Observatoire des trafics au travers des Pyrénées - Données 1995 à 2001. : 2001_1

De
Edition 2001 : Enquête transit.
L'enquête permet d'avoir des indications complémentaires aux comptages routiers permanents en particulier sur :
- les origines-destinations des marchandises,
- les types de marchandises.
La richesse de ces données a conduit à la réalisation de cette brochure spécifique aux Pyrénées. Elle rassemble un certain nombre d'exploitations de cette enquête permettant une meilleure connaissance de ce transport routier de marchandises entre la péninsule ibérique et l'Europe où la France joue à la fois le rôle de partenaire commercial mais aussi celui de pays de transit.
Edition 2000 - Le document présente l'ensemble des données réunies depuis la mise en place de l'Observatoire des trafics au travers des Pyrénées, créé à l'initiative du Ministère de l'équipement. La Direction des routes, la Direction des transports terrestres, la Direction des affaires économiques et internationales et la Direction des transports maritimes, des ports et du littoral en ont assuré la maîtrise d'ouvrage.
Le but de l'Observatoire est de réunir, de mettre en forme et d'actualiser les données existantes en matière de trafic routier, ferroviaire, maritime et aérien de voyageurs et de marchandises au travers des Pyrénées, en précisant la nature et l'évolution de ces trafics.
Dans l'édition 2000, en ce qui concerne les marchandises, on a mis en parallèle pour chaque mode différentes sources de données Eurostat sur les commerces extérieurs de l'Espagne et du Portugal, mais aussi les éléments provenant des exploitants d'infrastructures.
Les données de cet observatoire contribueront également à enrichir les productions de "l'Observatoire franco-espagnol" que les autorités françaises et espagnoles ont décidé de créer.
Toulouse. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0032164
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0032164&n=27827&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins
Directions Régionales
de l’Équipement
Midi-Pyrénées Aquitaine Languedoc-Roussillon
Pyrénées
Observatoire des Trafics au travers des Pyrénées
Enquêtes Immatriculations
Enquêtes sur routes départementales en 2000 et 2001
Synthèse
Analyses et commentaires des Enquêtes Immatriculations réalisées en 2000 et 2001 sur les Routes Départementales en traversée de la frontière avec l’Espagne     Ces enquêtes ont été commandées par la DRE Midi Pyrénées, au titre de « l’Observatoire des Trafics au travers des Pyrénées » , réalisées et exploitées par le CETE du Sud-Ouest .    Postes d’Enquêtes 8 traversées ont fait l’objet de ces enquêtes ; ce sont d’ouest en est : -RD 912 Pont St Jacques ( Hendaye en bordure de mer ) -RD 20 Ainhoa ( accès vers St Pée et vers Cambo les bains ) -vers St Etienne de Baigorry )RD 949 Col d’Ispéguy (  -RD 58 Esnazu( vers St Etienne de Baigorry ) -Arnéguy ( vers St Jean Pied de Port )RD 933 -du Pourtalet (vers Laruns et ..Pau )RD 934 Col -RD 929 Aragnouet-Bielsa ( vers St Lary et …A.64 ) -col d’Ares ( vers Amélie les Bains et …A.9 )RD 115  Périodes d’Enquêtes Les périodes d’enquêtes permettent de préciser la connaissance du trafic suivant : -jours ouvrables ( mars 2001 et octobre 2000 )Les -Les Samedis et Dimanches de mars 2001 ( sensibilité éventuelle aux sports d’hiver ) -Les jours d’été ( jours ouvrables de juillet et août 2000 ) Les relevés visuels ont été effectués entre 7h et 19h et les redressements réalisés à partir de comptages automatiques  Types de véhicules Les véhicules ont été distingués suivant les catégories ci après : -Véhicules légers et utilitaires -Véhicules légers plus caravane -Deux roues -Autocars -Poids lourds 2 essieux -Poids lourds 3 essieux  3
 
2
8 429
  Sorces : ASF, CDES en DDE 64-65-31-66  
TMJA VL 2000 R.D. 912 Hendaye R.N. 10 Béhobie A63 Biriatou R.D. 404 col d'Ibardin R.D. 406 Sare ouest R.D. 306 col de Lizarrieta R.D. 20 Ainhoa-Dancharia R.D.949 col d'Ispéguy (St Et. De B.) R.D. 58 col d'Urquiaga (Esnazu) R.D. 933 Arnéguy R.D. 26 port de Larrau R.D. 132 col de la Pierre St Martin R.N. 134 col du Somport R.D. 934 col du Pourtalet R.D. 929 Bielsa R.D. 618 col du Portillon R.N. 125 Fos R.N. 22 La Croisade R.N. 20 Bourg Madame R.D. 68 Llivia R.D. 115 col d'Ares R.N. 9 Le Perthus A 9 Le Boulou R.N. 114 Cerbère Total
7 604
 
 
3
0 5 000 10 000 15 000 VL/jour
TraficsVL 2000au travers des Pyrénées R.N. 114 Cerbère1 794 A 9 Le Boulou14 303 R.N. 9 Le Perthus7 741 R.D. 115 col d'Ares256 R.D. 68 Llivia4 770 R.N. 20 Bourg Madame5 714 R.N. 22 La Croisade7 765 R.N. 125 Fos2 700 R.D. 618 col du Portillon530 R.D. 929 Bielsa834 R.D. 934 col du Pourtalet1 286 R.N. 134 col du Somport750 R.D. 132 col de la Pierre St Martin190 R.D. 26 port de Larrau170 R.D. 933 Arnéguy1 516 R.D. 58 col d'Urquiaga (Esnazu)222 R.D.949 col d'Ispéguy (St Et. De B.)228 R.D. 20 Ainhoa-Dancharia3 813  R.D. 306 col de Lizarrieta216 R.D. 406 Sare ouest541 R.D. 404 col d'Ibardin740 A63 Biriatou11 862 R.N. 10 Béhobie11 600 R.D. 912 Hendaye
Repérage des itinéraires enquêtés parmi toutes les traversées des Pyrénées
Trafics routiers en traversée des Pyrénées
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 000 000 000 0P0L0/000 000 000 000 000
TraficsPL 2000au travers des Pyrénées A 9 Le Boulou R.N. 20 Bourg Madame 504 R.N. 22 La Croisade 183 R.N. 125 Fos 200 R.D. 929 Bielsa 18 R.D. 934 col du Pourtalet 45 R.N. 134 col du Somport 142 R.D. 132 col de la Pierre St Martin 10 R.D. 26 port de Larrau 10 R.D. 933 Arnéguy 120 R.D. 20 Ainhoa-Dancharia 104 A63 Biriatou R.D. 912 Hendaye 1 118
20 000
18 732
18 732 11 600 11 862 740 541 216 3 813 228 222 1 516 170 190 750 1 286 834 530 2 700 7 765 5 714 4 770 256 7 741 14 303 1 794 98 273
ITINERAIRES AYANT FAIT L'OBJET D'ENQUETES IMMATRICULATIONS EN 2000 ET 2001
TMJA PL 2000 R.D. 912 Hendaye A63 Biriatou R.D. 20 Ainhoa-Dancharia R.D. 933 Arnéguy R.D. 26 port de Larrau R.D. 132 col de la Pierre St Martin R.N. 134 col du Somport R.D. 934 col du Pourtalet R.D. 929 Bielsa R.N. 125 Fos R.N. 22 La Croisade R.N. 20 Bourg Madame A 9 Le Boulou Total itinéraires à PL > 10 par jour
1 118 7 604 104 120 10 10 142 45 18 200 183 504 8 429 18 487
CE QU’IL FAUT RETENIR
    LA RD 912  Parmi les 8 traversées enquêtées, une place particulière doit être faite à la RD 912 Pont St Jacques . En effet, les trafics qu’elle supporte sont très importants et méritent d’être analysés à part des autres traversées départementales . Son trafic de l’ordre de 20 000 VL/jour en fait le plus important itinérair e de traversées de toutes les Pyrénées De 80% en période « hors été », le trafic local VL ne représente plus que 60% en été  Son trafic PL d’environ 1 000 par jour ne se limite pas à un rôle de desserte localepuisque moins de 50% des PL est immatriculé en local     LES AUTRES ROUTES DEPARTEMENTALES  
 Les trafics PL des autres RD sont modestes ( 100 PL/jour pour RD 20 et RD 933 ) ou négligeables  Les RD 20( Ainhoa )et RD 933( Arnéguy-St Jean Pied de Port ) ont des trafics VLassez importants mais totalementliés aux commerces espagnols situés à la frontière ( Ventas )  Les autres types de véhicules (caravanes, autocars, 2 roues ) ont des trafics très faibles  La sensibilité aux trafics d’été est forte:coefficient multiplicateur de 2 à 6 suivant les itinéraires La RD 929 qui emprunte le tunnel de Bielsa joue un rôle tout à fait particulier en été: elle représente un itinéraire particulièrement emprunté par lesvacanciers français( plus de 1 600 VL/jour en juillet 2000 et près de 2 400 VL/jour le lundi 31/07/2000 )  Les principales zones génératrices de trafics:  RD 20 et RD 933:une grande partie du trafic étant lié aux « ventas », il est naturel de constater que plus des 3/4 sont des VL français ( et 2/3 des VL des Pyrénées Atlantiques ) Autres RD: assez curieusement, il faut noter le même fort déséquilibre puisque les 3/4 des VL sont immatriculés en France .  Taux d’occupation des véhicules: Pour les VL, on peut retenir le taux de2,0 passagers par voiture.( entre 2,5 le dimanche et 1,6 un jour ouvrable ) Cela confirme le même taux de 2,0 trouvé lors des enquêtes similaires sur les RN en traversées de cette frontière . Pour les autocars, il est difficile d’annoncer un taux moyen car sur la RD 912 passent les 3/4 des autocars enquêtés (taux de 10 voyageurs), alors que sur les autres RD, ce taux serait de l’ordre de 30 voyageurs par autocars .   5
 
4
 
trafics 2 sens cumulés JO octobre JO mars Lundi juillet Mercredi août samedi mars dimanche mars
 
 
 
dimanche mars
samedi mars
Mercredi août
Lundi juillet
JO mars
JO octobre
Enquêtes immatriculations sur RD 912 (pont St Jacques)
0
VL Caravanes 17 799 26 15 518 19 23 123 28 22 410 58 16 723 13 14 275 22
5 000
10 000
2 roues 47 83 255 174 78 23
15 000 véh/j
Autocars 82 62 135 85 28 26
20 000
25 000
PL 1 060 1 112 1 015 766 794 226
PL VL
Total 19 014 16 794 24 556 23 493 17 636 14 572
 
5
 Cas particulier de la RD 912  Assurant la liaison la plus à l’ouest entre Irun et Hendaye, la RD 912 traverse la Bidassoa par un pont à 2X2 voies Avec un trafic devéhicules légersd’environ19 000en moyenne journalière annuelle,elle constitue l’itinéraire le plus important de toutes les traversées des Pyrénées pour ce type de véhicules( il est rappelé que, en 2000, l’autoroute A.63 à Biriatou a supporté 12 000 VL et l’autoroute A.9 environ 14 300 VL en moyenne par jour ) Etant inséré dans un milieu urbain, on pouvait penser que son rôle se limitait à des relations de proximité entre les 2 agglomérations d’Irun et d’Hendaye ; en fait son rôle apparaît plus large   Véhicules légers :  -On l’a dit c’est de loin le trafic le plus important sur toutes les traversées pyrénéennes y compris les 2 autoroutes  La moyenne annuelle journalière de19 000 VLévolue de 14 000 pour un dimanche de -mars à 23 000 pour un jour d’été -Hors été, ce trafic VL est généré entre 75% et 80% par la province de San Sébastian et le département des Pyrénées Atlantiques : c’est donc une large majorité de trafic local - on y trouve également ;En été, ce trafic local ne représente plus que 60% à 65% des VL environ 22% d’autres départements français, 13% d’autres provinces espagnoles et 2% d’autres européens   -Poids lourds : L’examen du trafic poids lourd est très intéressant : -En dehors des dimanches et jours fériés où ce type de véhicules est interdit (jusque 22h ) en France, la moyenne journalière varieentre 800 et 1 000ce qui en fait la 3 °traversée de toutes les Pyrénées après l’autoroute A.9 ( 8 400 PL/j ) et l’autoroute A.63 ( 7 600 PL/j ) largement devant la RN 20 à Bourg Madame, la RN 125 à Fos et la RN 134 au Somport . -En moyenne, contrairement à ce que l’on pouvait penser, moins de la moitié de ces PL est généré par la province de San Sebastian et le département des Pyrénées Atlantiques -( entre 36% et 53% suivant les périodes d’enquêtes ) Et même, on y trouve du transit avec de l’ordre de 80 PL/jour identifiés par une plaque d’immatriculation autre que la France ou l’Espagne. Un rôle important semble être joué par la zone d’activi tés des Joncaux située à Hendaye entre la RD 912 et la RN 10 et à quelques centaines de mètres de la frontière -( 40 entreprises et sociétés dont 5 de transport et logistique )   -Autocars :   de mars et 135 pourAssez fluctuant suivant les jours d’enquêtes : entre 25 pour un di manche un lundi de juillet . Pour une moyenne annuelle que l’on peut estimer à 80 par jour, au moins la moitié concerne du trafic local ( San Sebastian et Pyrénées Atlantiques ) Le taux de remplissage de ces autocars est de l’ordre de 10 voyageurs   Caravanes : Environ 20 par jour et sensiblement plus en été ( 50 à 60 )  Taux d’occupation des véhicules: Pour les VL, il est nécessaire de différencier les périodes :  En jours ouvrables le taux de l’ordre de 1,40 reflète la composition fortement locale avec des trajets courts  Les samedis et dimanches le taux monte à 1,70  En été l’aspect local du trafic habituel est fortement nuancé par le trafic de tourisme : le taux est alors aux environs de 2,00   7
 
