Approche anthropologique, technologique et didactique de la maîtrise du risque corporel ; l’exemple de l’enseignement du rugby en milieu scolaire, An anthropological, technological and didactical approach to the control of physical risk, using the example of the teaching of rugby to school-age students.

De
Publié par

Sous la direction de Daniel Bouthier
Thèse soutenue le 13 novembre 2010: Bordeaux 2
Si les risques corporels sont inhérents à la pratique du rugby, ils justifient les nombreuses craintes des enseignants d’éducation physique et sportive, et ce d’autant plus que les statistiques font état d’une blessure grave (fracture – entorse) toutes les cinquante neuf minutes lors de la pratique fédérale (50% des blessures se produisent lors de la situation de jeu la plus fréquente en rugby : le plaquage). La problématique de l’enseignement du rugby en milieu scolaire consiste donc à présenter des situations de référence en prise directe avec les invariants culturels de l’activité et conjuguant un haut niveau de dangerosité – source d’élévation du niveau de civilité des élèves, et des conditions de sécurité optimales. C’est au travers d’un modèle d’enseignement socio-culturel, reposant sur des techniques corporelles spécifiques que nous pensons répondre à cette problématique. L’enseignant dispose de cinq étapes d’analyse de l’APS au service de la transposition didactique (passage de l’objet culturel à l’objet d’enseignement) : analyse culturelle (histoire et évolution socio-culturelle), analyse réglementaire (règles du jeu, fonction et évolution), analyse éducative (potentiel éducatif du rugby), analyse tactico-technique et stratégique (systématique du jeu) et analyse technique (enjeux des gestes sportifs : performance, sécurité, valeurs). Les techniques corporelles sportives scolaires se différencient des techniques corporelles sportives fédérales par le niveau de civilité exigé (la nature de l’agressivité tolérée correspond à la combativité). Les techniques corporelles du rugby scolaire développent ainsi des valeurs telles que le respect, la solidarité et la responsabilité.
-Agressivité
-Violence
-Authenticité
-Responsabilité
-Risque
-Rugby(s)
-Rusticité
-Sécurité
-Valeur
-Didactique
-Pédagogie
-Technologie
-Transposition didactique
-Chaîne transpositive
Physical risk is inherent to the practice of rugby and justifies the very real fear of sport and physical education teachers, a fear which is further justified by the statistics. Every fifty-nine minutes in games at a federal level there is a serious injury (for example fractures and sprains). Fifty percent of these injuries happen during the most frequent phase of a rugby game: the tackle. The challenge for teaching rugby in a school environment is therefore to create educational situations which combine the cultural elements of the activity with the high danger level, thus elevating students’ civil awareness, in the safest possible conditions. It is through a socio-cultural teaching model, based on specific physical techniques, that we will reply to this question.A sport and physical education teacher has five steps of a teaching sequence in order to transfer the content to be taught. The five steps of this transferral of content (moving away from an object of cultural significance to an object of teaching significance) include: a cultural analysis (history and socio-cultural evolution), an analysis of the rules (their function and how they have evolved over time), an educational analysis (the educational potential of rugby), a systematic analysis of the game of rugby (techniques, tactics and strategies) and a technical analysis (the importance of sportsmanship : performance, safety, values).The physical sporting techniques used within a school environment can be differentiated from the physical sporting techniques used at a federal level by the level of civility required (the level and nature of aggressiveness tolerated is relative to the level of competitiveness demonstrated). In this way the physical techniques used in school rugby allow the development of values such as respect, solidarity and responsibility.
-Aggressiveness
-Violence
-Authenticity
-Responsibility
-Risk
-Types of rugby
-Hardiness
-Safety
-Moral values
-Teaching theory
-Pedagogy
-Technology
-Transferral of content
-Chain of transference
Source: http://www.theses.fr/2010BOR21746/document
Publié le : lundi 19 mars 2012
Lecture(s) : 289
Nombre de pages : 576
Voir plus Voir moins

U n i v e r s i t é V i c t o r S e g a l e n B o r d e a u x 2
Ecole Doctorale Sciences Sociales

Laboratoire Cultures, Education, Sociétés (LACES EA 4140 U - Bordeaux 2 & 4), Equipe
« Vie Sportive : trajectoire, innovation, intervention »


