Bonnes Pratiques d’injection intra vitréenne

Publié par

Recommandations - Médicaments
11/02/2011
Publié le : vendredi 11 février 2011
Lecture(s) : 25
Tags :
Source : http://ansm.sante.fr/Mediatheque/Publications/Recommandations-Medicaments
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
1
ommaire
ecommandations avant toute I ù pratiuer l’I  réparation de l’opérateur et du patient éalisation de l’I urveillance postI
QUITTER IMPRIMER
Mise au point  20 janvier 1 iBnotrnan evsi trérAieu eatennPn I sdniejtcoi Messages clés  xeépiremoligts enté.inje Ln inctioivrtrt a eodeénne tr êitéeisalré nu rap omlathpo   Elle doit être réalisée dans des conditions strictes d’asepsie et d’antisepsie.  Il n’est pas recommandé, sauf cas exceptionnels, d’effectuer une injection dans les deux yeux le même jour.
 >
Groupe de travail L’Afssaps a élaboré cette mise au point à partir des évaluations d’un groupe multidisciplinaire d’experts présidé par le Professeur Baram Bodagi optalmologiste Paris et composé de  Ophtalmologistes : Anin  Le olfe uan  ocereau Paris  oen Paris  reuotarcer ijon  esmettre Lambersart  rançais Paris  rau Paris A audric Paris  orobelni Bordeaux L odjiian Lon  augetasse Lon  orel arseille  aavi ours  ouied réteil  an ouen Hgiénistes :A ogues Bordeaux  ajjar alence Pharmaiens : Bongran arseille L aubion Bordeaux  aucerrassin Poitiers
a oordination sientiiue et rédationnelle de ette mise au point a été assurée par le servie de l’évaluation et de la surveillane du risue et de l’inormation sur les médiaments de l’ssaps :  umarcet  oebel
a mise au point a été validée par la ommission d’utorisation de Mise sur le Marhé du  déemre  présidée par le Proesseur  itteo
1
ecommandations avant toute I
ù pratiuer l’I 
et du patient
Bonnes Pratiues d’injection intra vitréenne 
éalisation de l’I
urveillance postI
Il est rappelé qu’en 2006, l’Afssaps avait communiqué sur le bon usage de la spécialité Macugen®utilisée en injection intra vitréenne I a prise en carge de patologies rétiniennes par des injections intra vitréennes de produits s’étant accentuée ces dernières années, l’epérience acquise amène à actualiser les bonnes pratiques de réalisation de ce geste
es injections intra vitréennes d’un médicament permettent d’obtenir rapidement des concentrations efficaces supérieures à celles qui seraient obtenues par une injection périoculaire ou intraveineuse lles constituent le traitement de nombreuses affections vitréo rétiniennes es principau risques liés au mode d’administration sont l’endoptalmie, le décollement de rétine et la cataracte post traumatique
Recommandations avant toute IVT
  Il est indispensable d’informer le patient des bénéfices et des risques potentiels liés à la procédure et au médicament administré ne fice eplicative doit être remise au patient pour l’informer et pour recueillir son consentement
  Afin de limiter le risque oculaire infectieu, il sera demandé au patiente de ne pas se maquiller les eu et le visage le jour de l’injection
 I l est nécessaire de recercer une infection oculaire ou périoculaire qui contreindique l’I e même, la présence d’une infection etraoculaire sans rapport avec l’indication doit faire différer l’I, sauf urgence
 I l est nécessaire de recercer l’eistence d’une allergie éventuelle au produit utilisé
  Il n’est pas nécessaire d’interrompre un traitement anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire
  ne antibioproplaie par voie générale n’est pas indiquée oncernant l’antibioproplaie topique préI, il convient de se référer à l’AMM Autorisation de Mise sur le Marcé du produit injecté
  Il est recommandé de ne pas injecter simultanément les deu eu le même jour ependant, dans des cas eceptionnels, une injection des deu eu peut être réalisée le même jour, à condition de renouveler pour caque œil la totalité du matériel utilisé
QUITTER IMPRIMER
ù pratiuer l’I 
Où pratiquer l’IVT ?
et du patient
  L’IVT peut être réalisée en établissement de santé ou dans un cabinet médical.
Bonnes Pratiues d’injection intra vitréenne 
éalisation de l’I
urveillance postI
  pratique soit au bloc opératoire, soit dans une salle dédiée. Cette salle répond aux caractéristiquesPour assurer une asepsie optimale, l’IVT se suivantes 
 pièce aux murs et sols lisses, non encombrée, bien éclairée, entretenue réulièrement 
 présence d’un distributeur de produit droalcoolique pour l’iène des mains, d’une poubelle équipée pour le recueil des décets d’activité de soins à risque inectieux et d’un collecteur à obet piquant, coupant, trancant.
  n bio nettoae des suraces oriontales essuae umide avec un déterent désinectant est réalisé avant le début de caque séance d’inection.
  Pendant caque procédure d’inection, il convient de limiter les turbulences aériennes dans la salle dédiée en maintenant enêtres et portes ermées. Les sstèmes de conditionnement d’air ventiloconvecteur, climatiseur à air pulsé,… pouvant souler sur la one patient ou remettre en suspension les particules de poussière, sont arrêtés. Ceci ne concerne pas les sstèmes de traitement d’air associant surpression, iltration et renouvellement pour délivrer une qualité d’air maîtrisée.
  Compte tenu du risque de survenue de réactions anaplactiques rares mais potentiellement raves, l’opérateur doit avoir à disposition le matériel d’urence de réanimation.
QUITTER
IMPRIMER
ù pratiuer l’I 
réparation de l’opérateur et du patient
Bonnes Pratiues d’injection intra vitréenne 
éalisation de l’I
Préparation de l’opérateur et du patient
  Dans la salle d’IVT, le patient revêt une sur-blouse à usage unique non stérile et une charlotte.
urveillance postI
  ’opérateur est aidé par une assistante qui porte une blouse propre, une charlotte, un asque chirurgical. ’assistante eectue une riction hdro alcoolique des ains avant de préparer la table et de servir les produits à utiliser au cours de l’IVT.
  propre, une charlotte et un asque chirurgical. Il procède à une désinection chirurgicale de ses ains, puis’opérateur revêt une blouse et des gants chirurgicau stériles.
Réalisation de l’IVT
   tpe obuprocaïne ou tétracaïne.Instillation de l’anesthésie topique collre unidose 
  Détersion initiale de la surace de la peau péri-oculaire du patient par la povidone iodée scrub. inçage avec du séru phsiologique et séchage avec des copresses stériles.
  u plus près de l’acte, préparation de la table opératoire de açon aseptique  ise en place d’un chap de table stérile, d’un arqueur de la pars plana, d’un blépharostat, de coton-tiges, de copresses et de cupules stériles.
  à , puis instillation sur la cononctive. près adigeon des paupières et des cils par de la povidone iodée en solution ophtalique inutes de contact, rinçage avec du séru phsiologique stérile.
  réparation de la seringue contenant le produit à inecter de açon stérile par l’opérateur au plus près de l’inection, sau si l’inection est préparée à l’avance par une pharacie à usage intérieur I. hanger d’aiguille pour l’inection.
  du patient, puis d’un blépharostat de açon à liiter les risques de contact entre l’aiguilleise en place d’un chap stérile isolant l’œil et le bord libre des paupières ou des cils.
  du produit, puis retrait lent de l’aiguille et application d’un coton-tige pour éviter un relu. inection lente  IVT entre , et   du libe
  dinistration recoandée d’un antibiotique topique en post-inection iédiat.
  la traçabilité des dispositis édicau stérilisables ou à usage unique.éalisation de
QUITTER IMPRIMER
ù pratiuer l’I   
Surveillance post-IVT
et du patient
  S’assurer de la conservation d’une perception de la lumière dans l’œil injecté.
Bonnes Pratiues d’injection intra vitréenne 
éalisation de l’I 
urveillance postI
  Effectuer une surveillance clinique du patient, compte tenu du risque de rares réactions anaphylactiques dans les minutes qui suivent l’I.
  ppliquer un pansement oculaire n’est pas nécessaire.
  rescrire une antiiothérapie topique postI.
  pour instiller un collyre, il est recommandé de réaliser au préalaleEpliquer au patient que lors de chaque manipulation de ses paupières une désinfection des mains par lavae, ou par friction avec un produit hydroalcoolique.
  evoir systématiquement le patient en consultation la resemaine suivant l’I n’est pas nécessaire.
   le patient doit pouvoir contacter par téléphoneemettre au patient la liste des numéros de téléphone à appeler en cas d’urence  l’opérateur ou un autre ophtalmoloiste après l’I en cas de sines ou symptômes évoquant la survenue de complications oculaires roueur, douleur, aisse de l’acuité visuelle.
  aire un sinalement eterneà la structure sanitaire compétente I, Sde la réion d’eercice selon les modalités arrêtées par l’étalissement, en cas de survenue d’une endophtalmie.
 f. article . du code de la santé pulique  entre de oordination de utte contre les Infections osocomiales  ence éionale de Santé
QUITTER IMPRIMER
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.