6
 
RD 20
RD 949
RD 58
RD 933
RD 934
RD 929
RD 15
0
Enquêtes immatriculations 2000-2001 sur RD
1 000
2 000
Source : enquêtes CETE SO 2000 et 2001
 
3 000 véh/jour
été 31/07-01/08 été juillet week end dimanches week end samedis jours ouvrables mars jours ouvrables octobre
4 000
5 000
6 000
 
7
    Les autres Routes Départementales   Trafics généraux Pour les autres routes départementales enquêtées, on peut distinguer 3 niveaux de trafics : -La RD 20 Ainhoa avec un trafic important compris entre 2 500 et 6 000 véh/jour -Les RD 933 Arnéguy, RD 934 col du Pourtalet et RD 929 Aragnouet-Bielsa dont les trafics plus modestes ( entre 500 et 1 500 véh/jour ) peuvent atteindre 2 000 à 3 000 véh/jour en été . -Les RD 949 col d’Ispéguy, RD 58 Esnazu et RD 115 col d’Ares pour lesquels les trafics sont très faibles : de l’ordre de 100 à 200 véh/jour, ils peuvent atteindre 400 à 700 véh/jour en été .   Trafics de jours ouvrables de mars et octobre Les trafics d’octobre sont sensiblement plus élevés que ceux de mars ( 40% à 200%)   Trafics de week end ( samedi-dimanche hors été ) Sauf pour la RD 933, les trafics des dimanches sont plus élevés que ceux des samedis . Ces trafics week end ne sont pas nécessairement supérieurs aux trafics des jours ouvrables ; c’est toutefois le cas pour la RD 934 col du Pourtalet où le trafic double .   Trafics d’été La forte sensibilité au trafic d’été est évidente . Les coefficients multiplicateurs entre trafics d’été et trafics de jours ouvrables sont toutefois très variables suivant les itinéraires : c’est ainsi que l’on trouve près de 6 pour la RD 929 (Bielsa), près de 4 pour la RD 934 (Pourtalet), 3 pour la RD 115 (col d’Ares), 2 pour la RD 933 (Arnéguy) et seulement de l’ordre de 1,7 pour les RD 949 (Ispéguy), RD 58 (Esnazu) et RD 20 (Ainhoa)   Types de véhicules D’une manière générale, lesvéhicules légers sont largement prépondérants: les caractéristiques assez modestes de ces routes n’attirent pas les poids lourds (bien entendu ) , mais non plus les caravanes et autocars qui sont peu présents Mis à part la RD 912 analysée auparavant,seuls les RD 20 Ainhoa( Cambo les Bains vers Pampelune )et RD 933 Arnéguy( St Jean Pied de Port vers Pampelune )ont un petit trafic d’environ 100 PL/jour. Les autres RD ne reçoivent que quelques PL par jour  Taux d’occupation des véhicules légers Les faibles trafics de ces routes départementales ne conduisent pas à une grande représentativité des taux d’occupation . Toutefois les ordres de grandeurs sont les suivants : En jours ouvrables, un taux moyen de 1,80 Les samedis et dimanches un taux de 2,10 En été un taux de 2,50     9
 
8
R.D. 20 Ainhoa : les « Ventas »   
R.D. 933 : pont frontalier à Arnéguy  
 
 R.D. 949 : Col d’Ispéguy
 
 
9
RD 20
          
 
RD 934
RD 933
RD 58
RD 949
4 000 5 000
6 000
2 000
3 000 véh/jour
2 000 3 000 véh/jour
RD 20
week end dimanches week end samedis
4 000
0
Enquêtes immatriculations 2000-2001 ETE
RD 929
RD 15
1 000
2 000
4 000
5 000
1 000
RD 58
RD 15
3 000 véh/jou
 Source : enquêtes CETE SO 2000 et 2001   
RD 934
RD 933
0
RD 929
jours ouvrables mars jours ouvrables octobre
1 000
RD 949
0
10
RD 58
RD 20
Enquêtes immatriculations 2000-2001 JOURS OUVRABLES
7 000
6 000
été 31/07-01/08 été fin juillet
RD 933
RD 949
Enquêtes immatriculations 2000-2001 WEEK END
RD 929
RD 934
RD 15
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.