Doctorat STAPS


Approche anthropologique, technologique et didactique
de la maîtrise du risque corporel ; l’exemple de l’enseignement
du rugby en milieu scolaire


J e a n - J a c q u e s S A R T H O U















Photo J-J. Sarthou 2005



Thèse dirigée par le Professeur Daniel Bouthier


Soutenue le : 17 novembre 2010

Jury :

- Daniel Bouthier, Pr en STAPS, Université de Bordeaux 4, Directeur de thèse

- Bernard David, Pr en Sciences de l’Education, Université Toulouse Le Mirail,
Rapporteur

- Jean-Francis Grehaigne, Pr en STAPS, Université de Besançon, Rapporteur

- Lucile Lafont, Pr en STAPS, Université de Bordeaux 2, Présidente

- Gérard Sensévy, Pr en Sciences de l’Education, Université de Rennes 2
1









Remerciements :




- à D. Bouthier, pour sa confiance, son soutien, son éclairage sur l’enseignement et la
recherche.

- aux membres du jury ayant accepté cette charge.


- à J. Duro, collègue dont l’humanité a souvent guidé ma réflexion.


- aux six collègues professeurs d’EPS et professeurs des écoles, pour leur passion de
l’éducation et d’un certain rugby.


- aux étudiants STAPS, options rugby - éducateurs en club, pour leur enthousiasme et
leur disponibilité.


- à tous les chercheurs, pédagogues et didacticiens qui, par leurs publications
scientifiques ou professionnelles, m’ont permis de construire et proposer un modèle
d’enseignement socio-culturel du rugby en milieu scolaire.












2
TABLE DES MATIERES

RESUME ................................................................................................................................... 7
INTRODUCTION .................................................................................................................... 8

PARTIE THEORIQUE : ORIGINES DU RUGBY ET ENSEIGNEMENT DES
ACTIVITES D’OPPOSITION.............................................................................................. 17
CHAPITRE 1 : CADRE THEORIQUE............................................................................... 18
MODELISATION DE LA REFLEXION ...................................................................................... 19
OBJETS D’ETUDE .................................................................................................................. 21
INTERROGATIONS ET AXES DE RECHERCHE........................................................................ 23
CHAMPS THEORIQUES ......................................................................................................... 24
MOTS CLES ........................................................................................................................... 26
CHAPITRE 2 : ANALYSE HISTORIQUE ET ANTHROPOLOGIQUE DU RUGBY . 27
ORIGINES ET HISTOIRE ........................................................................................................ 28
VALEURS .............................................................................................................................. 45
REGLEMENT ......................................................................................................................... 63
EVOLUTION CONTEMPORAINE ............................................................................................ 68
VIOLENCE ET AGRESSIVITE ................................................................................................. 71
PERMANENCES ET PARTICULARISMES CULTURELS ............................................................ 79
PROFESSIONNALISATION ..................................................................................................... 85
MONDE SCOLAIRE, UNIVERS FEDERAL ................................................................................ 89
FORMES DE JEU .................................................................................................................... 92
FEMINISATION ..................................................................................................................... 95
MIXITE ............................................................................................................................... 100
CHAPITRE 3 : ANALYSE DE L’ENSEIGNEMENT DES APS D’OPPOSITION ET A
RISQUES .............................................................................................................................. 104
SPORTS COLLECTIFS .......................................................................................................... 105
SPORTS DE COMBAT INDIVIDUELS ..................................................................................... 111
ACTIVITES A RISQUES ET ACROBATIQUES ......................................................................... 115
CHAPITRE 4 : ANALYSE DE L’ENSEIGNEMENT DU RUGBY ............................... 122
THEORISATION DU JEU ...................................................................................................... 123
HISTOIRE DE L’ENSEIGNEMENT DU RUGBY DANS LE MONDE ........................................... 135
HISTOIRE CONTEMPORAINE DE L’ENSEIGNEMENT DU RUGBY EN FRANCE ..................... 137
TECHNIQUE OU TACTIQUE ................................................................................................. 142
COMBAT OU EVITEMENT ................................................................................................... 146
RUPTURE ET SIMILITUDES ................................................................................................. 152
RISQUES ET SECURITE ....................................................................................................... 155
RUGBY ET EPS ................................................................................................................... 158
THEORIES DE L’APPRENTISSAGE ....................................................................................... 172
CHAPITRE 5 : ANALYSE DE LA PLACE ET ROLE DES TECHNIQUES
CORPORELLES .................................................................................................................. 181
LA TECHNIQUE – LES TECHNIQUES ................................................................................... 182
DEBATS ET ENJEUX ............................................................................................................ 185
TECHNIQUE ET EPS ........................................................................................................... 189
CONSTRUCTION DE LA TECHNIQUE ................................................................................... 192
3
TECHNIQUE, INNOVATION ET CREATION .......................................................................... 194
TECHNIQUE ET INTELLIGENCE .......................................................................................... 198
ENSEIGNEMENT DE LA TECHNIQUE ................................................................................... 200
SCHEMA DIDACTIQUE DU CONCEPT DE TECHNIQUE ......................................................... 201
CHAPITRE 6 : CONCLUSION DE LA PARTIE THEORIQUE .................................. 202
PROBLEMATIQUE ............................................................................................................... 203
HYPOTHESES ...................................................................................................................... 205

PARTIE EMPIRIQUE : PRATIQUE ET ENSEIGNEMENT D’UN RUGBY DE
COMBAT EN SECURITE .................................................................................................. 207
CHAPITRE 7 : METHODOLOGIE D’ANALYSE DES DISCOURS ET DES
PRATIQUES ......................................................................................................................... 208
METHODOLOGIE ................................................................................................................ 209
ENSEIGNANTS ..................................................................................................................... 211
POPULATION SCOLAIRE ..................................................................................................... 214
ETAPES DE L’EXPERIMENTATION ...................................................................................... 216
ANALYSE DES SITUATIONS ACCIDENTOGENES .................................................................. 217
ANALYSE DES BLESSURES .................................................................................................. 219
QUESTIONNAIRE PRE-EXPERIMENTAL .............................................................................. 220
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF ............................................................................................... 223
CHAPITRE 8 : ANALYSE DES TRAUMATISMES CORPORELS ET DE LEURS
CAUSES EN RUGBY .......................................................................................................... 226
INFORMATIONS ET DONNEES STATISTIQUES ..................................................................... 227
LES BLESSURES EN MILIEU FEDERAL ................................................................................ 232
LES BLESSURES CHEZ LES FEMININES ............................................................................... 236
LES BLESSURES A L’ECOLE DE RUGBY .............................................................................. 237
LES BLESSURES EN MILIEU UNIVERSITAIRE ...................................................................... 240
LES BLESSURES EN MILIEU SCOLAIRE ............................................................................... 242
ANALYSE DES CAUSES DE BLESSURES ................................................................................ 246
INCIDENCE DES RESULTATS ............................................................................................... 248
CHAPITRE 9 : CONTENUS ET DEMARCHE D’ENSEIGNEMENT DU RISQUE
CORPOREL MAITRISE EN RUGBY .............................................................................. 249
SPECIFICITES DU MODELE D’ENSEIGNEMENT ................................................................... 251
JUSTIFICATION ................................................................................................................... 252
LOGIQUE D’ENSEIGNEMENT .............................................................................................. 256
CONDITIONS DE PRATIQUE ................................................................................................ 258
ECHAUFFEMENT ET PREPARATION AU COMBAT ............................................................... 259
SITUATIONS DE REFERENCE .............................................................................................. 260
PREMIERE SEANCE ............................................................................................................. 263
ACTIVITE DE L’ELEVE ....................................................................................................... 267
CLASSIFICATION DES CONTENUS ....................................................................................... 269
SITUATIONS D’APPRENTISSAGE ......................................................................................... 271
STYLE DE JOUEUR FORME ................................................................................................. 295
ROLE DE L’ENSEIGNANT .................................................................................................... 297
LES REGLES DU JEU ET LA SECURITE ................................................................................ 300
INDICATEURS COMPORTEMENTAUX, GRILLES D’EVALUATION ........................................ 302
TECHNIQUES ET VALEURS ................................................................................................. 323
TECHNIQUES ET SECURITE ................................................................................................ 325
4
CONCLUSION ...................................................................................................................... 330
CYCLE ELEMENTAIRE ........................................................................................................ 331
CYCLE SECONDAIRE .......................................................................................................... 347
CHAPITRE 10 : ANALYSE DES RESULTATS : QUESTIONNAIRES, VIDEOS ET
ENTRETIENS ...................................................................................................................... 364
REPONSES AU QUESTIONNAIRE PRE-EXPERIMENTAL ....................................................... 365
QUANTIFICATION ET ANALYSE DES SITUATIONS ACCIDENTOGENES ................................ 370
NATURE ET QUANTIFICATION DES SITUATIONS ACCIDENTOGENES ................................. 371
ANALYSE COMPARATIVE DES SA : LES DIFFERENTS RUGBYS .......................................... 372
ANALYSE COMPARATIVE DES SA : DEBUT ET FIN DE CYCLE ............................................ 377
SYNTHESE DES ENTRETIENS .............................................................................................. 384
CHAPITRE 11 : ANALYSE DES RESULTATS DES INTERVENTIONS
EDUCATIVES PRATIQUES ............................................................................................. 398
RISQUES ET SECURITE ....................................................................................................... 399
TRANSMISSION DE VALEURS ET MODIFICATIONS COMPORTEMENTALES ........................ 400
DIDACTISATION DU RUGBY EN MILIEU SCOLAIRE............................................................. 401
RELATION PEDAGOGIQUE ................................................................................................. 403
ENSEIGNEMENT DU RUGBY ET EDUCATION ....................................................................... 404
TECHNIQUE ET EPS ........................................................................................................... 405
UTILISATION DU MODELE D’ENSEIGNEMENT .................................................................... 406
CHAPITRE 12 : DISCUSSION .......................................................................................... 408
GESTION RISQUES ET SECURITE ........................................................................................ 410
COMPETENCES DIDACTIQUES ............................................................................................ 414
TECHNIQUES CORPORELLES ............................................................................................. 425
MODELE D’ENSEIGNEMENT ............................................................................................... 431

