Le tourisme régional dans l'Union européenne

De
xxxx Le t ourism e régional dans l'Union européenne Caractéristiques principales Statistiques Les destinations traditionnelles du tourisme estival dans l'UE disposent des plus grandes capacités d'hébergement. Nombre de places-lits: 7 régions françaises parmi les 20 premières en bref régions NUTS 2 de l’UE-25. Nuitées totales effectuées plus de la moitié des 20 premières régions NUTS 2 de l’UE-25 est située en Italie (6) et en Espagne (5). Les régions comprenant des villes d'art et des capitales, ainsi que les régions insulaires enregistrent les taux de touristes étrangers les plus INDUSTRIE, COMMERCE élevés. ET SERVICES Les régions côtières comptent le plus grand nombre de places-lits dans l'Union européenne POPULATION ET CONDITIONS SOCIALES Parmi les données disponibles, le nombre de places-lits est le principal indicateur de la capacité d'hébergement à l'échelle régionale. Au niveau de l'UE, le nombre de places-lits est collecté pour les hôtels et établissements 27/2006 assimilés, les logements de vacances, les campings et autres établissements d'hébergement collectif tels que les auberges de jeunesse et les résidences touristiques. Auteur La carte 1 indique la répartition des places-lits pour 1 000 habitants. Cette Ulrich SPÖREL variable donne une indication du nombre maximal de touristes pouvant être hébergés en même temps dans une région.
Publié le : samedi 10 mars 2012
Lecture(s) : 61
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Statistiques
en bref
INDUSTRIE, COMMERCE
ET SERVICES
POPULATION ET
CONDITIONS SOCIALES
27/2006
Auteur
Ulrich SPÖREL
C
o
n
t
e
n
u
Caractéristiques principales.... 1
Les régions côtières comptent
le plus grand nombre de
places-lits dans l'Union
européenne................................ 1
Les régions capitales et les îles
sont fortement tributaires des
touristes étrangers ................... 5
Le t ourism e régional dans
l'Union eur opéenne
Caractéristiques principales
x
Les destinations traditionnelles du tourisme estival dans l'UE
disposent des plus grandes capacités d'hébergement.
x
Nombre de places-lits: 7 régions françaises parmi les 20 premières
régions NUTS 2 de l’UE-25.
x
Nuitées totales effectuées plus de la moitié des 20 premières régions
NUTS 2 de l’UE-25 est située en Italie (6) et en Espagne (5).
x
Les régions comprenant des villes d'art et des capitales, ainsi que les
régions insulaires enregistrent les taux de touristes étrangers les plus
élevés.
Les régions côtières comptent le plus grand nombre de
places-lits dans l'Union européenne
Parmi les données disponibles, le nombre de places-lits est le principal
indicateur de la capacité d'hébergement à l'échelle régionale. Au niveau de
l'UE, le nombre de places-lits est collecté pour les hôtels et établissements
assimilés, les logements de vacances, les campings et autres établissements
d'hébergement collectif tels que les auberges de jeunesse et les résidences
touristiques.
La carte 1 indique la répartition des places-lits pour 1 000 habitants. Cette
variable donne une indication du nombre maximal de touristes pouvant être
hébergés en même temps dans une région.
Toutefois, l'interprétation de cet
indicateur exige que l'on prenne en considération le fait que les pourcentages
élevés correspondent à un nombre important de places-lits dans de
nombreuses régions et résultent d’une petite population dans d'autres (ex.:
dans les îles ou les zones rurales en général).
En 2004, sur un total de 254 régions NUTS 2 dans l'Union européenne, 16
(soit 6,3%) ont compté plus de 200 places-lits pour 1 000 habitants, ce qui
témoigne d'une importance relativement grande du tourisme dans ces
régions. A l'autre extrême, 139 régions (soit 54,7%) se sont inscrites dans la
catégorie "50 places-lits et moins". Neuf États membres avaient au moins une
région dans la catégorie de plus de 200 places-lits, à savoir la Belgique, la
Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal et la
Finlande. Dans la catégorie du plus petit nombre de places-lits (moins de 50),
la majorité des régions était située dans les nouveaux États membres
d'Europe centrale et orientale.
