Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger

Publications similaires

TITANOREINE

de haute-autorite-sante-traitement-medicamenteux

VENTOLINE

de haute-autorite-sante-maladies-appareil-respiratoire

CHIBRO CADRON

de haute-autorite-sante-procedures-chirurgicales

Vous aimerez aussi

SEEBRI BREZHALER

de haute-autorite-sante-maladies-appareil-respiratoire

FLUTIFORM - IFFEZA - AFFERA

de haute-autorite-sante-maladies-appareil-respiratoire

INOGEN ONE G2, concentrateur d'oxygène portable

de haute-autorite-sante-maladies-appareil-respiratoire

suivant
 
   COMMISSION DE LA TRANSPARENCE
AVIS
 6 Juillet 2011  Examen du dossier des spécialités inscrites pour un e durée de 5 ans à compter du 31/12/2006 (JO du 28/12/2007).   TUSSIPAX, comprimé pelliculé Boîte de 15 comprimés (CIP : 328 105-7) TUSSIPAX, sirop Flacon de 200 ml avec cuillère-mesure (CIP : 310 966-0) TUSSIPAX, solution buvable, gouttes Flacon de 24 ml avec mesurette graduée (CIP : 310 965-4)  Laboratoire BAILLEUL-BIORGA  Codéine, chlorhydrate d’éthylmorphine.  Code ATC : R05DA20 (Médicaments du rhume et de la toux : alcaloïdes de l'opium et dérivés)  Dates de l'AMM (procédure nationale) : TUSSIPAX, comprimé pelliculé : 12/01/1994 TUSSIPAX, sirop : 05/08/1996 TUSSIPAX, solution buvable: 05/08/1996  Motif de la demande : renouvellement de l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux.  Indication thérapeutique : « Traitement symptomatique des toux non productives gênantes. »  Posologie : cf. RCP.
 
1/2
 Données de prescription : Selon les données IMS (cumul mobile annuel 02/2011), les spécialités TUSSIPAX ont fait l’objet de 299 000 prescriptions. Les motifs les plus fréquents étaient : laryngite o u trachéite aiguë (23%), bronchite aiguë/chronique (22%), infection aiguë des voies respiratoires (14%), toux (13%). TUSSIPAX a été prescrit chez l’adulte dans 94% des cas.  Analyse des données disponibles : Le laboratoire n’a pas fourni de nouvelles données d’efficacité. Les données de tolérance issues du PSUR couvrant la période du 1er janvier 2004 au 31 mars 2009 n’ont pas fait apparaitre de nouveau signal. Les données acquises de la science sur les toux non productives gênantes et leurs modalités de prise en charge ont également été prises en compte.   Ces données ne donnent pas lieu à modification de l'évaluation du service médical rendu par rapport à l'avis précédent de la Commission de la Transparence du 4 octobre 2006.  Réévaluation du Service Médical Rendu : La toux non productive est un symptôme associé à diverses causes ou affections. Elle n’a pas de caractère de gravité en elle-même. Ces spécialités entrent dans le cadre d’un traitement symptomatique. Le rapport efficacité/sécurité de ces spécialités dans cette indication est moyen. Avant de prescrire un traitement antitussif, il convient de rechercher la cause de la toux et de la traiter. Seules les toux gênantes peuvent nécessiter un traitement antitussif. Il existe des alternatives thérapeutiques.  Le service médical rendu par ces spécialitésreste modéré.  Avis favorable au maintien de l'inscription sur la liste des spécialit assurés sociaux dans l’indication et à la posologie de l’AMM.  Conditionnements : Ils sont adaptés aux conditions de prescription.  Taux de remboursement : 30 %                 Direction de l’évaluation médicale, économique et de santé publique
 
és remboursables aux
2/2