Les deux-roues motorisés : à chaque âge, son usage et ses dangers.

De

Ovieve (F), Roussel (P). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0078096

Publié le : jeudi 3 janvier 2013
Lecture(s) : 8
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0078096&n=56&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE
n° 156 Mars 2013
Les deux-roues motorisés  à chaque âge, son usage et ses dangers
En France, les deux-roues motorisés ont parcouru 11 milliards de kilomètres entre mars 2011 et mars 2012. Les cyclomotoristes utilisent leur véicule pour tous les usaes uotidiens, parcourant en moyenne 2  km par an. La moitié d’entre eux a moins de 2 ans. Les motocyclistes, plus âés, parcourent  0 km par an. ne motocyclette sur deux est principalement destinée aux loisirs, et ce d’autant plus ue la cylindrée est importante. armi l’ensemle des deux-roues, deux véicules sur trois sont notamment utilisés pour les déplacements domicile-travail ou études. et usae pallie souvent le manue de transports en commun, en particulier dans les couronnes uraines. En conduisant un deux-roues motorisé, le risue d’être tué est 2 ois plus élevé u’en voiture. Les cyclomotoristes sont , ois plus accidentés ue les motocyclistes. Les conducteurs âés de moins de 2 ans ont les plus orts risues d’accident  ils représentent plus du tiers des conducteusrsmadccsiddùentés admis à l’ôpital, pour à peine 1  des kilomètres parcourus.
E n ed snoiuor-xued, ceanFrllmi6 3, sedomnina,s3  0otores m de isésuttoer t tdee yucih selroh év s mars 0lé entre tic-rucarni ,no oesulicéh ves 0 sram te tn arcouru  milliards de m, soit environ   de la circula -tion routière, dont ,6 milliards ar 3,3 millions de conduc -teurs rinciaux méthodologie hacun des m eectués réond à des usaes diérents selon l’âe et le lieu de vie
Les mois de  s sot essetieemet des omotoristes es  s et us des motoistes
es conducteurs âés de moins de  ans rerésentent 6  des conducteurs rinciaux de deux-roues, véhicules qu’ils conduisent aussi bien our leurs loisirs que our se rendre sur leur lieu de travail ou d’études e sont our l’essentiel des cyclomotoristes   – définitions - graphique 1 Set conducteurs sur dix sont élèves, arentis ou étudiants, et un sur quatre est une conductrice es trois quarts utilisent leur deux-roues our les délacements domicile-travail ou domicile-études armi ceux-ci, un conducteur sur deux utilise son véhicule tous les ours ou resque rès des trois quarts ne disosent as de voiture ar ailleurs n motocycliste définitions est âé en moyenne de 6 ans, et un sur deux a lus de  ans graphique 2 En moyenne, les motocyclistes ont commencé à conduire un deux-roues à 6 ans  eu commencent arès  ans es motocyclistes âés de  ans ou lus utilisent leur moto d’abord our les loisirs, uis our aller au travail rès des deux tiers s’en servent our les délacements domicile-travail ans ce dernier cas, un conducteur sur trois utilise son véhicule tous les ours ou resque
Griues  et  - Pr irut des deux-roues e otio de ’âe du oduteur rii
En milliers 00 0 0 0 60 0 0 30 0 0 0    6 30 3 3  6 0   6 66 0    yclomoteurs otocyclettes Âe du conducteur 3 30  0  0 0 6 0   3 36 0    6 60 6 6  6 0 otoccyycclleetttteess  de    cà m30 cm3Âe du conducteur oto otocyclettes  0 cm3 ham  conducteurs rinciaux Note : les effectifs sont représentés en moyenne mobile d'ordre 3 Source  SeS, enquête  0
Service de l’observation et des statistiques
sttistiuesdeeoemet-dureour
Le oit surn° 6 ars 03
