Rapport d'évaluation de la politique de l'eau en France. Mobiliser les territoires pour inventer le nouveau service public de l'eau et atteindre nos objectifs de qualité.

De
La première partie de ce rapport est consacrée à la description de la politique de l’eau en France, au dispositif législatif national et au cadre européen de l’eau avec la directive-cadre sur l’eau (DCE).
La deuxième partie procède à un état des lieux de la DCE en France : aperçu de l’état des masses d’eau, évaluation des schémas directeurs d’aménagements et de gestion des eaux (SDAGE) et des programmes de mesures (PdM).
La troisième partie présente 12 orientations et 70 propositions, à partir de quatre constats :
- les défis et les nouveaux enjeux liés à l’eau sont considérables ;
- les questions liées à l’eau en France, et en particulier celle de l’atteinte des objectifs de bonne qualité fixés par la DCE, relèvent d’enjeux de gouvernance ;
- le « modèle » français de l’eau a permis des avancées mais il a aujourd’hui atteint ses limites ;
- les enjeux liés à l’eau sont interdépendants, comme les politiques publiques de développement des territoires. Ils ne peuvent être dissociés.
Lesage (M). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0078887
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 5
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0078887&n=1198&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 219
Voir plus Voir moins

Rapport d’évaluation de la politique
de l’eau en France
« Mobiliser les territoires pour inventer le nouveau
service public de l’eau et atteindre nos objectifs de qualité »
Juin 2013« Mobiliser les territoires pour inventer
le nouveau service public de l’eau
et atteindre nos objectifs de qualité »
Michel Lesage
Député des Côtes d’Armor
www.michel-lesage.fr Parlementaire en mission auprès du Gouvernement
DICOM-CAB/RAP /13138 - Rapport groupe travail – juillet 2013 – Crédit photo : IrochkaFotolia – Impression : SG/SPSSI/ATL2 – Imprimé sur du papier certifié écolabel européen LETTRE DE MISSION

Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 1
Michel LESAGE – juin 2013



Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 2
Michel LESAGE – juin 2013


SOMMAIRE

LETTRE DE MISSION ...................................................................................................................................... 1
SOMMAIRE ......................................................................................................................................................... 3
PRÉFACE .......................... 11
SYNTHÈSE ....................................................................................................................................................... 14
12 ORIENTATIONS ET 70 PROPOSITIONS ......................... 23
PREMIÈRE PARTIE – La politique de l'eau en France ............................................................. 29
1. Le cadre français de la gestion de l'eau....................................................... 30
1.1 Le dispositif législatif français ................................................................. 30
1.2 L'échelon national de la politique de l'eau ......... 33
1.3 L'échelon bassin versant de la gestion de l'eau en France ........................................... 34
1.4 L'échelon local de la politique de l'eau................................................. 37
2. Le cadre européen de la gestion de l'eau ................................................... 40
2.1 Les objectifs de la DCE ................................................................................ 40
2 . 2 L a mise en œuv r e d e la DC E ..................................... 41
2.3 Le processus d'évaluation ......................................................................... 42
2.4 Les autres directives européennes ........................................................................................ 44
DEUXIÈME PARTIE – État des lieux de la mise en œuvre de la directive-cadre sur
l'eau .....................................................................................................................................................46
1. Aperçu de l'état des masses d'eau en France ........................................................................... 47
1.1 Les masses d'eau de surface ..................................... 47
1.2 Les masses d'eau souterraine .................................................................. 47
1.3 Prévisions d'amélioration ......................................... 48
2. Évaluation des SDAGE et des PdM ................................................................ 49
2.1 Les outils de connaissance nécessaires à l'évaluation de l'état des eaux ............... 49
Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 3
Michel LESAGE – juin 2013


2.2 Les dispositifs nécessaires à la surveillance de l'état des eaux .................................. 54
2.3 Les informations justifiant les dérogations et concernant les objectifs
complémentaires dans les zones protégées .............................................................................. 55
2.4 Les mesures prises pour atteindre les objectifs de 2015 ............. 56
3. Les liens entre la DCE et la directive « nitrates » du 12 décembre 1991 ....................... 60
TROISIÈME PARTIE – 12 orientations et 70 propositions .................................................... 61
Orientation n° 1- Retrouver un État qui impulse et qui pilote .......... 62
Constats - Enjeux
1 . L a p oliti q ue d e l’ea u est confr onté e à d e mul ti p les d éfis ................................................. 62
2. Face à ces défis, un fort volontarisme gouvernemental doit être affirmé ................ 62
3. Le « modèle » fr an çai s d e l’ea u a at te in t se s li mite s .......................................................... 63
Freins - Difficultés
1. Une organisation administrative et politique éclatée ....................................................... 64
2 . Un Pa r lement p eu p r ése nt sur les p oliti q ues d e l’ea u 65
3. Les agences de l'eau : en tre l’ État et les territoires............................................................ 65
4. Une grande diversité de textes et un droit de l'eau complexe ....................................... 66
5. Une coordination insuffisante sur les territoires ............................................................... 67
Propositions .............................................................................................................................................. 68
Orientation n° 2 - Rendre plus efficace la police de l’eau ..................... 74
Constats - Enjeux
1. L a p olice d e l’ea u jou e un rô le maj eur d an s la p oliti q ue d e l’ea u ................................. 74
2 . L es a cteur s d e la p oli ce d e l’ea u ................................................................ 74
Freins - Difficultés
1. Des lacunes et difficultés qui datent ........................................................................................ 75
2. L e s a v a n c é e s d e l ’ o r d o n n a n c e d ’ h a r m o n i s a t i o n d e s p o l i c e s d e l ’ e n v i r o n n e m e n t ................ 76
3. Les difficultés qui restent à surmonter ................................................................................... 76
Propositions .............................................................................. 78
Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 4
Michel LESAGE – juin 2013


Orientation n° 3- Agir mieux au niveau de l’Europe ............................................................... 79
Constats - Enjeux
1. Les retards de la F r an ce d an s la mise en œu v r e d es d irecti v es e ur o p ée nn es ........ 79
2 . L a F r an ce d oit é g ale ment agir très en amont , d an s l’élab or at ion des textes ........... 80
Freins - Difficultés
1 . L ’impli cat ion d e la F r an ce d oit d onc in te r v en ir d ès la p hase d 'é la b or at ion d e la
proposition d'acte et de sa négociation par les instances européennes. ....................... 80
2. Le pilotage et la gouvernance des directives, au plan national et local doivent être
améliorés en associant les différents acteurs concernés. .................................................... 81
Propositions .............................................................................................................. 82
Orientation n°4 - Mettre en œuvre une nouvelle gouvernance de l’eau en
mobilisant les territoires ....................................................................................................................... 83
Constats - Enjeux
Bottom-up et Top down .................................................................................................................... 83
E n F r an ce , l’eau n’est p as g érée com me une com p ét en ce mais une mu lti tud e d e
compétences .......................................................................................................................................... 83
Un p aysag e d e l’ea u qui s’est constru it sur d es l og iq ues d iff érent es .............................. 83
L a te r r it or ia lisa ti on es t un g age d ’eff icaci té d e l’action p ubli q ue et en p articulier
d an s le d om ai ne d e l’ea u ................................................................................................................... 86
L es d éclin ai sons te r r it o r ia les d es p oliti q ues d e l’eau ............................ 87
La pertinence des SAGE sur les territoires ................................................................................ 87
L es b ase s d ’u ne nouv elle go uv ernan ce t err it or i ale ................................................................ 92
Propositions .............................................................................................................................................. 96
Orientation n° 4 bis : Promouvoir la structuration d’une nouvelle ingénierie
publique décentralisée .........................................................................................................................100
Constats - Enjeux
1. Pe r mett r e aux col le ctivité s d ’av oir les m oy en s p ou r exer cer une nouv elle
compétence de « gestion des milieux aquatiques » ..............................................................100
Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 5
Michel LESAGE – juin 2013


2 . L a fin de l’ingéni erie p ubliq ue exerc ée p ar l e s serv ices déconcent r és d e l’ État ...100
3 . L ’aud it et le conse il p r ivés en mal d ’indép en d an ce .........................................................101
4 . U n e d y n a m i q u e d ’ i n i t i a t i v e s d ’ i n g é n i e r i e p u b l i q u e s u r l e s t e r r i t o i r e s à c o n f o r t e r .... 102
Propositions ............................................................................................................................................ 110
Orientation n° 5 - De nouvelles orientations et une gouvernance à réinventer à
l’échelle des bassins ...............................................................................................................................111
Constats - Enjeux
1 . L e te r r it oir e na ti onal a ét é d écoupé en 6 A g en ces d e l’eau en métro p ole et 4
Of fices d e l’E au d an s les DO M -TOM. .....................................................................................111
2. Des agences parfois critiquées .................................112
Propositions ............................................................................................................ 115
Orientation n° 6 - Repenser notre modèle économique de financement de l’eau 116
Constats - Enjeux
L e système de f in an cem en t de la p oliti q ue d e l’e au a a tt ei nt s es limi te s .....................116
Des recettes en régression structurelle ....................................................................................116
Des besoins de financements considérables ...........117
L es p r in cip es fond at eur s d u f in an cement d e la p oliti q ue d e l’ea u r emis e n cause ..118
L e le v ie r f in an cier d es Ag en ces d e l’ea u pe u u ti lisé p ou r les e nj eux q ua lita ti fs ........120
Propositions ............................................................................................................................................ 125
Orientation n° 7 – Améliorer la connaissance et la recherche ........135
Constats - Enjeux
1. La connaissance et la recherche constituent des enjeux centraux dans la mise en
œuv r e d e la p oliti q ue d e l' ea u et d es mili eux aq uati q ues. ............................................135
2. L'historique de la mise en place des réseaux de données sur l'eau...........................136
3. Défaillan ces e t dy sf oncti onne ment s d an s le sy stè me d ’infor mati on sur l’eau .....137
4. Les difficultés du financement et des travaux de recherche ........................................139
Propositions ............................................................................................................ 140
Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 6
Michel LESAGE – juin 2013


