Recommandation Syndrome du bébé secoué - Poster : syndrome du bébé secoué

De
Mis en ligne le 13 sept. 2011 Le syndrome du bébé secoué est un traumatisme crânien infligé par secouement. Il est observé chez des nourrissons de moins de 1 an, souvent moins de 6 mois. Les symptômes ne sont pas spécifiques et d’importance variable. Les conséquences sont graves : décès, séquelles neurologiques. Le taux de récidive du secouement est élevé, estimé à plus de 50 % des cas, ce qui souligne l’importance de reconnaître le syndrome et de prévenir la récidive. Les objectifs de cette audition publique étaient : d’améliorer la reconnaissance du syndrome du bébé secoué par les professionnels de santé et d’en préciser la démarche et les critères diagnostiques ; d’identifier les mécanismes lésionnels possibles ; de préciser la conduite à tenir pour protéger le nourrisson. Mis en ligne le 13 sept. 2011
Publié le : mardi 13 septembre 2011
Lecture(s) : 25
Tags :
Source : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1095929/fr/recommandation-syndrome-du-bebe-secoue?xtmc=&xtcr=51
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
www.has-sante.fr
Critères diagnostiques, selon les lésions observées,
de traumatisme crânien infligé par secouement
chez un enfant de moins de 1 an après élimination
des diagnostics différentiels.
Audition Publique « Syndrome du bébé secoué, quelle certitude diagnostique, quelles démarches pour les professionnels » 2011. Organisée avec le soutien méthodologique de la HAS, par la Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER). Iconographie : Société Francophone d’Imagerie Pédiatrique et Prénatale (SFIPP).
Le diagnostic de traumatisme crânien infligé par secouement est hautement probable, voire certain si :
sous dural (HSD), hémorragies sous-arachnoïdiennes ;Hémorragies intracrâniennes extra-axiales plurifocales : hématome  ET hémorragies rétiniennes (HR) profuses ou éclaboussant la rétine jusqu’à la périphérie ;
les lésions cliniques ou l’âge de l’enfant.ET histoire absente, fluctuante ou incompatible avec
La cœxistence de ces 3 éléments fait porter le diagnostic de traumatisme crânien infligé, vraisemblablement par secousses.
Association possible avec :
lésions cérébrales hypoxiques ; lésions cervicales (hématome intracanalaire, lésions médullaires, lésions de la jonction occipito-vertébrale  ou cervico-dorsale) ;
description d’un secouement violent par un témoin.
Le diagnostic de traumatisme crânien infligé par secouement est probable si :
Hémorragies intracrâniennes extra-axiales plurifocales, avec ou sans HR de tous types ; OU BIEN hémorragie extra-axiale unifocale avec HR de type 2 ou 3 ;
 ET histoire absente, fluctuante ou incompatible avec les lésions constatées ou avec l’âge de l’enfant.
En cas d’HSD unifocal et d’HR limitées au pôle postérieur (type 1), avec histoire clinique absente, fluctuante, ou incompatible avec les lésions constatées ou avec l’âge de l’enfant,pas de consensus pour déterminer si le diagnostic de secouement doit être considéré comme probable ou possible.
Le diagnostic de traumatisme crânien infligé par secouement est possible si :
HSD unifocal ; ET histoire absente, fluctuante ou incompatible avec les lésions constatées ou l’âge de l’enfant.
Le diagnostic de secouement peut être écarté si :
unifocal, avec éventuellement fracture linéaire et ecchymose en regard ;HSD ET histoire clinique constante, compatible avec les lésions et l’âge de l’enfant, et décrivant un  traumatisme crânien accidentel violent.
HSD:Hématome sous-duralHR:Hémorragies rétiniennes
TCI par secouement. Aspect typique d HSD plurifocal de la tente du cervelet
TCI par secouement / Aspect typique d HSD plurifocal : Interhémisphérique (hyperdense) et péricérébral gauche (hypodense)
TCI par secouement. Aspect typique. HSD plurifocal prédominant au vertex.
HSD accidentel : HSD unifocal, fronto-pariétal droit et tuméfaction du scalp en regard
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.