Consignes à destination des doctorants de lUniversité de ...

De
Publié par





CONSIGNES


A DESTINATION DES DOCTORANTS DE L’UNIVERSITE DE BOURGOGNE
POUR LE DEPOT DE LEUR THESE EN VERSION ELECTRONIQUE


1L’arrêté du 7 août 2006 prévoit la possibilité pour les universités d’opter pour le dépôt électronique
des thèses (consulter l’arrêté :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000635069&dateTexte=).

L’Université de Bourgogne a décidé de s’engager dans cette voie : le dépôt électronique des thèses
erdevient obligatoire pour les thèses soutenues à compter du 1 janvier 2010.


Pour vous aider :
N’hésitez pas à poser vos questions à l’équipe STAR (pour la contacter : star-l@u-bourgogne.fr).
Vous pouvez aussi vous inscrire et poser vos questions techniques sur la liste de discussion
regroupant les doctorants : theses.electroniques.tech@u-bourgogne.fr.


LES OBJECTIFS DU DEPOT ELECTRONIQUE

Le dépôt électronique permettra d’assurer une meilleure visibilité aux thèses soutenues à l’Université
de Bourgogne, et donc de valoriser ces travaux de recherche et leurs auteurs.
Le dépôt électronique comporte plusieurs volets :
le signalement de la thèse sur le catalogue des bibliothèques universitaires françaises (Sudoc) ;
l’archivage pérenne de la thèse au Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur
(CINES) ;
la diffusion de la thèse sur Intranet (obligatoire), et, sous réserve de l’accord de l’auteur, sur
Internet (plate-forme de l’Université de Bourgogne, TEL/HAL, etc).


LE ...
Publié le : mercredi 4 mai 2011
Lecture(s) : 174
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
CONSIGNES
  A DESTINATION DES DOCTORANTS DE L’UNIVERSITE DE BOURGOGNE POUR LE DEPOT DE LEUR THESE EN VERSION ELECTRONIQUE   L’arrêté du 7 août 2006 1 prévoit la possibilité pour les universités d’opter pour le dépôt électronique des thèses (consulter l’arrêté :  http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000635069&dateTexte= ).  L’Université de Bourgogne a décidé de s’engager dans cette voie : le dépôt électronique des thèses devient obligatoire pour les thèses soutenues à compter du 1 er janvier 2010.   Pour vous aider : N’hésitez as à oser vos uestions à l’é ui e STAR ( our la contacter : star-l u-bour o ne.fr ). Vous ouvez aussi vous inscrire et oser vos uestions techni ues sur la liste de discussion regroupant les doctorants : theses.electroniques.tech@u-bourgogne.fr .   L ES OBJECTIFS DU DEPOT ELECTRONIQUE   Le dépôt électronique permettra d’assurer une meilleure visibilité aux thèses soutenues à l’Université de Bourgogne, et donc de valoriser ces travaux de recherche et leurs auteurs. Le dépôt électronique comporte plusieurs volets : 9  le signalement de la thèse sur le catalogue des bibliothèques universitaires françaises (Sudoc) ; 9  l’archivage pérenne de la thèse au Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur (CINES) ; 9  la diffusion de la thèse sur Intranet (obligatoire), et, sous réserve de l’accord de l’auteur, sur Internet (plate-forme de l’Université de Bourgogne, TEL/HAL, etc).   L E DEPOT ELECTRONIQUE : QUELLES IMPLICATIONS POUR LE DOCTORANT ?  Grâce au nouveau dispositif, le doctorant n’a plus besoin de fournir autant d’exemplaires que par le passé. Les coûts d’impression diminuent donc. Plus important, la diffusion de la thèse en ligne est gage d’une meilleure visibilité du travail du doctorant. Une thèse déposée uniquement en format papier est consultée environ une fois tous les dix ans. La consultation de la thèse ne peut se faire que sur place, ou via des microfiches peu agréables à lire. Dans le cas d’une diffusion en ligne, le public pouvant consulter la thèse est beaucoup plus étendu et les modalités d’accès sont simplifiées.                                                      1 Arrêté du 7 août 2006 relatif aux modalités de dépôt, de signalement, de reproduction, de diffusion et de conservation des thèses ou de travaux présentés en vue du doctorat.
 
1
L E DEROULEMENT DU DEPOT DE LA THESE   Attention : l’attestation de réussite ne sera pas délivrée si tous les documents nécessaires ne sont pas fournis.  ™  A l’inscription en thèse : Le doctorant signe, lors de sa première inscription en doctorat, la charte des thèses de l’uB et la charte de diffusion électronique des thèses de l’uB. Ces documents sont aussi signés par le directeur de thèse, le directeur de l’équipe d’accueil et le directeur de l’Ecole Doctorale. Remarque : la charte de diffusion électronique des thèses de l’uB sera envoyée pour signature à l’automne 2009 pour les doctorants déjà inscrits. Attention, il s’agit d’une mesure transitoire pour 2009/2010. Par la suite, la charte de diffusion électronique des thèses à l’uB sera signée lors de la première inscription.  ™  Avant la soutenance : Deux mois avant la soutenance, parallèlement au dépôt de la désignation des rapporteurs par le directeur de thèse, le doctorant remet à l’Ecole Doctorale une première version électronique de la thèse. Cette version électronique est strictement identique à la version imprimée remise aux rapporteurs. La version électronique est remise sous forme d’un disque optique de type CD-R/RW, DVD-/+R ou DVD-/+RW. Dans la pratique, il s’agit le plus souvent d’un CD-rom. Celui-ci doit obligatoireme comporter : nt 9  le résumé en français de la thèse (fichier : resumefr_nom_prenom ) 9  le résumé en anglais de la thèse (fichier : resumegb_nom_prenom ) 9  les mots-clés proposés par le doctorant (fichier : motscles_nom_prenom ) 9  le fichier de la thèse en PDF (fichier : these_nom_prenom.pdf ). La validité du fichier devra avoir été vérifiée sur FACILE (voir annexe n°5). 9  les fichiers natifs de la thèse, c’est-à-dire sous le(s) format(s) utilisé(s) lors de la rédaction (Microsoft Word, Open Office, LaTeX). Ceux-ci seront placés dans un dossier spécifique, nommé fichiers_natifs . Tous les fichiers complémentaires non standards (tableaux issus de tableurs, polices de caractères non-conformes, fichiers bibliographiques, logiciels développés, fichiers d’illustration de son, d’image ou de vidéo, etc) sont copiés dans ce dossier. Le doctorant nomme ces fichiers de la manière la plus claire possible.  Le CD-rom peut en outre comporter la thèse au format XML (fichier : these_nom_prenom.xml ). Il doit s’agir d’un format XML valide avec l’une des deux DTD normalisées : ISO 12083 pour les textes scientifiques, TEI pour les textes en sciences humaines. La fourniture d’un fichier XML reste facultative, mais permet une diffusion de très bonne qualité. La validité du fichier devra avoir été vérifiée sur FACILE.              
 
2
A titre d’exemple, le contenu du CD-rom déposé par le doctorant Jean Durand doit être organisé de la manière suivante :  
  ™  Après la soutenance : Juste après la soutenance si le jury n’a demandé aucune correction, ou dans un délai maximum de trois mois si le jury a demandé des corrections, le doctorant dépose à l’Ecole Doctorale un second CD-rom, comportant la version définitive de la thèse. Ce second CD-rom comportera les mêmes fichiers que celui remis avant la soutenance, mais avec les corrections demandées par le jury (voir liste des fichiers ci-dessus).  De plus, le doctorant peut remettre sur ce CD-rom une version de diffusion de sa thèse, différente de la version d’archivage, notamment s’il n’a pas acquis les droits pour certains documents reproduits dans sa thèse. Dans ce cas, il devra fournir un fichier comportant la version de diffusion en PDF de sa thèse (fichier : thesediffusion_nom_prenom.pdf ), et s’il le souhaite un fichier comportant la version de diffusion en XML de sa thèse (fichier : thesediffusion_nom_prenom.xml ).  
  
