Retraites : un état des lieux du système français

De
Publié par

Dans le prolongement de son rapport sur les projections financières adopté par le Conseil d'orientation des retraites en décembre 2012 (« Retraites : perspectives 2020, 2040 et 2060 »), le présent rapport dresse un état des lieux du système de retraite français. Le Conseil a établi ce rapport sur la base des thèmes retenus à l'occasion de la conférence sociale des 9 et 10 juillet 2012 : équité du système de retraite (égalité femmes/hommes, personnes en situation de handicap, pénibilité), déterminants du niveau de pension, place respective de la solidarité et de la contributivité, pérennité financière du système de retraite, transition emploi/retraite, simplification et lisibilité du système de retraite au regard notamment de l'information des assurés et de la situation des polypensionnés.
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 21
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000053-retraites-un-etat-des-lieux-du-systeme-francais
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 174
Voir plus Voir moins
conseil d’orientation desretraites
Retraites : un état des lieux du système français
Douzième rapport Janvier 2013
conseil d’orientation des retraites 113, rue de Grenelle - 75007 Paris www.cor-retraites.fr
© Direction de l’information légale et administrative, Paris 2013 ISBN : 978-2-11-009303-5 « En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du Code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992, complétés par la loi du 3 janvier 1995, toute reproduction partielle ou totale à usage collectif de la présente publication est strictement interdite sans autorisation expresse de l’éditeur. Il est rappelé à cet égard que l’usage abusif et collectif de la photocopie met en danger l’équilibre économique des circuits du livre. »
Sommaire
Introduction ................................................................................... ........
Première Partie Les caractéristiques du système de retraite français.. ....................... ..................................................
 
7
9
Chapitre 1 L’architecture du système de retraite français....................... 11... I – Une multiplicité de régimes de base.... ..........................................1 1 II Le développement des régimes complémentaires21...... ......... ...
III – Une grande variété de dispositifs d’épargne complétant la retraite........................................31.. ................. ............................................ IV – L’architecture des systèmes de retraite à l’étranger.............. 15
Chapitre 2 Les règles et paramètres de calcul des droits à retraite....... 17 I – Les conditions d’ouverture des droits........................................... 17 II Les règles de calcul des pensions.................................................. 19
III – Les taux de cotisation....................................................................... 22
IV – Les règles à l’étranger............................ .2.4........................................ .
Chapitre 3 Ldees  sidtiusapositifs dée siolidari.t..é.. ..e..t. ..l..a. ..p...r.i..s..e.. ..e..n compte tions sp c ques....................................... 27 I – Les dispositifs de départ à la retraite précoces à taux plein..... 27 II – Les minima de pension et de revenus.......................................... 30
III – La prise en compte des périodes d’inactivité  ou d’activité réduite.................................................................................. 33
3
4
Co n s e i l do r i e n t a t i o n d e s r e t r a i t e s
IV – Les droits familiaux de retraite................35. ...... ............................... V – La réversion........................................................................................... 37 VI – Les dispositifs à l’étranger................................38. .......................... ....
Chapitre 4 La situation des retraités... ....41................ ............................................... I Le niveau des pensions de retraite................................................. 41 II – Les taux de remplacement............. ................................................ 4..4
III – Le niveau de vie des retraités et des actifs................................ 46
IV – Le niveau de vie des retraités à l’étranger05 ................................. 
Chapitre 5 Les transitions entre l’emploi et la retraite........ ......... 53................
I – Les politiques en faveur de l’emploi des seniors....................... 53
II – La situation des seniors sur le marché du travail...................... 58
III – La situation à l’étranger................................................................... 60
Chapitre 6 La situation financière des régimes de retraite......................... 65
I – La situation financière actuelle et les perspectives à court terme.. .....................................................................................6 5........ II – Les modes de financement des régimes de retraite7 6................ III – La situation à l’étranger................................................................... 71
deuxième Partie L’adéquation du système de retraite français à ses objectifs.................................. ....3..7 ................................................
Chapitre 1 Le pilotage et les objectifs du système de retraite.................. 75
I – Le pilotage institutionnel................................................................... 75
II Les objectifs du système de retraite et les indicateurs de suivi........................................................................................................... 77 III – Le pilotage des systèmes de retraite à l’étranger....... . 81............
Chapitre 2 nité financière du stèm raite eLta  lpééqrueinté entre les génératsiyons.....e.. ..d..e.. ..r..e..t...................................
I – La pérennité financière.................................. ..... ................................
II – L’équité entre les générations.................................................... . ....
III – Équité intergénérationnelle et pérennité financière dans trois autres pays........ ........................................................................ 
Chapitre 3 La contributivité liée au cœur du système de retraite..........
 