es conducteurs âés de  ans ou lus sont emloyés  , cadres es cyclomoteurs sont utilisés en revanche rincialement our 0 , ouvriers  , retraités  , artisans, commerçants ou ches des délacements domicile-travail ou études  , suivis des loisirs d’entrerise 0  outeois, rès de la moitié des cyclomotoristes 3 , uis des délacements à caractère roessionnel 6  et des âés de  ans ou lus sont ouvriers, retraités ou chômeurs ette achats 6  n cyclomoteur sur deux est utilisé toute l’année, quelles roortion est inérieure à 30  armi les motocyclistes – dont le que soient les conditions météoroloiques rois cyclomoteurs sur cinq revenu annuel net est en moyenne suérieur de 0  à celui des sont utilisés au moins quatre à cinq ours ar semaine irculant sur cyclomotoristes n conducteur sur dix est une emme  ces dernières des distances lus courtes mais de manière lus réquente, ils roulent ne rerésentent touteois que   des motocyclistes âés de  ans en moyenne lus que les motos  cm3ou lus, contre encore   des cyclomotoristes de la même classe sdeâuleem een t ldues,s l ceourn duarctt eduirmsi ndue e maovteocc lyac leutitsessa ndcee c dylui ndderuéxe- rsouueésr i eu re  Teu  - Queues rtéristiues du r irut à 0 cm3rès de 30  des cyclomotoristes âéssont des emmes de  ans ou lus vivent seuls, contre   des motocyclistes lus dette  mcolcytemosurocotleyc3s otocycletmt  c3es la moitié des cyclomotoristes âés de  ans ou lus ne disose as de voiture, contre à eine 6  des motocyclistesarc de deux-roues en circulationen milliers   0  60 ombre de conducteurs rinciaux en milliers 60   6 Le deux-roues rtiue our se redre u tri ou  ilométrae annuel moyen du véhicule en m   3 6 sur so ieu d’études dont effectué par le conducteur principal 2 3 2 21 3  
es deux tiers des motos sont utilisées our les délacementsart des conducteurs rinciaux en   domicile-travail ou domicile-études, roortion voisine our les cyclomoteurs u’il s’aisse des moins de  ans ou des lus âés, de moins de  ans ,6• âés , , la maorité de ceux qui se servent de leur véhicule our se rendre• âés ,6 de  ans et lus 3, ,6 sur le lieu de travail ou d’études déclare ne as ouvoir s’y rendre en hors véhicules de lus de 30 ans et de tye tout-terrain transorts en commun  seulement   des motocyclistes, et   des cyclomotoristes, euvent aisément utiliser les transorts en commun,Source  SeS, enquête  0 sans aumenter sinificativement le tems de transort e constat masque une disarité éorahique  dans les randsÀ ue âe so iométre ôles lus de 0 000 emlois,   des conducteurs déclarent ne as ouvoir se délacer en transorts en commun, contre   sur ous tyes de deux-roues conondus, un véhicule eectue en le reste du territoire ’usae du deux-roues semble donc allier un moyenne 3 03 m ar an lobalement, le ilométrae diminue avec manque de transorts en commun, en articulier dans les couronnes l’âe e sont les conducteurs âés de  à 3 ans qui roulent le lus des ôles urbains  les conducteurs âés de 6 ans et lus, le moins etÀ l’oosé, armi les conducteurs ouvant utiliser les transorts en commun, lus des trois quarts des résidents des rands ndéendamment des modes de transort utilisés, la mobilité est ôles afirment que ce serait dificile ou au rix d’un allonement lus orte entre 3 et  ans, avec en moyenne 3 ilomètres et rès sinificati du tems de transort  cette roortion est léèrement de quatre délacements quotidiens outeois, dans cette tranche inérieure sur le reste du territoire 0  d’âe, le ilométrae eectué en deux-roues diminue léèrement a uissance du deux-roues utilisé our les traets domicile-travail ar raort aux classes d’âe voisines ette baisse est due à une aumente avec la distance arcourue, assant de  m aller-retour moindre utilisation des motos, en articulier de celles ayant les lus our les cyclomoteurs à 3 m our les motos de lus de 0 cm3 cylindrées, alors qu’au contraire les cyclomotoristes continuent ortes es motos, moins utilisées our les délacements domicile-travail, le à maintenir un ilométrae élevé graphique 3 sont alors sur des distances lus lonues, en substitution onctuelle de la voiture ne ois sur leur lieu de travail ou d’études, 0  des conducteursGriue  - iométre ue moe du éiue arent leur véhicule dans un esace de stationnement rivati ou danse otio de ’âe du oduteur un arc de stationnement ublic n conducteur sur dix le are sur la voie ublique, dans un esace non aménaé our les deux-roues  000  00 Les motos sot dte utiisées our des motis rérétis 000 3 00