CONCLUSION ..................................................................................................................... 441
CHAPITRE 13 : BILAN DE RECHERCHE ET PERSPECTIVES ............................... 442

BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................... 461

LEXIQUE TERMINOLOGIQUE ...................................................................................... 477

ANNEXE N°1 : ANALYSE DES SITUATIONS DE REFERENCE .............................. 496
ANALYSE DES SITUATIONS DE REFERENCE « ELEMENTAIRE » ......................................... 497
ANALYSE DES SITUATIONS DE REFERENCE « COLLEGE » ................................................. 499
ANALYSE DES SITUATIONS DE REFERENCE « LYCEE » ...................................................... 501
ANALYSE DE SITUATION DE MATCH « SUPER 14 » ............................................................ 503
ANNEXE N°2 : ENTRETIENS SEMI-DIRECTIFS ........................................................ 504
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF N°1 : EG ................................................................................ 505
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF N°2 : IF ................................................................................. 517
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF N°3 : SP ................................................................................. 530
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF N°4 : NK ............................................................................... 542
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF N°5 : FB ................................................................................ 552
ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF N°6 : PR ................................................................................ 565
5




Photo 1- C. Passerin
Images de 150 ans d’EPS, J. Zorro, revue EPS, 1986


« La brutalité du rugby, la violence
des chocs, les contacts appuyés ne
sont que la lettre du rugby. Derrière
cette apparence de violence, ce
combat brut et le défi physique, se
cache le respect. Parce qu’il est
contradictoire, le rugby est
1hautement civilisé ».








Photo 2 - J-J. Sarthou 2006 Photo 3 - J-J. Sarthou 2006





1
P. Villemus, Rugby, les noces du soleil et de la terre ; les origines, les rites, les symboles, Montpellier, Les
Nouvelles Presses du Languedoc, 2007, p. 160.
6
Résumé

