Observatoire Maisons de retraite 2010

De
Publié par

Etude réalisée par KPMG en 2010, elle analyse les indicateurs de gestion de 85 maisons de retraite en France en 2008.

Publié le : lundi 6 juin 2011
Lecture(s) : 512
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
SECTEUR NON MARCHAND
Observatoire Maisons de retraite 2010
Ouvrage collectif réalisé par les équipes du Secteur non marchand de KPMG
KPMG
Avant-propos
Depuis plusieurs années, les équi pes du secteur non marchand de KPMG participent à lélaboration d un observatoire des maisons de retraite, à partir des don nées issues des comptes administratifs des établissements EHPAD, rec ueillies auprès dun panel de clients de KPMG (association s, mutuelles et fondations).
Lobservatoire est élaboré s ur les données 2008 de 85 établissements.
Cet observatoire porte un regard sur les principaux ratios économiques (taux doccupation, c oût par résident, coût moyen du personnel par fonction, coût des locaux, de la restauration, du blanchissage, analyse de la structure financière).
Ce travail est un outil au se rvice des gestionnaires détablissement, des autorités de tarification et de contrôle, et de toute autre entité intéressée par la gestion des établissements accueillant des personnes âgées dépendantes.
2
Sommaire
1.Liste des personnes ayant participé à lobservatoire 2010
2.Lexique et indications de lecture
3.En guise de synthèse
4.Composition de léchantillon
5.Analyse du taux doccupation
6.Analyse du coût par résident
7.Analyse des tarifs hébergement / dépendance / soins
11.Poids relatif des contributions des financeurs
12.Analyse des ratios de personnel
13.Analyse du coût des locaux
14.Analyse du coût de la restauration
15.Analyse du coût du blanchissage
16.Analyse des amortissements et frais financiers
17.Analyse de la structure financière des établissements
4
5
6
7
9
10
11
14
15
19
22
23
24
25
anitnolaC ooeparts de KPMG Interord s tissiuT .evetie untiendetéI pmév.sneF irémdroious éserts r e.ncra
Liste des personnes ayant participé à lobservatoire 2010
Michel Philippe Sophie Anthony Paul Christine Valérie Frédérique Pauline David Bernard Elodie Jean-Claude Christelle Hugues Jérôme Bernadette Cécile Didier Laurent Elodie Patrick
Un grand merci aux 46 person nes qui ont participé à la ré alisation de cette étude :
Saint-Malo Amiens Hérouville Angoulême Fougères Grenoble Fougères Troyes Nantes Angoulême Bourg-en-Bresse Flers Hérouville Toulouse Toulouse Châteauroux Brive-la-Gaillarde Flers Levallois-Perret Châteauroux Nantes Bourges
Agaësse Armandé Asselin Bacq Béranger Blanc Catherine Céleste Charles Chouquet Clair Clouard Collin Combalbert Constant Decanter Deshors Esneu-Bazin Ferté Fontaine Foucaud Fromenteau
Harivel Hérisson Heuzey Houzé Jacquot Jupille Kervrann Lallemant Laporte Lollier Louradour Madiot Ménoret Mongellaz Navarro Nicolas Pointin Poreye Scolan Szymusiak Thual Viry
Julien Gladys Sabrina Pauline Lucie Laurent Maryvonne Richard Daniel Angélique Sébastien Nicolas Isabelle Cécile Aurélie Gisèle Stéphane Stéphane Irène Isabelle Myriam Stéphanie
Hérouville Rennes Levallois-Perret Lille Troyes Nancy Rennes Grenoble Rodez Cholet Direction nationale, Paris Angers Nantes Chambery Besançon Rennes Amiens Lille Direction nationale, Paris Bourg-en-Bresse Nantes Nancy
étnanomy,.s coéiKPMG S.A4©2010 pendants adhérenedc banite sniédKPu  cMGstonuéitçnar siar udaesées, omptre fmembasirmmsixuc taa e bltampcoe  detepxe'd eoc esitr
esvrsé .mIrpmieén France. 
