Le livre blanc des énergies renouvelables. Des choix qui fondent notre avenir.

De
Le livre blanc présente la feuille de route du SER pour 2020, les projections 2030 et décline douze propositions pour agir concrètement en vue de la création d'une filière énergétique forte, créatrice d'emplois et de richesses industrielles.
La première partie fait le point sur le développement des énergies renouvelables dans le monde ces dernières années ainsi que sur les enjeux industriels et économiques qu'elles représentent pour la France. La deuxième partie présente douze propositions déclinées en quarante-neuf outils.
Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0075578
Publié le : dimanche 1 janvier 2012
Lecture(s) : 26
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0075578&n=2672&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
ser livre blanc
Le livre blanc des én ies renouveerlgables Des choix qui fondent notre avenir
ontribution du syndicat des énergies renouvelables au débat relatif à la politique énergétique
P. 01
P. 04
P. 08
P. 10
P. 14
P. 18
P. 20
P. 29
Sommaire
Partie I
Stimuler la dynamique industrielle française face aux dé s de la transition énergétique mondiale Préambule par Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des énergies renouvelables
Introduction Les chemins de la croissance I. Les énergies renouvelables un marché mondial en forte croissance malgré la crise II. La France est dans la course et peut se placer dans le peloton de tête III. La feuille de route du Syndicat des énergies renouvelables pour 2020 et 2030 IV. Bâtir une stratégie gagnante pour la France dans les renouvelables
La vitalité des énergies renouvelables en images
P. 41
P. 45 P. 61 P. 75 P. 87 P. 103 P. 117 P. 131
P. 139 P. 151 P. 167
P. 183 P. 195
Partie II
Les 12 propositions du Syndicat des énergies renouvelables 01Donner un nouveau sou e à léolien terrestre olien o shore 02Déployer lé et les énergies marines 03Reconstruire la lière photovoltaïque 04Pro ter des atouts de lhydroélectricité 05Ampli er lessor de la chaleur renouvelable : biomasse, géothermie et solaire thermique 06Placer les énergies renouvelables au cur du bâtiment et combattre la précarité énergétique 07Créer de nouvelles  lières industrielles s 08 potentielsExploiter tous le de la biomasse énergie s éner 09Faciliter laccueil de gies renouvelables sur les réseaux électriques i 10Atteindre lautonomie énergét que dans les régions ultramarines
11Consolider lindustrie des énergies renouvelables tre le cap sur linternational 12Met
Stimuler la dynamiqueindustrielle aise ffraacneçauxdé s de la transition énergétique mondiale
La proposition de feuille de route du Syndicat des énergies renouvela
bles
p. 04
p. 08
p. 10
p. 14
p. 18
p. 20
p. 28
Sommaire
Préambule par Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des énergies renouvelables
trodInonucti Les chemins de la croissance
I. Les énergies renouvelables un marché mondial en forte croissance malgré la crise
II. La France est dans la courseet peut se placer dans le peloton de tête
III. La feuille de route du Syndicat des énergies renouvelables pour 2020 et 2030
IV. Bâtir une stratégie gagnantepour la France dans les renouvelable
La vitalité des énergies renouvelables en images
s
04
PréambuleLe Syndicat des énergies renouvelables entend démontrer à quelles conditions les énergies renouvelables peuvent à la fois participer au mix de production énergétique en préservant lenvironnement et constituer le fer de lance dune nouvelle dynamique industrielle.
le livre blanc des énergies renouvelables
Énergies renouvelables, énergies de notre siècle
Lavenir énergétique de la France tend à devenir lun des enjeux de la campa-gne présidentielle de 2012.
Quelques mois après Fukushima et dans un contexte de crise nancière aiguë, la France sinterroge sur ses choix de lière énergétique à long terme. La lière nu-cléaire, sur laquelle a été bâtie pour une large part la compétitivité de léconomie française, peut-elle ou doit-elle demeurer la seule lière dexcellence ? Le recours massif à court terme aux sources déner-gies fossiles peut-il constituer un subs-titut à lénergie nucléaire dans un contexte de pénalisation durable des émissions de gaz à e et de serre ? Les énergies renouvelables peuvent-elles couvrir une part substantielle des be-soins satisfaits par les énergies conven-tionnelles ? Quels que soient les scénarios énergétiques retenus, des investisse-ments importants seront nécessaires qui généreront une hausse des coûts de pro-duction et donc des tarifs. Le débat sur le mix énergétique est ainsi lancé.
