Le tourisme senior

De
Publié par

Ecole: ESC WESFORD
Entreprise: aucune
Niveau: BAC + 4
Le tourisme est l'un des premiers secteurs concernés par le vieillissement de la population. Mais la cible seniors des professionnels n'est pas homogène: elle comprend les jeunes seniors encore en activité, les jeunes retraités et les personnes plus âgées. Quelles sont donc les attentes des seniors en terme de voyages?Celles-ci sont-elles différentes d'un segment de marché à l'autre?
Même si beaucoup de professionnels du tourisme disent que les seniors représentent pour eux un enjeu, les pratiques et les politiques mises en oeuvre sont très diverses.
Les voyagistes adaptent-ils leurs offres aux attentes des seniors? si oui, de quelle manière?
C'est à ces questions que nous nous efforcerons de répondre tout au long de ce mémoire.
Publié le : jeudi 16 juin 2005
Lecture(s) : 306
Nombre de pages : 63
Voir plus Voir moins
CARRèRE Emilie
Date de création : Date de dépôt : Niveau :
Le tourisme senior
01.06.2005 16.06.2005 BAC + 4
CARRèRE Emilie
Date de création : Date de dépôt : Niveau :
Le tourisme senior
01.06.2005 16.06.2005 BAC + 4
SOMMAIRE   INTRODUCTIONp 3 à 4  I. Le marché des seniorsp 5 à 17  1. Le terme « senior »p 5  2. démographie des seniors : quelques chiffres clésLa p 5 à 7  a. Dix millions de Français ont au moins 65 ans aujourd™huip 5 à 6  b. Le vieillissement de la population va se poursuivrep 7  3. Modes de vie et consommationp 8 à 11  a. Modes de viep 8  b. Les seniors sont des consommateurs à part entièrep 9 à 11  4. Revenus, niveau de vie et patrimoinep 11 à 12  5. Les seniors : un marché à segmenterp 13 à 17  a. Les trois âgesp 13  b. La segmentationp 14 à 17  II. Le tourisme seniorp 17 à 31  1. Vue d™ensemble du tourisme seniorp 17 à 23  a. Taux de départ de voyages effectués  selon les tranches d™âgesp 18 à 20  b. Les dépenses des seniors en terme de voyagesp 21 à 22  c. en vacances chez les seniors varie également enLe taux de départ fonction des revenusp 22 à 23  2. Les attentes des seniors en terme de voyagesp 23 à 27  a. Où partent-ils ?      p 23 à 25  b. Comment achètent-ils ?p 25   1
 
   
 c. Hébergements et transportsp 25 à 26  d. Quand partent-ils ?p 26  e. Les seniors veulent plus d™aventurep 27 3. Les voyages sur Internet : un support à prendre en compte pour les touristes seniors ?p 28 à 31  a. Seniors et net : quelques chiffres clésp 28  b. Les sites les plus fréquentés par les seniorsp 29  c. Les achats en lignep 29 à 30  d. Les seniors et les voyages sur Internetp 30 à 31 
III. Les voyagistes qui s™adaptent aux seniorsp 32 à 40 1. « Vacances Bleues » mise sur les baby-boomersp 32 à 34  2.        esnccavamariPp 34 à 35  3. Selectour vient de sortir sa nouvelle brochure pour les seniors globe-trotters       p 35 à 36  4. La France n™est pas le seul pays à s™être penché sur le tourisme seniorp 37 à 40  a. Des exemples à l™étrangerp 37  b. L™Espagne : la « Floride » européennep 37 à 39  c. Mise en place d™un programme d™échanges touristiques entre seniors français et espagnolsp 40 
  CONCLUSIONp 41  BIBLIOGRAPHIEp 42  ANNEXESp 43 à 47
 
2
   
INTRODUCTION  Les plus de 50 ans sont actuellement 20 millions en France et devraient être plus de 28 millions en 2030.
Ce vieillissement de la population sans précédent est dû à trois phénomènes : la baisse du nombre de naissances, l™allongement de l™espérance de vie et l™arrivée massive des baby-boomers à la retraite. Ces derniers ont profité du plein emploi dans leur jeunesse et de la large diffusion des grandes innovations technologiques. Ils forment la génération la plus nombreuse et la plus riche, génération dont dépend l™avenir de nombreuses entreprises.
Cette année et l™an prochain, des millions d™anciens « baby-boomers » vont donc goûter aux joies de la retraite. Une perspective qu™il faut attendre et préparer avec optimisme. Ils ont la santé, de l™argent, du temps et ils sont prêts à en profiter. Plus dynamiques et mieux armés contre les assauts du temps, c™est une nouvelle génération de seniors qui est en voie déclosion.  
De plus, les Seniors représentent un poids économique grandissant. Leur pouvoir d™achat, estimé à 132 milliards d™euros, est un véritable moteur de croissance à long terme pour les entreprises correctement positionnées sur ce marché.
En outre, les seniors d™aujourd™hui sont plus actifs que leurs parents, ils veulent profiter des plaisirs de la vie, et ce, notamment à travers les voyages.
En effet, 40,3% des Français pensent en premier aux voyages pour dépenser leur argent. Un pourcentage qui monte à 48,7% chez les quinquagénaires et la part des plus de 60 ans dans les départs en vacances a augmenté de 5 points entre 1989 et 1999.  Le tourisme est donc l™un des premiers secteurs concernés par le vieillissement de la population. Maisdes professionnels du tourisme n™est pas homogènela cible Seniors  elle : comprend les jeunes Seniors encore en activité, les jeunes retraités et les personnes plus âgées.
 