Si le rugby est enseigné dans le cadre de l’éducation physique et sportive, l’enseignant doit
s’attacher à respecter le fond culturel de l’activité (J. Devaluez, 2002), c’est à dire le combat
au corps à corps, son essence (P. Conquet, 1995a,). Cela se traduit par un affrontement
physique direct (J-J. Sarthou, 2003a), et des situations de jeu accidentogènes, porteuses de
valeurs et de transformations comportementales chez les élèves. Si les risques corporels sont
inhérents à la pratique du rugby, ils justifient les nombreuses craintes des enseignants, et ce
d’autant plus que les statistiques (J-P. Hager, 2004) font état d’une blessure grave (fracture –
entorse) toutes les cinquante neuf minutes lors de la pratique fédérale (50% des blessures se
produisent lors de la situation de jeu la plus fréquente en rugby : le plaquage).
La problématique de l’enseignement du rugby en milieu scolaire consiste donc à conjuguer
dans les situations de référence, un haut niveau de dangerosité – source d’élévation du niveau
de civilité des élèves (N. Elias, 1994a), et des conditions de sécurité optimales. C’est au
travers d’un modèle d’enseignement socio-culturel (J-J. Sarthou, 2003b), reposant sur des
techniques corporelles spécifiques que nous pensons répondre à cette problématique. Ces
deux concepts (modèle d’enseignement et techniques corporelles constituent les deux objets
de cette recherche). L’élève est confronté à la réalité sociale du rugby, à son authenticité et à
la rusticité des duels (D. Bouthier, 2007a) mais, dans un contexte éducatif où l’auto-
contrainte, le contrôle des émotions (N. Elias, 1994b) et le contrôle réciproque (T. Froissart,
2007) sont intégrés dans les acquisitions. En cela, les techniques corporelles scolaires
comportent des similitudes et des divergences avec les techniques corporelles fédérales. Si les
finalités fédérales, et notamment celles des rugbys de haut niveau et professionnel privilégient
la performance sportive (efficience motrice et férocité dans l’agressivité (L. Smith, 2007)), en
milieu scolaire, elles sont orientées vers des enjeux éducatifs et en particulier la
responsabilisation des élèves dans l’exécution des gestes (efficience motrice associée à la
gestion de la sécurité de tous). Les techniques corporelles du rugby scolaire développent ainsi
des valeurs telles que le respect, la solidarité et la responsabilité (P. Villepreux, 2007).
L’élève auto-socio-construit (G. Mialaret, 1991) ses techniques corporelles dans un contexte
d’enseignement où la rigueur de la transmission (liée à la dangerosité du rugby) est associée à
la prise de conscience (J-F. Gréhaigne, 1999) et à la liberté créatrice de l’élève (nécessaires
pour son émancipation). Ces modalités d’enseignement socio-constructivistes (P. Jonnaert,
2003) supposent une connaissance anthropologique et technologique des techniques
corporelles sportives, ainsi que l’intervention de l’enseignant sur cinq niveaux didactiques : la
transposition didactique culturelle – connaissance historique et anthropologique ; la
transposition didactique réglementaire – connaissance des règles du jeu, de leur fonction et de
leur évolution ; la transposition didactique éducative – connaissance du potentiel éducatif du
rugby ; la transposition didactique tactico-technique et stratégique – connaissance de la
systématique du jeu (R. Deleplace, 1979) et la transposition didactique technique –
connaissance des enjeux des techniques corporelles sportives et scolaires (performance,
sécurité, valeurs).
Nous avons présenté le modèle d’enseignement socio-culturel à un groupe d’enseignants
volontaires. Il s’agissait donc, dans une optique de recherche technologique, de proposer des
savoirs utiles pour l’action (D. Bouthier, 2007b) – les techniques corporelles sportives
scolaires, des modalités d’intervention (A. Mouchet – C. Amans-Passaga – J-F. Gréhaigne,
2010) – et d’analyser leur effet sur les démarches d’enseignement et la gestion de la sécurité
par le biais d’entretiens semi-directifs et le visionnage de situations de référence de début et
fin de cycle. Nous avons pu montrer que l’association rusticité-dangerosité / valeurs est
compatible avec la gestion de la sécurité dans des situations de référence en prise directe avec
les invariants culturels (S. Darbon, 1999). Nous avons validé les grands axes de la stratégie
d’enseignement proposée dans des conditions d’utilisations variées (six enseignants pour trois
niveaux scolaires : élémentaire, collège, lycée).
7
INTRODUCTION