83
84
88
96
99
I – L’impact en matière de redistribution du cœur du système........................................................................02 1........ .
II – Le calcul du salaire de référence et de la durée cotisée dans les régimes de base......................................................................... 105
III – La modulation du montant de pension selon l’âge et la durée validée..................................................................................... 108
Chapitre 4 Ldae ss oélvidolaurittiéo ndsu  dsey sltaè smocei édteé r..e..t..r..a..i..t..e.. ..a..u.. .r...e..g...a..r..d.. . ......................... 115
I – Les effets redistributifs des dispositifs de solidarité .....6.... .11........ II – L’adéquation des dispositifs de solidarité à leurs objectifs... 118
Chapitre 5 Différentes dimensions de l’équité du système de retraite au sein d’une génération.............................................. 129 I – La situation des assurés des différents régimes et celle des polypensionnés.................................................................... 129
II La situation respective des femmes et des hommes............... 133
III – La prise en compte de la pénibilité au travail par le système de retraite.. .................6.................. .1.3.................................
IV – La question du handicap et de l’inaptitude............................... 140
5
6
Co n s e i l do r i e n t a t i o n d e s r e t r a i t e s
Chapitre 6 Information, simplification et lisibilité.................................. .341.... ...
I – L’information des assurés.................................................................. 143
II – Les évolutions du système en réponse aux problèmes de lisibilité et transparence.................................. .415................ ..................
Conclusion........................151 ................................................................ ......
Annexes........57 1.... ............................................................................................
Annexe 1 Synthèse.... ...........................751 .......................................................................
Annexe 2 Liste des sigles utilisés........................................................................... 165
Annexe 3 Le Conseil d’orientation des retraites69...... 1.................................... .
Introduction
 