rès de neu motos sur dix sont utilisées our les loisirs, et une sur3 000 deux est rincialement destinée à cet usae ne moto sur quatre 00 seulement sert rincialement à se rendre à son travail, contre rès 000 de la moitié des cyclomoteurs ne moto sur deux éalement est 00 utilisée toute l’année mais uniquement en onction des conditions météoroloiques, et une sur quatre uniquement en ériode estivale 000 lus de la moitié des motocyclettes sont utilisées de un à trois ours ans et -6 ans 6 ans 3- ans - ans ans et -3 ar lsues mlaai ncey lionu dsreéuel eamuenmt elen te,e elu-se nldes motossont utilisées our  lus dâe du conducteurmoins lasse  les loisirs et les vacances e ce ait, le ilométrae annuel moyenyclomoteurs otocyclettes   cm3 aumente avec la cylindrée  de   m our les motos  cm3 otocyclettes de  à 0 cm3otocyclettes  0 cm3 tableau 1, il double our les motos de lus de 0 cm3 e la même açon, la art de la circulation en ville diminue considérablement auham  conducteurs rinciaux rofit de la route et de l’autorouteSource  SeS, enquête  0 ommissariat énéral au déveloement durable - Service de l’observation et des statistiques
Le oit sur °  ars 03
ans cette classe d’âe, le taux d’activité est élevé, et le conducteur 3, cyclomotoristes sont tués, contre 6, motocyclistes En 0, a des enants eunes, ce qui lui laisse moins de acilités our utiliser sa armi les seuls conducteurs,  cyclomotoristes et 0 motocyclistes moto dans le cadre de ses loisirs nversement, les cyclomotoristes de ont été tués our les motocyclistes, le risque ar ilomètres arcourus cette tranche d’âe continuent à utiliser leur deux-roues our se rendre est trois ois lus élevé sur route que sur autoroute 6 contre 3 au travail, uisqu’ils sont moins nombreux à osséder une voiture  le our les cyclomotoristes, il est lus élevé en ville 0 cyclomoteur est alors le rincial ou le seul moyen de délacement Enfin, les conducteurs rinciaux de « rosses » cylindrées continuent sàu rb teraouisc oéuta nrto ulrienr ciaarlèes men t andses tineéuexs  mà outno s usdae el udse  dloei sirs 0e tc mde3   d’idetés rortés NomreTeu  -vacances, les conducteurs âés de 6 ans et lus, maoritairementà eur irutio  retraités mais touours en orme, se remettent alors à conduire de manière soutenue ces véhicules, à l’inverse des autres conducteursNomre d’idetés de la même classe d’âeral dnu eocuo r done  munliilsu  riuralnciira ruocèmolsertComoteursMotoeett ms mM ootettes  dont la graité maimale de ou des accidents : E oduist u deux-roues motorisé e risue d’être,étissecén sa a nua xdécisnm s iou dens oxame de ,0 , tué est  ois us éeé u’e oiture nécessité des examens ou des soins médicaux• a 6,6 3,   sans admission à l’hôital , es deux-roues motorisés rerésentent environ   de la circulationnsdan  uihôl tanu éda essim noi,orum iosnd  e araîn ent 3, , heures rboleustisèérse  enm ai0s 33  b sdeersv actoonirdeu cntaetiuorsn atlu iénst eertm in3i sté rideel sd ce olna dsuécctueruitrés  s,eure h de s an hunsiis don ruosultiô la a u ena mdnertîaén 0, 0,  raocucitidèernet s-  corSor, elsc h-i er adaecs  aEccni de0nts,,  issouusr duens  bmuillllieatirnd s dde anilaolymseè tdreess  ham  conducteurs rinciaux, accidents survenus avec le véhicule enquêté, s e teurs so t tués en voiture contrramenés à une année de circulation n e 6a rccoounrduuc,tenu rsm doey ednenuex -3r,ou ceos n dluec risque est  ois lus élevéen Source  SeS, enquête  0  deux-roues En 0, le fichier des accidents dénombre 3 0 conducteurs blessés en deux-roues, dont  0 en cyclo et 3 3 en moto e niveausrâ é sed   à s sot es suxe sésoxu is resu did e eteommue r esLeutduoest rès de deux ois inérieur aux  33 conducteurs blessés ar an omot calculés à artir de l’enquête, à l’occasion de  3 accidents outeois,e motoette seuls les accidents constatés ar rocès-verbal arès intervention des orces de l’ordre sont enreistrés dans le fichier des accidents l s’ait donc d’accidents a riori raves, et ceux de tye racture, entorse, oints armi les victimes d’un accident entraînant une admission à l’hôital, de suture n’y fiurent as tous 3  sont âées de  à  ans, alors que cette classe d’âe rassemble u cours des deux dernières années, un conducteur sur dix a déclaré 6  des conducteurs et à eine   des ilomètres arcourus en avoir eu au moins un accident, qu’il s’aisse d’une simle lissade ou deux-roues d’un accident ayant entraîné une admission à l’hôital lus de la moitié es cyclomotoristes âés de  à  ans rerésentent un tiers des de ces accidentés n’ont as eu besoin de soins ou d’examens médicaux conducteurs accidentés admis à l’hôital, our quelque durée que ce armi les conducteurs accidentés,   ont été admis au moins une soit e nombre de blessés en cyclomoteur ar million de ilomètres ois à l’hôital our moins de  heures, et 6  our lus de  heures arcourus varie du simle au double selon l’âe  de 6,0 blessés armi ls rerésentent ,  des conducteurs rinciaux de deux-roues sur les conducteurs âés de  ans ou lus, il asse à , armi ceux un an, soit en moyenne , accident our 00 conducteurs rinciaux âés de moins de  ans l en est de même our les motocyclistes de deux-roues et ar an ar million de ilomètres arcourus, le nombre de blessés en moto varie de ,, armi les conducteurs âés de  ans ou lus, à 6, armi ceux de moins de  ans Les omotoristes   ois us idetés uel est ossible d’analyser le risque de survenue d’accident, qu’il soit es motoistesmineur ou entraînant une admission à l’hôital e risque est évalué sur les deux années récédant l’enquête de mars 0 lusieurs acteurs euvent séarément le aire varier insi, toutes choses éales Sur un an,   des cyclomotoristes déclarent au moins un accident, ar ailleurs, armi ces acteurs, être âé de  à  ans et utiliser de quelle que soit sa ravité, contre moins de   des motocyclistes manière très réquente son deux-roues accroissent sinificativement les lors que les cyclomoteurs n’assurent que le quart de la circulation risques d’accidents non mortels entraînant une admission à l’hôital e en deux-roues, les cyclomotoristes rerésentent rès de la moitié des risque d’accident est éalement accru our les titulaires d’un dilôme accidentés admis à l’hôital our moins de  heures, et   des inérieur au accalauréat, mais dans une moindre mesure isoser accidentés admis our lus de  heures d’un système de reinae S ou ne amais rouler la nuit diminue our un million de ilomètres arcourus, ,3 cyclomotoristes sont léèrement ce risque es acteurs étant ris en comte, le tye de blessés – c’est-à-dire admis à l’hôital our lus ou moins de  heures – deux-roues et la résence ou non d’équiements rotecteurs du contre , motocyclistes toutes cylindrées conondues ela rerésente conducteur n’exercent as d’imact articulier sur le risque d’admission un risque 3,3 ois lus élevé tableau 2 e même tye de constat est à l’hôital ’âe, la réquence d’utilisation du véhicule et le dilôme eectué à artir des statistiques issues du