3
 Quelles sont donc les attentes des seniors en terme de voyages ? Celles-ci sont-elles différentes d™un segment de marché à l™autre ? Même si beaucoup de professionnels du tourisme disent que les Seniors représentent pour eux un enjeu, les pratiques et les avis concernant les politiques à mettre en œuvre sont très diverses. Les voyagistes adaptent-ils leurs offres aux attentes des seniors ? Si oui, de quelle manière ? Comment s™y prennent-ils pour attirer cette clientèle de plus en plus nombreuse ?  Afin de mieux comprendre en quoi le marché des seniors représente aujourd™hui un poids économique non négligeable, nous étudierons de façon globale dans une première partie le marché des seniors, pour, dans une seconde partie, s™attarder sur le tourisme senior en général et les attentes de cette cible en particulier, et arriver dans une troisième partie à comprendre les diverses politiques mises en œuvre par certains voyagistes pour cibler cette clientèle.                     
 
4
I. Le marché des seniors
   1. Le terme « senior ».  Les Français estiment en moyenne qu™une personne est âgée lorsqu™elle a au moins 70 ans. Pour les entreprises et les publicitaires, l™entrée dans la catégorie des « seniors » a lieu beaucoup plus tôt, à 50 ans. Ce seuil n™a pas de justification véritable sur le plan physique, mental ou comportemental, mais il permet d™établir une continuité avec la notion traditionnelle de « ménagère de moins de cinquante ans ». On observe que la perception individuelle du vieillissement s™est transformée en même temps que sa réalité biologique : on se sent plus jeune plus longtemps et on est physiquement plus jeune au même âge que les générations précédentes. Cette évolution s™est donc traduite par des changements dans le vocabulaire utilisé. Le substantif « vieux » est devenu socialement, politiquement et commercialement incorrect. Le terme « ancien » présente l™inconvénient d™être opposé dans l™inconscient collectif à « moderne ». L™expression « troisième âge » est tout aussi confuse. C™est pourquoi le terme « senior » s™est popularisé. Dans le Petit Larousse, « senior » est défini comme un mot d™origine latine qui signifie plus âgé. Toutefois, ce terme est davantage utilisé par les médias et les publicitaires que par les Français, qui préfèrent parler de « personne âgée », de « troisième âge », de « retraité », voire de « mamy » ou « papy ». Le mot « aîné » pourrait constituer une alternative, à la fois respectueuse des individus, non liée au statut professionnel et non connotée sur le plan économique et commercial.    2. La démographie des seniors:quelques chiffres clés.  a. millions de Français ont au moins 65 ans aujourd™hui :Dix  12,5 millions de Français étaient âgés d™au moins 60 ans au 1erjanvier 2004 (en métropole)  contre 9,5 millions en 1982.
 
5
Leur part dans la population était de 20,7% en 1982 contre 18% en 1970 et 12,7% au début du 20ème siècle. Les 65 ans et plus représentent quant à eux 16,2% de la population soit 10 millions de personnes. Un Français sur cinq est donc âgé d™au moins 60 ans, un sur six d™au moins 65 ans. La pyramide des âges s™est beaucoup transformée. On comptait cinq jeunes de moins de 20 ans pour une personne de plus de 65ans à la fin du 18èmesiècle ; il y en a moins de deux aujourdhui. La structure de la pyramide est de plus en plus déséquilibrée. La proportion de personnes dépassant 60 ans s™est beaucoup accrue depuis les années 1980, car les classes creuses de 1914-1918 ont eu 60 ans entre 1974 et 1978. Le vieillissement devrait connaître une nouvelle accélération à partir de 2006 avec l™arrivée à 60 ans des premiers enfants du baby-boom, nés en 1946.   Evolution de la part des personnes âgées de 60 ans et plus dans la population française, par tranche d™âge (en %) :  
    
 
25,00%
20,00%
15,00% 10,00%
5,00%
0,00%
1900 1930 1960 2003
60 ans et + 65 ans et + 75 ans et +
 