Indication de lecture des graphiques : Les établissements sont classés par ordre croissant des valeurs de 2008. Les numéros en abscisse cor respondent à lordre de classement pour un ratio donné. Un même établissement naura donc pas toujours le même numéro dordre.
Médiane: Mesure devaleur centraleen deux parties égales un ensemble de données.qui sépare
Moyenne: Mesure detendance centrale données.qui correspond à la somme des valeurs de chaque donnée divisée par le nombre de
Lexique et indications de lecture
Ecart-type: Mesure dudegré de variationdes valeurs par rapport à la moyenne.
dé erdio tussies. Tous droits rénretoita lanpooCatereuiv eneitntneaddnpédaéhtn ss derentG In KPMMPK uaesitsnoc Gcae édtu itsnebis, membrx comptesid  uér erfnaaç eledet om cabptairaua tmoc ssiméanociét, soS.A.itespxred e'ynem GMPK 0102©5
anfre bru  disçapmoc xuamem ,setéde titunetscabiuaK éresocsnMP Grehés nt KdeG PMdni nepétnadda soperativeune entnIetnrtaoian loC stiord suoT .esissut oidre éditec .rFnaeé nprim. ImrvésréseMPK 0102©6sociétéaG S.A., e'pxreitonynemd leabt  e cseptomrass taic edimmo
En guise de synthèse
La trésorerie des établissements sétablit à88 joursdexploitation en moyenne.
Quelques éléments sur 2008 :
Le taux doccupation des établissements est en moyenne de97 %.
Le résident contribue à hauteur de63 %au paiement du prix de la journée, sil ne bénéficie pas de lAide Sociale (prix de journée hébergement + talon modérateur dépendance), le reste est supporté par lEtat (à hauteur de 28 %) et par les Conseils Généraux (9 %).
Le taux dencadrement moyen est de0,580,57 pour les établissements de moinspour les établissements de plus de 60 lits et de de 60 lits.
salarié (salaires + cotisations sociales patronales) est deLe coût moyen annuel dun 39 200 en moyenne, avec une diversité importante en fonction des postes occupés.
 .e Impriméen Francrdiostr séreév.s
Composition de léchantillon
Les organismes gestionnaires sont en 2008 pour : 65 établissements, des associations 3 établissements, des fondations 12 établissements, des mutuelles 4 établissements, des congrégations 1 établissement, un CCAS
à partir des données des comptesCette étude a été réalisée administratifs 2007 et 2008 des établissements EHPAD, gérés par des organismes sans but lucratif, issus d'un panel de clients de KPMG.
La répartition géographique des établissements observés est donnée sur la carte ci-contre.
85 établissements ont été observés sur 2008 et 2007.
41
6
5
16
5
Répartition géographique des établissements observés 6
6
coe ismme bl detoc eatpmepxesitrre françes, membxuc motpasirtaa ©27e d'onymtéanocié,.s S A.PKGM10 0lanoooC arepevitKPe  IMGernttinatis iuss.eT uo sune entitéde drotsnoc GMc edéuti rdus aiKPu eaésa hdnaststd réneets abinpendindé
és rdus ainçra ftitsnoc GMPK uaes ininet cabuédehdrésta dnnaédepMGKPnt Itsene  dC laepooanrenoite entitérativeuns iu
16%
ss
En 2008, 83 établissements (soit 98 %) ont une convention tripartite applicable, contre 95 % en 2007.