L’enseignement du rugby en milieu scolaire (primaire, collège, lycée, université) et en club
(école de rugby, seniors, féminines), tout comme la participation à des journées de formations
professionnelles nous ont conduit depuis plusieurs années à mener une réflexion sur la
maîtrise des risques corporels dans les situations accidentogènes.
Nous nous sommes appliqués à théoriser
notre pratique, à construire un modèle
2
d’enseignement permettant de respecter
les spécificités socio-culturelles et
éducatives du rugby (transmission de
valeurs au travers de la rusticité du
combat) tout en maîtrisant les risques
corporels. En effet, l’enseignant qui a
connu les blessures d’élèves sait à quel
point le sentiment de « responsabilité »
peut être grand, allant parfois jusqu’à
renoncer à l’enseignement du rugby ou à Fig. 1 - Match international de rugby, Paul
dénaturer ce sport en supprimant les Ordner, c. 1930 huiles sur toile ; coll. MNS
3 (n°75.10.4) phases d’affrontement physique .
Le modèle d’enseignement socio-culturel se veut donc avant tout sécuritaire pour l’élève et
rassurant et performant pour l’enseignant, sans pour autant s’éloigner de l’authenticité et de la
rusticité du rugby ou imposer une démarche d’enseignement. Nous proposons une
transposition didactique de l’activité (passage de l’objet culturel à l’objet d’enseignement afin
de permettre à l’élève de construire son savoir), où les gestes techniques construits par les
élèves intègrent les valeurs associées au rugby (respect, solidarité) ainsi que la gestion de la
sécurité. La responsabilisation de l’apprenant est associée au processus de construction des
« techniques corporelles scolaires ». Nous distinguons ainsi les « techniques corporelles
sportives » des techniques corporelles transmises en EPS que nous qualifierons de
« techniques corporelles scolaires ». Si ces dernières respectent la « pratique sociale de
4référence » (le rugby fédéral), elles s’en démarquent en se voyant associer des enjeux et des
valeurs spécifiques (valeurs-ajoutées choisies par l’enseignant). Nous pensons que ce concept
de technique corporelle peut apporter un éclairage au débat opposant les laudateurs d’une E.P.
développementaliste aux partisans d’une E.P. culturaliste, et constituer un positionnement
nuancé.
Si nous nous sommes tournés vers une recherche de type technologique telle que la
conçoivent A. Durey et D. Bouthier (« science humaine des techniques d’intervention pour
5agir de façon rationnelle sur le réel » ), c’est avant tout parce que nous sommes convaincus
6
qu’une réflexion multidirectionnelle (historique, anthropologique, technologique, didactique
et pédagogique) est nécessaire pour rentrer dans un processus performant de
7transmission/appropriation des techniques de la culture sportive en EPS. Notre préoccupation