fichier national des accidents  n’ont as la même influence sur la survenue d’accidents mineurs  être our un million de ilomètres arcourus, les risques d’être blessé âé de lus de  ans ar exemle diminue le risque d’accident mineur, aaraissent deux ois lus élevés en cyclomoteur, articulièrement en tandis qu’avoir un dilôme de l’enseinement suérieur semble aller ville où 6, cyclomotoristes le sont, contre 3,6 motocyclistes avec un accroissement de ce risque our un milliard de ilomètres arcourus, le risque our un conducteur de décéder est roche our les deux tyes de véhicules 
ommissariat énéral au déveloement durable - Service de l’observation et des statistiques
Le oit surn° 6 ars 03    Métodooie ’enquête de 0 sur l’utilisation des deux-roues motorisés  0, menée ar le SeS, a ermis d’estimer un arc circulant de deux-roues motorisés ’étude de ce arc, ainsi que la méthodoloie de l’enquête, ont ait l’obet d’une ublication hires  statistiques n° 00, mars 03 À artir du véhicule enquêté, qui constitue l’unité statistique d’interroation, il a été ossible d’estimer le nombre de conducteurs rinciaux de ces véhicules, en onction des autres deux-roues en ossession du conducteur e sont donc lus ris en comte, notamment, les véhicules d’entrerise conduits ar lusieurs conducteurs, sans conducteur rincial ar ailleurs, seuls les ilomètres arcourus ar le conducteur rincial sont retenus dans cette étude, uisque ce dernier n’eectue as touours la totalité du ilométrae sur son véhicule Défiitios
ans cette étude, le terme « cyclomotoriste » désine le conducteur rincial d’un cyclomoteur ou cyclo, de cylindrée strictement inérieure à 0 cm3  le terme « motocycliste » désine le conducteur rincial d’une motocyclette ou moto, de cylindrée suérieure ou éale à 0 cm3
Pour e soir us
• es deu-roues motorisés au 1eranier 212, hires  statistiques n° 00, SeS, mars 03 • nquête N 2- tableaux internet détaillés disonibles sur le site statistiquesdeeloppement-durablegoufr, thème ransort de voyaeurs, rubrique obilité-élacement, ésultats détaillés, obilité réulière et locale - a mobilité des rançais, la evue du , décembre 00 • tatistiques de l’N fichier des accidents
oret Oiee Piie Rousse SOeS
otorised to-eeled veicles dierent uses, and dierent risks, or dierent ae roups n rance motorised to-heeled ehicles  coered 11 billion ilometres beteen arch 211 and arch 212 iders of mopeds use their ehicles for all types of daily use and coer on aerage 23 m per year alf of them are less than 2 years of age otorcyclists ho tend to be older coer 33 m per year ne motorcycle in to is used mainly for leisure purposes a proportion hich increases ith engine capacity or all s to out of three are used for trael beteen home and place of or or study a use hich often compensates for lac of public transport especially in outlying urban areas  users run a ris of being illed per ilometer that is 2 times higher than the ris for car driers and moped riders hae 33 times more accidents than motorcyclists iders aged less than 2 years hae the highest ris of accident: they account for more than one third of driers admitted to hospital but for hardly 1 of ilometres coered
 sed here to mean s ith engine capacity of less than  cc  sed here to mean 's ith engine capacity of more than  cc
Commissrit éér u déeoemet dure Service de l’observation et des statistiques our oltaire 0 a éense cedex el  diusionsoescdd develoement-durable ouvr Fax  330  0  3 30 Direteur de  uitio  Sylvain oreau Rédteur e e  nne ottin Coorditio éditorie  atricia eérant Coetio  atherine rosset mression  ialec, ancy France
ISSN 00-63 Déot é ars 03
statistiquesdeveloement-durableouvr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.