La Grèce, l'Italie et l'Autriche sont les pays où le nombre de régions (trois
dans chaque) dans la catégorie de plus de 200 places-lits pour 1 000
habitants est le plus important. Les chiffres les plus élevés ont été enregistrés
dans la région grecque de Notio Aigaio avec 532 places, aux Iles Baléares en
Espagne avec 464 places et dans la région italienne de Bolzano avec 455
places. Pour ces deux dernières régions, ces chiffres correspondent à un
grand nombre absolu de places-lits, tandis que pour Notio Aigaio, ils résultent
d'une faible population, comme pour plusieurs autres régions périphériques.
Ces dernières sont essentiellement des régions insulaires comme la Corse
(FR), Ionia Nisia (EL, y compris les îles de Zakynthos, Kerkyra, Kefallinia et
Lefkada) et Åland (FI).

Fin de rédaction: 09.11.2006
Données extraites le: 12.04.2006
ISSN 1561-4859
Numéro de catalogue: KS-NP-06-027-FR-C
© Communautés européennes, 2006
2
St at ist iques en bref
Industrie, commerce et services – Population et conditions sociales
27/2006
___________

Carte 1:
Nombre de places-lits pour 1 000 habitants, UE-25, NUTS 2, 2004
__________
27/2006
Industrie, commerce et services – Population et conditions sociales
St at ist iques e n bref
3

Graphique 1 -
Régions (NUTS 2) ayant la plus forte concentration de places-lits pour 1 000
habitants, par
État membre de l'UE, 2004
0
50
100
150
200
250
300
350
400
450
500
550
UK
SE
FI
SK
SI
PT
PL
A
T
NL
MT
HU
LU
LT
LV
CY
IT
IE
FR
ES
EL
EE
DE
DK
CZ
BE
Province Luxembourg
Corse
Iles Baléares
Notio
A igaio
Estonia
Mecklenburg-V orpommern
Denmark
S
e
v
e
r
o
v
ý
c
h
o
d
Luxembourg
Lithuania
Latvia
Cyprus
Provincia A utonoma
Bolzano-Bozen
Border, Midlands and Western
Slovenia
Algarve
Zachodniopomorskie
Tirol
Zeeland
Malta
Dél-Dunántúl
Å land
Ö
v
r
e
N
o
r
r
l
a
n
d
V ýchodné Slovensko
Cornw all and Isles of Scilly
La ligne verticale dans les barres indique la moyenne de chaque pays. Pour DK, EE, CY, LV, LT, LU, MT et SI, le pays dans son ensemble forme
l'unique région NUTS 2.
Remarque: pour UK
données démographiques 2003.
Le graphique 1 indique les régions NUTS 2 ayant le
plus grand nombre de places-lits pour 1 000
habitants
dans chaque État membre et la moyenne nationale.
Lorsque l'État membre n'a qu'une seule région NUTS 2,
sa valeur est celle de la moyenne nationale. Les
destinations traditionnelles du tourisme estival, à savoir
la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, Chypre et Malte,
affichent les moyennes les plus élevées, au même titre
que le Luxembourg, l'Autriche et les pays nordiques
(Danemark et Suède). En revanche, la Pologne (15
places-lits pour mille habitants) et les États baltes
(Lituanie 9, Lettonie 10, Estonie 24) ont de loin les
moyennes les plus faibles.
En ce qui concerne les
États membres pour lesquels il est possible de
comparer la moyenne nationale avec les régions
NUTS 2 ayant la plus forte densité de lits, il est
intéressant de constater que les valeurs obtenues dans
la région portugaise Algarve et dans la région grecque
Notio Aigaio étaient presque huit fois supérieures à la
densité moyenne de ces pays.
