Etude sur la socialisation des enfants handicapés intégrés à l'école primaire ordinaire

De
Publié par

En tant qu'organisme d'Etat, l'école est mise à contribution pour faciliter l'intégration sociale des handicapés, préparer l'enfant handicapé à s'intégrer dans la société pour ensuite s'élever vers d'autres sphères sociales qui jusque là lui étaient inaccessibles. Le débat sur l'intégration scolaire s'inscrit alors dans un cadre plus général qui est celui de l'égalité scolaire pour tous. Après une partie historique et une partie statistique, la troisième partie de l'étude développe la dimension socialisation à l'école pour l'élève handicapé. Ensuite analyse du point de vue des parents d'enfants handicapés et des relations qui se tissent entre un élève déficient et des élèves ordinaires.
Publié le : lundi 1 décembre 1997
Lecture(s) : 310
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/984000402-etude-sur-la-socialisation-des-enfants-handicapes-integres-a-l-ecole-primaire
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 146
Voir plus Voir moins

TABLE DES MATIÈRES

Remerciements

INTRODUCTION GENERALE
Une autre approche de la dficience

CHAPITRE I : ASPECTS HISTORIQUES DE LA PRISE EN CHARGE
ÉDUCATIVE DES ENFANTS HANDICAPÉS
Analyse diachronique
De l'ducabilit la citoyennet
La logique sgrgative
La logique d'adaptation
La logique intgrative
Conclusion du chapitre

1

2
2

6
7
7
8
9
11
17

CHAPITRE II : L'INTÉGRATION SCOLAIRE: DONNÉES SOCIALES 18
L'ducation scolaire des enfants handicaps : les diffrentes voies de scolarisation 19
La situation gnrale 20
Importance de la population handicape 21
L'intgration scolaire dans le premier degr 22
Conclusion du chapitre 33

CHAPITRE III : LA SOCIALISATION DE L'ENFANT HANDICAPÉ À L'ÉCOLE 37
Approche de la socialisation l'cole 37
Socialisation et chec scolaire 39
cole et di e normatif 42
SSoocciiaalliissaattiioonn ll''cole et ppaarraadiggmme interprtatif 45
L'acte social 46
La communication, l'autrui gnralis et la construction de Soi 47
Le Moi et le Je 47
La figuration et l'tiquetage 48
CHAPITRE IV : LA SOCIALISATION DE L'ENFANT HANDICAPÉ INTÉGRÉ :
LE POINT DE VUE DES ADULTES 51
Analyse qualitative 51
La prospection 53
La direction 54
L'enseignant 56
Les agents de service 59
Les agents administratifs 60
LLea s dparmentsc-hde' plarevntea le 6610
ar
Le forcing 61
Le laisser faire-laisser aller 62
artie 63
SCeocnocnludsei opna rdtei ela : parneamliyser eq upantitative 64
Caractristiques du corpus 64
L'analyse factorielle 66
Parents-intgrants et Directeurs d'cole 69
Parents intgrants et Instituteurs 77
Conclusion de la seconde partie 81
Conclusion du chapitre 83

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

CHAPITRE V : LA SOCIALISATION DE L'ENFANT HANDICAPÉ INTÉGRÉ :
LE POINT DE VUE DES ÉLÈVES ORDINAIRES
Mis part les adultes
Mthodologie
Le choix mthodologique
La technique d'observation
Construction de l'outtoilg rmaphtihodologique
L'intrêt de la pho e
La prise de vue
Le CD-Rom
La navigation dans le CD-Rom
La grille dfinitive
Dfinition des catgories
Mise e le d'observation
Rsultna tas peptl iacnaatliyosne sd e la gril
PLr'aemmibivrael eanncael ydsees : sleenst irmesnutltsa etst lde'es nasfefrmobnltee ments directs
LSee cfoanctdeeu ar ntealmyspes :: luens stialbelnecaeu xq ucir foaisit ds u b rpuairt tir d
e la variable " lves handicaps "