2
Ce modèle d’enseignement est entendu au sens que lui accorde C. Bayer, avec sa pertinence relative et
contextuelle, ainsi que sa remise en cause perpétuelle, in C. Bayer, Epistémologie des activités physiques et
sportives, Paris, PUF, 1990, p. 217.
3 Il s’agit ici d’une dénaturation de l’essence du rugby.
4
J-L. Martinand, Questions pour la recherche : la référence et le possible dans les activités scientifiques
scolaires, in G. Delacôte – A. Tiberghien (coordonné par…), Recherche en didactique de la physique : les actes
du premier atelier international, Paris, Editions du CNRS. 1983
5 D. Bouthier, in P. Villepreux – F. Brochard – M. Jeandroz, Rugby, le jeu, les joueurs, les entraîneurs -
évolution, apprentissage, Paris, Vigot, 2007, p. 222.
6 D. Bouthier, L’approche technologique au cœur des STAPS, in, Former les enseignants d’EPS, Paris, revue
Contre pied, n°20, 2007, p. 54.
7 D. Bouthier, ibid., p. 54.
8
en tant que praticien et chercheur est d’éclairer les pratiques enseignantes en proposant des
modalités d’interventions didactiques et pédagogiques pertinentes au regard des objectifs que
se fixe l’enseignant avec sa classe, notamment lorsqu’il se propose de transmettre des
8« connaissances techniques et tactiques » (assimilées à des faits culturels ou sociaux). Nous
n’avons pas comme ambition de « produire des connaissances qui définiraient la meilleure
voie, ou la voie unique, mais plutôt de placer à la disposition du plus grand nombre des
9
connaissances qui existent […] ». Ainsi, même si nous savons que les querelles sont vives
entre partisans du jeu groupé et ceux du jeu déployé en initiation, notre recherche traitera
l’ensemble des techniques corporelles (celles du jeu groupé et celles du jeu déployé).
La technologie nous intéresse dans le sens où elle consiste à « décrire, comprendre les
techniques en les mettant en relation avec les conditions de leur apparition, leur
développement, avec l’ensemble des éléments qui relèvent de la culture (idées, croyances,
10mythes, sciences…) ». G. Vigarello la définit d’ailleurs comme « une discipline qui cerne
11les influences exercées sur les techniques par les mœurs et les modes de vie ». Elle s’attache
à « établir des relations entre les techniques et les contextes sociaux et culturels qui les ont
12
produits ». Dans notre cas, elle permet la mise à jour des facteurs à l’origine de la création
des techniques rugbystiques ainsi que ceux qui influencent leur évolution. Au delà de la
construction et de l’évolution de la technique, la technologie en STAPS nous intéresse quand
elle est définie comme « l’ensemble des études rationalisant et formalisant les techniques
13
corporelles ainsi que leurs conditions de transmission ». Ces perspectives anthropologiques
14 15
de la technique sont dans la lignée de celles initiées par M. Mauss et A-G. Haudricourt ;
elles nous conduisent à proposer un « modèle d’enseignement » au service de la construction
de démarches d’enseignement professionnelles. Le modèle que nous proposons est à
rapprocher du modèle didactique tel que le définit J-F. Gréhaigne et ne peut se concevoir sans
16
une souplesse d’application liée à la complexité des « faits didactiques et pédagogiques ».
17
Les enseignants construisent leur propre « démarche d’enseignement », et le modèle socio-
culturel, loin d’une vérité absolue, ne constitue qu’un outil permettant de proposer « une
18vérité du moment ». Cet outil repose toutefois sur des bases scientifiques avérées en
19contexte d’enseignement .
Si l’histoire des techniques rugbystiques semble organisée autour d’une volonté éducative et
socialisatrice, nous devons toutefois nous montrer « vigilant et critique par rapport aux
différentes formes sociales et aux usages sociaux des pratiques susceptibles de servir de
20référence aux activités de formation ». Comme D. Bouthier, nous pensons que « le rugby

