Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée - Diagnostic cirrhose non compliquée 2006 - Argumentaire

De
Mis en ligne le 07 mai 2009 Ces recommandations ont pour objectif d'améliorer le diagnostic de la cirrhose non compliquée, afin d’en traiter la cause et les éventuelles comorbidités, et de prévenir ses complications. Elles ont été élaborées suite à la mise à disposition de méthodes «non invasives» de mesure de la fibrose hépatique. Elles tiennent compte des données cliniques et économiques disponibles sur l’ensemble des méthodes diagnostiques (ponction biopsie hépatique, élastographie impulsionnelle ultrasonore et scores biologiques composites).Elles définissent la démarche diagnostique de la cirrhose non compliquée et abordent les points suivants :circonstances diagnostiques et populations ciblesexamens biologiques nécessaires au diagnosticconsultation spécialisée et confirmation du diagnosticbilan initial, étiologique et de sévérité. Mis en ligne le 07 mai 2009
Publié le : jeudi 7 mai 2009
Lecture(s) : 19
Source : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_476486/fr/criteres-diagnostiques-et-bilan-initial-de-la-cirrhose-non-compliquee?xtmc=&xtcr=87
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 211
Voir plus Voir moins


















RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES

CRITÈRES DIAGNOSTIQUES ET BILAN INITIAL DE LA CIRRHOSE
NON COMPLIQUÉE

Argumentaire
Décembre 2006














L’argumentaire scientifique de cette évaluation
est téléchargeable sur
L’argumentaire scientifique de cette évaluation est téléchargeable sur
www.has-sante.fr

Haute Autorité de santé
Service communication
2 avenue du Stade de France - F 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX
Tél. :+33 (0)1 55 93 70 00 - Fax :+33 (0)1 55 93 74 00
















Ce document a été validé par le Collège de la Haute Autorité de santé en décembre 2006.
© Haute Autorité de santé – 2006
Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
Sommaire