L'espace pdagogique
Troisime anallysvee : hLesd tiacbalpea ux multivaris
Le sexe de l' an
Quatrime analyse : les tableaux croiss pour chaque type de dficience
Conccllusion du chapitre
L'ex usion de l'intrieur
Le procd de dnormification
Le "sur la table " et le " sous la table"
Le pouvoir redistribu
CONCLUSION GÉNÉRALE
Quelle perspective pour l'intgration scolaire ?
BIBLIOGRAPHIE

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

85
86
87
88
88
89
90
91
92
94
95
96
97
99
100
102
104
106
108
110
113
115
120
120
121
126
129
130
134
136

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

INTRODUCTION GÉNÉRALE

Rares sont les dbats sociaux, conomiques ou politiques qui n'emploient pas le
terme d'intgration ad libitum. Le mot revient sans cesse avec quelques variations
selonl'utilisationqui en est faiteparles diffrentschampssociaux et professionnels
qui en ont fait leur credo. Dansledroit fil de cetteexpression, l'intgrationdes enfants
et adultes handicapsdans la socitalimenteelleaussidepuisune trentained'annes
le dbat politique qui poursuitl'objectif d'une de lapleine intgration sociale
population handicape. Entantqu'organisme d'tat,l'cole logiquementsera assez
mise contribution pour faciliter ce vasteenrôlement,prparerl'enfanthandicapen
passed'êtreadulte las'intgrer dans ensuite socit pours'leverversd'autres
sphres sociales qui jusque l luitaient inaccessibles. Le dbat surl'intgration
scolaires'inscritalors dans uncadreplusgnraqlui estceluidel'galitscolaire pour
tous puisque « parmi les armes utilisespour combattrel'hydrede l'ingalit,les
politiques ducatives ont reçu toute l'attention voulue des pouvoirs publics »
{Cherkaoui M, 1993, p93 }.
nItlronstaruhlienerralsteqnues'uonciellacargaiscltatiroisntiqeunemateerrsdicneid'edrgtoitacon.sselnnaserinQauiiplusest,rieevenn
eunp nom
cette lgislation nelaisse plusaucun doutesurl'affirmationd'unenolovraptl'tatde
faciliter et d'amplifierl'ouverturedes portes del'coleordinaire l'ensembledes
enfants qui jusquelen taient exclus.As'enteniren effet au seulrythmelatifgisl
pourlemoins rgulier insufflpartirde 1975, date dupremiercadre juridique, cette
volont prsentebienl'indiced'unevolution constante et irrversible tout comme
celuid'un d'ouverturerel dsirplus largedes portes del'coleordinaire. Maisau-del
d'unesimple connaissancejuridiquedu phnomneu,nerflexionplusspquemcifinet
sociologique peut-être entrepriselorsquecelle-ci nesefocalise plus sur la possibilit
lgalement admised'accslibre del'enfanthandicap l'enseignement ordinairem a i s
sur les aspects la etfois quantitatifqualitatifdel'intgrationscolaire.

L'aspect quantitatif sera saisitravers l'analyse statistique en coupe de
l'intgration scolaire. Cette analyse donneraune imageindirecte des proportions
d'lves handicaps prsent ordinaires l'coled'uneanne sur l'autre. L'aspect
qualitatifsera quantluisaisiparle dmarchebiais d'unevisant mettre enlumirela
manireavec laquelle vas'engager le processusdesocialisationdel'enfanthandicap
unefoisque celui-ciaura franchilepasdelaportedel'coleprimaire.