8 nde ère
Terminologie utilisée dans les programmes d’accompagnement du lycée en EPS ; Programmes de 2 , 1 ,
Terminale ; B.O. du 31 août 2001
9
D. Bouthier, Les sens du sport, in P. Duboscq (coordonné par…), Rugby, parabole du monde, Paris,
L’Harmattan, 1998, p. 114.
10
J-M. Legras, Vers une technologie culturelle des APSA, Paris, Vigot, 2005, p. 19.
11 G. Vigarello, Une histoire culturelle du sport, techniques d’hier… et d’aujourd’hui, Paris, revue EPS, Robert
Laffont, 1988
12 C. Pociello, Sport et société. Approche socio-culturelle des pratiques, Paris, Vigot, 1981
13
Nous empruntons cette définition à D. Bouthier, que nous retrouvons dans l’ouvrage : P. Villepreux – F.
Brochard – M. Jeandroz, Rugby, le jeu, les joueurs, les entraîneurs - évolution, apprentissage, Paris, Vigot,
2007, p. 222.
14 M. Mauss, Sociologie et anthropologie, les techniques du corps, Paris, PUF, 1966 (Article originalement
publié dans : Journal de Psychologie, XXXII, ne, 3-4, 15 mars - 15 avril 1936. Communication présentée à la
Société de Psychologie le 17 mai 1934)
15
A-G. Haudricourt, La technologie science humaine, Maison des sciences de l’homme, 1987
16 J-F. Gréhaigne (J-F) (coordonné par…), Configuration du jeu, débat d’idées & apprentissage du football et
des sports collectifs, Besançon, PUFC, 2007, p. 73.
17 J-J. Sarthou, Enseigner le rugby en milieu scolaire, Paris, Actio, 2006, p. 5.
18
C. Bayer, Epistémologie des activités physiques et sportives, Paris, PUF, 1990, p. 232.
19 Nous rejoignons ici la conception de la science proposée par D. Delignières, in D. Delignières, Complexité et
compétences, Paris, revue EPS, 2009, p. 9-26.
20 D. Bouthier, Le rugby, Paris, PUF, 2007, p. 15.
9
21
n’est pas formateur en soi ». C’est le cas pour toutes les APS et il serait vain de croire que la
simple pratique d’un sport garantit la transmission de valeurs. L’analyse historique et
politique du rugby en apporte de nombreuses preuves, tout comme les événements survenus
durant la coupe du monde de football 2010. Une pratique physique est avant tout ce que
chacun veut bien en faire. Ce constat nous conduit vers une des questions fondamentales de
l’EPS, à savoir : comment passer de l’objet culturel à l’objet d’enseignement ? Quelles
transpositions didactiques opérer sur les techniques corporelles sportives afin de les
transformer en techniques corporelles à vocation éducative ?
Les enseignants voient dans le rugby un sport tout particulièrement éducatif.
« Confiance, sacrifice, sentiment intime de la
loyauté et du sacré... À voir fonctionner une
équipe de rugby, sur le terrain comme, bien
souvent, dans la vie quotidienne, on ne peut
qu’être frappé par la prégnance de ces valeurs
que Mary Douglas assigne à l’exercice effectif de
la solidarité au sein d’une communauté, et que
nous faisons découler ici, pour le cas particulier
du rugby à XV, de ces dispositifs uniques que
constituent les différentes formes de
regroupement dans le jeu (mêlée ordonnée, mêlée Photo 4 - J-J. Sarthou 2006 22
ouverte, maul...) ».
Le rugby « donne à ceux qui le pratiquent l’occasion de vivre des valeurs, c'est-à-dire une
façon d’être, de s’exprimer, de se comporter à la limite, une philosophie du jeu, voire de la vie
qui plonge ses racines dans l’histoire, quand « il » [le rugby] s’est dégagé de sa gangue de
23
démesure, de violence ».
C’est cette violence apparente (véhiculée par la dangerosité des situations et la crainte des
blessures) qui revient régulièrement dans le discours des enseignants. La dangerosité du rugby
est bien réelle, rappelée par la fédération française de rugby (FFR) dans son magazine
24fédéral et confirmée par les statistiques recueillies auprès de médecins et de l’éducation
nationale. Le rugby fédéral recense une blessure grave (fracture – entorse) toutes les
cinquante neuf minutes. Cette dangerosité constitue pourtant l’élément clé de la transmission
de certaines valeurs que revendique le rugby. La corrélation est forte entre le niveau de
dangerosité et la responsabilisation des élèves. Conscient de ce pouvoir éducatif des situations
à risques, nous pensons pouvoir rassurer les enseignants en leur proposant un modèle
d’enseignement « socio-culturel » du rugby qui associe la rusticité et la sécurité dans les
« techniques corporelles scolaires ». Ce rugby scolaire s’inscrit donc dans une volonté de
développement du sens des responsabilités et de la solidarité auxquels se réfère E. Morin.
Pour ce dernier, « la déresponsabilité favorise l’égocentrisme, lequel dans la perte de la
25responsabilité et de la solidarité, conduit à la démoralité (dégradation du sens moral) ».
Nous pensons que la pratique d’un rugby didactisé à des fins scolaires participe au
26
développement d’une « éthique sportive » et au-delà à la formation générale d’un futur
27
citoyen lucide, autonome, responsable et cultivé .
La recherche que nous entreprenons se situe dans la continuité d’une expérience de praticien
de vingt années consacrées à l’enseignement du rugby en milieu scolaire et à l’entraînement

21 D. Bouthier, ibid., p. 15.
22
S. Darbon, Pour une anthropologie des pratiques sportives. Propriétés formelles et rapport au corps dans le
rugby à XV, revue Techniques et culture, n°39, Sports et corps en jeu, novembre 1999 (mis en ligne le 29 avril
2005. http://tc.revues.org/document153.html)
23 J. Devaluez, Le rugby, formation et enseignement au club et à l’école, Paris, Chiron 2002, p. 23.
24
B. Oszustowicz, Le plaquage expliqué aux enfants, Rugby-mag, mai 2007
25 E. Morin, Pour une politique de civilisation, Paris, Orléa, 2008, p. 25.
26
A. Bégards, vice-président de l’AFSVFP, in Esprit sportif et laïcité, CNOSF, Vernouillet, 2004, p. 36.
27 Ces finalités sont rappelées dans les programmes de l’EPS, B.O. hors série n°6, 29-08-2002.
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi