TRACLEER - Synthèse d'avis TRACLEER - CT7227

De
Introduction TRACLEER 32 mg, dispersible tablets B/56 (CIP: 399 351-0) Posted on May 17 2011 Active substance (DCI) bosentan Pneumologie - Nouvelle présentation Pas d’avantage clinique démontré dans la prise en charge de l'hypertension artérielle pulmonaire TRACLEER est indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) primitive ou associée à une sclérodermie ou une cardiopathie congénitale de classe fonctionnelle II ou III.Il s’agit d’une nouvelle forme pharmaceutique, le comprimé dispersible, et d’un nouveau dosage, utile notamment chez l’enfant.Pour en savoir plus, téléchargez la synthèse ou l'avis complet ci-dessous ATC Code C02KX01 Laboratory / Manufacturer ACTELION PHARMACEUTICALS FRANCE TRACLEER 32 mg, dispersible tablets B/56 (CIP: 399 351-0) Posted on May 17 2011
Publié le : mercredi 10 février 2010
Lecture(s) : 17
Source : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_928168/fr/tracleer?xtmc=&xtcr=80
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
TRACLEER Pas d’avantage clinique démontré dans la prise en charge de l'hypertension artérielle pulmonaire
Pneumologie
S Y N T H È S E D ’ AV I S D E L A C O M M I S S I O N D E L A T R A N S PA R E N C E
32 mg(bosentan), antagoniste des récepteurs de l’endothéline
Nouvelle présentation
Données cliniques
On ne dispose pas d’étude d’efficacité réalisée spécifiquement chez l’enfant notamment dans les HTAP associées à une cardiopathie congénitale, étiologie très fréquente chez l’enfant. La bioéquivalence entre les comprimés dispersibles et les comprimés pelliculés n’ayant pas été établie, il est difficile d’extrapoler à cette nouvelle forme les données issues des études cliniques réalisées avec les comprimés pelliculés. Aucune donnée pharmacocinétique n’est disponible chez l’enfant de moins de 2 ans. Le profil de tolérance a été similaire à celui observé dans les études réalisées chez les adultes atteints d’HTAP. Les prin-cipaux effets indésirables ont été d’ordre infectieux et gastro-intestinal.
Place de la spécialité dans la stratégie thérapeutique TRACLEER et VOLIBRIS (ambrisentan) ont l’indication dans le traitement de l’HTAP de classe fonctionnelle II. La place de TRACLEER 32 mg dans la prise en charge de l’HTAP des patients en classe fonctionnelle II reste à définir. C’est une alternative chez les patients en classe fonctionnelle III, permettant en particulier une adaptation posologique et une administration convenant à l’enfant. Cette spécialité est également adaptée aux patients adultes ne pouvant avaler les comprimés pelliculés.
L’essentiel
artérielle pulmonaire (HTAP) primitive ou as-TRACLEER est indiqué dans le traitement de l’hypertension sociée à une sclérodermie ou une cardiopathie congénitale de classe fonctionnelle II ou III. Il s’agit d’une nouvelle forme pharmaceutique, le comprimé dispersible, et d’un nouveau dosage, utile no-tamment chez l’enfant.
L’intérêt d’un traitement de l’HTAP de classe fonctionnelle II n’est pas démontré. En plus de TRACLEER, l’ambrisentan (VOLIBRIS) a l’indication à ce stade. proposés sont palliatifs et symptomatiques (anticoagulants, diurétiques, oxygénothé-Aux stades III-IV, les traitements rapie et inhibiteurs calciques). Les médicaments spécifiques que l’on peut proposer sont : – par voie orale, le bosentan (TRACLEER), le sitaxentan (THELIN), l’ambrisentan (VOLIBRIS) ou le sildénafil (REVATIO) ; – par voie inhalée, l’iloprost (VENTAVIS), en cas de contre-indication ou d’intolérance hépatique au bosentan ; – par voie sous-cutanée continue, le tréprostinil (REMODULIN), qui peut être proposé au même titre que l’iloprost : la décision d’entreprendre un traitement par tréprostinil doit prendre en considération la probabilité élevée de devoir main-tenir une perfusion sous-cutanée continue au long cours ; – en perfusion continue l’époprosténol (FLOLAN). En dernière intention, la transplantation pulmonaire ou cardio-pulmonaire peut être proposée chez des patients non améliorés au bout de 3 mois de traitement médical. Le traitement de l’HTAP de l’enfant est identique à celui de l’adulte. Les médicaments évalués chez l’adulte, notamment les spécialités TRACLEER 62,5 mg et 125 mg en comprimés pelliculés, sont prescrits avec des adaptations posolo-giques.
Stratégie thérapeutique
Conditions particulières de prescription
Médicament soumis à prescription hospitalière, réservée aux spécialistes et/ ou aux services spécialisés en pneumo-logie, en cardiologie, en rhumatologie, en dermatologie ou en médecine interne.
Intérêt du médicament
*
**
Le service médical rendu* par TRACLEER 32 mg est considéré comme important dans l’attente de la réévaluation de l’ensemble des traitements de l’HTAP par la Commission de la transparence.
En l’absence de données cliniquement pertinentes, l’apport de TRACLEER 32mg dans la prise en charge de l’HTAP ne peut être quantifié. Il s’agit d’un complément de gamme utile, notamment chez l’enfant. TRACLEER 32 mg en com-primé dispersible n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu** (ASMR V).
Avis favorable à la prise en charge à l’hôpital.
Le service médical rendu par un médicament (SMR) correspond à son intérêt en fonction notamment de ses performances cliniques et de la gravité de la maladie traitée. La Commission de la transparence de la HAS évalue le SMR, qui peut être important, modéré, faible, ou insuffisant pour que le médicament soit pris en charge par la solidarité nationale.
L’amélioration du service médical rendu (ASMR) correspond au progrès thérapeutique apporté par un médicament par rapport aux traitements exis-tants. La Commission de la transparence de la HAS évalue le niveau d’ASMR, cotée de I, majeure, à IV, mineure. Une ASMR de niveau V (équiva-lent de « pas d’ASMR ») signifie « absence de progrès thérapeutique ».
Ce document a été élaboré sur la base de l’avis de la Commission de la transparence du 10 février 2010 (CT-7227), disponible surs-haw.wwfre.ntsa
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

ADCIRCA - Synthèse d'avis ADCIRCA - CT-7800

de haute-autorite-sante-maladies-appareil-respiratoire

FIRDAPSE - Synthèse d'avis FIRDAPSE - CT8001

de haute-autorite-sante-maladies-systeme-nerveux

suivant