Evaluation de la chirurgie vasculaire par coelioscopie - Rapport chirurgie vasculaire par coelioscopie

De
Mis en ligne le 03 août 2009 L’évaluation de la chirurgie vasculaire par cœlioscopie est basée sur des études observationnelles de faible niveau de preuve et l’avis du groupe de travail. Il s’agit d’une chirurgie exigeante qui vise à réaliser les mêmes actes que par chirurgie ouverte par un abord réduit et un champ opératoire visualisé en 2 dimensions sur un écran. Elle comprend les techniques totalement coelioscopique et vidéo-assistées. Ses indications concernent la pathologie aorto-iliaque occlusive ou anévrismale. De longues durées d’intervention et de clampage et des courtes durées d’hospitalisation ont été rapportées. Les taux de conversion et de mortalité précoce renseignés semblent modérés. Cette chirurgie n’est pas évaluée à moyen et long terme, notamment par comparaison à l’alternative (chirurgie ouverte pour la pathologie occlusive, et chirurgie ouverte et traitement endovasculaire pour la pathologie anévrismale). La pratique de la chirurgie vasculaire par cœlioscopie est conditionnée par le strict respect des modalités de réalisation définies par la HAS et les professionnels de santé. Mis en ligne le 03 août 2009
Publié le : mercredi 1 juillet 2009
Lecture(s) : 12
Source : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_830725/fr/evaluation-de-la-chirurgie-vasculaire-par-coelioscopie?xtmc=&xtcr=137
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 81
Voir plus Voir moins
EVALUATION DE LA CHIRURGIE VASCULAIRE PAR CŒLIOSCOPIE
Rapport d’évaluation technologique
 
Juillet 2009
Service évaluation des actes professionnels
2 avenue du Stade de France – 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX – Tél. : 01 55 93 70 00 – Fax : 01 5593 74 00 – http://www.has-sante.fr N°SIRET : 180 092 041 00011 – Code APE : 751 C
 
Évaluation de la chirurgie vasculaire par cœlioscop ie
 Ce rapport est téléchargeable sur www.has-sante.fr    Haute Autorité de Santé Service communication 2 avenue du Stade de France – 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. : +33 (0)1 55 93 70 00 – Fax +33 (0)1 55 93 74 00  
Ce document a été validé par le Collège de la Haute Autorité de santé enjuillet 2009  © Haute Autorité de santé –2009  
Haute Autorité de Santé/Service Evaluation des actes professionnels/Juillet 2009 2
L’EQUIPE 
Évaluation de la chirurgie vasculaire par cœlioscop ie
Ce document a été réalisé par Mme le Dr Linda BANAEI, docteur en médecine et docteur ès sciences, chef de projet au Service évaluation des actes professionnels. La recherche documentaire a été effectuée par Aurélien DANCOINE, documentaliste, avec l’aide de Laurence FRIGÈRE. L’organisation logistique et le travail de secrétariat ont été réalisés par Mme Mireille EKLO. ________________________________  
Pour tout contact au sujet de ce rapport : Tél. : 01 55 93 71 12 Fax : 01 55 93 74 35 E-mail : contact.seap@has-sante.fr
Service évaluation des actes professionnels Chef de service, Mme le Dr Sun Hae LEE-ROBIN Adjoint au chef de service, M. le Dr Denis Jean DAVID, docteur ès sciences  
Service Documentation et information des publics Chef de service, Mme le Dr Frédérique PAGES, docteur ès sciences
Haute Autorité de Santé/Service Evaluation des actes professionnels/Juillet 2009 3
SOMMAIRE 
Évaluation de la chirurgie vasculaire par cœlioscop ie
LEQUIPE...................................................................................................................................3 
INTRODUCTION........................................................................................................................6 
METHODE..................................................................................................................................8 I. ..8.............RIATNEMU.......EHEECROC DHERC................................................................ I.1. BASES DE DONNEES..........................................................................................................8.. I.2. STRATEGIE DE RECHERCHE.................8................................................................................. II. ....ES.EANYLERA ................TURATEITL................................................................0.......1 III. 3................................1...............................EDJ GUMEIRETER SC........................T.EN.... IV. ........................................31......NELS CONCERNES..RPFOSEISNO................................ IV.1. ORGANISMES PROFESSIONNELS CONTACTES................................13...................................... IV.2. COMPOSITION DU................................3..1.....................................................................TG.. IV.3. PLAN DU RAPPORT.....14........................................................................................................ CONTEXTE..............................................................................................................................15 I. PHOATGILO15................................................................UEAQLI-ITOOR AES...............S I.1. DESCRIPTOIN......1.5............................................................................................................. I.2. GRAVITE DE LA PATHOLOGIE.........................................................51..................................... I.3. DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES...........................................................5.1................................ II. ................................................UQIT...E................61.....ENE ISPRUEPAREHT EGRAHC  III. ................NHQIT CE....EU..ESDONTIIPCR................................................................17.... IV. ........................................................19......................................EUQITARP ED SENEOND V.  ................................20PRISE EN CHARGE ACTUELLE PAR L’ASSURANCE MALADIE INDICATIONS DE LA CHIRURGIE VASCULAIRE AORTO-ILIAQUE PAR COELIOSCOPIE .21 
ARGUMENTAIRE.....................................................................................................................23 
I.  COMPARATIVE....AANYLESN NO................................................................42................ I.1. PATHOLOGIE OCCLUSIVE AORTO-EUIILQA..42.......................................................................... I.1.1. e noitnevretnilisalitspholà t s à  liéèresCrit27....................................ation........................... I.1.2. 31..................................................................................................................Eficétifac........ I.1.3. ............................irétcuSé33................................................................................................ I.2. PATHOLOGIE ANEVRISMALE AORTO-QAEUIIL....................39.................................................... I.2.1. Cr séil àrètil seontit  eteinenrv..................4.1spitlhoatioalis.....n.......................................... I.2.2. ................................4.5................................................................Effacicé.it........................ I.2.3. ........ité.....Scéru................................5...............4................................................................ I.3. SPECIFICITES DE LA COELIOSCOPIE..................................................84.................................. II. ........................................................TIVE....49................................SELYNAARAPAOM C 
III.  ............53PLACE ACTUELLE DE LA CHIRURGIE VASCULAIRE PAR COELIOSCOPIE IV. .54................................CONDITIONS ................................ILAER ED..NOITAS................ V. OPULATIOP........ NICLB.E.........................................................................55.................... CONCLUSIONS.......................................................................................................................56 
Haute Autorité de Santé/Service Evaluation des actes professionnels/Juillet 2009 4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi