Changement climatique : le nouveau rapport de synthèse du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC).

De

http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068757

Publié le : jeudi 11 janvier 2001
Lecture(s) : 31
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068757&n=32563&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

1
M I N I S T E R E D E
L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
ET DE L'ENVIRONNEMENT
Direction des Études Économiques
et de l'Évaluation Environnementale
Changement climatique : le nouveau rapport de synthèse du GIEC
Le Groupe Intergouvernemental
d'experts sur l'Evolution du Climat
2/ Observations récentes des er(GIEC) a rendu public, le 1 octobre
modifications climatiques attribuables à
2001, un rapport de synthèse sur le
l'influence des activités humaines, et mise
changement climatique, destiné aux
en évidence d'effets attribuables à ces
décideurs.
changements climatiques.
Ce document résume principalement les
Les changements climatiques observés à
connaissances accumulées depuis 1995,
l'échelle régionale ont déjà affecté
date du précédent rapport du GIEC, sur
plusieurs écosystèmes et aménagements
le changement climatique, ses impacts et
humains, notamment dans les pays les SOMMAIRE les moyens de limiter ces derniers.
plus pauvres, qui se trouvent être les plus
L'une des conclusions les plus p 1 : Changement climatique : vulnérables aux changements climatiques
importantes du rapport est que, même si le rapport de synthèse du GIEC (risques accrus d'inondation ou de
l'on parvenait à réduire significativement sécheresse, de vagues de chaleur, etc.). Il
les émissions mondiales de gaz à effet de p.2 : Réhabilitation, restauration n'est pas impossible que des
serre au cours des prochaines décennies, et création d'écosystèmes changements brusques et irréversibles
les températures continueraient à s'élever surviennent d'ici 100 à 1000 ans : la
durant quelques siècles, et le niveau des p. 3 : Conséquences du modification de la trajectoire du Gulf
océans pendant plus d'un millénaire. naufrage de l'Erika : colloque Stream, entraînant un refroidissement de
scientifique L'inconnue principale concerne l'ampleur l'Atlantique Nord est, entre autres, un
à Nantes de ces changements, et les écarts de scénario à prendre au sérieux.
résultats entre les différentes simulations
3/Projections pour le futur, selon divers
p. 4 : Appels à proposition de numériques du climat, sont révélateurs
scénarios d'évolution des émissions. recherche des nombreuses incertitudes qui pèsent
Cette question inclut une évaluation des
sur ces prévisions.
coûts et bénéfices associés à plusieurs Vient de paraître
Le rapport s'efforce néanmoins d'éclairer options politiques et technologiques
le débat politique en apportant des Avis de la CFDD sur envisageables pour limiter les émissions
réponses à neuf questions supposées l'agriculture raisonnée de gaz à effet de serre.
centrales pour les décideurs engagés dans
4/ Relation entre le changement
la négociation. Ces questions sont
climatique et d'autres problèmes
classées en quatre rubriques :
environnementaux. Le lien est fait
1/Interprétation de l'article 2 de la notamment avec le problème de l'ozone
convention climat : déterminer ce qui n°10/2001 stratosphérique, dont il est montré que la
constitue une "interférence dangereuse reconstitution au-dessus des pôles est
Novembre/ Décembre des activités humaines avec le système ralentie par la hausse générale des
2001 climatique" revient à évaluer le risque températures.
climatique à long terme, et en prenant en
maurice.muller@environnement.gouv.fr compte à la fois des considérations
sociales (l'équité notamment) et les Directeur de la publication :
implications économiques et écologiques Benoît Lesaffre
de l'évolution du climat.
viro c n ntERecherche : t a oeCm e n t nn2
Réhabilitation, restauration et création d’écosystèmes
En divers endroits, la dégradation proches, et au transport de ces dans des espaces suffisamment vastes
des milieux naturels suscite depuis espèces en immersion. La pour que puissent s’exercer les
plusieurs années des initiatives de colonisation corallienne s’est dynamiques des écosystèmes.