Uneautreapprochedela dficience

Toujours vouela de 1882dmocratie depuis leslois rpublicainesdu 28 mars
Jules Ferry,l'colemarche souslatriple toile dela laïcit et degratuit, de la
l'obligation De ces trois principes,l'ducationdes enfants handicaps devientun
devoir d'État. Face un dsir d'ouverture de l'institution scolaire ordinaire,
l'intgration scolaire serait la manifestation auniveaudu systme ducatifd'une

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

volont politiqueplus gnrale. De surcroîts,a ratification l'rigeinfine en un fait de
socit.Lesenfantshandicapsontdsormaisla possibilitjuridiqued'êtrescolariss
enmilieu ordinaire toutenbnficianta,vecune aidepublique, de moyens spcialiss.
Nombresd'analyses,en dehors del'intgration ontde scolaire, soulignlecaractre
de sociabilit prsent l'cole et les parents intgrants, les enseignants ou le
directeurs d'cole, s'accordent direqu'elle est un espace de socialisation trs
important pourl'enfanttant du point de vue des acquisitions scolaires qued'une
manired'être. Du point de vue social,l'cole, les contacts avec lesen permettant
enfants " normaux " etla devient un terrain deralit quotidienne,prdilectiondans
la mesure où elle est de plain-pied dans les mcanismesconstitutifs de la socialisation
et finalement dela la normalisation. La scolaritest alorsconstruction identitaire de et
pourl'enfantl'galdu travail pourl'adulteet,entantquetel, devient le passage oblig
pour une intgration sociale.

Maisqu'enest-il pour le chercheur en sciences sociales ?
En la considrant comme un fait de socit amu ême titre quel'checscolaire,
l'intgration scolaire peut intresser les sciencessociales. Cependant la vritable
rflexion ne doit pas s'organiser autour del'intrêtsocial du mouvement mais de
l'intrêtsociologique. En effet, par sa nouveaut et les contactsqu'elleoccasionne,
l'intgrationscolaireouvre lechamp l'exprimentationsociale etfavorisemre'legenc
d'expriencesoriginales qui suscitent uncertainnombre de questions.

Ce sont ces expriences nouvelles quisont l'originede cette recherche.
Nanmoins, pour quel'intgration devenir le support scolaire puisseuneanalyse
sociologique,ilerpssetgomprolrdesecterruoneiasenpiuqts'noncercommeune
rupture aveclaconception selon laquelle la dficiencene seraitqu'uneralit pouvant
être dcrypte uniquement en fonction dle'tateboioliguqd'unindividu oulaseule
rfrence un cadre nosographique. Cne'estqu'unefois cette rupture consomme
quel'analysedelanorme scolairepourra« aller au-deldu corps (...) pour dterminer
cequiest normal pource Georges, 1991} et dcrire lacorps même » {Canguilhem
fois sa nature, ses liens avecle dans un espace desocial ainsi que sa distribution
socialisation particulier.

De cette façon, la dficienceprend laformed'uneralitsociale particulire ;elle
n'estplus un donn initialdont les causes sont apparentes mais enclavedans un
rseaude relations sociales singulires ettroitementlies l'organisationdu systme
dans lequel elless'insrentet aux finalits quiladterminentElle n'estplusl'unique
caractristiquedficitaireinhrente- l'enfanmtaisaussilaconsquenced'un
ensemble de pratiques sociales, au même titre d'ailleurs que le phnomne de la
toxicomanie (cf. Becker H, 1963)ou que ladlinquancejuvnile{Cicourel A, 1968}.

La maladie,ladifformit oula se teintentdficiencesont autant d'vnementsqui
de sentiments ambigus. La mort yplaneet les sentiments quil'ignorentou quil'vitent
aussi. Or, quandil s'agitde la mortd'un êtrehumain, RobertHertz{ 1970,Ire d.1928}
prcise que les phnomnes physiologiques ne sont pas leseuls lments qui la
caractrisent. Et de rajouterqu'«l'vnementorganique se un ensemble surajoute
complexe de croyance,d'motionsetd'actes quilui donne son caractrepropre». En

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

ne considrant pluslehandicapuniquementcommeunecaractristiquepropre la
personne maisaussicommel'laboration parunensemble d'interactions dcoulantde
la raction du social,lasociologiepeut " dfataliser " handicap. leElle pourra alors
conclure en premier lieu sur l'ide quelehandicap se trouvent pris dans des
mcanismessociaux prcisdefabrication.Ensecondlieu,ilsera possiblededmontrer
l'existence des diffrences spcifiquesdanslasocialisation del'enfantintgret,
terme, dans saconstructiondeSoieugardcellede sescamarades ordinaires.