 
3
 
 
Parallèlement au dépôt de la version électronique de la thèse, le doctorant dépose à l’école doctorale un exemplaire papier destiné à la bibliothèque, accompagné du formulaire d’enregistrement de thèse soutenue.  Lors du dépôt définitif de la version électronique et de l’exemplaire papier, le doctorant est invité à se prononcer sur la diffusion de sa thèse sur Internet. Il certifie aussi que les documents reproduits dans sa thèse sont libres de droit, ou qu’il a acquis les droits afférents pour la reproduction et la représentation sur support électronique.   L ES CONSIGNES TECHNIQUES POUR LA REDACTION ET LA CONVERSION DE LA THESE   Le respect de quelques consignes techniques par les doctorants est important pour d’une part garantir l’archivage pérenne des thèses au CINES, et d’autre part obtenir des documents qui pourront être facilement consultables en ligne.  ™  Les formats à utiliser La thèse doit obligatoirement  être écrite dans une version récente d’un des traitements de texte suivants : ƒ  Microsoft Word ƒ  Open Office ƒ  LaTeX La conversion en PDF est présentée, avec quelques conseils, en fonction de votre traitement de texte (avec Microsoft Word : annexe n°1 ; avec Open Office : annexe n°2 ; avec LaTeX : annexe n°3)  Si le doctorant doit utiliser un traitement de texte différent car sa thèse répond à des contraintes echn ques spécifiques, il doit s t i e mettre en rapport dès que possible avec l’équipe STAR  (pour la contacter : star-l@u-bourgogne.fr ). Seule cette dernière peut autoriser le doctorant à utiliser un traitement de texte spécifique.  ™  La présentation de la page de titre de la thèse Le doctorant a l’obligation  de présenter la page de titre de sa thèse selon le format retenu à l’Université de Bourgogne. Ce format est présenté en annexe n°4. Une version électronique est disponible dans la feuille de style de la thèse sur les pages du Bureau des Doctorants  (lien : http://www.u-bourgogne.fr/index/front_office/index_co.php?site_id=189 ) et sur les pages des Ecoles Doctorales.  ™  La présentation de la thèse Les Ecoles Doctorales proposent aux doctorants d’utiliser une feuille de style pour la présentation de leur thèse. Cette feuille de style est disponible en ligne sur les pages du Bureau des Doctorants (lien : http://www.u-bourgogne.fr/index/front_office/index_co.php?site id=189 ) et sur les pages des Ecoles _ Doctorales. L’utilisation de cette feuille de style est vivement conseillée, mais n’est pas obligatoire.  ™  La structuration du document Afin d’être facilement lisible à l’écran, la thèse doit être présentée accompagnée de son plan, sous forme d’arborescence.         
 
4
Exemple de thèse correctement structurée : le plan de la thèse apparaît dans l’arborescence de gauche, et permet une navigation aisée entre les chapitres :  
  Le doctorant doit structurer son document convenablement afin que l’arborescence soit générée automatiquement. Pour ce faire, il doit utiliser les styles et les niveaux de plan.  ™  Le traitement des objets externes Les images, tableaux, etc, importés dans le corps du document doivent être traités comme des objets externes, et non pas seulement « copiés-collés ».  ™  La conversion de la thèse en PDF et en XML La version PDF/XML de la thèse doit être strictement identique : - à la version papier remise aux rapporteurs lors du 1 er dépôt (avant la soutenance), - à la version après corrections et à la version papier remise à la bibliothèque lors du 2 ème dépôt (après la soutenance). Pour cela, la conversion de la thèse doit s’effectuer juste avant la remise de la version électronique à l’Ecole Doctorale, une fois finalisé le texte de la thèse. La conversion de la thèse est à la charge du doctorant. Celui-ci doit aussi s’assurer de l’intégrité de la version PDF/XML.  ™  La vérification sur FACILE Le doctorant doit vérifier que le fichier de sa thèse en PDF (et en XML s’il dépose un fichier dans ce format) est éligible à l’archivage sur STAR et au CINES. Pour cela, il doit tester le fichier PDF ou XML sur l’utilitaire de l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur : outil de validation du Format d’Archivage du Cines par anaLyse et Expertise (FACILE). (lien : http://facile.cines.fr/ ).  L’annexe n°5 présente cet instrument et explique son utilisation. Si le fichier de la thèse en PDF ou en XML est refusé par FACILE, le doctorant doit se mettre en relation dès que possible en relation avec l’équipe STAR (pour la contacter : star-l@u-bourgogne.fr).   
 
