Criminalité et délinquance constatées en France (Tome 2) : Police nationale et circonscriptions de sécurité publique - Gendarmerie nationale et compagnies de gendarmerie : année 2005

De
Publié par

Les statistiques des crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de gendarmerie reposent sur des critères et des méthodes d'enregistrement communs et identiques autorisant la comparaison des données entre l'année de référence et la précédente. Elles sont établies à partir des plaintes reçues ou d'après les constatations diligentées par les services. Les faits criminels sont décrits et classés à l'aide d'une nomenclature qui désigne le type d'infraction qu'ils sont présumés constituer : il s'agit donc de faits constatés et non de faits jugés. Le présent tome permet ainsi de disposer de données précises sur l'état de la criminalité et de la délinquance constatées, par service (Police Nationale d'une part, Gendarmerie Nationale d'autre part).
Pour les départements, l'analyse est effectuée par catégories d'infractions (vols y compris recels, infractions économiques et financières, crimes et délits contre les personnes, autres infractions dont stupéfiants). S'agissant des circonscriptions de sécurité publique et des compagnies de gendarmerie, les données sont présentées selon la nomenclature statistique de base (107 index).
Les données cumulées de l'ensemble des services de police et des unités de
gendarmerie sont disponibles dans le tome 1 de cette publication (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000355/index.shtml).
Publié le : samedi 1 avril 2006
Lecture(s) : 12
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000354-criminalite-et-delinquance-constatees-en-france-tome-2-police-nationale-et
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 237
Voir plus Voir moins

En raison de son poids et afin de faciliter son téléchargement,
le rapport a été découpé en quatres fichiers. Pour permettre la
navigation entre les fichiers, utilisez la table des matières active
(signets) à gauche de l’écran.
L
CRIMINALITÉ
ET
DÉLINQUANCE
CONSTATÉES EN FRANCE






Tome 2


Police Nationale
et
Circonscriptions de sécurité publique

-

Gendarmerie Nationale
et
Compagnies de gendarmerie




d’après les statistiques centralisées par la
Direction Centrale de la Police Judiciaire


Année 2005




PRÉSENTATION AU LECTEUR


Le présent volume contient :

- Les commentaires sur les caractéristiques 2005 de
la criminalité et de la délinquance constatées par l’ensemble des
services et par service de constatation.

- Les tableaux nationaux et départementaux des faits
constatés par chacun des services précités (Titre I, page 24),
ceux-ci comportent une répartition des infractions par grandes
catégories ( vols - y compris recels -, infractions économiques et
financières, crimes et délits contre les personnes, autres
infractions - dont stupéfiants).

- Les tableaux statistiques détaillés des faits
constatés en France métropolitaine et pour les départements
d’outre-mer par la police nationale dans ses circonscriptions de
sécurité publique et par la gendarmerie nationale dans ses
compagnies. Ces faits correspondent à chacun des index de la
nomenclature statistique des crimes et délits.


3



TITRE I

VUE D’ENSEMBLE ET TRAITS DOMINANTS

DE LA CRIMINALITÉ ENREGISTRÉE

EN 2005

SELON LES SERVICES DE CONSTATATION LA CRIMINALITE CONSTATEE PAR
LES SERVICES DE POLICE ET LES UNITES DE GENDARMERIE
- CARACTERISTIQUES 2005 -

Remarque prØliminaire :

Les Øvolutions rØsultant de l’analyse des chiffres tous services confondus reprØsentent la
moyenne des variations observØes par chacun des services de constatation (police d’une part,
gendarmerie d’autre part). Aussi, les Øvolutions chiffrØes enregistrØes par chaque institution (police
ou gendarmerie) peuvent Œtre diffØrentes de celles affectant les rØsultats de l’ensemble des services.

I LES EVOLUTIONS DE LA CRIMINALITE GLOBALE ET DE SES COMPOSANTES

1 2005 : Une diminution du nombre des crimes et dØlits constatØs

- une dØlinquance gØnØrale en baisse de 1,30 %

En 2005, avec 3 775 838 crimes et dØlits constatØs par les services de police et les
unitØs de gendarmerie sur l ensemble du territoire mØtropolitain, la dØlinquance gØnØrale a connu
une baisse de 1,30 % par rapport 2004, correspondant 49 604 faits de moins.

AprŁs cinq annØes consØcutives de hausse entre 1998 (+ 2,06 %) et 2002 (+ 1,28 %), le
mouvement de baisse enregistrØ en 2003 (- 3,38 %, soit 139 188 faits de moins qu en 2002) et en
2004 (- 3,76 %, soit 149 252 faits de moins qu en 2003), se poursuit en 2005, s inscrivant
dØsormais nettement sous le seuil des quatre millions de faits constatØs.

Tous services de police et de gendarmerie confondus, et pour une population de
60 561 200 habitants (source INSEE/estimation au 01/01/05), le taux de criminalitØ de la France
mØtropolitaine s Øtablit 62,35 % pour 1 000 habitants en 2005 (contre 63,86 en 2004).

- une diminution des vols et des infractions Øconomiques et financiŁre

•••• la catØgorie des vols (- 4,68 %, soit 104 939 faits de moins par rapport 2004)

Cette catØgorie rassemble 56,64 % de la dØlinquance gØnØrale, son rØsultat est
notamment le fruit du recul du nombre des vols la roulotte et d accessoires sur vØhicules
immatriculØs ( 8,13 %, soit 46 266 faits de moins que sur la pØriode 2004), des vols d automobiles
( 11,32 %, soit 22 205 faits de moins qu en 2004), ainsi que des cambriolages ( 9,03 %, soit
34 076 faits de moins qu en 2004).

A l inverse, sont en augmentation les vols avec violences contre des particuliers sur la
voie publique et autres lieux (+ 5,60 %, soit 6 079 faits supplØmentaires), les vols simples au
prØjudice des particuliers (+ 0,79 %, soit 5 238 faits supplØmentaires) et les vols avec entrØe par
ruse (+ 3,89 %, soit 451 faits supplØmentaires).

•••• la catØgorie des infractions Øconomiques et financiŁres (- 3,42 %)

Globalement, la catØgorie des infractions Øconomiques et financiŁres, qui reprØsente
8,44 % de l ensemble des crimes et dØlits, a enregistrØ une baisse de 3,42 % (soit 11 275 faits de
moins que sur l annØe 2004).
AprŁs la diminution constatØe en 2004 (- 5,59 %), les escroqueries, faux et contrefa ons
poursuivent leur baisse en 2005 (- 4,43 %, soit 13 503 faits).

7

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.