ALD n° 24 - Rectocolite hémorragique - ALD n° 24 - Actes et prestations sur la rectocolite hémorragique (RCH) - Actualisation décembre 2012

De
Mis en ligne le 17 juin 2008 L’objectif de ce guide médecin est d’expliciter, pour les professionnels de la santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD au titre de l’ALD 24, « Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives », et souffrant de rectocolite hémorragique (RCH). Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue. L’objectif de ce guide médecin est d’expliciter, pour les professionnels de la santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD au titre de l’ALD 24, « Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives », et souffrant de rectocolite hémorragique (RCH). Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue. Mis en ligne le 17 juin 2008
Publié le : jeudi 1 mai 2008
Lecture(s) : 33
Source : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_671091/fr/ald-n-24-rectocolite-hemorragique?xtmc=&xtcr=80
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
          
 
ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE
       
ALD 24 Rectocolite hémorragique évolutive 
 Actualisation décembre 2012
 
              
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr
 Haute Autorité de Santé 2, avenue du Stade-de-France - F 93218 Saint-Denis La Plaine Cedex Tél. : +33 (0)1 55 93 70 00 - Fax : +33 (0)1 55 93 74 00  
            Ce document a été validé par le Collège de la Haute Autorité de Santé en décembre 2012 © Haute Autorité de Santé – 2012  
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -2-  
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
Sommaire  
1. 
2. 
3. 
4. 
5. 
6. 6.1 6.2 
7. 
 
  
 
  
Avertissement
.....................................................4 
eCtr éintcè° rr2ee0tss1  1nm-°7és rueugiv ne nosiisdma duxcadi91j d  u-577477-011- 26..... d2624u ivna2 re 110................j iu n0211.).... (d  
Professionnels de santé impliqués dans le parcours de soins ... ................ ........ .................... 7
Biologie ................................................................ 9 
Actes techniques..............................................10 
Traitements........................................................11 Traitements pharmacologiques() .................................. 11 Autres traitements........................................................... 13 
Dispositifs médicaux........................................14 
 Mise à jour des guides et listes ALD  Les guides médecin élaborés par la Haute Autorité de Santé sont révisés tous les trois ans.  Dans l’intervalle, la liste des actes et prestations (LAP) est actualisée au minimum une fois par an et disponible sur le site Internet de la HAS www.has-sante.fr).  
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -3-  
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
1.Avertissement
Contexte Affection de longue durée (ALD) Les ALD sont des affections nécessitant un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse (article L.324-1) Depuis la loi n° 2004-810 du 13 août 2004 relative à l’Assurance Maladie, l’exonération du ticket modérateur pour l’assuré, est soumise à l’admission en ALD à l’aide d’un protocole de soins établi de façon conjointe entre le médecin traitant et le médecin-conseil de la Sécurité sociale, signé par le patient. Missions de la HAS en matière d’ALD Conformément à ses missions,( (article L 161-37-1 et art. R. 161-71 3), la Haute Autorité de santé formule des recommandations sur les actes et prestations nécessités par le traitement des affections mentionnées à l’article L.324-1 pour lesquelles la participation de l’assuré peut être limitée ou supprimée, en application du 3°et 4°de l’artic le L.322-3:  Par ailleurs, elle : - émet un avis sur les projets de décret pris en application du 3° de l’article L. 322-3 fixant la liste des affections de longue durée ; - formule des recommandations sur les critères médicaux utilisés pour la définition de ces mêmes affections ; - formule des recommandations sur les actes médicaux et examens biologiques que requiert le suivi des affections relevant du 10° de l'article L.322-3.  Objectif du document actes et prestations ALD Le document actes et prestations ALD est une aide à l’élaboration du protocole de soins établi pour l’admission en ALD d’un patient, ou son renouvellement. Il est proposé comme élément de référence pour faciliter le dialogue entre le malade, le médecin traitant et le médecin conseil. Ce n’est ni un outil d’aide à la décision clinique, ni un résumé du guide médecin.  Contenu du document actes et prestations ALD Ce document comporte les actes et prestations nécessités par le traitement de l’affection, pris en charge par l'assurance maladie obligatoire, selon les règles de droit commun ou des mesures dérogatoires. Ainsi les utilisations hors AMM ou hors LPPR n’y seront inscrites qu’en cas de financement possible par un dispositif dérogatoire en vigueur. Il faut noter que les prescriptions hors AMM, y compris dans ces dispositifs dérogatoires, sont assorties de conditions, notamment une information spécifique du patient.  
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -4-   
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
  Le document actes et prestations n’a pas de caractère limitatif. Dans le guide médecin correspondant à une ALD, certaines situations particulières ou complications faisant notamment l’objet d’hospitalisation peuvent être à l’origine d’actes et de soins non précisés. De même , toutes les co-morbidités en relation avec l’affection ne peuvent être détaillées. Par ailleurs, le guide médecin peut comporter des actes ou prestations recommandés mais ne bénéficiant pas d'une prise en charge financière. Aussil’adaptation du protocole de soins à la situation de chaque patient relève du dialogue entre le malade, le médecin traitant et le médecin conseil de l’assurance maladie.
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -5-    
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
2.Critères médicaux d’admission en vigueur(décrets n°s2011-74-75-77 du 19 janvier 2011 et n°2011-726 du 24 juin 2011)
ALD 24. Critères médicaux utilisés pour la définition de l'affection de longue durée « Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives »  Relève de l'exonération du ticket modérateur toute maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) dont le diagnostic est établi sur un ensemble de données cliniques, morphologiques et histologiques.  L'exonération initiale est accordée pour une durée de deux ans, renouvelable.   Toutefois le renouvellement n'est pas accordé pour : · les formes de maladie de Crohn non opérée et n'ayant pas fait de poussée malgré l'absence de traitement de fond pendant les deux premières années d'évolution ; · les formes de rectocolite hémorragique (RCH) exclusivement rectales ne nécessitant pas de traitement de fond et sans poussée significative pendant les deux premières années d'é volution.
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -6-    
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
3.Professionnels de santé impliqués dans le parcours de soins
 