.
nombre de journées facturables - de 60 places 287 255 11% de 60 à 99 places 1 614 829 64% plus de 99 places 617 580 25% Total 2 519 664 100%  des personnes âgées accueilliEn 2008, 23 établissements ont de moins de 60 ans, soit sur toute lannée, soit sur une partie de lannée.
e
Minimun 352 335 Médiane 607 581 Maximum 810 762
e
Le GIR Moyen Pondéré (GMP) sétablit pour 2008 en moyenne à 590.
d
GMP 2008 2007 Nom bre de réponses 85 84
d
GMP moyen 590 575 Ecart-type 119 115
 
Composition de léchantillon
o
64%
rti2©108GMS  0PK soc.A.,anoniété emyxe'dtrep esimpcobltaete e  docmmsiasirtaa xu comptes, membretcafbarunruo seés.le5 2 etnej 466 91nepae Lésprrel à 99 e06ec.sp allissétabts demenatirmeri tne sedllti sont onjoma sedn toeré hcnaes établissementLseplac 99 s desplualec99p  0 àed6 pl0 esac-  6de%02 arF .ecnmpriméenervés. Iiostr séT uo srderbm ed ap non racplesitnoraitRpéillohantléc de 
1-N3717775718985N385557696163656779941434547495153539272523373533313111915712927151310téicos ,.A.S GMPerxp'e dmenynoéaele tpbac moitesariamiss comt de9©2010 KertndaéhK MP sedndépts ints endatarepooCe enuevirnteInG l naioatmerb erfnaaçsid t aux comptes, mitsndéutac eenibréu ausePM KcoG us droitisse. Tordio tustntidé ecean. éeimFrn  .sérpmIér svres
1.2
0.8
1
0.4
TAUX D'OCCUPATION
Le taux doccupation est moyenne de 97 % en 2008, contre 98 % en 2007. Les taux doccupation sont semblables dun établissement à lautre. On notera que certains établissements ont des taux supérieurs à 100 % en raison notamment dune capacité installée différente de la capacité autorisée.
Taux d'occupation 2008 2007 Nombre de réponses           85            85 Moyenne 97% 98% Ecart type 0.07 0.04 Minimum 46% 84% Médiane 99% 99% Maximum 105% 103%
1.4
0.6
0.2
Analyse du taux doccupation
ns tctios seoute siaerrafi28 (0820n  eneent )7002 ne 379 102©0 K10G PMA.S.so, ictéaéonynemd e'xpertise comptabed te elssimmoc aut iaartempcox merb,sm naaç erfu réis d KPMseaudnpéneadibensti tuéde caG constinretoitaMPK nI Gntredes s nthéadrdiodé etntiene iveueratCoopnal  .sévresér stior dusTo. seissut . mIrpmieé nrFnaeccoe  tûtalotu  dLchardes  litges/edtnérisat l( ot60 831 àoy men )na rap evèlés  lecavs éeisroécté tno seénnod sa pany  Il éré.opdney n Rom eIGCeiveale n u des de corrélationf roete tnerc ûotot l taha(cesrgl / / ti)na  te 
dépendance des résidents. a pas non plus de corrélation entre le coût par lit et le nombre de lits de létablissement.Il ny
 58 50  85.93 79.41  198 121
Mini Médiane Maxi
 20 601 18 356  30 812 28 632  56 436 44 046
Mini Médiane Maxi
 90.72 81.17  84.40 77.72  22 15
Moyenne Moyenne hors Ile de France Ecart type
 31 860 28 973  30 223 27 728  6 563 5 237
Analyse du coût par résident
confondues. En divisant le total des charges par le nombre de journées facturées, la moyenne de prix de journée global sétablit à90,72 en 2008 (81,17  en 2007).  un effet, par lit / an). La structure des coûts est différente dun établissement à un autre. EnLa dispersion est assez élevée (+/- 6 563 établissement bénéficiant dune mise à disposition gratuite de ses locaux aura un coût moindre. De même la pyramide des âges ain si que lancienneté du personnel et le taux dencadrement nécessaire pour les résidents jouent sur les coûts de prise en charge. Cest pour cette raison que nous analyserons plus loin certains coûts significatifs.
Total des charges / an / lit Nom bre de réponses
2008 2007  85 85
Total des charges / journées facturées 2008 2007 Nom bre de réponses 85 85
Moyenne Moyenne hors Ile de France Ecart type
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.