A l'inverse, les écarts relatifs les plus faibles entre la
moyenne nationale et la région ayant le nombre de
places-lits le plus élevé du pays ont été enregistrés en
Irlande, en République tchèque et en Slovaquie. Dans
ces deux derniers États membres, la densité des lits est
répartie de manière relativement égale entre les régions
et varie entre la moitié et le double des moyennes de
42 places-lits pour 1 000
habitants en République
tchèque et de 30 places-lits en Slovaquie.
4
St at ist iques en bref
Industrie, commerce et services – Population et conditions sociales
27/2006
___________

Outre la densité des lits, le nombre absolu de places-lits
par région et leur répartition entre les différentes
catégories d'hébergement est un important indicateur
des caractéristiques et de la capacité de l'offre
touristique d'une région. Néanmoins, toute comparaison
entre les régions du graphique 2 doit tenir compte du
fait que ces régions sont de tailles différentes et qu'elles
présentent d'énormes disparités en ce qui concerne le
nombre d'habitants.
Le graphique 2 montre les 20 premières régions NUTS
2 de l'UE selon le nombre de places-lits, ventilé par
catégorie d'hébergement. En 2004, ces vingt régions
ont totalisé plus de 250 000 places-lits. Sept d'entre
elles sont situées en France, cinq en Espagne et cinq
en Italie. S'agissant de la part des différentes
catégories d'hébergement dans la totalité des places-
lits, il est intéressant de constater que la majorité des
places-lits est enregistrée soit dans les hôtels et
établissements assimilés soit dans les campings, à
l'exception des Iles Baléares, des Canaries et de la
Communauté de Valencia où les places-lits dans les
logements de vacances représentent la plus forte
proportion ou sont au deuxième rang. Sur les 20
premières régions, 16 ont un accès direct à la côte ou
sont des îles.
Graphique 2 -
Les 20 premières régions touristiques de l’UE-25 (NUTS 2) - Répartition des places-lits par
type d'hébergement, 2004
0
%
2
0
%
4
0
%
6
0
%
8
0
%
1
0
0
%
I
T
L
a
z
i
o
(
2
5
0
5
3
5
)
D
E
M
e
c
k
l
e
n
b
u
r
g
-
V
o
r
p
o
m
m
e
r
n
(
2
5
6
7
5
0
)
A
T
T
i
r
o
l
(
2
6
1
6
0
5
)
I
T
L
o
m
b
a
r
d
i
a
(
2
7
0
2
8
9
)
E
S
C
o
m
u
n
i
d
a
d
V
a
l
e
n
c
i
a
n
a
(
2
9
1
8
0
8
)
F
R
P
a
y
s
d
e
l
a
L
o
i
r
e
(
3
2
7
4
1
0
)
F
R
B
r
e
t
a
g
n
e
(
3
5
1
1
9
3
)
F
R
Î
l
e
d
e
F
r
a
n
c
e
(
3
6
3
2
7
0
)
D
K
D
e
n
m
a
r
k
(
3
9
0
1
7
2
)
E
S
C
a
n
a
r
i
a
s
(
3
9
8
0
3
5
)
E
S
A
n
d
a
l
u
c
i
a
(
4
0
1
3
1
4
)
I
T
E
m
i
l
i
a
-
R
o
m
a
g
n
a
(
4
2
0
1
3
9
)
E
S
I
l
l
e
s
B
a
l
e
a
r
s
(
4
3
2
2
2
1
)
I
T
T
o
s
c
a
n
a
(
4
4
1
0
9
1
)
F
R
A
q
u
i
t
a
i
n
e
(
4
6
5
6
1
5
)
F
R
L
a
n
g
u
e
d
o
c
-
R
o
u
s
s
i
l
l
o
n
(
4
8
7
1
3
6
)
F
R
R
h
ô
n
e
-
A
l
p
e
s
(
5
5
6
5
0
9
)
F
R
P
r
o
v
e
n
c
e
-
A
l
p
e
s
-
C
ô
t
e
d
'
A
z
u
r
(
6
0
4
6
9
4
)
I
T
V
e
n
e
t
o
(
6
2
9
6
3
9
)
E
S
C
a
t
a
l
u
ñ
a
(
7
1
4
5
2
0
)
H
ô
t
e
l
s
C
a
m
p
i
n
g
s
L
o
g
e
m
e
n
t
s
Autres
__________
27/2006
Industrie, commerce et services – Population et conditions sociales
St at ist iques e n bref
5

Les régions capitales et les îles sont fortement tributaires des touristes étrangers
Le principal indicateur employé pour fournir des
informations détaillées sur l'utilisation des places-lits
dans les régions est celui du nombre de nuitées
passées dans un établissement d'hébergement. Les
statistiques de l'offre disponible procurent également
des informations sur l'origine des touristes demandeurs
de places-lits, c'est-à-dire les touristes du pays d'origine
(touristes nationaux ou résidents) ou ceux provenant
d'autres pays (touristes étrangers ou non-résidents).
L'analyse du pourcentage de nuitées passées dans un
pays ou une région donnée, par origine des touristes,
renseigne
sur
le
degré
d'internationalisation
du
tourisme. Cependant, toute analyse doit tenir compte
du fait que cette répartition dépend également des
caractéristiques des touristes (ex.: voyage d'affaires ou
privé) et de la taille du pays/région.
Le graphique 3 présente les vingt premières régions de
l'UE qui enregistrent le plus grand nombre de nuitées
totales, ventilé par touristes étrangers et touristes
nationaux pour lesquels les données sont disponibles.
En chiffres absolus, 14 d'entre elles n'atteignent même
pas la moitié du nombre total de nuitées passées sur
les Iles Canaries qui forment la région NUTS 2 dans
l’UE-25 où le nombre de nuitées est le plus élevé.
Toutes ces régions, excepté 6 d’entre elles (grandes
villes d'art et capitales telles que l'Île de France avec
Paris, Oberbayern avec Munich et la Lombardie avec
Milan ou régions montagneuses comme Rhône-Alpes
en France, Bolzano en Italie et le Tyrol en Autriche), ont
un accès à la côte et constituent par conséquent des
destinations touristiques estivales classiques pour les
touristes résidents et/ou étrangers. Elles sont situées
en Espagne (5), en Italie (4), en France (2), en
Allemagne (2) et au Danemark (le pays dans son
ensemble est une région NUTS 2).
Graphique 3 -
Les 20 premières régions touristiques de l’UE-25 (NUTS 2) - Répartition des nuitées totales,
par origine des touristes, 2004
0%
20%
40%
60%
80%
100%
D
E
S
c
h
l
e
s
w
i
g
-
H
o
l
s
t
e
i
n
(
2
2
1
3
2
7
6
0
)
F
R
L
a
n
g
u
e
d
o
c
-
R
o
u
s
s
i
l
l
o
n
(
2
3
4
9
1
2
6
8
)
D
E
M
e
c
k
l
e
n
b
u
r
g
-
V
o
r
p
o
m
m
e
r
n
(
2
4
3
9
4
7
7
6
)
FR — Rhône-Alpes (25 202 709)
I
T
P
r
o
v
i
n
c
i
a
A
u
t
o
n
o
m
a
B
o
l
z
a
n
o
-
B
o
z
e
n
(
2
5
6
9
8
3
0
8
)
D
K
D
e
n
m
a
r
k
(
2
6
1
5
0
6
6
4
)
I
T
L
o
m
b
a
r
d
i
a
(
2
6
4
7
3
1
4
9
)
DE — Oberbayern (28 075 823)
I
T
L
a
z
i
o
(
2
8
0
9
4
5
0
5
)
AT — Tirol (31 863 808)
F
R
P
r
o
v
e
n
c
e
-
A
l
p
e
s
-
C
ô
t
e
d
'
A
z
u
r
(
3
2
4
6
9
3
3
8
)
I
T
T
o
s
c
a
n
a
(
3
5
4
5
4
9
4
9
)
E
S
C
o
m
u
n
i
d
a
d
V
a
l
e
n
c
i
a
n
a
(
3
5
8
6
2
5
4
8
)
I
T
E
m
i
l
i
a
-
R
o
m
a
g
n
a
(
3
6
2
8
7
9
1
2
)
E
S
A
n
d
a
l
u
c
i
a
(
4
8
7
2
5
5
2
1
)
I
T
V
e
n
e
t
o
(
5
4
5
5
9
2
3
8
)
E
S
C
a
t
a
l
u
ñ
a
(
5
8
1
2
4
2
1
6
)
E
S
I
l
e
s
B
a
l
e
a
r
s
(
5
8
5
0
6
7
9
8
)
F
R
Î
l
e
d
e
F
r
a
n
c
e
(
5
9
6
7
4
0
2
7
)
E
S
C
a
n
a
r
i
a
s
(
7
9
0
3
7
0
0
4
)
Nationaux
Etrangers
6
St at ist iques en bref
Industrie, commerce et services – Population et conditions sociales
27/2006
___________

S'agissant de la distinction entre touristes étrangers et
touristes nationaux dans les 20 premières régions, on
peut constater que la part des touristes nationaux dans