restauration. Gestionnaires et accompagnée d’un retour des 2) La prise en compte du temps. Une
scientifiques ont exprimé le besoin poissons. Une opération comparable connaissance de l’histoire régionale
d’outils et de concepts permettant de menée à la Réunion, prouve que les des écosystèmes est nécessaire,
réussir ces restaurations. Le techniques de transplantation des notamment afin de savoir quels
programme « Recréer la Nature » est coraux sont actuellement bien systèmes de référence choisir,
né de ce besoin, et s’est articulé maîtrisées. sachant que ceux-ci sont par nature
autour de ces quatre axes : évolutifs. Il est également essentiel - Le deuxième porte sur la
d’accompagner durablement la - quels sont les déterminants des restauration des écosystèmes dans les
dynamique végétale, de manière à choix et les motivations des îles Amsterdam et Kerguelen, par
structurer les peuplements à venir. Le praticiens ? éradication d’espèces introduites
suivi et l’entretien sur le long terme - comment sont choisis les systèmes (bovins et lapins). Plusieurs
sont donc souvent les conditions conclusions ont été tirées concernant de référence ?
indispensables du succès des ce type d’opération : - quelles sont les échelles spatio-
opérations de recréation. Il est tout d’abord nécessaire d’en temporelles pertinentes
définir clairement les objectifs, de 3) L’implication des acteurs locaux d’intervention?
justifier rigoureusement dès l’amont. En effet , quelle que soit - quels indicateurs choisir pour le
l’intervention, et d’en évaluer l’importance du travail conceptuel ou
suivi et l'évaluation de ces
préalablement les risques potentiels. expérimental réalisé, une opération
interventions ?
Par ailleurs, on a pu mettre en de restauration ne peut réussir que si
Les 20 projets du programme, évidence l’existence de seuils elle est acceptée localement.
aujourd’hui arrivés à leur terme, se d’altération de certains paramètres Enfin, la question des échelles
sont répartis sur l’ensemble du environnementaux, au-delà desquels spatiales d'intervention, demeure une
territoire national (métropolitain et la restauration n’est plus possible. source de préoccupation pour les
DOM-TOM), reflétant en partie la Enfin, les changements climatiques gestionnaires : comment définir des
diversité et la richesse paysagère en cours pèsent lourdement sur les unités de gestion qui soient
française : systèmes humides ou processus de restauration. pertinentes à la fois du point de vue
aquatiques, arbustifs ou arborés, A Kerguelen par exemple, les des gestionnaires et de celui des
herbacés, coralliens ou insulaires, etc. changements climatiques récents se écologues ? La question est d'autant
Chaque projet comprenait une traduisant par un déficit hydrique, plus délicate que, pour une région
composante scientifique et une sont très défavorables à la flore donnée, les phénomènes écologiques
composante opérationnelle, et visait, autochtone. En revanche, le pissenlit, que l'on perçoit, ne sont pas les
à partir d'une analyse des espèce introduite, envahit mêmes selon l'échelle d'observation
conséquences des dégradations ou actuellement les communautés choisie. Il est probable, en définitive,
des pratiques de gestion sur la végétales : ceci limite énormément les que seule la formulation par le
structure et le fonctionnement des processus de restauration, et limite gestionnaire des problèmes qu'il
écosystèmes, à restaurer les fonctions du même coup l’impact de entend régler, permettra de choisir,
écologiques et la biodiversité des l’opération d’éradication du lapin. au cas par cas, la bonne échelle
milieux. d'observation et d'intervention. - Le troisième concerne la dynamique
de reconquête, par des plantes La plupart des projets du programme Le colloque de restitution du
natives, des sols reconstitués en ont déjà fait l’objet de transferts de programme, qui s’est tenu à
altitude au niveau des pistes de ski. connaissances. Les partenariats entre Grenoble, du 11 au 13 septembre
Les engazonnements réalisés ont gestionnaires et chercheurs mis en 2001, a réuni près de 200 personnes :
place à l’occasion de ces projets, ont déterminé des processus conduisant gestionnaires, chercheurs et, d’une
au retour d’une diversité permis de mettre en application manière générale, praticiens de la
fonctionnelle et taxonomique des certains résultats des recherches, et nature.
