Les comptes de la sécurité sociale : résultats 2012, prévisions 2013 et 2014

De
Publié par

La Commission présente, dans son rapport de septembre 2013, les comptes de la sécurité sociale pour 2012 ainsi que les comptes prévisionnels tendanciels pour 2013 et 2014. Le déficit de l'ensemble des régimes de base de sécurité Sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) devrait s'établir à -17,3 milliards d'euros en 2013 après -19,2 milliards d'euros en 2012. Le déficit serait ainsi réduit d'un peu plus de 12 milliards d'euros par rapport au niveau exceptionnel, de 29,6 milliards d'euros, atteint en 2010. Le déficit de 2013 resterait cependant élevé et représenterait encore plus du double de celui de 2008. Le solde du régime général serait pratiquement stable, passant de -13,3 milliards d'euros à -13,5 milliards d'euros, la réduction du déficit portant sur le FSV et les autres régimes de base. Sur les deux années 2012 et 2013, le déficit de l'ensemble des régimes de base et du FSV aura ainsi été réduit de plus de 5,3 milliards d'euros. Avant prise en compte des mesures nouvelles du projet de loi de finances (PLF) et du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, ce déficit attendrait 22,1 milliards d'euros en 2014.
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000653-les-comptes-de-la-securite-sociale-resultats-2012-previsions-2013-et-2014
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 376
Voir plus Voir moins





LES COMPTES
DE LA SÉCURITÉ
SOCIALE










RÉSULTATS 2012
PRÉVISIONS 2013 ET 2014









RAPPORT
septembre 2013 Depuis 2002, les comptes présentés dans ce rapport sont établis à partir des tableaux de centralisation
des données comptables transmis par les régimes à la Mission comptable permanente.

Rédaction
pour la direction de la Sécurité sociale
Anne-Sophie ANBAR David HOYRUP
Blanche BASILIEN Laure-Marie ISSANCHOU
Sandra BERNARD Roman KRAKUS
Nicolas BLANCHARD Audrey LAFON
Pierrick BONNIEU-MILOT Éric LEFEBVRE
Emmanuel CHION Pauline LE MEIL
Stéphanie CHORT Charlotte LESPAGNOL
Marianne CORNU-PAUCHET Alain MACÉ
Matthieu DARNER Mehdi MAMACHE
Samuel DELAFUYS Katarina MILETIC-LACROIX
Denis DARNAND Ursule NGOUANA
Mathilde DELPY Cédric PARIS
Akram EL SAADANY Anne-Gisèle PRIVAT
Sylvain GROGNET Bérénice RENARD
Leïla HACHEMI Léa RIVOT
Anne-Claire HOREL Nicolas VANNI

Pour l’ACOSS
Laure BERNÉ, Benjamin COLLIN, David JACQUIN, Christophe MORNET

Pour la DGFiP
Patrick AUGERAUD, Éric BLAYOT

Pour la MCP
Camille L’HERNAULT, Sophie MAISONNEUVE, Patrice LUCAS
et Andry RAKOTOARSON

Organisation : Francette BEAUNOIR et Françoise HALBUTIER.

Le rapport n’est rendu possible que par la qualité de la collaboration apportée par l’ensemble
des régimes de Sécurité sociale et des fonds dont les comptes sont présentés. Il a bénéficié
d’importants échanges avec les directions du ministère des affaires sociales et de la santé,
du ministère de l’économie et des finances ainsi qu’avec les services et les agents
comptables des Caisses nationales de Sécurité sociale et du FSV.
Table de matières