5
L E RESPECT DU DROIT D AUTEUR PAR LE DOCTORANT LORS DE LA REDACTION DE LA THESE   L’Université attire l’attention des doctorants sur le droit d’auteur pour les œuvres qu’il reproduit dans sa thèse. Cette obligation a toujours existé, en application du Code de la propriété intellectuelle. Cependant, la diffusion de la thèse sur Intranet et Internet, parce qu’elle touche un public plus large qu’une diffusion sur format papier uniquement, rend cette question plus cruciale.  Le doctorant doit se préoccuper du droit d’auteur pour toutes les œuvres qu’il reproduit dans sa thèse : texte, image (droit d’auteur du photographe, et éventuellement droit d’auteur lié à l’objet photographié), extrait de film (acteurs, réalisateur…) ou extrait musical (compositeur, interprètes…), etc. Par exemple, s’il veut reproduire dans sa thèse une photographie de la bibliothèque droit-lettres, il devra demander l’autorisation de : - L’architecte du bâtiment (construit en 1997) - Le photographe, s’il utilise une photographie qu’il n’a pas prise lui-même  Il peut utiliser librement les œuvres tombées dans le domaine public, c’est-à-dire dont l’auteur (ou le dernier auteur décédé pour les œuvres collectives) est décédé depuis plus de 70 ans, à condition qu’il n’y ait pas de droit voisin pour ces œuvres, ou qu’il ait expiré.  Pour les œuvres couvertes par le droit d’auteur et/ou les droits voisins, le doctorant a l’obligation de prendre contact avec les personnes titulaires des droits (auteur, ayant-droit, interprète…) et de leur demander le droit de reproduction et de représentation de son œuvre. Un formulaire-type est disponible sur les pages web du Bureau des Doctorants  (lien : http://www.u-bourgogne.fr/index/front_office/index_co.php?site_id=189 ). Le doctorant est invité à conserver ces documents par la suite, afin de pouvoir justifier de l’acquisition des droits si nécessaire.  Si le doctorant n’a pas demandé ou obtenu ces droits, il doit déposer deux versions de sa thèse : ƒ  une version destinée à l’archivage, identique à la version après corrections, qui contient les œuvres pour lesquelles les droits ne sont pas acquis ƒ  une version destinée à la diffusion, expurgée des œuvres pour lesquelles les droits ne sont pas acquis. Lors du dépôt de la version définitive de sa thèse, le doctorant signe un formulaire par lequel il atteste avoir demandé les droits nécessaire à la reproduction d’œuvres dans sa thèse.  L’Université ne peut pas être tenue pour responsable de la diffusion d’une thèse contenant des œuvres pour lesquelles les droits n’auraient pas été acquis.  L’annexe n°6 présente les grandes lignes du droit d’auteur.   L A DIFFUSION DE LA THESE  (hors cas des thèses confidentielles)  La diffusion de la thèse reste soumise à l’accord du jury.  ™  La diffusion sur Intranet  La diffusion de la thèse sur l’Intranet de l’Université de Bourgogne est obligatoire.  ™  La diffusion sur Internet La diffusion sur Internet se fait sur les plates-formes suivantes : ƒ  la plate-forme de l’Université de Bourgogne, qui est aussi utilisée pour la diffusion en Intranet ; ƒ  le portail des thèses de l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES) (à partir de 2011) ;
 