6
 b. Le vieillissement de la population va se poursuivre :  L™accroissement prévisible de la part des personnes âgées est d™abord la conséquence de la structure de la pyramide des âges. Les générations issues du baby-boom (nées entre 1945 et 1975) vont accéder aux âges élevés ; celles nées juste après la seconde guerre mondiale atteindront 60 ans en 2005 et 65 ans en 2010, ce qui devrait représenter un nouveau choc démographique. Le vieillissement sera aussi induit par la poursuite de l™allongement de l™espérance de vie. A raison d™une augmentation un peu supérieure à trois mois par an (moyenne de la dernière décennie), elle passerait de 83 ans pour les femmes en 2004 à 90 ans en 2050. Celle des hommes se situerait à 85 ans contre 76 ans aujourd™hui. On pourrait ainsi compter 150 000 centenaires en 2050, contre 9000 en 2003 et 200 en 1950. Les gains pourraient être encore plus marqués en cas d™amélioration des habitudes alimentaires et des modes de vie en général.  Outre l™évolution de la pyramide des âges et de l™espérance de vie, le vieillissement est lié à l™évolution de la fécondité, de la mortalité et des flux migratoires. Si l™on fait l™hypothèse d™une stabilité par rapport aux évolutions des dernières années, les personnes de 60 ans et plus pourraient représenter le quart de la population totale vers 2012. Une poursuite de l™accroissement de la natalité qui a été constaté ces dernières années (taux de fécondité : 1,7 enfant par femme en 1990 contre 1,9 aujourd™hui) aurait un effet limité sur le vieillissement global : le renouvellement à l™identique des générations (2,1 enfant par femme au lieu de 1,9 aujourd™hui) ferait seulement passer la part des plus de 60 ans de 35% à 32% en 2050.          
 
7
3. Modes de vie et consommation.
  a. Modes de vie :  L™état de santé des personnes âgées a beaucoup progressé en quelques décennies comme en témoigne l™allongement de l™espérance de vie. Les Français vivent donc à la fois plus vieux et en meilleure santé. Pour lutter contre les effets du vieillissement et se maintenir en bonne forme physique, beaucoup d™aînés pratiquent les mêmes activités que les plus jeunes. Les seniors sont donc de plus en plus nombreux à faire du sport : marche, gymnastique, natation mais aussi tennis et golf. Ils surveillent leur santé en se rendant régulièrement chez le médecin. Ils s™intéressent à la prévention, notamment en matière alimentaire. Beaucoup s™efforcent aussi de modifier leurs habitudes de vie, en excluant par exemple l™alcool et le tabac. Cette volonté de bien vieillir s™accompagne d™un souci croissant de l™apparence. Les seniors attachent, en effet, davantage d™importance à leur habillement. Ils utilisent aussi des produits cosmétiques destinés à lutter contre le vieillissement ou à en cacher certains effets et n™hésitent pas à recourir à la chirurgie esthétique.  Les seniors privilégient plus que les autres la qualité, la durabilité, la sécurité (physique, psychologique et financière), l™information, la considération. Ils font preuve d™un moindre attachement au prix, mais d™une plus grande fidélité aux marques et enseignes. Ils sont davantage concernés par les produits qui préservent l™environnement et cherchent à concilier technologie et écologie. S™ils sont moins sensibles que les jeunes aux effets de mode, ils sont de plus en plus réceptifs aux innovations. Ainsi, leur attitude à l™égard de l™informatique est de plus en plus ouverte, le nombre des internautes augmente plus rapidement chez les seniors que parmi les jeunes même si ils sont encore sous-représentés. Début 2004, les 50 ans et plus représentaient 20% de l™ensemble des foyers connectés et leur durée de connexion est supérieure à la moyenne. Ils apprécient la possibilité d™échanger des messages, de s™informer, de trouver des promotions sur les biens d™équipement ou les voyages.
 
8
Lescyberpapysetcybermamysà partir de 75 ans car ilssont cependant moins nombreux n™ont pas eu l™occasion d™utiliser un ordinateur au cours de leur vie active.  b. des consommateurs à part entière :Les seniors sont  Si le marché des Seniors est aujourd'hui considéré aux Etats-Unis comme l'un des plus importants et rentables marché de consommation, on considère en France que c'est un marché d'environ 120 milliards d™euros de consommations et d'investissements par an.  Dans de nombreux cas, l'évolution de la consommation des Seniors augmente quand celle de l'ensemble de la population diminue :   Ensemble de la Sexas1 population Achats de magnétoscopes- 5,3% + 33,3% Achats de voitures neuves 18,1% +- 9,9% Yaourts au bifidus 20,8% +- 10,1% Plats cuisinés allégés 7,7%- 20,8% + Séjours organisés à l'étranger- 1,8% 20,4% + Utilisation régulière de lotions capillaires +- 2,7% 12,3%   (Source : Interdeco, Evolution 91 / 93)  Ils consomment plus que l'ensemble de la population et plus que les Seniors des générations précédentes. Entre 1977 et 1993, leur consommation a augmenté de 64%, alors que celle de l'ensemble de la population n'augmentait que de 22%.  De plus, ils représentent une part importante de la consommation de nombreux produits : ils achètent 45,2% des produits de maquillage, 44,7% des voitures neuves, ils réalisent 86,7% des placements SICAV de plus de 30 000 euros (SIMM 97)...                                                  1désigner près de 10 millions de retraités de "Sexas" est l'appellation développée par la Régie Interdeco pour plus de 50 ans en France.    
 
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.