les trois régions allemandes (entre 79,0% et 97,4%) est
très élevée comparativement à toutes les autres
régions. À l'inverse, les régions espagnoles, françaises
et
italiennes
figurant
dans
cette
liste
affichent
généralement, avec le Tyrol, les pourcentages les plus
élevés de touristes non résidents sur le total des
nuitées. Par ailleurs, dans seulement trois régions en
Espagne, trois en Italie, une en France et une en
Autriche, la part des touristes étrangers a dépassé celle
des touristes nationaux dans les nuitées totales. Ces
huit régions font partie des destinations touristiques les
plus prisées en Europe pour le tourisme de plage (Iles
Baléares, Canaries et Catalogne en Espagne, Veneto
en Italie), le tourisme culturel et urbain (Île de France
avec Paris et Lazio avec Rome) ou le tourisme de
montagne (Bolzano en Italie et Tyrol en Autriche).
Graphique 4 -
Régions (NUTS 2) ayant les parts les plus élevées et les plus faibles de touristes étrangers
(pourcentage de nuitées totales), 2004 (%)
0.0
10.0
20.0
30.0
40.0
50.0
60.0
70.0
80.0
90.0
100.0
UK
SE
FI
SK
PT
PL
A
T
NL
HU
IT
FR
ES
EL
DE
CZ
BE
Lincolnshire
Região
A utónoma da
Madeira
A lentejo
Stredné Slovensko
Bratislavský kraj
Å land
Itä-Suomi
Östra Mellansverige
Stockholm
Észak-Magyarország
Közép-
Magyarország
Noord-Holland
Flevoland
Tirol
Burgenland
Mazow ieckie
Kujaw sko-Pomorskie
Principado de A sturias
Île de France
Provincia A utonoma
Bolzano-Bozen
A uvergne
Molise
M
o
r
a
v
s
k
o
s
l
e
z
k
o
Trier
Mecklenburg-V orpommern
Kriti
Ipeiros
Illes Balears
Praha
Prov. Namur
Région de Bruxelles-Capitale
London
Remarque: pas de données disponibles au niveau NUTS 2 pour DK, EE, CY, LU, LV, LT, LU, MT et SI étant donné que chacun de ces pays
représente à lui seul le niveau NUTS 2.
Le graphique 4 compare les régions ayant les
pourcentages les plus élevés et les plus faibles
d'étrangers dans les nuitées totales, pour chaque État
membre pour lequel on dispose de données. Les
valeurs supérieures de chaque État membre indiquent
dans quelle mesure le pays et ses régions peuvent
attirer les visiteurs étrangers. De manière générale,
parmi les seize États membres repris dans le
graphique, aucune des régions allemandes, polonaises
et suédoises NUTS 2 n'atteint une part de touristes
étrangers supérieure à 40%. Dans tous les autres États
membres, il existe au moins une région dans laquelle
une part de 55% et plus a été enregistrée. En général,
les États membres peuvent être divisés en trois
groupes : les pays dont les écarts entre les valeurs les
plus élevées et les plus faibles sont relativement
minimes (moins de 35 points de pourcentage); ceux
dont les écarts varient entre 35 et 65 points; et ceux
dont
les
écarts
sont
supérieurs
à
65
points.
