Liaisons 85 (format PDF - 5,12 Mo ) - couverture 85

Publié par

Liaisons 85 (format PDF - 5,12 Mo ) - couverture 85

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 129
Nombre de pages : 32
Voir plus Voir moins
MINISTEREDEL'INTERIEUR, DELASECURITEINTERIEUREETDESLIBERTESLOCALES
PREFECTURE DE POLICE
JO2012: Acteur majeur della sécurii,, lla PP accueiillllella commiissiion d''évalluatiion
Brigade de Protection des Mineurs : une référence pour la création d'un office central
Lutte contre le bruit à Paris : une action quotidienne conjuguant prévention et répression
cteuDire9831165-:N1ISSAgnèsCanchef:tcireceioséRadrdraubDnioGé:lbuptaciedraleLorlèn:MationoinectpCnozinoanmm:EequhiapgrtpecnoCseriPleuédacteurnavélisRajdiotnenhcfeVesecySNi:lacoredcadéatéreriegr©oRLDIaS/mratilust:HeonseniPévrcirE,luxioérChiousfDioinocvureuter:SylvaineBoissogiVntten:seD©isenesLe/ag,DLciloPedteférPdutnebiCa:nionoeacituminCmoelacedervie,SmunoréiraTudfAesinub:nllGiérlasitaitnoetroConcep:1,95euretuecefpacelipoc40xederp.mocbarImpuv.fion,ressnietir@s.rogirueblPuueiq9,soubedteRsitalsno75195ParisCelavdrduaPalsiéitsdeStéurécqipmseuxueJylOaritaireissionpaDtcauilN3°60A070057e,isçaanmmoced°NsiraPe:avurtogrphonrFtaoiemtnoDucfneuevaedrelannfecedanerngMniuesr:uenexpertiseuniqueBskcoldedagirecotPreesdonti:l0221dnaaPPsstslengbartietcnortsedltuc30andupublivresecisulpuajoousuresivt:rttanisiamdhcseémartsDariamissmocednoitarénégleeluvnoeUnlaBrigadedeRéosrteorvuéaprrèBsvePUnasicetrerepenametnositdispnalifepsrortnaunst:olPéissdeeicircelenagroemiesVéhechnologPrasit)ipresedsuntèysnéon:sslaitatlucimsessiréréulioraménestvèmeelnemdroup:USIBGnoitasinredomaltisiemCnoectrspressionduBandegadpuasèrsedpdeinleiraonSsLsinosL(viereurslectLiadepaS-semop-srueinstfeengaesdssimnoiïoréseuqtronleeutLcteunoccnburti:esureszoertdemenU...rusmooncteorfontiacstrédilelsrte-troicroersmoutimunlleireulopiegatdubatégmeriétierDelphineaGllte,efmmeéd:urnemisspaaltudnoirtniarreesdancheDevistearemsehatcolscsceenolviselertnocettulLariattenaPparalPdesnseéropseisntmearmendroel:è01rassstaiescommiLaviedroategiaerrspeserfficernuDaelntaichnePPédôpetelpstdrCttoiôlesontr-xueeuor:sselgrAsiessondenceitfésucirétordàlautreobj
Sommaire
3 7 8 9 10 12 13 JO 2012 : acteur majeur de la sécurité, la PP accueille la commission d’évaluation 14 15 16 17 18 21 22 23 24 25 26 31 32
2
© Roger Sam/DL
obotit-rentAgruevedScnelialpoo-trréHicelideriotsartropuPdeisard:mesissisnoraléseig
actualité
événement
C’est avec un réel enthousiasme que Paris a accueilli, du 8 au 12 mars, la commission d’évaluation des Jeux
Olympiques et Paralympiques 2012, venue juger de la qualité du dossier de candidature de la capitale. Parmi les enjeux-clés du dossier : le dispositif conçu pour sécuriser l’événement. Présenté à la commission dans ses moindres détails, celui-ci a fortement mobilisé la Préfecture de Police.
SécuritédesJ.O.2012 LaPPdanslesstartingblocks Après Madrid, Londres, New York, et avant Moscou, la commission d’éva-luation des JO 2012 est venue pas-ser notre capitale au crible afin d’estimer sa capacité à organiser cet événement mondial à travers 17 thèmes, de la structure et du cli-mat politique et économique à la technologie en passant par les équipements, l’héberge-ment, les transports et naturellement la sécurité. Au programme, de nombreuses visites sur les sites olympiques entrecoupées d’auditions, de discussions et de réflexions, devant se traduire par un rapport remis par la commission d’évaluation au Comité Inter-national Olympique, chargé de désigner la ville gagnante le 6 juillet à Singapour. Au cours de cette semaine, la commission d’évaluation, présidée par la championne olympique marocaine Nawal-El-Moutawakil, a visité tous les sites envisagés pour accueillir les épreuves des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris et en banlieue. Elle était accompagnée par les membres du comi-té fondateur de Paris 2012 parmi lesquels M. Jean-François Lamour, Ministre de la Jeu-nesse, des Sports et de la Vie Associative, et M. Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Pré-sident de Paris 2012, auxquels s’étaient joints le Préfet de Police, M. Pierre Mutz, ainsi que de nombreux spécialistes prêts à répondre aux questions de la commission. Sur place, à travers la présentation de maquettes et de projections vidéo, tous ont pu vérifier la compacité des sites de compéti-tions au sein de deux noyaux, l’un au Nord,
liaisons n°85 / avril - mai - juin 2005
l’autre à l’Ouest de Paris, à proximité immé- Autre volet de l’évaluation : dix-huit audi-diate du futur village Olympique qu’il est tions menées auprès d’une cinquantaine prévu d’aménager dans le quartier des Bati- d’experts chargés de défendre le dossier gnolles (17ème et de répondre aux questions de la parisienarrondissement). La commis-sion a également pu “tester” la future voie commission sur chaque thème.Le disposi-olympique qui sera aménagée sur le boule-tif de sécuritéconçu par la France pour les vard périphérique pendant les Jeux. Jeux Olympiques et Paralympiques a été Elle s’est également rendue sur les autres présenté par M. Dominique de Villepin, sites parisiens appelés à accueillir des Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Inté-épreuves sportives (Tour Eiffel, POPB de rieure et des Libertés Locales, qui a précisé Bercy) et ainsi que sur ceux de la région pari- que la sécurité était « un enjeu-clé » et sienne : Vaires-sur-Marne (77), Saint-Quen- décrit l’esprit du dispositif français, avant tinenYvelines,Versailles(78)etColombesdendévoilerlateneur.LesJeuxsontune (92).Aucoursdecesjournées«marathon»,grandefêtepourlemondeentier.Mapre-lesmembresdelacommissiondévaluationmièrepréoccupationcommeMinistrede ont également visitéles salles d’informa-étnIlprnetojpérovsureuestnr,crieudeest tion et de commandement de la Préfec-iruceétatsesuloùséatlomy-rvicedelespri ture de Police, dédiées à la gestion cen-pique” a-t-il souligné. En conclusion de son tralisée de la circulation et à la sécuritéintervention, M. Dominique de Villepin a sou-des événements se déroulant sur la voieligné que la préparation et le déroulement publique à Paris. des Jeux Olympiques et Paralympiques
3
ualiactsrttagéqieudesécuritéolympiqM4étsiniertledntIieérCeurrentqipmyloétirucésaldetenemndmacmoeednertciCePoltderéfeuePertnedsseCnnioleelopsatérsislaeljaroTordEtat-MueSallercciednioatul)ojoC-taertneCquecha(EtsiteamdncmotedmeneedétCrl)eiulcntnaCelRCIRtolympique(itedurtnapsroou plar cot uençdnamnemeed emoc nt.événeme éed sOJs cérutisiailtne58°nsnocduaémemndmaomn2jiuahnî00C5vril/aai--métyloqipmeuntCedreséericuslomyipuqSehcCentredesecour
24 2225 23 A Paris, les sites de compétition sont rassemblés au sein de deux noyaux, lun au Nord, lautre à lOuest. seraient un t danslequelferonséquip OlympiqueetÉquipeavecl pagnentetc ger.Équipea touslesFran sportetdelsensdelhospitalitéetleurtravail.Aucar-ce,chargéedencadrerchaq refourdescultures,laFrancesaitquilnest3000événementsàcaractèr
15 14 17 18 13 16 19 10 12 1120 g Voll , BMX)
21
14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
261 2 4 7 5 6 8 3 9
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.