La tarification des infrastructures urbaines.

De
L'objet de l'étude est triple :
- effectuer le bilan des études sur le sujet de la tarification de l'usage des infrastructures routières en zone urbaine, tant dans le domaine de la méthodologie générale de la demande que dans celui des cas concrets,
- procéder à une rapide estimation des réactions à attendre en utilisant les ordres de grandeur de tarifs et d'élasticités actuellement connus,
- faire des propositions sur la méthodologie d'étude de la demande qu'il conviendrait d'adopter pour une étude à venir.
Mellet (F). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0013807
Publié le : jeudi 1 janvier 1970
Lecture(s) : 6
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0013807&n=70554&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 70
Voir plus Voir moins

MINISTERE DE L'EQUIPEMENT ET DU LOGEMENT
SERVICES DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET INTERNATIONALES
COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE
LA TARIFICATION DE5 INFRASTRUCTURES URBAINES
Rapport de préétude
Etude réalisée par Monsieur François MELLET, Chargé d'Etudes.
Novembre 1970
INSTITUT D'AMENAGEMENT ET D'URBANISME DE LA REGION PARISIENNE
21-23, Rue Miollis - Paris 15è - Té*. 306.82.04 '
Servies des Affaires é ;c;;ômi«|U«
DC
CDAT
Réf. n< 1732LA TARIFICATION DES INFRASTRUCTURES URBAINES
RESUM E
C'est à la suite d'une décision du Conseil des Communautés Européennes qu'une pré-étude
sur le thème de la tarification des infrastructures urbaines a été confiée à l'Institut
d'Aménagement et d'Urbanisme de la Région Parisienne (I.A.U.R.P,), avec le concours de
l'Omnium Technique d'Aménagement (O.T.A.M.) et le Centre d'Etudes et Recherches d'Aména-
gement Urbain (C«E.R.A U.).0
L'objet de cette pré-étude était la proposition d'ofientations pour l'étude définitive.
Dans le cadre de cette étude on considère que la tarification est un moyen de réduire
la congestion en zone urbaine. Les impacts à long terme, bien que l'on souligne leur
importance, ne sont cités que pour mémoire et pourront faire l'objet d'études futures.
On raisonne donc à infrastructure donnée.
La pré-étude est en réalité une étude exploratoire, bibliographique et critique des
méthodes existantes,, Dans une première partie on présente rapidement la structure classi-
que d'analyse, ou chaîne de modèles, en montrant plus particulièrement comment les coûts
de transport sont introduits dans les diverses formulations.
Dans la deuxième partie, on montre dans quelle mesure il est possible d'utiliser l'appro-
che classique pour estimer les réactions de la demande à des variations de tarifs. On
examine d'abord, à la lumière des modèles existants, les impacts d'une variation des
coûts sur la génération, la distribution, la répartition entre modes, l'affectation et
la répartition horaire.
En second lieu, on propose à l'examen quelques expériences concrètes et les résultats
d'utilisation des modèles pour tester la sensibilité aux coûts et en particulier aux
variations de tarifs.
Enfin, au cours d'une rapide troisième partie, on donne quelques éléments sur les coûts
marginaux et la valeur du temps, éléments qui ont été pour la plupart extraits d'études
récentes, en particulier des travaux du groupe d'étude "Sur les coûts et la tarification
des transports urbains" (rapport connu sous le nom de "rapport Hautreux").
Dans une brève conclusion, les éléments essentiels destinés à préciser les orisntations
de l'étude proprement dite sont explicitées. On propose plus spécialement, après une
phase théorique sur les objectifs et les moyens, la mise en place d'expérimentations - ou
l'exploitation de projets importants devant modifier la structure des coûts - pour
améliorer la connaissance des réactions de la demande.