Orientation n°8 - Faire de la démocratie de l’eau un véritable enjeu ..........................144
Constats - Enjeux
1 . L a d émocr at ie d e l’ea u et se s in sta nces ................................................................................144
2 . L es limi te s actue lles d e la d émocr at ie d e l’ea u en F r an ce .............145
3 . C onstru ire un savo i r com mu n et une v isi o n p artagée d e l’eau, et en fair e une
grande cause nationale...............................................................................................................147
4. Développer une « hydro-citoyenneté » et une véritable « démocratie de
proximité » ......................................................................................................................................150
Propositions ............ 152
Orientation n° 9 - Répondre aux problématiques spécifiques du petit cycle de l’eau ......... 155
Constats - Enjeux
1 . L e serv ice d ’alimen ta ti on en ea u p ot ab le e st très b ie n assur é sur l’ense mble d u
territoire national .........................................................................................................................155
2 . Des p r og r ès très imp or ta nt s ont ét é r éa lisé s d an s le d om ai ne d e l’a ssai ni ssemen t
collectif des eaux usées. .............................................................................................................155
Freins - Difficultés
1 . L ’ét at d e vétusté d u r ése au d ’eaux pluv ia les ......................................................................157
2. Une eau brute parfois impropre à la potabilisation ........................................................157
3. Les problèmes qui perdurent dans le d om ai ne d e l’assa in isse ment 158
4. Le problème des eaux pluviales est insuffisamment traité ..........................................158
5. Les enjeux du traitement des pollutions émergentes .....................159
Propositions ............................................................................................................................................ 161
Orientation n°10 - Lutter plus efficacement contre les pollutions diffuses d’origine
agricole ..........................................................................................................................................................162
Constats - Enjeux
1. Les pollutions organiques ..........................................................................................................163
2. La pollution des eaux par les pesticides ...............163
Freins - Difficultés
Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 7
Michel LESAGE – juin 2013


1 . Un mo d èle agr icole à f or t t aux d ’int r an ts ............................................................................164
2. Une architecture réglementaire et décisionnelle complexe .........165
3 . L ’obsta cle d e la non -cohérence entre la PAC et la DCE ..................................................167
4. À la cr oisée d e la PAC et d e la DC E , l’ag r o -écologie .........................171
Propositions ............................................................................................................................................ 174
Orientation n°11 – Mobiliser les politiques publiques pour préserver et restaurer
les milieux aquatiques ..........................................................................................................................179
Constats - Enjeux
A. Préserver la continuité écologique des cours d'eau
1 . L a d isp onib ili té d ’u ne r essour ce d e q ualit é (et ab ond an te ) exig e d es milieux
aquatiques vivants et diversifiés ............................................................................................179
2 . L es e nj eux d e la r est aur at ion de la cont in uité écolog iq ue d es cour s d ’ ea u ............180
B. Sauvegarder et restaurer les zones humides
1. L e r ô l e d e s z o n e s h u m i d e s e s t p r i m o r d i a l p o u r l a q u a l i t é e t l a q u a n t i t é d e l ’ e a u .......... 182
2 . Un p lan d’ act ion gou v ernemen ta l ...........................................................................................182
Freins - Difficultés
1 . L es d iff icultés d e la mise en œuv r e d es act ions d e r est aur at ion d e la conti nuit é
écolog iq ue d es cour s d ’ ea u ............................................................................................................183
Propositions ............................................ 186
Orientation n° 12 – Améliorer la gouvernance de l’eau en s’inspirant des bonnes
pratiques et des expériences à l’étranger ..................................................................................190
Constats - Enjeux
1. La gouvernance est très différente selon les pays ............................................................191
2 . L e rap p or t p ublic/ p r ivé n’e st p as le même .........................................................................191
4 . L a d émocr at ie d e l’ea u s’ex erc e d iff érem ment ..192
5 . S ur le t r ai te ment soci al d e l’accès de l’ ea u ..........................................................................192
6. En matière de lutte contre la pollution, les approches diffèrent 193
Proposition .............................................................................................................................................. 194
Mis s io n d ’ é va l u a t io n d e l a p olit iqu e d e l ’ e a u 8
Michel LESAGE – juin 2013


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.