité. Vous avez initié la liste de fournitures dite Vous vous êtes rendu dans le 15 e “Darcos” pour obtenir un coût raisonnable, arrondissement lors de la rentrée. basée sur un accord avec les principales Les dispositions que vous avez prises, enseignes de grande distribution. soutenues par la majorité, ont eu un impact Quel impact a eu pour les ménages cette particulier dans l’académie de Paris. mesure ? Quelles perspectives entendez-vous tracer Avant l’été, j’ai demandé aux distributeurs de veiller pour cette année dans la capitale ? à limiter le coût de la rentrée en maintenant les prix Je me suis effectivement rendu à la cité scolaire Buffon le jour de la rentrée. Au cours des rencontres avec les équipes enseignantes, les familles et les “Au total, l’impact élèves, j’ai pu constater que tout était prêt pour est globale nt itif le lancement de l’accompagnement éducatif entre me pos 16 heures et 18 heures qui a été imaginé l’an passé pour les ménages. pour les collégiens de l’éducation prioritaire et qui Il a d’ailleurs été mesuré est étendu cette année à tous les collègues de notre pays. J’attache beaucoup d’importance à ce par l’association Familles dispositif qui contribue à la création d’un équilibre nouveau entre le temps de l’école et le temps des de France qui a relevé, familles et permet en particulier, de faciliter la dans un contexte transition entre le CM2 et la 6 e grâce à l’aide aux de hausse des prix, devoirs et petit groupe. Pour l’année scolaire qui s’ouvre, mon objectif pour une baisse de 7,67% la capitale est d’abord de veiller à la bonne marche des réformes engagées. Il s’agit en particulier de du coût de la rentrée.” poursuivre l’assouplissement de la carte scolaire en améliorant le système informatique pour faciliter les affectations et l’information rapide des familles. de 2007 ou en proposant des prix coûtants sur des J’ai aussi demandé au recteur de veiller à la fournitures essentielles. Ils ont joué le jeu et je les promotion de l’enseignement professionnel dans la en remercie. En outre, comme nous en avions capitale et en particulier dans le 15 e arrondissement convenu, ils ont pris soin de placer ces fournitures qui dispose avec le lycée du bois, le lycée en évidence dans les rayons pendant toute la de l’optique Fresnel et le lycée Louis Armand de très période traditionnellement dévolue aux courses de beaux établissements professionnels. rentrée.
2 :5ag P3e 
édito Suite... pouvons accepter une telle ins-trumentalisation des Parisiens. Pis ! En succombant aux sirènes du parti socialiste et de la grogne des éléphants sur le Service Minimum d’Accueil dans les écoles en cas de grève, Bertrand Delanoë a fait un choix : celui de sa carrière personnelle plutôt que celui des familles parisiennes. Il a en fait abandonné les parents à leur sort les jours de grève comme le 16 octobre dernier. Prétextant l’impossibi-lité matérielle d’assurer l’accueil des enfants (les villes socialistes comme Lille et Lyon l’appli-quent pourtant sans pro-blème…), la Gauche parisienne a purement et simplement demandé aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l’école. Payez plus d’impôts et débrouillez-vous ! Voilà mis en place la système D comme Delanoë. L’impact dans le 15 e est immé-diat, et on ne peut que déplorer une attitude équivoque des élus socialistes de notre arron-dissement. De grandes déclara-tions dans le 15 e suivies d’aucun effet concret ensuite, comme pour le minibus élec-trique… Voilà une bien triste manière d’améliorer le quoti-dien des habitants du 15 e . Avec Philippe Goujon, nous soutenons les efforts sans pré-cédent du Président de la République et du Premier Ministre, sur le plan mondial, européen et national, pour défendre les petits épargnants en garantissant leurs place-ments et leurs comptes ban-caires. Nous continuons de défendre chaque jour le 15 e en soute-nant nos projets devant le Gouvernement et les autres autorités compétentes, tels que le nouvel état- major des armées à Balard, l’arrêt des vols commerciaux à l’héliport, le réaménagement de la petite ceinture, ou l’implantation de cette fameuse ligne de mini-bus électrique pour relier nos quartiers…
Pour contacter votre député : A l'assemblée nationale : Jean-François LAMOUR, Député de Paris / 126, rue de l'Université. 75355 Paris cedex 07 SP / Tél : 01 40 63 60 00 Fax : 01 40 63 92 97 / Courriel : jflamour@assemblee-nationale.fr En circonscription : Permanence parlementaire (uniquement sur rendez-vous) / 5 rue Jean Formigé. 75015 Paris / Tél : 01 48 28 69 82
Q u i n z e V O T R E J O U R N A L D ’ I N F O R M A T I O N S • N ° 0 6
Questions posées à Xavier Darcos
  6N1/2280/061  15_
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.