Pour une meilleure prescription du médicament au cours du ...

De
Publié par

Pour une meilleure prescription du médicament au cours du ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 205
Nombre de pages : 66
Voir plus Voir moins
Pour une meilleure prescriptiondu médicament au cours du vieillissement.Sylvie LEGRAIN
Quelques chiffres16% de la population française (> 65 ans) consomme 39% de la dépense pharmaceutique française (Cour des comptes 2003).> 20 % des hospitalisations chez les sujetsde plus de 80 ans sont liées, en tout ou partie, à un accident iatrogénique.L’impact d’un défaut d’observance des traitementsest mal évalué, mais serait responsable d’environ 10% des hospitalisations chez le sujet très âgé.
La polymédication des sujets très âgésElle est souvent légitime, et le médicament est avant tout une chance.Son premier déterminant est la polypathologie. Mais, elle augmente le risque iatrogénique, diminue sans doute la qualité de l’observance, et a un coût élevé.
nalPEpidémiologiede la consommation médicamenteuseTrois modalités de prescription «sub-optimale» chez le sujet âgéQuelques principes de prescription
La consommation médicamenteuseEnquêtes décennales INSEE -CREDESpopulation au domicile N= 20 417 sujets en 1991Consommation = AcquisitionPériode de 3 moisLa consommation pharmaceutique en 1991 Evolution 1970 -1980 -1991-Lecomte Th. CREDES Décembre 1994
Enquête INSEE -CREDES 199189% > 75 ans ont au moins deux maladies prévalentes «traitées» sur un an 79% : trois maladies39% : six maladies Maladies :-cardiovasculaires 34%-ostéo-articulaires 13%-appareil digestif 10%
Enquête INSEE -CREDES 1991Consommation maximale 80 -89 ans90% de consommateurs22 boites / consommateur, 3 500 F / anantalgiques et antirhumatismaux >app. respiratoire> 21% cardiovasculaire> 20% antibiotiques> 16% appareil digestif
Enquête INSEE -CREDES 1991Automédication : faibletous âges 9% des boites ; 80-89 ans 3% sous-déclaration?84% sont acquis sur prescription d’un GP (quel que soit l’âge)86% des séances chez le GP roodnnnaec54% dépense : sans tiers payant, après 80 ans
INSEE -CREDES 1970 / 1991tauxd ec onsommateurstss urtoutl ef ait ↑↑nb de conditionnemendes très âgés : 54 % après 60 ans109 % après 80 anssurtout m. cardiovx, antidiabétiques et collyresrecours médical
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.