Il nes'agitpas ici de juger des avantages et des inconvnients dela dmarche
intgrative pour l'enfant dficient (ce qui dplaceraitle travail vers le champ
disciplinaire delapsychologie) mais, avecl'inscriptionsurune sociologiedu groupe
scolaire, de prendreunemesure exacte des problmesposspar lascolarisationd'un
enfant dficient dansles filiresnormalesetnonssppluisecialedsl'coleprimaire.
De la sorte,l'coleintgrative devientun vritable«laboratoiresocial »{RobertPark,
1990} danslequel lechercheur peutparvenir saisir lesmaniresavec lesquelles les
agents institutionnels, subissant ou acceptant une intgration scolaire, vont recrer
pour eux-mêmes cette pratique ; «c'estd'ailleurscelaquien faitlelieupar excellence
de dcouverte des secrets ducoeurhumain etl'tudedelanaturehumaine etdela
socit »{Ibidem, p.183}.

Cependant,devantlaiplimultcitdeserntnavemelsintadtnalsnstructurationde
notre objet et tant bien entenduquecelui-cis'inscritdansuneralit dynamique,
nous ne prtendons absolument pasvouloir saisir tous les facteurs explicatifs. Les
rsultats de cette recherche n'ont deporteet designification sont que s'ilschaque
fois renvoys aucadre sa mthodologie. La dimension spatio-de la recherche et
temporelle dans laquelle s'inscritl'enquête on souhaitedemande de la prudence si
opreruneinfrence des rsultats sur l'ensemble dela population handicape.
D'ailleurs,le faible nombredes casobservsdanslechapitre V estlaussi pourôter
aux conclusions de ce même chapitre tout caractre dfinitif etexcessivement
gnralisateur.

Nanmoins,ilfaut viter derduirelaportedes conclusions.C'estpourquoile
choixs'estport sur deuxtypesparticuliersde questionnementpuisqu'ilsserfrent
l'unetl'autreceuxayantrgil'article d'ÉricPlaisance {1995}surl'ducationspciale
etl'intgration.L'auteurseposaitles questionssuivantes : «a-t-onaujourd'huinotre
disposition des donnes surlaplaceoccupeparles mesuresd'intgrationdans le
cadre del'ducationdes enfants handicaps ?Peut-onestimer les avantagesqueles
uns et les autrespeuventen retirerou, plus pragmatiquementet plus directement, doit-
on conseillerdes parentsd'enfant handicap une circonstance en toutede choisir
ducation mene en intgrationla placed'uneducation en tablissement
spcialis ? ».Apartirde l,l'investigation se droulerasur la based'uneprocdure
analytique dductive partantd'abordd'uneanalyse d'ensemble du mouvement
ducatif des lves handicaps.

Cette premiretapeadopteraunpointdevue historique(chapitreI)puisun point
de vue statistiquepar unetude encoupe des taux de prsence des populations
handicapes dans ordinairel'enseignement primaire(chapitre II). Une fois cette sorte
de"sociologieenlvation"effectue,nousdvelopperonlasdimensionde
socialisation l'cole pour l'lvheandicap Ensuite,(chapitre III).l'analyseira vers
unpremierpalierenprofondeurdel'intgration scolaire pour s'intresser aux

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

mcanismes de production sociale de la dficience par les adultes intgrants
(chapitre IV). Étant entendu quel'attentionsera accorde l'ensembledescontacts
mixtes1,le franchissementd'unelytieanatapequsupplmentairesera oprpour aller
observerinvivo les relationsqui lve dficient et despeuvent s'engager entre un
lves ordinaires (chapitre V).

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

La documentation Française : Etude sur la socialisation des enfants handicaps intgrs l'cole primaire ordinaire

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.