6
ƒ  le sous-portail Thèses En Ligne de la plate-forme HAL (TEL/HAL). Il est à noter que seules les thèses déposées sur TEL/HAL par l’intermédiaire de l’Université seront considérées comme une version officielle : les thèses déposées directement par le doctorant sur TEL/HAL seront considérées comme une version complémentaire.  La diffusion de la thèse sur Internet est soumise à l’accord du doctorant. Cet accord lui sera demandé par l’Ecole Doctorale lors du dépôt de la version électronique définitive de la thèse (après soutenance). Il reste libre de refuser la diffusion sur Internet.  Le doctorant conserve la possibilité de donner son accord pour la diffusion ultérieurement (par exemple, après s’être assuré auprès de sa maison d’édition que celle-ci autorise la diffusion sur Internet). Dans ce cas, le doctorant doit prendre contact avec l’équipe STAR  (e-mail : star-l@u-bourgogne.fr ).  De son côté, l’Université de Bourgogne dispose d’un délai maximum d’un mois (hors mois d’août) pour mettre la thèse en ligne. Ce délai court à compter de la réception de la version électronique définitive de la thèse, conforme au format d’archivage, et de l’autorisation de diffusion dûment signée.  Lorsque le doctorant a autorisé la diffusion, il dispose d’un droit de retrait de sa thèse du réseau Internet, qu’il peut exercer à tout moment. Il doit faire parvenir sa demande de retrait par lettre recommandée avec accusé de réception, adressée à la direction du Service Commun de la Documentation de l’Université de Bourgogne. L’Université de Bourgogne dispose d’un délai de trois mois pour retirer la thèse du réseau Internet, à compter de la réception de la lettre recommandée. Il est à noter que le droit de retrait ne peut pas s’exercer pour les thèses déposées dans TEL/HAL.   L ES THESES CONFIDENTIELLES   Le circuit des thèses confidentielles est identique à celui des autres thèses (dépôt des versions électroniques, documents à fournir par le doctorant, traitement de la thèse dans STAR et archivage au CINES).  La confidentialité de la thèse a des conséquences sur ses conditions de diffusion :  Pendant la période de confidentialité : ƒ La thèse n’est pas diffusée, ni sur Intranet ni sur Internet. De même, la version papier conservée à la bibliothèque ne peut pas être communiquée.  ƒ  A l’issue de la période de confidentialité : - la thèse est obligatoirement diffusée sur Intranet. la thèse est diffusée sur Internet et/ou sur TEL/HAL en fonction des droits donnés par le doctorant. -Le doctorant est cependant invité à remplir l’autorisation de diffusion à l’issue de la soutenance, et non pas à l’issue de la période de confidentialité.   L ES FORMATIONS   Pour accompagner le passage au dépôt électronique des thèses, la Mission Doctorale propose deux formations : ƒ  Une formation à l’utilisation des fonctionnalités avancées du traitement de texte : structuration, insertion d’objets, conversion en PDF, etc. Trois formations sont proposées : une pour Microsoft Word, une pour Open Office, une pour LaTeX. Une première session aura lieu en novembre 2009, une seconde session aura lieu au printemps 2010.
 
7
ation suUne formnt ileelprrotéié noip edal rton e,lluectom cui q aretropcaf xueds : etteroitle d 
 ƒ d’auteur pour les œuvres que le doctorant souhaite insérer dans sa thèse, les droits d’auteur du docteur sur propre thèse. Une session aura lieu au printemps 2010.  Il est vivement recommandé de suivre ces deux formations : consultez le programme de la Mission Doctorale  (lien : http://www.u-bourgogne.fr/LISIT491/mission.htm ) pour connaître les dates exactes et les modalités d’inscription.   
8
 
