Pour la réussite de tous les élèves : Rapport de la Commission du débat national sur l'avenir de l'Ecole présidée par Claude Thélot

De
Comment faire réussir tous les élèves ? Telle est la question que pose le rapport de la Commission du débat national sur l'avenir de l'Ecole présidée par Claude Thélot. Eduquer, instruire, intégrer et promouvoir constituent, dans ce rapport, les missions prioritaires que se doit de remplir l'école. Sur cette base, la Commission propose huit programmes d'action pour dessiner l'Ecole du futur : s'assurer que chaque élève maîtrise le socle des indispensables et trouve sa voie de réussite ; au lycée, pour motiver les élèves, définir des séries plus typées, et mieux valoriser certaines d'entre elles ; aider les collégiens à construire un projet éclairé et le respecter le mieux possible ; favoriser la mixité sociale ; renforcer la capacité d'action et la responsabilité des établissements scolaires ; redéfinir le métier d'enseignant dans l'équipe éducative ; construire une éducation concertée avec les parents au service de la réussite de l'élève ; former avec des partenaires : élus, associations, entreprises, médias, services médicaux et sociaux, police et justice.
Publié le : vendredi 1 octobre 2004
Lecture(s) : 17
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/044000483-pour-la-reussite-de-tous-les-eleves-rapport-de-la-commission-du-debat-national-sur
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 158
Voir plus Voir moins
dF
[C N D P
]
Pourl a r é u s s i t e detous les élèves
Rapport de laCommission du débat national sur l’avenir de l’École présidée parClaude Thélot
Pourla réussite detous les élèves
Rapport de laCommission du débat national
sur l’avenir de l’École présidée parClaude Th
élot
« En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du Code de la propriété intellectuelle du 1ertotale à usage collectif de la présente publication estjuillet 1992, toute reproduction partielle ou strictement interdite sans autorisation expresse de l’éditeur. Il est rappelé à cet égard que l’usage abu-sif et collectif de la photocopie met en danger l’équilibre économique des circuits du livre. »
© LadocumentationFrançaise, Paris, 2004 ISBN : 2-11-005741-6
© CNDP, Paris, 2004 ISBN : 2-240-01742-2
MonsieurlePremierministre,
Paris, le 12 octobre 2004
JailetrèsgrandhonneurdevousremettrelerapportdelaCommissiondu débatnationalsurlavenirdelÉcolequevousaviezinstalléele15septembre 2003.CetempsdonnéàlaCommission,exceptionnellementlong,sexplique parlorganisationpréalable,danstoutlepays,dungranddébatnational,sou-haitéparlePrésidentdelaRépubliqueetleGouvernementetdontLeroMiudri débat-elèdifetèlfe,rernierldriave6er,asimitnolaleacitnoanedelÉduuministr mentlestraitsprincipaux.
Loriginalitédenotredémarche,etmêmesoncaractèreunique,tienteneffetà cequeleprésentrapportreposesurlesaspirationsdesFrançais,tellesquelles sesontdégagéesdecegranddébat.Lespropositionsquilcontiententirentune profondelégitimité.FaireprécéderleschoixduGouvernementetlevoteduPar-lementduntempsdexpressiondelaNation,structuréeetsynthétiséeparune Commissionplurielle,représentevraisemblablementunenrichissementdenotre démocratie.Cettedémarchenovatricepourraitdailleursêtreétendueà dautressujetsfondamentauxpournotresociétéetconstitueruneréponseà laffaiblissementdenosprocéduresdémocratiqueshabituelles.
LindépendancedelaCommissionaétélunedesconditionsessentiellesdela réussitedecetteentreprise.Vousaviezdonnévotreaccordàcetteexigenceet, duranttoutecetteannée,elleaétéparfaitementsatisfaite.Jecroismefaire linterprètedetouslesmembresdelaCommissionenvousremerciantdevotre confiance.
LesFrançaisontdemandéqueseréduiselabîmeentrecequelonditetceque lonfait.LécartentrelesgénéreuxproposfondateurssurlÉcoleetlaréalitéquo-tidiennedesonfonctionnementlocalnestplussupporté.Descitoyensexigeants etéclairésonttôtfait,dansunesociétédinformationetdeconnaissance,de reconnaîtrecedivorceetdelinterpréterplutôtcommeunehypocrisieque commeunefaiblesse.Aussilemessageprincipalquisedégagedugrand débatetauquellaCommissionavoulurépondreest-ilclair:ilfautquelÉcole fassevraimentréussirtouslesélèves.
LaCommissionasituésonrapportdansunepositionintermédiaire:nidansle royaumeélevédesgrandsprincipes,nidanslemaquisdesdispositionspréci-ses,maisdanslentre-deux,oùlesprincipessontéclairésetpréciséspardes mesures,etcesdernièresexpliquéesetjustifiéespareux.Elleapenséeneffet
quecétaitdanscettearticulationquerésidaitlabonnefaçonderépondreà laspirationdesFrançais,quecétaitàceniveauquelledevaitréellement sengager,quecétaitdailleursainsiquellepouvaitfaireœuvreutile.
Jesoulignequelerapportnestlexpressiondepersonneenparticulier,mais résultedutravailcollectifdelaCommission.Etjemenréjouis,carchacun comprendque,ainsiforgé,etétablidefaçonconsensuelleaucoursdetoute cetteannée,ilsetrouvepourvuduneforceparticulière.
LerapportproposeunevisioncohérentedelÉcole,maisilneconstituepasun monolithequelondevraitprendreouabandonnerdanssatotalité.Ildépeint, auxyeuxdelaCommissionéclairéeparlexpressiondesFrançais,lÉcolesou-haitableàéchéancedunequinzainedannées.Lecheminpouryarriver,fait davancéesnécessairementprogressives,etlescontraintespropresàlapoli-tiqueexpliqueraientfortbienquetouteslesrecommandationsdelaCommission nesoientpasretenues.Ilmeparaîtcependantquelaloidorientation,quele PrésidentdelaRépubliqueetvous-mêmeavezàplusieursreprisesannoncée, devraitsinspirerfortementdurapport.JecroiseneffetquelÉcoleicidessinée nestpasunesolutionparmidautres,maiscorrespondvraimentauxbesoinset auxsouhaitsdupays.
Vientmaintenantletempsdelactionpolitique,celuioù,lintelligence,selon FrançoisMauriac,semesureaucaractère,et,puis-jeajouter,àlaconvictionet àladresse.Jevoudrais,avantdeclorecetempsderéflexiondestinéàpréparer etàaidercetteaction,vousexprimeravecémotionmaprofondereconnais-sance.RiennaétéplusintéressantetexigeantquederéfléchiràlÉcole,cest-à-direàcequi,enFrance,estaucœurdechacunetdoncdupays,defaire sexprimeràsonsujettousnoscompatriotes,enfindetracersonavenirsouhai-table.Jesuistrèsheureuxetfierdavoirmenéàsontermecettemissionetjesou-haitetrèsvivementquelutilitédenosrecommandationssoitàlahauteurdela valeurquellesontàmesyeuxet,jensuissûr,àceuxdetouslesmembresdela Commission.
Jevouspriedecroire,monsieurlePremierministre,àlexpressiondematrès hauteconsidération.
ClaudeThélot
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.