1. Synthèse .......................................................................................................... 7
1.1. Synthèse .................................................................................. 8
1.2. L’environnement économique ................ 20
2. Eclairages ....................................... 23
2.1. Evolution du marché des génériques .................................................................... 24
2.2. Dynamique des recettes et dépenses hospitalières .............. 28
2.3. Les établissements et services médico-sociaux .................................................... 32
2.4. Dynamique récente des indemnités journalières ................... 36
2.5. La rémunération sur objectifs de santé publique 40
2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé .... 44
2.7. Les dépenses de protection sociale pendant la crise ............................................ 50
3. Les recettes des régimes de base et des fonds .......... 57
3.1. Vue d’ensemble des recettes ................................................. 58
3.2. Les prélèvements sur les salaires du secteur privé ............... 64
Les prélèvements sur les revenus d’activité hors secteur privé affectés au régime 3.3.
général ................................................................................... 70
3.4. Les dispositifs d’exonérations en faveur de l’emploi.............. 74
3.5. Les prélèvements sur les revenus du capital ......................... 78
4. Les cotisations, prélèvements sociaux, impôts et taxes ........................... 83
4.1. Les cotisations ....................................................................................................... 84
4.2. La CSG .................. 88
4.3. Les autres prélèvements sociaux .......... 92
4.4. Les impôts et taxes 96
4.5. Les taxes sur le tabac et les boissons ................................................................. 100
4.6. La compensation des exonérations de cotisation ................ 104
5. Les transferts .............................................................................................. 109
5.1. Vue d’ensemble sur les transferts........................................................................ 110
5.2. Les mécanismes d’équilibrage des régimes de base .......... 114
5.3. Les compensations entre régimes de base ......................................................... 116
5.4. Les subventions d’équilibre .................................................. 122
6. Les dépenses des régimes de base et des fonds ..................................... 125
6.1. Vue d’ensemble des dépenses ............................................ 126
6.2. La gestion administrative ..................... 130
6.3. L’action sociale et la prévention ........................................... 132
7. Les prestations maladie et AT .................................... 137
7.1. ONDAM 2012 ....................................................................... 138
7.2. ONDA3 ....... 140
7.3. ONDAM 2014 ....................................... 143
7.4. Le passage des dépenses du champ de l’ONDAM aux prestations maladie-
maternité de la CNAM ......................................................................................... 144
7.5. La consommation de soins de ville du régime général ........................................ 146
7.6. Les prestations maladie et AT-MP hors ONDAM du régime général .................. 152
8. Les prestations vieillesse ........... 159
8.1. Contexte démographique ..................................................................................... 160
8.2. L’évolution des prestations de retraite ................................. 164 9. Les prestations famille ................................................................................ 171
9.1. Les prestations familiales..................................................... 172
9.2. Les aides au logement ......................... 176
10. La trésorerie du régime général ................................................................. 179
10.1. Les relations de trésorerie Etat – Sécurité sociale .............................................. 180
10.2. Le financement des besoins de trésorerie de l’ACOSS ...... 184
10.3. Du résultat comptable du régime général à la variation de trésorerie ................. 190
11. Les organismes concourant au financement des régimes....................... 193
11.1. Le FSV ................................................................................................................. 194
11.2. Le FRR 198
La CNSA .............. 200 11.3.
11.4. La CADES ............ 204
12. Les comptes du Régime général ................................................................ 209
12.1. CNAM – maladie .................................................................. 210
12.2. CNAM - AT-MP .... 214
12.3. CNAV ................................................................................... 218
12.4. CNAF ................................ 222
12.5. La situation patrimoniale des organismes de sécurité sociale ............................ 226
12.6. Méthodologie pour le passage du compte brut au compte net ........................... 238
13. Les comptes des régimes de base autres que le régime général ............ 243
13.1. Vue d’ensemble des régimes de base ................................................................. 244
13.2. Régime des salariés agricoles ............. 246
13.3. Régim exploitants agricoles ........ 254
13.4. Régime social des indépendants (RSI) – branche maladie . 262
13.5. Régime social des indépendants (RSI) – branche vieillesse............................... 268
13.6. Régime spécial de retraite des fonctionnaires civils et militaires de l’Etat .......... 274
13.7. Caisse nationale militaire de sécurité sociale ...................................................... 278
13.8. Régimes spéciaux des agents des collectivités locales (CNRACL et FATIACL) 282
13.9. Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l’Etat
(FSPOEIE) .......................................................................................................... 288
13.10. Régime spécial des agents de la SNCF .............................. 292
13.11. Régime spécial des agents de la RATP 298
13.12. Régime spécial des industries électriques et gazières (IEG) 304
13.13. Caisse autonome nationale de sécurité sociale dans les mines (CANSSM) ...... 310
13.14. Etablissement national des invalides de la marine (ENIM) ................................. 316
13.15. Caisse de retraite et de prévoyance des clercs et employés de notaires
(CRPCEN) ........................................................................... 322
13.16. Caisse d’assurance vieillesse, invalidité et maladie des cultes (CAVIMAC) ....... 328
13.17. Banque de France ............................... 332
13.18. Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) ... 336
13.19. Caisse nationale du barreau français (CNBF) ..................................................... 340
13.20. Fonds communs des accidents du travail (FCAT) ............... 344
13.21. Fonds communs des accidents du travail agricole (FCATA) ............................... 346
13.22. Service de l’allocation spéciale aux personnes âgées (SASPA) ......................... 348
13.23. Les Autres régimes .............................................................................................. 352
14. Approche institutionnelle ........................................................................... 355
14.1. La certification des comptes des régimes et des organismes ............................. 356
14.2. La mosaïque des régimes.................................................................................... 358
15. ANNEXES ..................................................................................................... 361
1. SYNTHESE