L'Allemagne, la Pologne, la Slovaquie et la Suède
s'inscrivent dans le premier groupe, tandis que la
République tchèque, la Grèce, l'Espagne, l'Autriche, le
Portugal et le Royaume-Uni font partie du groupe dont
les écarts sont les plus importants. Toutes les régions
les plus attrayantes pour les touristes étrangers sont
également situées dans le dernier groupe de pays, à
l'exception de la région de Bruxelles-Capitale - BE.
Beaucoup d'entre elles ont des villes d'art et de
congrès/d'affaires comme Prague (CZ), Vienne (AT) et
Londres (UK), ou sont des régions axées sur le
tourisme de plage (les Iles Baléares en Espagne, la
Crète en Grèce, Madère au Portugal) ou de montagne
(le Tyrol en Autriche).
__________
27/2006
Industrie, commerce et services – Population et conditions sociales
St at ist iques e n bref
7

C
E
Q
U
I
L
F
A
U
T
S
A
V
O
I
R
-
N
O
T
E
S
M
É
T
H
O
D
O
L
O
G
I
Q
U
E
S
Hôtels et Établissements assimilés
Hôtels
Hôtels, hôtels-appartements, motels, relais pour routiers, hôtels
balnéaires, clubs de vacances et autres établissements similaires
qui fournissent des services hôteliers allant au-delà du service
des lits et du nettoyage des chambres et des installations
sanitaires.
Établissements assimilés
Ce groupe comprend les meublés et pensions, les résidences
touristiques et autres logements similaires loués à la chambre et
dotés de services hôteliers limités, y compris le service des lits et
le nettoyage quotidien des chambres et des sanitaires. Ce groupe
couvre également les pensions de famille, les chambres d'hôte et
les fermes.
Autres établissements d'hébergement collectif
Logements de vacances
Ce groupe comprend les installations collectives gérées par une
administration commune: appartements-hôtels, ensembles de
chalets ou bungalows transformés en appartements. Elles
fournissent un minimum de services communs (n'incluant pas le
service quotidien des lits et le nettoyage).
Campings touristiques
Ce groupe comprend les installations collectives situées à
l'intérieur de terrains clos et destinées à accueillir des tentes,
caravanes, remorques et autocaravanes. Toutes sont dotées
d'une administration commune et fournissent un certain nombre
de services touristiques (magasins, informations, animation).
Autres établissements d'hébergement collectif
Ce groupe comprend les auberges de jeunesse, les dortoirs pour
touristes, les logements de groupes, les foyers de vacances pour
le troisième âge, les établissements de vacances réservés au
personnel de certaines entreprises, les résidences universitaires
et les dortoirs scolaires, et autres installations similaires, dotés
d'une administration commune, ayant un intérêt social et
bénéficiant souvent de subventions.
Nombre de places-lits
Il est déterminé par le nombre de personnes qui peuvent passer
la nuit dans les lits mis à leur disposition dans un établissement
(logement),
abstraction
faite
des
lits
supplémentaires
susceptibles d'être installés à la demande du client. Le terme
«place-lit» s'applique à un lit simple, les lits de deux personnes
comptant pour deux places-lits. Une place-lit peut également être
un emplacement ou un anneau (pour les bateaux) permettant de
loger une personne. Un emplacement de camping équivaut à
quatre places-lits si le nombre réel de places-lits est inconnu.
Cette unité mesure la capacité de tous les types d'hébergement.
Densité des lits
Nombre de places-lits pour 1 000 habitants.
Nombre de nuitées de tourisme
Une nuitée de tourisme (ou de séjour) est chaque nuitée passée
par un voyageur ou pour laquelle un client s'est inscrit dans un
établissement d'hébergement collectif ou privé, sa présence
physique n'étant pas indispensable.
