Consommation de psychotropes et morbidité en population générale : indicateurs de santé mentale. Tomes 1 et 2

De
Publié par

Etat des lieux de la consommation de psychotropes en France : médicaments, alcools, tabacs, selon le sexe et l'âge. Ce document constitue une approche large des questions de santé mentale, non limitée à des troubles psychiatriques pouvant être associés à des difficultés d'existence.

Publié le : mercredi 1 décembre 1999
Lecture(s) : 14
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/994001384-consommation-de-psychotropes-et-morbidite-en-population-generale-indicateurs-de
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 218
Voir plus Voir moins

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

Avant-propos

Dansledes tudes dcennales menepsar l'INSEE etcontexte leCREDES, des chantillons importants,
reprsentatifs delaceaner,pntdaFrenetluisrarndaelra'anylesemttnedtopupnogalitlestendances
gnralesdelaenlecadimontimamosnoc.iditmorbesdenoneddsitnoofcn
L'investissement en comptenceset pour organiser, recueillirmatriel statistiqueetanalyserdetelles
informations est important et mriteune mobilisation de plus en plus grande des quipesderecherche
issues de diffrentes disciplines s'intressant la sant, dlea spcialits,clinique avec ses diffrentes
l'pidmiologie,lasociologie oulasant publique.

Une façon de susciterl'intrêtd'quipes de rechercheat, ds1986, de proposer des analyses
secondes, aprs l'exploitation principale de l'enquête gnrale, conformment aux commandes des
administrations.

Pour l'enquête de 1991-1992, parmilesaxes retenus,« lasantmentale etieduimdgololip'bien-être »
constituelethme propos chercheurs en psychopathologie, comme l'quipe en priorit aux
d'pidmiologie en santmentale de l'Unit 302del'INSERM, souslaresponsabilit du professeur
D.Widlcher.

Cet axe concerne une approche large des questionsde nonsant mentale,limite des troubles
psychiatriques bien identifis, mais en considrant galement des indicateurds'expressionde malêtre,
pouvant être associs des difficults d'existence.

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

INTRODUCTION

FACY

F.(1),

:

CASADEBAIG

F.(2),

THURIN

1) Directeur de recherche INSERM

2)Chargede recherche NSERM

JM.(3)

3) Mdecin - FdrationFrançaise de Psychiatrie - Ecole de Psychosomatique

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

OBJECTIFS GENERAUXDEL'ETUDE

Les tudes dcennales menespar l'INSEE et le CREDES pour analyser les tendancesdela
consommation mdicale en fonction desdonnes de morbidits'enrichissent progressivement d'apports
complmentaires d'autres quipesde recherche, pour rentabiliser les investissementslis detelles
enquêteset sociales.mieux rpondre attentes auxLethme pidmiologie dubien- et"Sant mentale
être",retenu parlaMIRE pour des analyses secondesde l'enquêtede 1991-1992asuscitlamobilisation
d'un groupedechercheurs etdecliniciens autourdel'quipe d'pidmiologie en santmentalede
l'INSERM U302 ("Psychopathologie et pharmacologie des dpendances"). Trois directions d'tudes
sont proposes...

1.1-ETUDEDES SUJETS RECEVANTUNE PRESCRIPTIONDESEUQTIEPOLURNE

La quasi totalit des tudes ayant traitla svreportent,pathologie mentale en France, sur l'analysede
patients partir des lieux de soins.Eneffet,laprvalence des maladies psychiatriques svreesst faible.
Lamajoritdestudesinternationalessitueparexemplelaprvalencedelaedsn.%1scm ioinehprihoz
Ils'ensuitqu'il est surdifficile de mener des tudeslesmalades mentaux svres partdirelapopulation
gnrale. Le nombrede personnes contacter, pouratteindre un nombre suffisant de malades et obtenir
desrsultatsfiables,dpassleespossibilitsmatriellesdela quipes de chercheurs.plupart des

L'enquête INSEE-CREDES offre l'opportunit d'aborder, partirdelapopulation gnrale,une
population prsentant des troubles mentaux svres. Cette populatiopneut être cernetravers une
mdication particulire, celle des neuroleptiques.Laprescription de neuroleptiques n'implique pas
obligatoirement un diagnostic spcifique, mais, chez dessujets de18 64 ans, suppose nanmoinsune
pathologie mentale avre svre.