F. MELLETTABLE DES MATIERES
Pages
INTRODUCTION 1
« ANALYSE DE LA DEMANDE 4
a) Généralités . ,.
b) Eléments descriptifs sur la demande de transport 7
c) Un essai d'interprétation globala t la structure classique ou chaîne
de modèles 10
1 - les modèles de génération1
2 « less de distribution3
3 a* les modèles de répartition modale 15
4 » la répartition horaire7
5 » les modèles d'affectation sur le réseau8
II - UTILISATION DE L«APPROCHE CLASSIQUE POUR ESTIMER LES REACTIONS DE LA
DEMANDE AUX TARIFS 20
1- Importance des coOts dana les modèles existants 22
a) impact d'une variation des coûts sur le nombre et la fréquence
des déplacements2
b) impact d'une variation des coûts sur la distribution4
c) " " " M » i répartition modale 26 sur a
n
d) • » n l'affectation au réseau9r
tt
e) " " w n in horaire 31 sur a
2— Expériences concrètes et résultats de l'utilisation de certains
modèles pour testes la sensibilité aux coûts 32
a) sensibilité des usagers de la R.A. T.P, et de la S.N.C.F. 32
b)é de report dans le temps4
c) stationnement payant à Londres4
d) utilisation des modèles WARNER ~ CERAU aour l'étude de la
sensibilité aux coQts 35
e) le modèle HERMES8- II -
Pages
III - LA TARIFICATION AU COUT MARGINAL SOCIAL - ELEMENTS SUR LES COUTS
MARGINAUX ET LA VALEUR DU TEMPS ~> SYSTEME5 DE PERCEPTION AU COUT MARGINAL 40
1 ) Généralités 41
2) Eléments sur les coûts marginaux1
a) généralités sur les coûts marginaux .42
b) principaux résultats connus3
ç-j vslaur du temps - 43
0 quelques coûts marginaux : estimation d'ordre de grandeur7
3) La perception des coQtsx '7
CONCLUSION i PROPOSITIONS D'ORIENTATION 49INTRODUCTIO N
A la suite d'une décision du Conseil des Communautés Européennes d'effectuer une étuda sur
la tarification de l'usage des infrastructures routières en zone urbaine (27 janvier 1970)^
I'I.AOUOROPO s'est vu confier par le 5 A<,E.I une pré-étude sur les réactions à attendreO 8
de la part des usagers à une tarification au coût marginal social»
8
L'objet de l'étude confiée à 1 IOA U R.P © est triple :O O
« D'une partj effectuer le bilan des études sur le sujet tant dans le domaine de la métho-9
dologie générale de la demande que dans celui des cas concretso
— En deuxième lieu» procéder à une rapide estimation des réactions à attendre en utilisant
les ordres de grandeur de tarifs et d'élasticités actuellement connuso
s
— Enfin et principalement» il est attendu de l I.A U.R Po des propositions sur la méthodo«=>0 0
logis d'étude de la demande qu"il conviendrait d'adopter pour l'étude à venir (1)e
Le présent rapport tente de répondre à ces trois soucis»
Le rapport comprend plusieurs parties^ à savoir s
« Un exposé de la méthodologie générale concernant la représentation et l'analyse de la
demande*
(1) Cf» Contrat I.A.U.R.P —SoAoEolo relatif à une pré-étude sur la tarification des infra-O
structures urbaines.- 2 -
Une analyse bibliographique portant sur les études des réactions de la demande à des
variations de coûts et corrélativement un essai d'évaluation de ces réactions à partir
de modèles Existants*
Une analyse du problème de la tarification au coût marginal social, des éléments sur ces
coûts et le point des études sur la "valeur du temps".
» Quelques éléments sur les systèmes de perception des tarifs et leur évaluation vis-<à-vis
de leur aptitude à s'approcher plus ou moins du coût marginal social!
- Enfin des propositions d'orientation montrant jusqu'où on peut aller dans l'état actuel
de la connaissance et ce qu'il faudrait faire pour l'améliorer;I - ANALYSE DE LA DEMANDE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.