À vrai dire, la France nest pas le seul pays à être confronté à ce débat crucial de politique énergétique. Laccident nu-cléaire japonais na, à ce titre, fait quac-célérer une prise de conscience mondiale. En ce début de XXIesiècle, marqué par les mutations technologiques, linstabi-lité économique et monétaire et la raré-faction des ressources, chaque pays doit  nir une stratégie énergétique qui lui
05
permette de répondre dans la durée à ses besoins et de préserver lenvironnement en tirant au mieux parti de ses atouts naturels et de ses avantages compétitifs. Le monde se trouve ainsi engagé dans une période de transition vers de nou-veaux modèles énergétiques dont les maîtres-mots seront durabilité des res-sources, compétitivité et innocuité des productions dénergie. Pourquoi un Livre blanc ? Le Syndicat des énergies renouvelables souhaite, àtravers le présent Livre blanc, apporter son concours à la dé nition de la politique énergétique française à lho-rizon 2030 avec un souci prioritaire : contribuer à la relance durable de notre économie. Sappuyant sur lexpérience de terrain de ses 500 entreprises adhé-rentes, qui couvrent lensemble des -lières renouvelables électriques et ther-miques, il entend démontrer à quelles conditions les énergies renouvelables peuvent à la fois participer au mix de production énergétique en préservant lenvironnement et constituer le fer de lance dune nouvelle dynamique indus-trielle, innovante, créatrice demplois et exportatrice. Sa conviction est en e et que la promo-tion des énergies renouvelables consti-tue un impératif de politique énergétique et de politique industrielle à au moins cinq titres décrits ci-après :
le livre blanc des énergies renouvelables
06
0Les énergies renouvelables contri-buent à la sécurité dapprovisionne-ment et à lindépendance énergétique de la France et de lEurope.Produites à partir de ressources issues directement ou indirectement du rayon-nement solaire ou de la chaleur de la Terre et, pour la plupart dentre elles, in nies à léchelle mondiale, ce sont des énergies de ux qui népuisent aucun stock disponible sur la planète. Leur utilisation protège des risques de rup-ture dapprovisionnement et de volati-lité des prix résultant des aléas des marchés internationaux des matières premières énergétiques. 02Les énergies renouvelables per-mettent une maîtrise à long terme des prix de lénergie.Rejoignant les coûts de production de
lhydroélectricité, certaines technolo-gies comme léolien terrestre ont au-jourdhui pratiquement atteint la parité avec les coûts de l'électricité thermique, tandis que dautres lières (solaire pho-tovoltaïque, biomasse) réduisent leur écart initial de compétitivité. Béné -ciant dun marché mondial, dun ux dinnovations technologiques régulier et de dispositifs dincitation nancière variés, linvestissement dans les équi-pements de production dénergies re-nouvelables (turbines éoliennes, mo-dules solaires, chaudières biomasse...) est stimulé par la perspective de pro-duire, dans un proche avenir, de léner-gie à des conditions compétitives, avec des coûts dexploitation très réduits par rapport aux autres sources dénergie.
03Les én ergies renouvelables constituent les vecteurs les plus adap-tés de développement de la produc-tion dénergie décentralisée.Le recours à ces formes dénergie permet ainsi la valorisation des ressources na-turelles des territoires par les entre-prises, les collectivités et les particuliers. Il contribue à la sécurité de lapprovi-sionnement local, à la maîtrise des consommations et à la réduction de la précarité énergétique. Il donne lieu, sauf dans le cas de grands projets (grande hydroélectricité, parcs éoliens o shore), à des besoins unitaires de nancement réduits par rapport aux énergies conven-tionnelles. Leurs caractéristiques intrin-sèques les rendent particulièrement pertinentes dans les territoires insu-
laires français.
0Les énergies renouvelables contri-buent à limiter les impacts de la pro-ductiondénergiesurlenvironnement:diminution des émissions de gaz à e et de serre, réduction des e ets sur lair et sur leau, absence de production de dé-chets... Les installations de production dénergies renouvelables a ectent fai-blement lenvironnement, la biodiver-sité et le climat et sont par conséquent bénéfiques pour la santé humaine et animale.
0ne ies Les é rg renouvelables o rent un potentiel considérable de développement industriel pour nos entreprises.La forte croissance des marchés mon-diaux des énergies renouvelables suscite
le livre blanc des énergies renouvelables
de multiples opportunités dinvestisse-ment dans des activités situées tout au long des chaînes de valeur propres à chaque lière. Notre pays détient dans chacune dentre elles des avantages com-pétitifs qui peuvent être exploités à tra-vers la création de nouvelles entreprises ou la reconversion dentreprises exis-tantes. Ces atouts nont pourtant été quinsuffisamment exploités jusquà présent. Lentrée des entreprises fran-çaises sur ces marchés ouverts à la concurrence internationale et en crois-sance soutenue malgré la crise actuelle apparaît aujourdhui comme un impératif pour relancer lactivité et lemploi indus-triel en France et pour contribuer au rééquilibrage de notre commerce extérieur. Si lon veut proposer un projet porteur davenir et despérance, qui prenne le
contre-pied de la solution illusoire de la décroissance comme remède aux pro-blèmes environnementaux, sanitaires et din des prix de lénergie, il est ation indispensable de lancer ensemble, pou-voirs publics et entreprises, une stratégie de croissance ambitieuse et durable des énergies renouvelables. Cest la proposition de notre Syndicat que vous trouverez détaillée dans les pages qui suivent.
La feuille de route du Syndicat des énergies renouvelables pour 2020
13 %
Situation  n 2010
07
Objectifs 2020
Jean-Louis Bal,Président du Syndicat des énergies renouvelables
25 %
Chaleur renouvelable
Électricité renouvelable
Biocarburants
Autres énergies
le livre blanc des énergies renouvelables
08
Les chemins de la croissance
Chacun connaît le lien très fort entre développement économique, créa-tion de richesses et accès à des quan-tités dénergie abondantes et bon marché.
Dans tous les secteurs dactivité, léner-gie joue un rôle central et permet la pro-duction de biens et de services. Celle-ci est en e et stimulée par laccès à une énergie abondante et bon marché qui agit sur la baisse des prix des biens, per-mettant leur démocratisation et des gains de productivité.
Outre la production industrielle, la consommation dénergie dite nale à léchelle dun pays occidental concerne deux autres grands secteurs : lhabitat et le bâtiment tertiaire dun côté et le trans-port de lautre. Laccès à une énergie bon marché est facteur de compétitivité pour nos industries et constitue également la garantie dun pouvoir dachat amélioré pour les ménages. Cette relation entre croissance écono-mique, bien-être des populations et consommation dénergie a été démon-trée par de nombreuses études scienti- ques.voir gure Le dé aux sociétés modernes est lancé simple dans sa formulation et complexe
dans son application : produire de léner-gie en grande quantité et à un coût ac-ceptable a n que la société puisse béné- cier de ce « carburant » essentiel pour sa prospérité tout en contenant les risques inhérents à la fabrication de cette énergie (risques environnementaux et risques de dépendance en matière dapprovisionnement). On oublie souvent que la disponibilité de lénergie nest pas une problématique physique en soi. Le rayonnement solaire qui atteint la surface terrestre permet-trait en théorie de couvrir plus de 10 000 fois la consommation totale de la planète. Ainsi, la mobilisation des gisements dénergies locaux tels que le soleil, le vent, la biomasse, la chaleur de la Terre, leaudouce et la mer, permettraient de sub-venir aux besoins de tous. Quelle est alors la problématique à une très grande échelle de ces formes déner-gies ? Tout simplement le coût de leur mobilisation et de leur conversion en forme utilisable : électricité, eau chaude, chaleur, vapeur, carburant... Les conséquences de lexploitation des
énergies de ux, que sont les énergies issues de sources renouvelables, di è-rent fondamentalement de celles de lexploitation des énergies de stock, que sont les énergies fossiles. Dun point de
le livre blanc des énergies renouvelables
vue économique, ces conséquences sontmie déchelle industrielle générée par exactement inverses. Ainsi, plus on ex- une production de marché de masse. ploite les énergies de stock, plus leur prix augmente. On le constate avec les de-Les énergies renouvelables, dans leur di-mandes de plus en plus fortes des pays versité et en fonction de leurs spéci cités, émergents ajoutées à celles structurel- sont à même de répondre, pour une bonne lement importantes des pays occiden-part, aux besoins des populations. Leur taux. Au contraire, lexploitation crois- marché ne cesse ainsi de se développer sante des sources dénergie renouvelableavec des taux de croissance très élevés, conduit à la diminution de leur prix : le malgré la crise. Par son savoir-faire histo-développement à grande échelle deuqirlsnadeeei,engrarcnalFcteueselérde lénergie solaire auquel on assiste actuel- est en mesure de prendre une part consé-lement ou celui de lénergie éoliennequente dans ce nouveau marché. Pour y concourt à une spectaculaire baisse des parvenir, il est maintenant indispensable coûts, car la gratuité du combustibleque lÉtat et les professionnels bâtissent donne toute son importance à lécono- ensemble une stratégie à long terme.
 gure 1
États-UnisRussieAllemagneJaponMexiqueChineIndeÉthiopie
Consommation dénergie primaire en Tep / habitant (2007) 7,75 4,75 4,03 4,02 1,74 1,48 0,53 0,29
Nombre dutilisateurs de lInternet pour 1000 personnes 726 214 518 693 205 189 60 3
Source : A. JESS / Energy Policy 38 (2010) 4663  4678 daprès CIA, 2009
09
Taux de lettrisme des populations dâge supérieur à 15 ans (écriture et lecture) > 99 % > 99 % > 99 % > 99 % 91 % 91 %
61 % 43 %
Espérance de vie à la naissance
78ans 66ans 79ans 82ans 76ans 73ans 70ans 55ans
le livre blanc des énergies renouvelables
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.