Ilopalalupnoitngleracenitsstuansetivedntquelessujetsdeisidacenmenruitnotiquoleptauseson
des consultants de lieux de soins commeleprouve leur prescrition de neuroleptiques. Nanmoins,
l'approche hors institutions, de sujets prsentant des troubles suffisamment svres pour ncessiter un
type de mdication semblable celleprescrite aux patients schizophrnes offre une base comparative
prcieuse pour apprcier les donneosbtenues sur des patients schizophrnes partir delsieux de soins.

1.2- RECHERCHE D'UNE TYPOLOGIE DES PSYCHOTROPESUSAGES DETN,SACEMEMID(ALCOOL ET
TABAC), PRIS SEULS OU ASSOCIES, JUSQU'A LA DEPENDANCE
Dansle libre, en vente licites, psychotropes produits decontexte gnral françaisd'usages importants
comme l'alcool ouletabac, ou prescrits dans un contexte thrapeutique,ils'agit d'tudier la rpartition
des diffrents usages dans les segments de la population gnrale,d'analyser les associations, et de
rechercher l'existence de typologie des usages, pour l'ensemble des produits licites.Lepotentiel de
description complte des comportements de consommation jusqu'ladpendance seratest pour une
telle enquête en population gnrale.

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

De plus. au del dela desusages.description synthtiquele tudierprojet vise lamise en relation des
usages des substances psychotropes (prescrits ou non) avec un contexte de souffrance psychiqueet de
besoins exprims au niveau dela santmentale.
Une deuxime analyse selimite adultesaux jeunes pour lesquels les (20-35 ans), seront rsultats
confronts ceux d'une tudfeaite en collaboration aveclaCPAM auprsde consultants ayant bnfici
d'un bilan de sant. Cette comparaison devrait testerla ayant un examenreprsentativit dessujetsde
sant par rapport une population gnraletlavaliditdes corrlations au niveaudelagraduation des
usagesde substances psychotropes (de l'exprience uniquelarngtioier,)luiursdeletpr
associations ventuelleset des contextes spcifiques de jeunes adultes quipermettent d'orienter des
actions de prvention.

1.3- EXPRESSIONDU MALETRE EN POPULATION GENERALE :SOUFFRANCEPSYCHIQUE, MALADIES
MENTALES ET SOMATIQUESASSOCIEES,CONTEXTE DESSTEVENEMENPERSONNELS ET
COMPORTEMENTS DE SOIN

L'analyse des lments concernantla sur l'exploitation du questionnaire "anxit,santmentale repose
sommeil, irritabilit" de l'enquête.A dclarant des symptômes departir des sujetsmalêtredes niveaux
plus ou moins importants, un premier objectif est de dgager une typologie.Laconfrontation decette
typologie aux pathologies mentales dclares par ailleurs doit permettre de juger de savalidit globale.
Cette analyse s'intgre dans une recherche plus globale des dterminants de l'expression dumalêtre,
mettant en jeu les donnes de morbidit,derecours aux soins, de consommation de psychotropes, les
variablessociodmographiquesainsiqueleslesdonnesrelativesauxvnementdsevielsneonrsep.Il
s'agitgalementdesituerl'influencedel'expositionunvnementmarquanrtcentoudansl'enfance
sur l'expression du mal être etla analyssconsommation de psychotropes : les vnements rcents seront
en recherchant des vnements pendantl'enfance ou des conditions affectives particulires (carences
affectives du même ordre que les situations actuelles et susceptibles de crer des conditions de
vulnrabilit particulire).

2ASPECTSESLODOQUGIMOHTE
DANS L'ANALYSE SECONDE D E L'ENQUETE INSEE-CREDES

21-MISE PLATE-FORMEEN PLACE D'UNEINFORMATIQUE(JUIN ASPEETBMER1996)

Pour coordonner l'ensemble des travaux entre les quipes, les runions detravail ncessitent uneplate-
forme technique surlesite du Vsinet, enlien avecleservice commun l'INSERM, et SC25 de sousla
responsabilit de D.Ruffin, dmographe.