communautés restaurées. des propositions ont vu le jour en Un premier constat encourageant
matière de réglementation. Certaines émerge du bilan de ce programme : il L’ensemble des résultats obtenus a
collaborations sont appelées à se est possible de restaurer des milieux conduit par ailleurs à souligner trois
poursuivre au-delà des limites du naturels altérés. Les trois projets conditions essentielles du succès des
programme. suivants l’illustrent bien : opérations de recréation de la
nature : - Le premier concerne la restauration
de récifs coralliens endommagés : à 1) L’insertion paysagère, qui consiste veronique.barrre@environnement.gouv.fr
Bora Bora, en Polynésie française, à replacer les sites à restaurer dans
une opération de restauration a été leur contexte paysager. Par exemple,
menée à bien. Le diagnostic poussé les opérations de protection de
du site a conduit au choix des
berges par génie végétal, ne sont
espèces à transplanter à partir de sites
efficaces que lorsqu’elles s’inscrivent
La lettre du service de la recherche et de la prospective de la D4E
N° 10/2000
t otn:Cac3
Conséquences du naufrages de l’ERIKA :
Colloque scientifique à Nantes
Les premiers résultats des
programmes nationaux de suivi et de Environ 77 000 oiseaux mazoutés
recherche sur les conséquences du échoués ont été effectivement
naufrage de l’Erika, mis en place par dénombrés. Parmi eux, 33 000 ont Les recherches menées dans le cadre
le MATE, ont été communiqués lors été ramassés vivants mais seulement du programme Lit’Eau ERIKA sont
du colloque qui s’est tenu le 6 2150 d’entre ceux-ci ont pu être complémentaires de la mise en place
novembre au centre Ifremer de relâchés des centres de soins. du réseau de suivi, et concernent
Nantes. Le public présent était 85% des échouages ont été d'une part la dynamique du polluant
composé d’élus, de représentants enregistrés sur une très courte et son devenir (biodégradation), et
d’associations, de gestionnaires de période, entre le 24 décembre 1999 et d'autre part son impact sur les
l’environnement, et de scientifiques. le 12 janvier 2000. Par la suite les espèces (moules, poissons, oiseaux)
échouages se sont échelonnés dans le ou, d'une manière plus globale, sur
Les projets en cours dans le cadre du
temps jusqu’au mois de juin 2000. l'écosystème marin.
« programme de suivi des
67 espèces ont été touchées, mais Dans le cadre de ce programme, les
conséquences écologiques et
plus de 90% des échouages effets du fioul sur la croissance et la
écotoxicologiques dues au naufrage
concernent seulement 10 d'entre santé des bivalves d'intérêt
de l’Erika », portent en particulier sur
elles. L’essentiel des échouages et des commercial, sont l’objet d’un projet
les conséquences écologiques de
décès a concerné les Guillemots de en cours : le seul effet noté
l'arrivée des nappes de fioul sur les
Troïl (82% des oiseaux ramassés). actuellement concerne les coques,
écosystèmes côtiers, et sur l’évolution
Malgré les difficultés de l’estimation, avec une augmentation de la
des populations d’oiseaux, de
l’étude conclut à un total de 150 000 présence de lésions dues à des spores
poissons et d’autres organismes
à 300 000 individus morts. Cette de champignons. Ces parasites sont
vivants, touchées par les nappes.
estimation fait de la marée noire de probablement favorisés par le
Le premier projet présenté lors du
l’Erika un événement sans précédent dérèglement des défenses
colloque concernait la répartition
du point de vue du nombre d’oiseaux immunitaires de l’organisme suite à
spatiale et temporelle des produits
mazoutés . l’exposition aux hydrocarbures.