La feuille de route arrêtée à l’issue de la grande conférence sociale des 9 et 10 juillet 2012 confère au Conseil d’orientation des retraites (COR) un rôle central dans la phase de diagnostic sur les retraites qui doit courir jusqu’au début de l’année 2013. En effet, selon les conclu-sions de la table ronde qui était consacrée aux retraites, cette phase de diagnostic devra s’appuyer sur un état des lieux de notre système de retraite et de ses perspectives financières réalisé par le COR. Dans ce cadre et dans le prolongement du rapport sur les projections financières qui a été adopté par le Conseil le 19 décembre dernier ( 2020, 2040 et 2060Retraites : perspectives), le présent rapport dresse un état des lieux du système de retraite français. Selon la feuille de route de la grande conférence sociale, «un état des lieux plus précis sera élaboré sur les thèmes de l’équité du système de retraite (égalité femmes / hommes, personnes en situation de handicap, pénibilité), des déterminants du niveau de pension, de la place respec-tive de la solidarité et de la contributivité, de la pérennité financière du système de retraite, de la transition emploi / retraite, et de simpli-fication et de lisibilité du système de retraite au regard notamment de l’information des assurés et de la situation des polypensionnés ». Le Conseil s’est attaché à examiner les différents thèmes ainsi préci-sés et, ainsi que l’a souhaité la feuille de route, en les situant dans un cadre plus large permettant d’avoir une vision globale et problématisée de l’état actuel de notre système de retraite. Les thèmes de la feuille de route ont été plus particulièrement expertisés par le Conseil dans le cadre de ses travaux des derniers mois. D’autres aspects du système de retraite avaient déjà été étudiés par le Conseil par le passé, en particu-lier dans le cadre de la préparation de son septième rapport de janvier 2010 ( annuités, points ou comptes notionnelsRetraites :), rapport dont la première partie portait sur les caractéristiques du système de retraite actuel ; ils font l’objet ici d’une actualisation. Plus largement, il n’était pas possible de reprendre dans ce rapport toutes les analyses contenues dans les précédents rapports du Conseil, dont certains ont traité de sujets spécifiques ; outre le septième rapport, on mentionnera le sixième rapport sur les droits familiaux et conjugaux,
7
8
Co n s e i l do r i e n t a t i o n d e s r e t r a i t e s
le neuvième sur les polypensionnés et le dixième sur les transferts de compensation 1. Ces analyses, auxquelles ce deuxième rapport fait parfois juste référence, font également partie du diagnostic sur les retraites. Le présent rapport est organisé en deux parties. Lapremière partierappelle les principales caractéristiques du système de retraite français, au regard notamment de systèmes de retraite à l’étranger. Les trois premiers chapitres décrivent les aspects institution-nels, avec une présentation de l’architecture du système, marquée par la multiplicité des régimes de retraite, un examen des règles et para-mètres de calcul qui déterminent le montant des pensions, enfin une description des nombreux dispositifs spécifiques qui relèvent pour l’essentiel de la solidarité. Les deux chapitres suivants présentent des données liées au contexte du système de retraite. Ces données sont relatives à la situation des retraités, sous l’angle du niveau des pensions et, plus largement, de leur niveau de vie, et aux transitions entre l’em-ploi et la retraite, qui renvoient à la question de l’emploi des seniors. Le dernier chapitre porte sur la situation financière actuelle des régimes de retraite, qui sont confrontés au vieillissement de la population et à la mauvaise conjoncture économique. Laseconde partiecomplète cet état des lieux selon une probléma-tique particulière, celle de l’adéquation du système de retraite français à ses objectifs. Après le rappel dans le premier chapitre des évolutions récentes concernant le pilotage institutionnel du système de retraite et des principaux objectifs que le Conseil avait mis en avant dans son septième rapport et qui ont depuis été inscrits dans la loi, les chapitres qui suivent déclinent chaque objectif en examinant dans quelle mesure le système de retraite actuel y répond. Sont ainsi successivement exami-nées la pérennité financière et l’équité entre les générations – deux  objectifs interdépendants , la contributivité liée au cœur du système, la solidarité en matière de retraite au regard des évolutions de la société, différentes dimensions de l’équité du système au sein d’une génération, qui renvoient à des thèmes de la feuille de route de la grande confé-rence sociale (polypensionnés, égalité femmes / hommes, personnes en situation de handicap et pénibilité), enfin l’information, la simpli-fication et la lisibilité, qui sont nécessaires à la confiance des assurés dans le système de retraite.
1 COR (2008), droits familiaux et conjugauxRetraites :, 6erapport, décembre ; COR (2011), Retraites : la situation des polypensionnés, 9erapport, septembre ; COR (2011),Retraites : la rénovation des mécanismes de compensation, 10erapport, octobre.
Première partie Les caractéristiques du système de retraite français
le s C a r a C t é r i s t i q u e s d u s y s t è m e d e r e t r a i t e f r a n ç a i s
Chapitre 1 L’architecture du système de retraite français
Le système de retraite français est un ensemble complexe et diversi-fié marqué par la pluralité des régimes obligatoires qui en constituent le socle. Outre le minimum vieillesse, qui est en dehors du système de retraitestricto sensu, deux étages composent le système de retraite français légalement obligatoire : régimes de base et régimes complé-mentaires. À ces deux étages s’ajoutent des dispositifs d’épargne retraite collective et individuelle. Fruit de l’histoire sociale et de choix catégo-riels, le morcellement du système de retraite a accompagné l’extension du champ de la couverture vieillesse et s’est réalisé dans un double mouvement : d’une part, la multiplication des régimes de base, d’autre part, le développement de régimes complémentaires obligatoires. La comparaison avec les systèmes de retraite à l’étranger permet de mettre en perspective la situation française.
I – Une multiplicité de régimes de base
Le système de retraite français se caractérise par une multiplicité de régimes structurés en fonction de critères d’appartenance socioprofes-sionnelle. Ces régimes de base et complémentaires, obligatoires et en répartition2sont gérés par des organismes de Sécurité sociale ou par, des institutions de retraite complémentaire3 . Il existe aujourd’hui en France un peu plus de vingt régimes de retraite de base4, qui peuvent être regroupés en trois ensembles par grandes catégories socioprofessionnelles. Le premier ensemble couvre les salariés du secteur privé et les non-titulaires de la fonction publique avec deux régimes de base, le régime
2 Seul le régime additionnel de la fonction publique (RAFP) est un régime en capitalisation, qui est intégralement provisionné. 3 À l’exception du régime de la fonction publique de l’État, géré par l’État. 4 Vingt-et-un régimes de base sont regroupés au sein du GIP Info retraite (voir la liste des sigles en annexe) : CNAV, MSA salariés, MSA non-salariés, SRE, FSPOEIE, CNRACL, Retraite des Mines, CNIEG, CPRPSNCF, CRPRATP, ENIM, CRPCEN, CAVIMAC, Banque de France, Opéra de Paris, Comédie française, RSI, CNAVPL, CNBF, Port autonome de Strasbourg. À ces vingt-et-un régimes s’ajoutent des régimes regroupant un nombre limité d’assurés – dont de nombreux régimes fermés et des régimes locaux (Alsace-Lorraine notamment).
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.