Comptemeludodeennsudovetunonstretial ,ravseitacsontentiremetnocsncarseuaxvarauxt
informatiquespourtransporterlefichierdispoinlbe'lNIESEsruleritma40X VAelvresud00eci
informatiqueSeC25dirpsrapsnocstcatl'I.MeLSNREimrepserF.evcSCt()a25LaenurP.imhceMro
(INSEE)natropmisemlboritilibatmpcodetsfnroeiiltardmequematilentdesprvtdeereectulde
fichiers.isuesrosulitnossPlu'uqsa'ltahcteonisnveagjus,eduqpiCP)uxmauveaels(triondu
systmeS,SAuobatnemritpolenafiuralrtnootatelnamssiisduroriginafichieruslednab
magntiquepariedeLtiquormaiefnnertdecuairiteindrml'leed.EESNI'lnexueDisvofssiesccsu

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

sontnseasricseruoprpnfienerdocsederutceelunasennodapraitdreementlourdl'uqpi
(VAX4000)del'INSERM
Ces difficultsnesont pas spcifiquescette enquête, elles proviennent essentiellement des procdures
diffrentes empruntespar les organismes nationaux INSEE ou INSERM enmatire'edneme,tgernrtsi
de stockage et de lecture des donnes.

Alaednif'ltsel,69esasbnotdeEsSEINl'ccsease.islbeuxDargosehpacatvsdmairetnos
spcialementaffectssnonietrrgotaoin.
Lesdonnesseentmpocsoablee16tduaxSAS1,seopocrrtanndstenrffdiuxaxuaevin
d'investigationdel'enqutêe2gase,m(nidnouecrsidiv,rusauxidal.,seiosamsn..seCtbanotelss
bruteset ncessitent une mise enformepralable avant toute exploitationstatistique.

DesleecEDCREScatnosstrptnvasicoafdeinttmerenodpoistisiedNI'lMRESselnomenclatures
informatises ncessaires l'exploitationdesfichiersdes maladies4etdesacquisitions
pharmaceutiques.
Voirl'annexe I ("Prsentationdel'enquête etmise enformedes donnes")pour plus dedtailssur
lespopulationstudies et lesynthsesdel'informationeffectuesau niveauindividuel.
Cette phase prparatoire demande un temps importantetune formation spcifique auxquels les
professionnels delasant mentale etles psychiatresnesont pas particulirementhabitus5.

2.2- THEMES D'ETUDESDESTROIS EQUIPES

Apartir de son thmedeurnarfngsonpalexiiuqeuqaolorpaepchreche,chertravailpartirdes
analyses en population gnraleINSEE-CREDES. Chaque thme est dfini avecunresponsable charg
de guider les analyses statistiques, d'animer un groupederflexion et de mener des travaux
bibliographiques afin de relativiser les donnes en population gnrale :

Etudesdesrhpozihc.F: senCasadebaig(INSERUM03)2
Etudedseesagsupsdehoycoptr: seaF.FI(ycRESNM)2U03
Etudedesedseuqitamoocchosspsyantemposalnas :t.-M JDrrihuTnPeyshcso(cElode,omatique
FdrationFrançaisedePsychiatrie.)
Pourle l'tudepremier thme, cohorte de d'une schizophrnes patients neuroleptiques sous t a
prolonge par l'observation en population gnraledes sujets sous neuroleptique et des sujets
psychotiques.

Pourleecavpedutenelllarasecondthme,ulaCPAM de Paris sur un chantillon d'adultes de moins
de 35 ans a t mene avec deux tudiants de MASS Dauphine.

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

Pourletroisimethme,lesanalysesenpopulationgnrales'intgrentdansuneperspectivepluslarge
faisant intervenir l'observation clinique et les travaux mdicaux et scientifiquestraitant delanastemtnlae
sousle des pathologies, des comportements de soins et dutriple aspects des vnements contexte
personnels.

L'intgrationedlitloxp'eationde'enquêtelneitnognopupalleraseitfanadtsvissnemeprreog
l'ensembleesdavautrxdecrehceehred'l,peuiqarporppratxuasertuaetêtuiqanfe,sesrussed
lieux.emtnsodeamotsninLsetêseneuqficibnutueentmlmetnedsesenasylabiesioblapgrquhite
dessrfelixnodesgroupesde,iltvraantvauislescamhnt (aviuslarngI)leau(Tab

TableauI: Populationsetlieuxd'seobtavrsnoi(1996-1998)
INSERM U.302 Equipe d'Epidmiologie

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

La documentation Française : Consommation de psychotropes et morbidit en population gnrale : indicateurs de sant mentale.
Tomes 1 et 2 / sous la direction du Professeur Widlcher, Institut national de la sant et de la recherche mdicale.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.