constituant le fioul de l’Erika dans les
différents compartiments du milieu Un projet de suivi écologique, Au titre des conséquences
marin (colonne d’eau et sédiments ). toxicologique et physiologique des économiques du naufrage de l’Erika,
Ce sont principalement des HAP poissons exposés à la marée noire, les effets de la marée noire sur les
(Hydrocarbures Aromatiques est en cours ; il s’intéresse à la pertes d’aménités des résidents se
Polycycliques), qui ont été mesurés, contamination par les HAP, à l’état consacrant à la pêche à pied ont été
et parmi eux des HAP soufrés et sanitaire, à la croissance, et à la l’objet d’une présentation. Il a été
alkylés, caractéristiques du fioul de reproduction des populations de montré que plus d’un quart des
l’Erika. Près de 200 hydrocarbures soles et des civelles d’anguilles dans résidents vivant à proximité du
ont été systématiquement recherchés. une région de nourriceries impactée littoral pratique ce loisir au moins
L’analyse a montré que les sédiments par la marée noire : entre la baie de deux fois par mois. La valeur nette
sont plus contaminés que la colonne Vilaine et le Pertuis Breton. L’impact d’une journée de pêche étant estimée
d’eau (les molécules e HAP étant direct de l’Erika sur ces populations (par la méthode dite « des coûts de
hydrophobes), avec une est faible en première analyse, mais déplacement ») à 300 F environ,
contamination particulièrement forte difficile à évaluer car, contrairement l’étude conclut à une perte totale
des sédiments dans des zones aux oiseaux, on ne retrouve pas de d’aménités liées à la pêche à pied, de
alimentant des marais salants. cadavres de poissons échoués. Si l'on près de 700 millions de francs.
peut supposer un pic de mortalité Les travaux engagés devraient L’un des projets présentés avait pour
pendant les semaines ou les mois permettre de mieux connaître la objectif de réaliser un bilan des
ayant suivi le naufrage, à l’automne toxicité à long terme des polluants échouages et de la mortalité des
2001, les peuplements de poissons issus des produits pétroliers, vis à vis oiseaux touchés par la marée noire.
étudiés avaient recouvré un état du milieu marin, et suggérer de Ce comptage a demandé plusieurs
normal, à la fois en termes de nouveaux indicateurs de pollution mois d’enquête et l’équipe en charge
structure du peuplement et de pour la flore et la faune benthiques. du projet a procédé par recoupement
dynamique saisonnière de
des informations disponibles auprès
recrutement. Cependant, la marée
de tous les intervenants de terrain
noire pourrait avoir eu un impact sur
(communes littorales, structures catherine.bastienventura@environnement.gouv.fr le taux de croissance des juvéniles, et
d’accueil pour oiseaux mazoutés, patrick.flammarion@environnement.gouv.fr sur l’état de santé des organes
centres de soins et centres de transit, michel.robert@environnement.gouv.fr
reproducteurs. Cette hypothèse reste
organismes ayant assuré la collecte
à tester.
des oiseaux mazoutés, etc).
La lettre du service de la recherche et de la prospective de la D4E
N° 10/2000
Cot nsa:ct4
rubrique « actualités/appels à Deux appels à propositions de Un avis de la
propositions de recherche ». recherche : Commission Française du
Développement Durable « Invasions biologiques »,
Les réponses sont attendues sur l’agriculture raisonnéeet
avant« Action publique, agriculture La Commission française du
et biodiversité » pour le programme « Invasions développement durable (CFDD),
biologiques, et vient de rendre un avis sur le rapport En coordination avec l’Institut
de G. Paillotin au ministre de Français de la Biodiversité, le avant
l’agriculture et de la pêche (février Ministère chargé de l’Environnement pour le programme « Action
2000), portant sur l’agriculture lance en 2001 les seconds appels à publique, agriculture et
raisonnée. propositions de recherche des biodiversité ».