Annexe n°1 :  Conseils pour l’obtention de documents PDF valides à l’intention des utilisateurs de :  Microsoft Word   
Avertissement À su oser ue cela soit ossible, écrire un mode d’em loi ui tiendrait compte de tous les logiciels, de toutes leurs versions et de toutes leurs options serait un travail titanesque et sans cesse à compléter. Nous préférons vous livrer les rinci aux conseils — souvent techni ues, ar ois de bon sens — ui vous permettront de créer une version en format de document portable ( PDF ) de votre thèse, valide dans la plupart des cas. Toute ois, si vous rencontrez des roblèmes dans cette o ération, vous pouvez en faire part à la liste de discussion : theses.electroniques.tech-l@u-bourgogne.fr  Ce document évoluera en onction des nouvelles versions des traitements de textes et des convertisseurs PDF. Vous trouverez la dernière version à la a e : http://scd.u-bourgogne.fr/theses-electroniques/conv-pdf    Validité d’un document portable Un problème des plus cruciaux concernant les fichiers électroniques est leur vieillissement : la version PDF  de votre thèse est parfaitement lisible avec les versions actuelles des lecteurs tel Adobe Reader, mais qu’en sera-t-il dans le futur ? Le format évoluera, voire deviendra obsolète. Pour ces raisons, le Centre informatique national de l’Enseignement supérieur ( CINES ) a prescrit certains critères techniques auxquels votre thèse électronique doit répondre, et qui, par suite, en assureront la pérennité. Vous pouvez vérifier la validité de ce fichier sur la page du Centre informatique national de l’Enseignement supérieur ( CINES ). Æ « Vérifier les fichiers de la thèse sur FACILE » ( http://scd.u-bourgogne.fr/theses-electroniques/conv-pdf ) Méthodes Depuis la version 2007, le logiciel Microsoft Office Word permet la conversion des documents en format PDF (modulo l’installation d’une extension). Pour les versions antérieures, sous Windows, il est nécessaire d’installer un logiciel de conversion : le plus connu est le logiciel payant Adobe Acrobat mais il existe des alternatives libres, par exemple le logiciel PDFCreator (en un seul mot) couplé avec PDF-T-Maker. Voir aussi « Conseils : 1. Utilisez des versions récentes des logiciels » infra . A. Avec Word pour Windows, version 2007 Dès que le complément « Enregistrer au format PDF  ou XPS  de Microsoft » est installé, vous pouvez convertir votre document simplement : ƒ  cliquez sur le bouton Microsoft Office, pointez sur la flèche en regard de « Enregistrer sous », puis cliquez sur PDF ; ƒ  dans la liste « Nom du fichier », entrez ou sélectionnez un nom pour la présentation ; ƒ  dans la liste « Type de fichier », cliquez sur PDF ; ƒ  cliquez sur « Publier ».
 
9
B. Avec Adobe Acrobat Il suffit de cliquer sur l’icône « Convertir au format Adobe PDF » de la barre d’outils « Acrobat PDFMaker » :      C. Avec PDFCreator/PDF-T-Maker Il suffit de cliquer sur l’icône « Start Creation Erstellung PDF » de la barre d’outils « PDF-T-Maker » :    D. Sous MacOs X La conversion en PDF s’effectue comme une impression : ƒ  ouvrez « Fichier » puis sélectionnez « Imprimer » ; ƒ  dans la boîte de dialogue d’impression, sélectionnez « PDF » puis « Enregistrer en format PDF… » Conseils 1. Utilisez des versions récentes des logiciels Mettez à jour régulièrement le logiciel Microsoft Office Word sur le site http://office.microsoft.com/fr-fr/downloads  (plus particulièrement les mises à jour de sécurité).  Si vous avez la version 2007, téléchargez et installez le complément « Enregistrer au format PDF  ou XPS de Microsoft » disponible sur la page : http://office.microsoft.com/fr-fr/word/HA101675271036.aspx   Pour les autres logiciels que vous utilisez, consultez le site du fabricant ou les sites de distribution. Pour les logiciels non maintenus, vous pouvez chercher des équivalents libres sur le site Framasoft http://www.framasoft.net/ . 2. Transformez vos références internes en hyperliens Le format PDF permet une fidélité dans la diffusion des documents, à la fois à l’impression et à l’écran. Mais consulter sur écran un document volumineux, comme l’est une thèse, est pénible s’il n’a pas été prévu pour cet usage, en particulier l’utilisation de références croisées (notes, références bibliographiques, renvois vers une page, un chapitre…). L’usage d’hyperlie ns permet de faciliter considérablement la navigation. Pour simplifier votre travail : ƒ  structurer votre document : utiliser les styles « Titre # » pour les titres de parties, chapitres, sections… ƒ utiliser les différents outils proposés par le traitement de textes pour les renvois, notes,  index, bibliographie, tables des matières, des illustrations… Vous pouvez ensuite définir un style qui crée automatiquement des liens hypertextes : il suffira à votre lecteur de cliquer sur une entrée d’index pour se rendre à l’endroit désigné dans le document…  
 
10
 PDFCreator ne créant pas automatiquement les liens hypertexte, il est nécessaire d’installer une extension comme PDF-T-Maker et de le configurer convenablement. Lire attentivement le fichier _ _ PDF-T-Maker M French.doc inclus dans la distribution. 3. Préférez l insertion au copier-coller Lorsque vous voulez inclure des objets (images, tableaux…) dans votre document, utilisez de préférence le menu « Insertion » au copier-coller et conservez une copie des originaux. 4. Vérifiez le résultat obtenu Des différences de mise en page peuvent apparaître lors de l’exportation au format PDF . Relisez donc avec beaucoup d’attention le fichier obtenu. Quelques références Æ  Microsoft Office Online. Téléchargements . http://office.microsoft.com/fr-fr/downloads/default.aspx  Site de téléchargement des produits Microsoft Office, en particulier des mises à jour pour toutes les versions sous Windows depuis Office 97. Æ  Mactopia. Téléchargements . http://www.microsoft.com/France/mac/downloads.mspx  Site de téléchargement des produits Microsoft Office pour Macintosh. Æ  Adobe. Mise à niveau des produits . http://www.adobe.com/fr/downloads/updates/  Site de téléchargement des mises à jours des produits, toutes versions et toutes plates-formes. Æ  pdfforge.org. Download . http://www.pdfforge.org/products/pdfcreator/download  Site officiel de PDFCreator. Très succinct. Æ Georges S ILVA , Le pdf gratuit et libre avec PDFCreator 0.7.1 . 2003. http://www.framasoft.net/IMG/pdf/pdf gratuit PDFCreator.pdf  _ _ Didacticiel consacré à PDFCreator : installation, configuration et utilisation. Æ  Transcom . « Word to PDF : conversion made easy with PDF-T-Maker ». _ http://www.transcom.de/transcom/en/2004 pdf-t-maker.htm   Page officielle (en anglais, existe en allemand) PDF-T-Maker, par Transcom. Æ  J. G RAUBNER , PDF-T-Maker. La solution pour convertir des documents Word en fichiers PDF interactifs . Trad. Bernard Guillotin. 2007. PDF-T-Maker_M_French.doc (dans la distribution de PDF-T-Maker). Manuel indispensable pour la configuration et l’utilisation de PDF-T-Maker. Æ Dominique Maniez, Vos documents longs avec Word . Dunod. 2007. EAN :  9782100506903. Manuel pratique sur la structuration d’un document long (telle une thèse), la création de bibliographie et d’index, la conversion en différents formats. Pour Windows 2000 à 2007. Æ  Framasoft . http://www.framasoft.net/  Site de promotion des logiciels libres (en français). Contient des descriptions, comparaisons, discussions, didacticiels… sur plus d’un millier de logiciels. Propose un choix de logiciels portables (pour clef USB ou disque externe) : Framakey ( http://www.framakey.org/ ) dont une version de la suite bureautique PortableOpenOffice.org ( http://framakey.org/Portables/PortableOpenOffice ). Enfin, on trouvera en bibliothèque ou librairie de nombreux manuels sur Word, et sur l’Internet maints blogs, listes de discussion…   
 
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.