Classification régionale NUTS:
L'actuelle nomenclature NUTS, en vigueur depuis le 11 juillet
2003 et étendu à l’UE-25 à compter du 1
er
mai 2004, subdivise le
territoire économique des États membres de l'Union européenne
en 89 régions de niveau NUTS-1, 254 régions de niveau NUTS-2
et 1 214 régions de niveau NUTS-3
En dépit de l'objectif visant à assurer que toutes les régions de
taille comparable figurent au même niveau NUTS, chaque niveau
contient encore des régions qui diffèrent considérablement en
termes d'espace, de population, de poids économique ou de
pouvoirs administratifs. Cette diversité au niveau communautaire
n'est souvent que le reflet de la situation régnant au niveau
national.
Liste des régions statistiques européennes, voir
http://ec.europa.eu/comm/eurostat/ramon/nuts/splash_regions.html
Abréviations des pays :
BE
Belgique
LU
Luxembourg
CZ
République tchèque
HU
Hongrie
DK
Danemark
MT
Malte
DE
Allemagne
NL
Pays-Bas
EE
Estonie
AT
Autriche
EL
Grèce
PL
Pologne
ES
Espagne
PT
Portugal
FR
France
SI
Slovénie
IE
Irlande
SK
Slovaquie
IT
Italie
FI
Finlande
CY
Chypre
SE
Suède
LV
Lettonie
UK
Royaume-Uni
LT
Lituanie
La présente publication a été produite avec la collaboration de Volker
Stabernak et Valeria Minghetti (commentaires) ainsi que de
Christiane Gengler (tableaux, graphiques et présentation).
Date de l’extraction des données : 12 avril 2006
Autres publications récentes sur le tourisme:
Panorama sur le tourisme
Pocketbook sur le tourisme
Statistiques en bref 20/2006 – Le tourisme et l'Internet dans l’Union européenne
Statistiques en bref 19/2006 – Tendances du tourisme estival en 2005
Statistiques en bref 18/2006 – Les vacances des Européens
Statistiques en bref 05/2006 – Le tourisme récepteur et le tourisme émetteur dans l’Union européenne
Statistiques en bref 43/2005 – Tendances du tourisme durant la saison d’hiver 2004/2005
Statistiques en bref 34/2005 – Les TIC dans le secteur du tourisme
Statistiques en bref 32/2005 – Hausse constante de l’emploi dans le secteur des hôtels et restaurants de l’UE élargie
Prochaines publications :
Statistiques en bref XX/2006 – Le camping dans l’Union européenne
Pour en savoir plus:
Données :
Site web EUROSTAT/Page d'accueil/Industrie, commerce et services/Données
Industrie, commerce et services
Tourisme
Capacité de l'hébergement touristique collectif : unités locales sur le
territoire national
Fréquentation des établissements d'hébergement collectif : tourisme
interne et récepteur
Demande touristique : tourisme interne et émetteur (les excursions
d'une journée sont exclues)
Statistiques sur le tourisme pour l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la
Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine
Emploi (Source: Enquête sur les forces travail 'LFS')
Les journalistes peuvent contacter le
service média support :
Bâtiment BECH, Bureau A4/125
L - 2920 Luxembourg
Tel.
(352) 4301 33408
Fax
(352) 4301 35349
E-mail:
eurostat-mediasupport@ec.europa.eu
European Statistical Data Support:
Eurostat a mis en place, conjointement avec les
membres du "Système statistique européen", un réseau
de centres d’appui, qui couvrira presque tous les États
membres et certains pays de l’AELE.
La mission de ces centres sera d’aider et d’orienter les
utilisateurs qui se procureront des données statistiques
européennes sur l’internet.
Vous trouverez sur notre site internet des informations
sur ce réseau de centres d’appui:
http://ec.europa.eu/eurostat/
Une liste des bureaux de vente dans le monde est disponible à :
l’Office des publications officielles des Communautés européennes.
2, rue Mercier
L - 2985 Luxembourg
URL:
http://publications.europa.eu
E-mail:
info-info-opoce@ec.europa.eu
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.