Dans cet avis, la CFDD met en avant programmes « Invasions
les points suivants : Biologiques », et « Action publique,
agriculture et biodiversité ». - Le rapport semble reposer sur un martine.atramentowicz@environnement. gouv.fr
certain nombre de postulats a priori, veronique barre@environnement.gouv.fr Le programme « Invasions
jbaudry@roazhon.inra.fr qui apparaissent discutables, et qui Biologiques » a pour objectif
concernent notamment le d'accroître les connaissances
consentement à payer du conceptuelles et théoriques relatives
consommateur ou la primauté de la aux invasions biologiques, et
compétitivité en agriculture. d'améliorer nos connaissances
concrètes sur les invasions animales - La mise en pratique d’une L’environnement,
et végétales auxquelles le territoire agriculture durable suppose une question sociale.
français est confronté, en vue de révision complète du mode de Dix ans de recherche pour le
constituer des outils d'aide à la fonctionnement économique de ministère de l’Environnement.
décision pour les gestionnaires. l’agriculture, en particulier du
Ouvrage collectif coordonné au L’appel à propositions de recherche système d’attribution des
CREDOC par Michel Boyer, Guy est articulé autour de 3 axes subventions ; une telle révision n’est
Herzlich et Bruno Maresca complémentaires : pas envisagée dans le rapport.
Editions Odile Jacob, 305 1/ les mécanismes qui sous-tendent - Si l’appropriation par l’agriculture
les phénomènes invasifs, pages, 24,40 € des progrès scientifiques et
2/ la perception sociale et Cet ouvrage présente 31 technologiques est nécessaire, c’est
l’évaluation économique des contributions et répond à une double avant tout sur un dialogue
invasions biologiques, préoccupation : présenter un ouvrage approfondi et systématique entre
3/ le contrôle et la gestion des accessible à un large public, et mettre agriculteurs, chercheurs et
phénomènes de type invasifs. en valeur les traits les plus saillants consommateurs que devraient
Le programme « Action publique, des relations entre environnement, s’appuyer les choix en matière de
agriculture et biodiversité » vise à société et politique. recherche et de technologie pour une
susciter des recherches contribuant à Les contributions sont organisées agriculture durable.
définir et/ou à mettre en œuvre des sous trois grands thèmes : - Le rapport ne propose pas de
actions publiques qui répondent aux Le premier thème, intitulé véritable approche globale de
enjeux de préservation et de prise en Représentations, traite des savoirs, des l’agriculture : les aspects sociaux et
compte de la biodiversité dans opinions, des perceptions sociales de territoriaux de l’activité agricole en
l’évolution de l’agriculture. l’environnement (qu'il soit urbain, sont absents, et la réflexion
Cet appel à propositions de rural, ou « naturel »). économique est réduite à la
recherche est articulé autour de 2 Le second thème, Acteurs, regroupe rentabilité de l’exploitation. Une
axes : des textes portant sur des groupes approche globale est nécessaire si
1/ Caractérisations, représentations d’acteurs particuliers (appartenant l’on veut poursuivre la réflexion en
et justifications de la biodiversité en aux mondes associatif, politique, vue d’une agriculture durable.
lien avec l’agriculture, professionnel, et institutionnel) et
2/ Elaboration, suivi et évaluation leurs rapports à l’environnement.
des politiques à l’interface entre Le troisième thème, Risques et bertrand.galtier@environnement.gouv.fr
agriculture et biodiversité, aux Développement Durable, aborde les
niveaux national, européen et préoccupations touchant aux
international. « risques majeurs », ainsi que les
Le texte complet des deux appels à débats suscités par la notion de
propositions de recherche, ainsi que développement durable.
les modalités de soumission des
projets, peuvent être consultés sur le
site Internet du Ministère chargé de martine.berlan-darque@environnement.gouv.fr
l’environnement :
http://www.environnement.gouv.fr
La lettre du service de la recherche et de la prospective de la D4E
N° 10/2000
ntc alotn s4e fV?tv rai:earC t2a0d0e2: nlaet :2t8c f ?cvtroi err? r2p0e0 2nCio eC t

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.