Abréviations employées 3
Équipe 5
Méthode générale 6
1. Méthodologie d’élaboration des recommandations professionnelles...................................... 6
2. Recherche documentaire............................................................................................................... 7
Introduction 10
1. Contexte de la demande................................................................................................................. 10
2. Thème des recommandations ....................................................................................................... 10
3. Objectifs et limites des recommandations................................................................................... 10
4. Professionnels concernés ............................................................................................................. 11
Argumentaire 12
1. Généralités....................................................................................................................................... 12
1.1. Définition de la cirrhose................................................................................................................... 12
1.2. Épidémiologie.................................................................................................................................. 12
2. Pourquoi diagnostiquer la cirrhose non compliquée ? .............................................................. 13
3. Quelle est la population cible et dans quelles circonstances évoquer une cirrhose non
compliquée ?............................................................................................................................................ 14
3.1. Présence d’une cause d’hépatopathie chronique ........................................................................... 14
3.2. Facteurs associés à la progression de la fibrose............................................................................ 14
3.3. Sur quels arguments cliniques évoquer une cirrhose non compliquée ?........................................ 17
3.4. Sur quels signes biologiques simples évoquer une cirrhose non compliquée ?............................. 18
3.5. Sur quels signes visibles en imagerie évoquer une cirrhose non compliquée ? ............................ 21
3.6. Conclusions sur les facteurs de risque et arguments évocateurs de cirrhose................................ 23
4. Quels sont les outils du diagnostic de la cirrhose non compliquée ?...................................... 26
4.1. Critères méthodologiques ............................................................................................................... 26
4.2. La biopsie hépatique ....................................................................................................................... 27
4.3. Quels tests ou scores composites associant des paramètres biologiques sont utilisables pour le
diagnostic de cirrhose ?............................................................................................................................. 31
4.4. L’élastométrie impulsionnelle ultrasonore (Fibroscan®) ................................................................. 66
5. Comment articuler les outils ? ...................................................................................................... 76
6. Quel bilan initial de suivi ?............................................................................................................. 77
7. Comment évaluer la sévérité d’une cirrhose ?............................................................................ 81
7.1. Bilan étiologique complémentaire après le diagnostic d’une cirrhose non compliquée.................. 81
7.2. Critères de sévérité d’une cirrhose compensée.............................................................................. 84
Analyse comparée des coûts 86
1. Coût de la ponction-biopsie hépatique ........................................................................................ 87
1.1. Analyse de la littérature économique .............................................................................................. 87
1.2. Données économiques complémentaires ....................................................................................... 89
1.3. Conclusion sur le coût de la PBH.................................................................................................... 93
2. Coût des marqueurs biologiques de la fibrose ........................................................................... 93
2.1. Analyse de la littérature économique .............................................................................................. 93
2.2. Données économiques complémentaires ....................................................................................... 94
2.3. Conclusion sur le coût des marqueurs biologiques de la fibrose.................................................... 96
3. Le coût de la mesure de la fibrose par élastométrie impulsionnelle ultrasonore.................... 97
3.1 Analyse de la littérature économique .............................................................................................. 97
3.2 Données économiques complémentaires ....................................................................................... 98
3.3 Conclusion sur le coût de la mesure de la fibrose hépatique par élastométrie impulsionnelle
ultrasonore................................................................................................................................................. 98
4. Impact économique des méthodes non invasives de mesure de la fibrose hépatique .......... 98
4.1. Analyse de la littérature économique .............................................................................................. 98
4.2. Conclusion....................................................................................................................................... 101
5. Valorisation de la démarche diagnostique de cirrhose non compliquée ................................. 102
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
1 Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
re
5.1. 1 étape : examens biologiques nécessaires au diagnostic de cirrhose et consultation spécialisée 102
e
5.2. 2 étape : confirmation du diagnostic chez l’adulte......................................................................... 102
6. Perspectives.................................................................................................................................... 104
6.1. Recommandations .......................................................................................................................... 105
Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée : particularités chez
l’enfant 107
1. Généralités....................................................................................................................................... 107
2. Épidémiologie.................................................................................................................................. 107
3. Quels sont les outils du diagnostic de la cirrhose non compliquée ?...................................... 107
3.1. La biopsie hépatique ....................................................................................................................... 108
3.2. Quel bilan initial ? ............................................................................................................................ 108
3.3. Quels autres outils ?........................................................................................................................ 108
4. Bilan complémentaire après le diagnostic d’une cirrhose non compliquée ............................ 110
5. Critères de gravité d’une cirrhose non compliquée.................................................................... 110
6. Recommandations sur les particularités pédiatriques des critères diagnostiques et du bilan
initial de la cirrhose non compliquée .................................................................................................... 110
Annexes 111
Références 190
Participants 205
Fiche descriptive 207
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
2 Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
Abréviations employées
A2MG : alpha-2-macroglobuline
AAR : ASAT/ALAT ratio
AASLD : American association for the study of liver diseases
AFP : alpha-fœto-protéine
AH : acide hyaluronique
ALAT : alanine-aminotransférase
AP-HP : Assistance publique des hôpitaux de Paris
ApoLPA1 : apolipoprotéine A1
ASAT : aspartate-aminotransférase
ATIH : Agence technique de l’information sur l’hospitalisation
BT : bilirubine totale
CBP : cirrhose biliaire primitive
CCAM : classification commune des actes médicaux
CEDIT : Comité d’évaluation et de diffusion des innovations technologiques
CHC : carcinome hépatocellulaire
CMA : comorbidité associée
CMD : catégorie majeure de diagnostics
CPRE : cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique
CSP : cholangite sclérosante primitive
CT : cholestérol total
DNID : diabète non insulinodépendant
DREES : Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
ENC : échelle nationale des coûts
FDR : facteur de risque
FOGD : fibroscopie œso-gastro-duodénale
GGT : gamma glutamyl transférase
GHM : groupe homogène de malades
HAI : hépatite auto-immune
HCB : hépatite chronique B
HCC : hépatite chronique C
HD : hémorragie digestive
HOMA : index d’insulinorésistance
HTA : hypertension artérielle
IMC : indice de masse corporelle
INR : International normalized ratio
IRM : imagerie par résonance magnétique
Test ICG : test au vert d’indocyanine
MAF : maladie alcoolique du foie
MMP-1 : métalloprotéinase 1
MMP-2 : métalloprotéinase 2
NABM : nomenclature des actes de biologie médicale
NAFLD : non alcoholic fatty liver diseases
NAG : N-acétyl- -glucosaminidase
NASH : non alcoholic steato-hepatitis
NP : non précisé
OR : odds ratio
PAlc : phosphatase alcaline
PBH : ponction-biopsie hépatique
PMSI : programme de médicalisation des systèmes d’information
PIIIP : partie N-terminale du procollagène III
S : significatif
SOD : manganèse superoxyde dismutase
TCA : temps de céphaline allongé
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
3
bCritères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
TDM : tomodensitométrie
TIMP-1 : inhibiteur de la métalloprotéinase 1
TP : taux de prothrombine
ULN : fois la normale supérieure
VB : vésicule biliaire
VHB : virus de l’hépatite B
VHC : virus de l’hépatite C
VHD : virus de l’hépatite D
VIH : virus de l’immunodéficience humaine
VO : varices œsophagiennes
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
4 Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
Équipe
Ce dossier a été réalisé par le Dr Hélène FONTAINE, chargée de projet, coordonné par le Dr
Karine PETITPREZ, chef de projet, sous la direction du Dr Frédéric DE BELS, adjoint au
responsable du service des recommandations professionnelles, le Dr Patrice DOSQUET.