1.1. Synthèse
Un déficit d’ensemble réduit d’environ 2 Md€ en 2013, mais encore très
élevé
Avertissement : les commentaires qui suivent s’appliquent à des comptes prévisionnels pour
2013 et « tendanciels » pour 2014 n’intégrant ni les PLFSS et PLF pour 2014 ni le projet de
loi sur les retraites. La prise en compte des dispositions de ces projets de lois (recettes
nouvelles, économies sur les dépenses d’assurance maladie, …) se traduira par une
diminution substantielle du déficit de 2014.

Un déficit des régimes de base et du FSV de -17,3 Md€ en 2013
Le déficit de l’ensemble des régimes de base de sécurité sociale et du FSV devrait s’établir à
-17,3 Md€ en 2013, après -19,2 Md€ en 2012. Ce déficit, après avoir atteint le niveau très
élevé de -29,6 Md€ en 2010, avait été réduit de 7 Md€ en 2011 puis de 3,4 Md€ en 2012. Sa
diminution serait moindre en 2013 (-1,8 Md€). Cette inflexion du rythme de baisse du déficit,
malgré des apports de recettes de montant comparable pour les trois dernières années,
s’explique par la dégradation de la conjoncture et le ralentissement de la masse salariale en
2012 et 2013.
Le déficit de 2013 reste très élevé puisqu’il représente encore près du double de celui de
2008.
En 2013, la réduction du déficit porte sur le FSV et sur les régimes autres que le régime
général. Le déficit du régime général est quant à lui pratiquement stable.

Soldes des régimes de base et du FSV
En milliards d'euros
2010 2011 2012 2013 (p) 2014 (t)
Régime général -23,9 -17,4 -13,3 -13,5 -17,8
Autres régimes de base -1,6 -1,7 -1,8 -1,0 -0,6
Ensemble des régimes de base -25,5 -19,1 -15,1 -14,5 -18,4
FSV -4,1 -3,4 -4,1 -2,7 -3,7
Ensemble des régimes de base et fonds -29,6 -22,6 -19,2 -17,3 -22,1
(p) = provisoire ; (t) = tendanciel Source : DSS/SD6/6A


Régime général : un déficit stable en 2013
La réduction du déficit du régime général amorcée en 2011 et 2012 connaît un coup d’arrêt
en 2013. Les recettes sont affectées par le ralentissement très sensible de la masse
salariale. Leur évolution est toutefois rehaussée d’environ 2 points par l’apport de ressources
nouvelles. Au total, la croissance des produits (3 %) serait identique à celle des charges et le
déficit du régime général augmenterait de 0,2 Md€.

75BSYNTHESE 9
Soldes par branche du régime général
En milliards d'euros
2010 2011 2012 2013 (p) 2014 (t)
Maladie -11,6 -8,6 -5,9 -7,7 -10,9
Accidents du travail -0,7 -0,2 -0,2 0,3 0,1
Retraite -8,9 -6,0 -4,8 -3,3 -3,7
Famille -2,7 -2,6 -2,5 -2,8 -3,3
Régime général -23,9 -17,4 -13,3 -13,5 -17,8
FSV -4,1 -3,4 -4,1 -2,7 -3,7
Vieillesse y compris FSV -13,0 -9,5 -8,9 -6,0 -7,4
Régime général + FSV -28,0 -20,9 -17,5 -16,2 -21,5
Source : DSS/SD6/6A

Les évolutions par branche sont très contrastées. Le déficit de la branche maladie se
creuserait de 1,8 Md€ en raison d’une progression très faible de ses recettes liée notamment
au freinage de la CSG. Il représente en 2013 près de 60 % du déficit du régime général. Le
déficit de la branche famille, qui varie peu depuis 2010, s’accroîtrait de 0,3 Md€ en 2013 :
ses produits, en forte décélération, et ses charges, n’augmenteraient que faiblement. La
branche retraite bénéficie au contraire en 2013 d’une forte augmentation de ses produits
reflétant la hausse des taux de cotisations et des prélèvements sociaux qui lui sont affectés.
Malgré l’augmentation soutenue de ses charges, son déficit continue de se réduire (de
1,4 Md€ en 2013 et de 5,6 Md€ depuis 2010).

Fonds de solidarité vieillesse : un déficit réduit en 2013
Le FSV, dont la situation est profondément déficitaire depuis 2009, verrait son solde
s’améliorer de 1,4 Md€ en 2013 grâce à l’apport de recettes nouvelles (CSG, forfait social,
C3S). Son déficit s’établirait à -2,7 Md€, après -4,1 Md€ en 2012, et une moyenne de
-3,7 Md€ par an sur la période 2009-2012.
Le déficit de la branche retraite du régime général au sens large, regroupant la CNAV et le
FSV, diminuerait ainsi de 2,7 Md€ en 2013 : il s’établirait à -6 Md€, après -8,9 Md€ en 2012
et -13 Md€ en 2010.

Autres régimes de base : amélioration en 2013 et 2014
Le déficit des régimes autres que le régime général diminuerait de 700 M€ en 2013,
s’établissant à -1,1 Md€ après -1,8 Md€ en 2012.

Principaux régimes de base autres que le régime général
En milliards d'euros
2011 2012 2013 (p) 2014 (t)
Exploitants agricoles -1,3 -1,1 -0,7 -0,4
CNRACL-FATIACL -0,3 -0,4 -0,4 -0,2
Autres régimes -0,1 -0,3 0,1 -0,1
Régimes de base hors RG -1,7 -1,8 -1,0 -0,6
Source : DSS/SD6/6A

Cette amélioration porte notamment sur le régime des exploitants agricoles qui bénéficie en
2013 d’une augmentation d’impôts et taxes alors que ses charges diminuent. La CNRACL 10 COMMISSION DES COMPTES DE LA SECURITE SOCIALE -SEPTEMBRE 2013
stabiliserait puis réduirait son déficit grâce aux augmentations de cotisations de 2013 et
2014.
La plupart des autres régimes de base sont équilibrés par des mécanismes divers :
intégration financière au régime général, subvention de l’État, attribution de C3S.

Les écarts par rapport aux prévisions de juin 2013 (régime général et FSV)
La prévision du déficit de 2013 est améliorée de 0,8 Md€ pour le régime général et de
0,3 Md€ pour le FSV. La révision du solde du régime général par rapport au mois de juin
porte à la fois sur les recettes et sur les dépenses. Si les prélèvements sur revenus d’activité
sont peu modifiés (+0,1 Md€), les estimations de recettes fiscales sont relevées de 0,4 Md€,
les révisions portant sur la taxe sur les salaires, le forfait social et les prélèvements sur
revenus du capital. Les prestations versées par le régime général sont revues à la baisse de
0,6 Md€, dont 0,4 Md€ sur la branche maladie en lien avec les nouvelles prévisions de
l’ONDAM. D’autres facteurs (compensations, transferts) contribuent à dégrader le solde à
hauteur de 0,3 Md€. La branche famille est la principale bénéficiaire de ces révisions (pour
0,4 Md€).
Pour le FSV, l’amélioration de 0,3 Md€ est entièrement imputable à la révision des recettes
fiscales.

Soldes du régime général, de la CNAM maladie et de la CNAV
2013 2014
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 (p) (t)
5
En milliards d'euros courants
0
-5
-10
-15
-20
Régime général CNAM maladie CNAV
-25
soldes en encaissements-décaissements jusqu'en 1998, en droits constatés à partir de 1999 - prévisions pour 2011 Source : DSS/SD6/6A


Une nouvelle détérioration de la trésorerie de l’ACOSS, d’une dizaine de milliards
d’euros, en 2013
Le découvert de trésorerie de l’ACOSS s’est élevé à -16,6 Md€ au 31 décembre 2012, après
une dégradation de 11,9 Md€ en un an.
er
Au cours du 1 semestre 2013, une reprise de dette a été effectuée début juin par la CADES
pour un montant de 7,7 Md€ au titre des déficits de la branche vieillesse du régime général et
du FSV pour 2012 (soit 8,9 Md€ dont a été déduite une régularisation négative de 1,2 Md€
au titre de 2011). Les déficits du régime général et du FSV, mais aussi les effets sur la
trésorerie d’autres éléments, dont les opérations avec les organismes tiers et avec l’Etat,

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.