Bilan initial
Professionnels 
Médecin traitant/ Pédiatre Gastro-entérologue/ Interniste Radiologue
Anatomopathologiste 
Recours selon besoin 
Avis d’autres spécialistes (rhumatologue, dermatologue, ophtalmologue…) Chirurgien
Situations particulières
 
Orientation et confirmation du diagnostic  Diagnostic
Diagnostic
En fonction des comorbidités et des effets indésirables du traitement
Discussion d’une indication chirurgicale
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -7-  
 
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
Traitement et suivi
Médecin traitant/ Pédiatre Gastro-entérologue/ Interniste
Recours selon besoin 
Radiologue
Anatomopathologiste 
Avis d’autres spécialistes (rhumatologue, dermatologue ophtalmologue, psychiatre…)  Chirurgien
 Psychiatre
Psychologue
Infirmier, stomathérapeute Kinésithérapeute
Diététicien
 
 
Suivi selon avis spécialisé
Suivi de la dysplasie
En fonction des comorbidités et des effets indésirables du traitement
 Discussion d’une indication chirurgicale
 Prise en charge selon contexte
Prise en charge selon le contexte Prestation dont le remboursement n’est pas prévu par la législation (prise en charge possible dans le cadre de structures hospitalières ou d’un réseau)   Éducation du patient Divers soins spécifiques Si atteinte articulaire, ou en postopératoire
Si un contrôle de l’alimentation est nécessaire, Prestation dont le remboursement n’est pas prévu par la législation (prise en charge possible dans le cadre de structures hospitalières ou d’un réseau)   
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -8 -  
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
4.Biologie
Examens 
NFS, plaquettes
CRP
ALAT, gamma-GT
Fer sérique Ferritinémie, Coefficient de saturation de la transferrine Récepteur soluble de la transferrine
Créatininémie avec estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG) 
Non systématiques 
Analyse bactériologique et parasitologique des selles
Glycémie
pANCA1 
Situations particulières
Bilan initial Selon contexte : poussée avec glaires sanglantes, hémorragie Surveillance des traitements
Bilan initial et lors d’une poussée
Bilan initial et surveillance des traitements Azathioprine, 6-MP
Bilan initial, et selon contexte si suspicion d’anémie
Bilan initial et surveillance des traitements aminosalicylés
 
Bilan initial intestinale
et
suspicion
Traitement par corticoïde
d’infection
Diagnostic différentiel entre maladie de Crohn colique et RCH (ASCA hors nomenclature) 
                                            1pANCA :antineutrophil cytoplasmic autoantibodies HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -9-  
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
5.Actes techniques
 
Actes
Rectoscopie
Iléo-coloscopie
Iléo-coloscopie avec chromoendoscopie
Biopsies iléo-coliques
Non systématiques ASP
Scanner abdominal
Ostéodensitométrie
Situations particulières
 
En cas de poussée
Bilan initial, puis en fonction de la clinique, sur avis spécialisé Détection de la dysplasie
Bilan initial Poussée Détection de la dysplasie
Dans un contexte d'urgence : si colite aiguë à la recherche d'une colectasie Sur avis spécialisé
Si plus de 3 mois cumulés de traitement par glucocorticoïde (à plus de 7,5 mg/j de prednisone)
HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -10-  
Actes et prestations – ALD 24 « Rectocolite hémorragique »
6.Traitements
6.1  
Traitements pharmacologiques(2)
Traitements spécifiques
5-ASA : mésalazine Sulfasalazine, olsalazine
4-ASA
Prednisone, prednisolone, betamethasone
Azathioprine Infliximab
Anti-TNF infliximab, adalimumab
Thalidomide
Situations particulières
Traitement de première intention des poussées et préventif de la rechute et du cancer colique
Traitement des poussées distales
Traitement des poussées
Sur avis spécialisé, formes de RCH récidivantes  
 Traitement d’attaque et de fond des formes sévères et fistulisées (abcès exclus)
En cas d’échec - ou contre-indication ou mauvaise tolérance - des traitements conventionnels (prise en charge dérogatoire dans le cadre de l’article L.162-17-2-1 selon les modalités de l’arrêté du 08 octobre 2009)  
Autres traitements selon besoin
Hydrocortisone
Quinolone
Traitement de l’insuffisance surrénalienne lors du sevrage en corticoïde
Si suspicion d’infection intestinale Traitement des abcès
                                            2 une classe thérapeutique. Le prescripteur doit s’assurer queLes guides mentionnent généralement les médicaments prescrits appartenant à cette classe disposent d’une indication validée par une autorisation de mise sur le marché (AMM).  HAS/Service des Maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades Actualisation décembre 2012 -11-  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.