Ce travail a été mené en collaboration avec le Dr Denis-Jean DAVID, adjoint à la
responsable du service de l’évaluation des actes professionnels, le Dr Sun Hae LEE-ROBIN.

Le Pr Jean-Claude TRINCHET a présidé le groupe de travail constitué de 5 hépatologues, 2
anatomopathologistes, 2 radiologues, 2 infectiologues, 2 biologistes, 1 pédiatre, 1 médecin
généraliste, 1 méthodologiste et 1 économiste. Les membres du groupe de travail n’ont
déclaré aucun conflit d’intérêts sur ce sujet.

La partie médico-économique a été réalisée par Mme Véronique RAIMOND, chef de projet,
sous la direction de Mme Catherine RUMEAU-PICHON, responsable du service médico-
économique et santé publique.

La recherche documentaire a été effectuée par Mme Mireille CECCHIN, documentaliste,
assistée de Mme Sylvie LASCOLS, et sous la direction de Mme Frédérique PAGES.

L’organisation des réunions et le travail de secrétariat ont été réalisés par Mme Laetitia
CAVALIERE.

HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
5 Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
Méthode générale
1. Méthodologie d’élaboration des recommandations
professionnelles
Ces recommandations professionnelles ont été élaborées selon la méthode des
recommandations pour la pratique clinique, publiée par l’Agence nationale d’accréditation et
d’évaluation en santé (Anaes). Les sociétés savantes concernées par le thème, réunies au
sein du comité d’organisation, ont été consultées pour délimiter le thème de travail, connaître
les travaux réalisés antérieurement sur le sujet et proposer des professionnels susceptibles
de participer aux groupes de travail et de lecture. Les recommandations ont été rédigées par
le groupe de travail, au terme d’une analyse de la littérature scientifique et d’une synthèse de
l’avis des professionnels consultés.

La Haute Autorité de santé (HAS) a constitué un groupe de travail en réunissant des
professionnels multidisciplinaires, ayant un mode d’exercice public ou privé, et d’origine
géographique variée. Ce groupe de travail comprenait un président, qui en a coordonné les
travaux, et un chargé de projet, qui a identifié, sélectionné, analysé et synthétisé la littérature
scientifique utilisée pour rédiger l’argumentaire et les recommandations, discutées et
élaborées avec le groupe de travail.

Un groupe de lecture, composé selon les mêmes critères que le groupe de travail avec des
représentants d’associations d’usagers, a été consulté par courrier et a donné un avis sur le
fond et la forme des recommandations, en particulier sur leur lisibilité et leur applicabilité. Les
commentaires du groupe de lecture ont été analysés par le groupe de travail et pris en
compte chaque fois que possible dans la rédaction des recommandations.

Les recommandations ont été discutées par la commission d’évaluation des stratégies de
santé de la HAS, et finalisées par le groupe de travail.

La stratégie de recherche propre au thème des recommandations présentées dans ce
document est précisée dans le paragraphe « Recherche documentaire ». Chaque article
sélectionné a été analysé selon les principes de lecture critique de la littérature à l’aide de
grilles de lecture, ce qui a permis d’affecter à chacun un niveau de preuve scientifique. Sur la
base de cette analyse de la littérature, le groupe de travail a proposé, chaque fois que
possible, des recommandations. Selon le niveau de preuve des études sur lesquelles elles
sont fondées, les recommandations ont un grade variable, coté de A à C (voir tableau ci-
après) selon l’échelle proposée par l’Anaes (1). En l’absence d’études, les recommandations
sont fondées sur un accord exprimé par les professionnels et les représentants des usagers.
Des propositions d’études et d’actions futures ont été formulées par le groupe de travail.
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
6 Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée

Grade des recommandations, d’après l’Anaes, 2000 (1)
Niveau de preuve scientifique fourni Grade des recommandations
par la littérature
Niveau 1
Essais comparatifs randomisés de forte A
puissance
Méta-analyse d’essais comparatifs Preuve scientifique établie
randomisés
Analyse de décision basée sur des études
bien menées

Niveau 2
Essais comparatifs randomisés de faible B
puissance
Études comparatives non randomisées Présomption scientifique
bien menées
Études de cohorte

Niveau 3
Études cas-témoins
C
Niveau 4
Études comparatives comportant des biais Faible niveau de preuve
importants
Études rétrospectives
Séries de cas

2. Recherche documentaire
► Sources d’informations

Bases de données bibliographiques :
• Medline (National Library of Medicine, États-Unis) ;
• Embase (Elsevier, Pays-Bas) ;
• Pascal (Institut national de l'information scientifique et technique, France) ;
• The Cochrane Library (Wiley Interscience, États-Unis) ;
• National Guideline Clearinghouse (Agency for Healthcare Research and Quality, États-
Unis) ;
• HTA Database (International Network of Agencies for Health Technology Assessment) ;
• Banque de données en santé publique (Ecole nationale de santé publique, France).

Autres sources :
• sites Internet des sociétés savantes compétentes dans le domaine étudié ;
• bibliographie des articles et documents sélectionnés.
► Stratégie de recherche
La recherche a porté sur les types d'étude et les sujets définis avec le chef de projet et la
chargée de projet. Seules les publications en langue française et anglaise ont été
recherchées.
Le tableau ci-dessous reprend les étapes successives de la recherche documentaire : la
stratégie d'interrogation précise les termes de recherche utilisés pour chaque type d'étude
ainsi que la période de recherche et les résultats en termes de nombre de références
obtenues. Les termes de recherche sont soit des termes issus d'un thesaurus (descripteurs
du MESH par exemple pour Medline), soit des termes du titre ou du résumé (lorsque le
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
7 Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée
champ de recherche n'est pas précisé, il s'agit du champ descripteur). Ils sont combinés en
autant d'étapes que nécessaire à l'aide des opérateurs booléens.

Type d'étude/sujet Période Nbre
de de réf. Termes utilisés
recherche
Recommandations 01 - 1995/ 55
09 - 2006
Étape 1 (liver cirrhosis/diagnosis OU liver cirrhosis/radionuclide imaging OU liver
cirrhosis/ultrasonography)
OU

(liver cirrhosis OU liver fibrosis)/titre, résumé OU liver cirrhosis OU
(hepatitis, alcoholic OU hepatitis, chronic OU hepatitis, toxic OU hepatitis
B OU hepatitis C OU fatty liver OU hemochromatosis OU
hepatolenticular degeneration OU liver cirrhosis, biliary OU cholangitis,
sclerosing)/complications
ET
(biopsy OU biopsies)/titre OU (biopsy OU biopsy, needle) OU elasticity
OU elastography/titre, résumé OU magnetic resonance imaging OU
(biological marker* OU serum marker* OU seric marker*)/titre, résumé
OU biological markers OU hyaluronic acid/titre, résumé OU hyaluronic
acid/blood OU P III P/titre, résumé OU procollagen/titre, résumé OU
procollagen/blood OU procollagen type III-N-terminal peptide/substance
OU (PGA OU PGAA)/titre, résumé OU prothrombin time /titre, résumé,
descripteur OU apolipoprotein A-I OU (apoprotein A1 OU apoprotein AI
OU apoprotein A-1 OU apoprotein A-I OU apolipoprotein A-I OU
apolipoprotein AI OU apolipoprotein A-1 OU apolipoprotein A1 OU delta
macroglobulin* OU δ macroglobulin* OU GGT OU gamma glutamyl
transpeptidase* OU gamma-glutamyltranspeptidase* OU gamma
glutamyl transferase* OU gamma-glutamyl transferase*)/titre, résumé
OU gamma-glutamyl transferase/blood OU aspartate aminotransferases
OU aspartate aminotransferase*/titre, résumé OU alanine transaminase
OU alanine aminotransferase /titre, résumé OU (glycocirrhotest OU
glyco-cirrhotest) /titre, résumé OU glycoproteins/blood OU (MMP1 OU
metalloproteinase*)/titre, résumé OU metalloproteases /blood OU
laminin/titre, résumé, OU collagen IV /titre, résumé OU collagen type IV
OU SNIFF /titre, résumé OU SHASTA/titre, résumé
ET
Etape 2 guideline* OU practice guidelines OU health planning guidelines OU
guideline*/titre OU recommendation* /titre OU consensus development
conference OU consensus development conference, NIH OU consensus
conference/titre OU consensus statement/titre

Méta-analyses, revues systématiques ‘’ 34
Étape 1
ET
Étape 3 meta-analysis OU metaanalys*/titre OU meta analys*/titre OU systematic
review OU systematic* review*/titre

Revues générales ‘’ 108
Étape 1
ET
Étape 4 review literature OU review/titre, descripteur, type de publication

Essais cliniques ‘’ 52
Étape 1
ET
Étape 5 controlled clinical trial* OU randomized controlled trial* OU single-blind
method* OU single blind procedure* OU double-blind method* OU
double blind procedure* OU random allocation* OU randomization* OU
random*/titre OU versus/titre OU compar*/titre

Études de cohortes ‘’ 59
Étape 1
ET
Étape 6 cohort stud*titre, descripteur OU cohort analysis OU longitudinal stud*
HAS / Service Recommandations professionnelles / Décembre 2006
8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.